Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Réorientation universitaire depuis l'Australie




  1. #1
    thegingerbite

    Réorientation universitaire depuis l'Australie

    Bonjour,

    Je vis en Australie depuis 6 ans. J'ai finis mon cursus scolaire dans un lycée français à Sydney avec un bac ES et mention TB en 2010. Par la suite, j'ai commencé une licence de commerce à l'Université de Sydney, qui ne m'a pas du tout plu, certainement une différence de point de vue. J'ai donc changé de filière et me suis dirigé vers la psychologie. Bien que cette discipline m'intéresse beaucoup, il y a quelque chose que je ne saisis pas et mes notes en pâtissent, bien que je travaille énormément. Vous comprendrez que je suis un peu perdues, mes notes ne me permettant pas d'avoir une niveau suffisant pour poursuivre cette filière décemment.

    Aujourd'hui je suis allée voir une conseillère d'orientation australienne qui m'a suggéré de poursuivre un chemin plus scientifique, même si j'ai fait un bac ES et non S, prenant aussi en compte le fait que la médecine m'intéresse.

    Je suis informée des démarches à suivre si je devais rester en Australie, mais je n'exclus pas un retour à la patrie.

    Pour plus d'infos, et si cela peut vous aider, voici mes notes au bac:

    Français oral: 16
    Français écrit: 17
    SVT: 16
    Maths: 17
    TPE: 17
    Allemand: 19
    Anglais: 20
    Histoire-Géo: 14
    Philo: 11
    SES: 14
    Enseignement sc.: 16
    EPS: 16

    Voilà, je vous remercie d'avance pour votre aide

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    myos

    Re : Réorientation universitaire depuis l'Australie

    Si tu revenais en France, tu serais inscrite en 1e année de médecine, cad PACES, avec un taux d'échec de 80%, sachant qu'avec un bac ES tu n'as quasiment aucune chance de faire partie des heureux sélectionnés.
    Sachant que tu n'as pas aimé le commerce, tu ne peux plus faire une école de commerce, donc avec un bac ES qui a priori dirige sur les sciences sociales, le commerce, et l'économie, ça limite énormément tes possibilités de choix.
    Tu pourrais essayer un DUT mais sans commerce je ne vois pas trop... Sciences Politiques tu ne peux plus puisque tu as été inscrite à la fac à l'étranger. Les études scientifiques en France, pas sûr que ce soit possible, à moins de passer par une année passerelle qui existe dans certaines facs.
    En Australie ton programme de ES maths te permet de commencer des études scientifiques avec un semestre de mise à niveau, mais en France je ne vois pas.
    Tu pourrais essayer d'être admise en prépa économique, avec ton bon niveau d'anglais ça irait à condition que tu sois très bonne en économie et en histoire-géo... mais, ayant vécu en Australie, es-tu prête à ce système uniquement français et totalement "un-Australian" qu'est la prépa??
    C'est un peu comme de passer de Broken Hill à New York, ou de Broken Hill à Hossa en Finlande...... Faut prévoir le choc ))

  4. #3
    thegingerbite

    Re : Réorientation universitaire depuis l'Australie

    Merci de votre réponse.

    Donc vous dites qu'en première année de médecine, il y a 80% d'échec sur tous les élèves ? Et qu'en est-il des autres filières dans le domaine de la santé ? Par exemple, la kinésithérapie, les soins infirmiers, ou tout autre discipline parallèle à la médecine.

    Aussi, je ne savais pas qu'il m'était possible d'entrer en prépa même près de 3 ans après le lycée. Si je devais me diriger vers une prépa, ce serait plutôt cagne et hypocagne, comme me l'avait suggéré mon merveilleux professeur de français M. Pierre Lejosne.

    En Australie, et je me suis renseignée sur la question, il ne m'est pas possible de faire des études de médecine, ou autres études reliées à la santé sans avoir passé des matières scientifiques au bac telles que chimie ou bio. On m'a informée que je serai obligée de compléter une licence en science avant d'entreprendre d'autre études médicales, ce qui ajoute trois ans à mon cursus, et bien sûr augmente ma dette, puisque les études en Australie ne sont pas gratuites et coûtent extrêmement cher. C'est pour cela que j'hésite à rester en Australie pour mes études, les autres études telles que langues restant bien obscures et donc de pauvre qualité.


