Page 19 sur 19 PremièrePremière 19
Affichage des résultats 541 à 570 sur 570

Concours général des lycées



  1. #541
    tibullus

    Re : Concours général des lycées


    ------

    Voilà, j'ai posté ma demande au ministère pour avoir ma copie de version latine.

    Je rappelle l'adresse pour tous ceux qui souhaiteraient obtenir leur copie :
    Ministère de l'Education Nationale
    Direction générale de l'enseignement scolaire
    Service des enseignements et des formations
    Sous-direction des écoles, des collèges et des lycées généraux et technologiques
    110, rue de Grenelle
    75357 Paris 07


    Je suppose que mentionner la série de services "emboités" n'est utile qu'à l'intérieur de la lettre, car les lettres à l'EN doivent être réparties, décachetées, dès leur entrée rue de grenelle...

    Tibullus

    -----

  2. Publicité
  3. #542
    dubdub

    Re : Concours général des lycées

    Version latine ?
    A signaler : en 2006, la personne qui a obtenu le premier prix du concours général en version latine a aussi obtenu le premier prix en thème latin et en version grecque, et le deuxième prix en composition française...
    Félicitée en personne par le ministre de l'éducation nationale (et l'animateur de la remise des prix, Sylvain Augier) lors de la remise des prix...
    Les lauréats :
    http://eduscol.education.fr/D0073/palmares.htm

  4. #543
    ImagineFloyd

    Re : Concours général des lycées

    Merci beaucoup Tibullus d'avoir demandé ta copie de version latine, elle pourra servir de modèle même pour des examens ou concours ultérieurs en Latin.
    Quant à l'anglais, je suis également intéressé pour le passer l'an prochain. J'ai déjà travaillé le sujet de l'an dernier et j'ai fait un bilan dessus avec ma prof d'anglais qui m'a donné quelques tuyaux. En revanche, je n'ai pu trouver nulle part une copie gagnante. Seul un lauréat pourrait nous la fournir car sur concoursgeneral.free.fr, aucune copie (on y trouve uniquement des prix en philo et en français) ne semble avoir été publiée depuis 2001. Cela m'étonnerait donc qu'ils mettent des copies lauréates en anglais durant l'été.
    NeVeRmOrE.

  5. #544
    tibullus

    Re : Concours général des lycées

    C'est dommage que l'EN ne publie pas sur Eduscol des copies "modèles" ou un panel de copies primées, de sorte à savoir (surtout pour des épreuves moins "médiatisées", comme l'anglais, ou le latin, tandis que l'on peut disposer, par exemple pour la composition française de pas mal de copies primées, qui donnent une idée bien précise des éléments attendus par les correcteurs) quelles sont les qualités attendues d'un lauréat...

    (Pour l'anglais, il serait par exemple utile de savoir, pour les questions littéraires, si l'on préfère une certaine érudition littéraire ou plutôt l'originalité etc.)

    C'est d'autant plus difficile que la plupart de ceux qui passent ne sont pas forcément en relation avec des personnes qui ont déjà passé le CG, et, a fortiori, été primés.
    De même, le concours général n'est qu'une préoccupation très éloignée pour les professeurs et les principaux de lycées "de province" : mon lycée n'était pas au courant que trois de ses élèves avaient été primés, ce qui est vraiment très bon dans l'académie et pourrait servir à la "promotion" de l'établissement. Il ne le sait peut-être pas encore d'ailleurs, car nous n'avons pu joindre qu'une secrétaire plus intéressée dans les problèmes du baccalauréat.

    Je suppose qu'à Henri IV ou Louis-Le-Grand (je ne fais que supposer), les professeurs sont plus au courant des exigences des épreuves du CG et peuvent dès lors mieux préparer

    Tibullus

  6. #545
    zezette02

    Re : Concours général des lycées

    Citation Envoyé par Pythagore
    Salut!
    Je ne sais pas où on peut trouver des annales du concours général. Tout ce que je sais, c'est que c'est un peu décevant de se casser la tête un bon moment pour même pas avoir de résultats...
    salut!
    j'ai eu exactement le mm problème,l'an dernier,ma prof de français m'a inscrite au concours général..alors là pareil,6h de dissert sur un thème de malade!
    on nous avaiy parlé d'un voyage dans le sud de la france que les participants devaient gagner à condition d'avoir + de 30/40 au bac français...on attend tjs...
    Dernière modification par Gwyddon ; 15/08/2006 à 14h38. Motif: balises

  7. #546
    tibullus

    Re : Concours général des lycées

    J'ai reçu la lettre du "Chef de service du budget et de l'égalité des chances" (j'ai dû mal à saisir le rapport entre le budget et l'égalité des chances, et, a fortiori, avec le concours général...)

    Au cas où cela intéresserait quelqu'un (on peut toujours rêver que quelques uns de nos forumeurs fassent la version latine en 2007, mais bon), je vous recopie mon travail, qui a été anoté (légèrement, mais visiblement)

    Ma copie, ayant reçu le deuxième accessit, est une copie "normale", avec quelques fautes de goût, mais aussi je crois, de légères erreurs quant aux acceptions des termes latins... Je mets le texte latin original + ma version (je signale les mots soulignés) + une traduction ancienne (donc pas terrible, car pas les mêmes conventions de traductions, ni les mêmes libertés prises par rapport au texte original

    Le texte latin, tiré des Pontiques d'Ovide (Livre IV, lettre XIII) :
    Nec te mirari, si sint uitiosa, decebit
    carmina quae faciam paene poeta Getes.
    A! pudet et Getico scripsi sermone libellum
    structaque sunt nostris barbara uerba modis:
    et placui - gratare mihi! - coepique poetae
    inter inhumanos nomen habere Getas.
    Materiam quaeris? Laudes: de Caesare dixi!
    Adiuta est nouitas numine nostra dei.
    Nam patris Augusti docui mortale fuisse
    corpus, in aetherias numen abisse domos,
    esse parem uirtute patri qui frena rogatus
    saepe recusati ceperit imperii,
    esse pudicarum te Vestam, Liuia, matrum,
    ambiguum nato dignior anne uiro,
    esse duos iuuenes, firma adiumenta parentis,
    qui dederint animi pignora certa sui.
    Haec ubi non patria perlegi scripta Camena,
    uenit et ad digitos ultima charta meos,
    et caput et plenas omnes mouere pharetras,
    et longum Getico murmur in ore fuit,
    atque aliquis 'Scribas haec cum de Caesare' dixit
    'Caesaris imperio restituendus eras'.

    Ma traduction (j'indique les mots soulignés) :
    Et il ne te siera pas d'admirer, puisqu'ils seraient mauvais, les chants que je ferai presque comme si j'étais un poète gète. Ah ! Que j'aie écrit un misérable opuscule en langue gète et que j'aie arrangé les formes barbares à ma façon te déplaît : et j'ai plu -félicite-moi- et j'ai commencé à avoir le titre (souligné : pour "nomen", peut-être la "renom d'un poète", c'est mieux) de poète parmi les gètes barbares. Tu demande de quoi je parle ? Espérons que tu approuves : j'ai chanté l'Empereur ! Ma nouveauté a été favorisée par la volonté divine. En effet, j'ai enseigné que le corps du père de l'Empereur (souligné, "le corps du père Auguste" ? mais Augusti est en majuscule...), que sa puissance (underlined : "essence divine" ? )s'en était allée dans les demeures éthérées, que Tibère, qui aurait pu prendre, comme on le lui avait demandé, les rênes d'un pouvoir qu'il refusa souvent, était aussi grand de vertu que son père, que tu étais, toi Livie, la Vesta des mères vertueuses, qu'il était difficile de savoir si tu méritais plus qu'un homme d'enfanter (pas de remarques du correcteur, qui acquiesce pour ce passage difficile, voir des remarques déjà faite que je recopie plus bas), qu'il y avait deux jeunes hommes , qui, fermes appuis de leur père, lui auraient donné des gaes incontestables de la tendresse de leur âme. Quand je lus à haute voix cette poésie que je n'avais pas écrite avec ma langue maternelle, un dernier texte me vint et aux doigts et à la tête et tous ébranlèrent les carquois remplis de flêches, et il y eut un long bruit (underlined : rugissement ?) confus en langue gète, et quelqu'un me dit : "Puisque tu écris ces choses sur l'Empereur, le pouvoir de César doit te rétablir dans tes droits".

    Je recopie quelques remarques que j'aie faites sur la traduction un peu plus haut, par souci de concentration :
    3laudes" je pense que c'est un subj présent à valeur optative : Espérons que tu approuveras : j'ai chanté les louanges de César (mieux que j'ai parlé de César, qui est neutre).
    "novitas" = nouveauté, innovation : Ovide change de langue... "noster" tiens pour "meus" Mon innovation a été favorisée par la volonté d'un dieu

    Ensuite, nous avons une prop infinitive, qui doit reprendre "dico" : il faut lire "te Vestam pudicarum matrum esse" : tu étais la Vesta des mères vertueuses (c'est lourd !)