  5. #4
    myos

    Re : Réorientation universitaire depuis l'Australie

    Oui, en 1e année de médecine, il y a 80% d'échec (au moins) sur tous les élèves. Pour ceux de ES, la probabilité de réussite est inférieure à 1%.
    Pour pouvoir faire kiné, il faut aussi faire la 1e année de médecine en général, ou bien passer un concours basé sur le bac s.
    Pour les écoles de soins infirmiers en revanche on peut passer les concours sans avoir un bac S.
    Pour l'entrée en prépa, il est clair que tu as peu de chances d'être admise dans une "grande" prépa. En revanche une petite prépa de province t'acceptera certainement.
    Tu dois envoyer des courriels aux prépas tout de suite afin de leur demander si tu pourrais continuer. Je serais toi, je ne mentionnerais pas mes deux années d'échec
    en fac qui seront redhibitoires pour les prépas. Tu peux dire que tu as travaillé pour mettre de l'argent de côté ou que tu as travaillé ton anglais...
    Je dois cependant te dire que ton profil tel que tu nous le présentes ici n'est pas très encourageant: tu n'as pas aimé le commerce donc tu as laissé tomber, et ensuite
    tu as essayé psycho et ça ne s'est pas bien passé. Or, les conditions d'études en Australie sont sans commune mesure avec les conditions dans les facs françaises...
    donc d'un côté tu as une mention TB et de l'autre tu as deux années de fac qui se sont mal passées, d'un point de vue français ça signifie qu'il y a eu un problème quelque part.
    Il te reste aussi la possibilité des IUT.
    Pour tout cela tu peux essayer APB même si je ne sais pas si tu peux si longtemps après avoir passé ton bac.
    Plutôt que de tenter toutes sortes de filières coûteuses, pourquoi n'essaies-tu pas de travailler, et d'essayer de voir quelle branche te tente le plus?
    On dirait plutôt que tu t'inscris sans être sûre de la filière, des débouchés, de ce qui te motive. Avec un bac ES, tu peux faire des études d'économie,
    d'histoire, de sciences politiques, de droit (sans oublier le commerce international et toutes ses branches! Je pense par exemple aussi au domaine du marketing du vin, où
    les échanges entre Australie et France sont prometteurs commercialement parlant)... Pourquoi ces domaines ont-ils été écartés de tes choix d'orientation?
    De plus, n'y a-t-il pas des années passerelle pour les sciences? Il me semble qu'en Australie plusieurs universités ont mis en place des années destinées aux diplômés du secondaire
    souhaitant faire des études scientifitiques mais n'ayant pas fait les cours spécifiques.
    Enfin, tu es européenne et bilingue: tu peux donc parfaitement faire des demandes aux universités anglaises, irlandaises, ou écossaises (l'Ecosse a un tarif inférieur pour les étudiants européens
    que pour les étudiants anglais! Et quoi que tu étudies à St Andrews ou Galsgow, tu es sûre d'avoir un débouché. Regarde les universités du Russell Group, cad les "grandes écoles" anglaises.)
    Tu peux aussi regarder ce qu'on propose en NZ. Regarde aussi YAle NUS car je pense que tu aurais le profil. http://www.yale-nus.edu.sg/

  6. #5
    grnithan

    Re : Réorientation universitaire depuis l'Australie

    et des etudes medicales en belgique ?
    Pensez y!

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. L'Australie a augmente ses emissions de gaz a effet de serre de 8% ???
    Par royassin269 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 14
    Dernier message: 13/10/2012, 16h29
  2. Météorite tombée au large de l'Australie
    Par Anonyme76 dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/07/2012, 10h06
  3. Actu - La Niña inonde l'Australie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/01/2011, 17h06
  4. Réorientation en géologie depuis un BEP
    Par canard111 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/02/2005, 14h24