    Ensuite, le passage me pose des problèmes :
    1) "anne" est un jeu de mot avec "an... ne" : dans ce cas "ambiguum nato dignior anne viro" serait : il n'est pas douteux que tu tu sois plus digne qu'un homme d'enfanter (viro est le complément du comparatif et nato le complément de dignus : un "enfant" dans la poésie ovidienne)
    2) "anne" tient pour "an" : "il est difficile de savoir si tu mérites plus d'enfanter qu'un homme" (mérite comme un criminel mérite sa peine, ça marcherait puisque Vesta est censée être une femme très chaste, mais enfanter est-il une punition chez les latins ?)

    Après, il faut lire "Ubi perlegi haec camena scripota patria [sermone]" je pense qu'ici "camena", au singulier, ce qui est exceptionnel, en langue latine, tient pour "poésie". "ubi" est "Quand"

    Après je lis "Charta ultima venit ad digitos meos et caput et omnes [ digiti+caput : difficile à traduire] move[runt] plenas pharetras" : les carquois pleins de flèches doivent être une image de l'émotion poétique. A moins qu'il y ait jeu de mots avec camena : une Muse, puisque les "traits" sont une image inspirée de Pétrone (on trouve aussi chez Pétrarque). Ovide devient alors musagète...

    "Cum [sens de causalité] haec de Caesare scribas, eras restituendusCaesaris imperio" : puisque tu as écrit ces choses sur César, le pouvoir impérial doit te restituer dans tes droits [tu es devant être rétabli par le pouvoir de César] : Ovide avait été exilé [Cf Les Tristes)



    Maintenat, je donne la traduction littéraire, mais très (trop?) vieille de Nisard (1830 qqc), donc pas forcément très respectueuse du texte original. Par ailleurs, une traduction littéraire n'est pas forcément un bon travail scolaire (il faut éviter de faire une "belle infidèle")

    Au reste, tu ne devrais pas t'étonner de trouver des défauts dans des vers qui sont presque l'œuvre d'un Gète (16). Hélas ! J'en rougis! j'ai écrit un poème en langue gétique, j'ai adapté nos mesures à des paroles barbares.
    Cependant, félicite-moi, j'ai su plaire aux Gètes, et déjà ces peuples grossiers commencent à m'appeler leur poète. Vous me demandez de quel sujet j'ai fait choix. J'ai chanté les louanges de César, et sans doute le dieu m'a secondé dans cette tentative nouvelle. J'ai appris à mes hôtes que le corps d'Auguste, le père de la patrie, était mortel, mais que l'essence divine était retournée au ciel, que le fils qui, après bien des résistances, et malgré lui, a pris en main les rênes de l'empire, égalait déjà les vertus de son père (17), que tu es, ô Livie, la Vesta de nos chastes Romaines, toi qui te montres aussi digne de ton fils que de ton époux, qu'il existe en outre deux jeunes princes (18), les fermes appuis du trône de leur père, et qui ont déjà donné des preuves certaines de leur noble caractère. Après avoir lu ce poème, enfant d'une muse étrangère, et lorsque j'en étais arrivé à la dernière page, tous ces barbares agitèrent leurs têtes, et leurs carquois chargés de flèches, et leurs bouches firent entendre un long murmure d'approbation. "Puisque tu écris de telles choses sur César, me dit l'un d'eux, tu devrais être déjà rendu à l'empire de César."


    Last but not least, je remets la problématique du sujet de cg en français que j'avais recopié plus haut,, afin d'éviter à ceratins de se perdre dans le fouilli des 30 pages du topic :

    Manque un préambule et l'annonce du sujet ("Je crains que le poète, poussé par la croyance qu'il est possible d'isoler la poésie et d'en offrir une sorte de parfaite condensation, ne s'expose à quelque grave mécompte. Il anéantit ce qu'il entend purifier. Il chasse un fantôme, une vertu qui tire sa force, son rayonnement, son existence même de la matière, fût-elle vile, qui la supporte, de façon qu'il est aussi dénué de sens de vouloir l'en extraire que d'entreprendre de peindre un sourire sans le visage, sans les lèvres où il se dessine."
    Vous analyserez et discuterez ce propos dans un développement composé nourri d'exemples précis empruntés à des époques diverses de l'histoire de la poésie.)

    [problématique en elle-même] Caillois adopte une position démystificatrice, contre l'une des "impostures de la poésie", en dénonçant une "croyance" au sens péjoratif d'illusion, qui "expose" le poète "à quelque grave mécompte" quand il prétend poursuivre vainement une chimère figurée par la métaphore du "fantôme"', être mort et désincarné, fantoche sans épaisseur, et présentée comme absurde - "dénuée de sens"- grâce à la référence au chat de Cheshire inventé par le logicien et conteur anglais Lewis Carroll pour servir d'interlocuteur à son Alice, chat dont la disparition commencé par la queue ne laisse, au terme de cet anéantissement, que la présence flottante d'un sourire sans corps, "sans le visage, sans les lèvres où il se dessine", c'est-à-dire un sourire imossible. De même qu'il n'est pas de signifié sans signifiant qui en incarne la matérialité et rende le signe efficace, il n'est pas, pour Caillois, de sourire sans lèvres, ni donc d'essence de la poésie sans "matière". En effet, cette tentation illusoire, exprimée grâce à des images empruntées au vocabulaire de la chimie, d'"isoler la poésie" pour atteindre la "parfaite condensation" de l'être poétique comme concentré sans mélange, porte un nom : c'est celle de la poésie pure, au sens où un corps chimique peut être pur. Aussi, au-delà de l'alchimie verbale baudelairienne qui prend la "boue" bien matérielle d'un référent pour en faire de l'"or", il y aurait une chimie poétique plus subtile, susceptible de réduire la poésie à son essence, selon une théorie à laquelle s'est attaché le nom de l'abbé Brémond, spécialiste du sentiment mystique, et qui fut discutée dans les années vingt du siècle dernier par un écrivain ausi éminent que Paul Valéry. C'est contre l'existence, impossible à ses yeux, de cette poésie pure que Caillois s'élève, en rappelant que la "vertu" -son pouvoir efficace, comme on parle de la "vertu" d'une plante ou d'un médicament- de la poésie dépend de la "matière, fût-elle vile, qui la supporte", autrement dit de son incarnation dans un thème, une histoire, un mythe, une idée, et d'une façon générale un langage dont le signifié suggère par des associations, en chaque lecteur, une représentation bien réelle, bien matérielle sans laquelle il n'y aurait pas de "rayonnement" ni d'"existence" de la poésie dans la conscience qui la reçoit et la goûte. De m^me que la vaporistaion d'alcool toute sensible "supporte" quelques éléments de l'huile essentielle d'un parfum et par là même diffuse son pouvoir d'envoutement, le thème du poème qui ne lui est pas spécifique et pourrait être traité en prose, est nécessaire à la réalisation de l'effet poétique. Caillois affirme donce que l'essence de la poésie n'est pas isolable dans un quelconque distillat verbal, mauis ne peut exister qu'alouridie de tout ce qui n'est pas ellen, une matière prosaïque qui lui est consubstantiele, mais qu'un ceratin travail sur la forme du langage arrache à l'expression commune. A quoi songe-t-on quand on parle de poésie pure ? En quoi doit-ele être, selon Cailloius, considérée comme une "croyance" illusoire ? En quoi consiste, sinon l'essence, du moins la spécificité du langae poétique qui fait que l'on considère comme hautement poétique tel énoncé plutôt qu'un autre ?


    Voili Voilou
    Tibullus
    P.S. : je regrette l'aspect "bloc" du message mais bon...

  8. Publicité
  9. #547
    intégral

    Re : Concours général des lycées

    Bon bon bon... tout d'abord merci à toi tibullus de nous avoir fait part de tes réponses et réflexions, qui, soit dit en passant, sont fort intéressantes (notamment le parallèle avec la chimie).
    Ensuite, je voulais savoir s'il y avait des personnes susceptibles de se rendre à Lourdes fin octobre. Que pensez vous de ce type de manifestation ? J'aimerais bien avoir l'avis de personne y ayant déjà participé...
    Voilà... telle est ma requète ! Merci de me répondre au plus vite, afin que je prenne une décision honnete XD

  10. #548
    élithan

    Re : Concours général des lycées

    bonjour,
    je voudrais juste savoir quelles sont les conditions dans lesquelles se déroulent les épreuves de latin.

  11. #549
    Arthurl

    Re : Concours général des lycées

    La version de latin se déroule en 4h, le dictionnaire est autorisé.

  12. #550
    tibullus

    Re : Concours général des lycées

    Juste une question en passant, y aurait-il des gens qui vont à Lourdes cette année ?
    J'ai reçu leur courrier, mais ça m'inspire pas trop, car manquer 4/5 jours de cours au lycée, ça m'enchante pas des masses.

    Tibullus

  13. #551
    Arthurl

    Question Re : Concours général des lycées

    C'est bizarre, je n'ai rien reçu... un lien ?

  14. #552
    tibullus

    Re : Concours général des lycées

    bah c'est une lettre que m'a donnée le lycée :
    C'est une association qui invite les lauréats du concours général à une série de conférences qui sont l'occasion de remises de prix etc.

    Je te donne le site internet
    www.atelier-imaginaire.com

    Apparemment, si j'ai bien compris cette année ça tourne autour de Michel del Castillo.

    Tibullus

  15. Publicité
  16. #553
    intégral

    Re : Concours général des lycées

    eh bien, tibullus, je me posais la même question que toi. Certes, il est embêtant de manquer quelques jours de cours, mais le jeu en vaut peut-être la chandelle... il me paraît fort probable que ce soit enrichissant, à tous points de vue. Je pense donc que je vais y aller !

  17. #554
    Arthurl

    Re : Concours général des lycées

    Merci !

  18. #555
    tibullus

    Re : Concours général des lycées

    Je ne crois pas que j'y irai, j'habite dans le nord de la France et je devrais partir le mercredi matin assez tôt pour rentrer le lundi tard le soir, alors que le lendemain matin, j'ai Ds de philo de 4 heures.

    Je n'ai pas très envie de perdre 8 heures de philo en 5 jours + tout le reste des cours, + de n'avoir pas le temps de faire le commentaire de philo hebdomadaire à rendre pour le mercredi alors que fatigué...

    Donc, voilà, mais sinon, c'eût été une expérience enrichissante, mais tant pis...

    A propos, vous avez reçu la lettre de l'asociation des lauréats du concours général ?

    Tibullus

  19. #556
    Arthurl

    Smile Re : Concours général des lycées

    Bon, eh bien moi j'y vais...

  20. #557
    ImagineFloyd

    Re : Concours général des lycées

    Cher Arthurl,
    Si je ne m'abuse, tu es lauréat en composition française. Serait-il possible de nous faire connaître, sinon ta copie, du moins le plan que tu as employé pour se faire une idée de ce qui était attendu ?
    Merci d'avance
    NeVeRmOrE.

  21. #558
    Eleuthère

    Re : Concours général des lycées

    BOnjour n
    y a t il honnêtement une personne un tant soit peu sèrieuse qui soit prête à aller aux journée fantastuiques ou magiques ou que sait je encore?
    personnellement malgré la retape soigneusment organisée (confert le paragraphe "il ne saurait y avoir de raison d'être absent...") çà m'a tout l'air d'une fumisterie, pour s'en redre compte regardez le programme des conférences: 5ou fois le même invité...

    Sinon en effet moi aussi je serais intéressé par un plan primé en composition française...

  22. Publicité
  23. #559
    Alexandre le Grand

    Re : Concours général des lycées

    Pour l'association des lauréats c'est mon lycée qui avait à l'époque reçu la lettre tout simplement parce que l'on ne leur avait pas communiqué mon adresse (je n'ai d'ailleurs toujours pas rejoint l'association...). Ceci dit si tu ne reçois rien ou plus de nouvelle, n'hésite pas à les contacter par mail, on te répondra très rapidement !

  24. #560
    Wailer.01

    Question Atelier Imaginaire, Opération 2000 jeunes

    bonjour,
    y en a-t-il parmis vous qui ont déjà eu l'occasion de participer à l'Opération "2000 jeunes" de l'Atelier Imaginaire (suite à leur participation au Concours Général), et/ou qui vont y participer cette année?

    merci d'avance..

  25. #561
    Wailer.01

    Re : Concours général des lycées

    Citation Envoyé par intégral Voir le message
    eh bien, tibullus, je me posais la même question que toi. Certes, il est embêtant de manquer quelques jours de cours, mais le jeu en vaut peut-être la chandelle... il me paraît fort probable que ce soit enrichissant, à tous points de vue. Je pense donc que je vais y aller !
    ah! je viens de poster un message sur 'lAtelier Imaginaire' en quête de quelques renseignements, mais je m'aperçois qu'il en a déjà été question..
    à ce sujet j'ai retourné l'invitation, mais je me demande si j'ai bien fait, s'il ne s'agit pas effectivement d'une vaste "fumisterie"..
    je cherche en outre à prendre contact avec des personnes susceptibles de se rendre à Lourdres via Paris Montp. le 19.10..
    Dernière modification par Wailer.01 ; 03/10/2006 à 12h52.

  26. #562
    Gwyddon

    Re : Concours général des lycées


    Attention au tchat, ce n'est pas autorisé...

    Pour la modération,

    Gwyddon
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  27. #563
    intégral

    Re : Concours général des lycées

    j'ai contacté le rectorat (et le ministère de l'éducation nationale), car je me posais la même question que toi, Wailer.01 ... Lourdes étant tout de même assez connoté... Il s'agit bien d'un partenariat avec le ministère de la culture et l'éducation nationale et, apparament, tous les jeunes y ayant participé depuis 19 ans sont revenus ravis. Je pense qu'il ne s'agit donc pas d'une funesterie.
    Voili voilou

    Intégral

    PS: je t'ai envoyé un message perso Wailer

  28. #564
    Kaeda

    Re : Concours général des lycées

    Personnellement, l'Atelier Imaginaire, j'ai refusé. Mais je me demandais comment ça s'était passé pour ceux qui avaient accepté ? Arnaque, ou pas ?

  29. Publicité
  30. #565
    Arthurl

    Smile Re : Concours général des lycées

    Citation Envoyé par Kaeda Voir le message
    Personnellement, l'Atelier Imaginaire, j'ai refusé. Mais je me demandais comment ça s'était passé pour ceux qui avaient accepté ? Arnaque, ou pas ?
    J'y étais, et c'était très bien.

  31. #566
    tibullus

    Re : Concours général des lycées

    En tout cas, je suis bien content de ne pas y être allé, vu la semaine pourrie que j'ai eue...

    Heureusement que je n'ai pas eu à rattraper ces 5 jours de classe...

    Tibullus

  32. #567
    Gwyddon

    Re : Concours général des lycées


    Bonjour,

    Attention au tchat, le dernier message n'apporte rien de bien constructif à la discussion.

    D'ailleurs, celle-ci est devenue très (trop ?) longue, elle sera peut-être à terme fermée, et une nouvelle recréee à la place pour repartir sur de nouvelles bases.

    Pour la modération,

    Gwyddon
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  33. #568
    ImagineFloyd

    Re : Concours général des lycées

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    D'ailleurs, celle-ci est devenue très (trop ?) longue, elle sera peut-être à terme fermée
    Je peux certes comprendre que le chat n'apporte rien à la discussion mais je pense qu'il n'est vraiment en aucun cas judicieux de fermer cette dernière.
    Elle est approximativement la seule de tout le Net portant sur ce sujet très confidentiel et permet justement d'aider des participants déstabilisés par le caractère singulier d'un tel concours.
    Elle constitue actuellement une base de connaissance extrêmement utile pour qui aurait besoin d'apports et de préparatifs pour ce concours - notamment des propositions de plans ou de corrections.
    Je demande donc que cette discussion reste ouverte quitte à supprimer les messages que les modérateurs jugeront inadéquats ou inappropriés.
    Merci d'avance.
    NeVeRmOrE.

  34. #569
    Gwyddon

    Re : Concours général des lycées

    Je ne le nie pas, si tu avais lu la suite de ma phrase il y avait écrit "réouverte"... En gros l'idée que j'ai en tête (s'inspirant de certaines autres grosses discussions utiles du forum) est d'ouvrir une nouvelle discussion intitulée "Concours général des lycées (2) ", sachant que l'actuelle discussion est toujours consultable par le biais de la fonction recherche.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  35. #570
    Gwyddon

    Re : Concours général des lycées


    Comme décidé, j'ai finalement clôturé cette discussion et réouvert une nouvelle que vous trouverez ici : http://forums.futura-sciences.com/sh...d.php?t=107495

    Les derniers messages y ont été transférés.

    Pour la modération,

    Gwyddon
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

Page 19 sur 19 PremièrePremière 19

Discussions similaires

  1. Concours général des lycée épreuve D'Electronique
    Par zartou dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/10/2007, 20h41
  2. concours général des lycées
    Par papiyola dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/11/2006, 20h51
  3. Concours général des lycées
    Par Matt88 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/02/2006, 19h40