Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Orientation semi-humanitaire, un choix déliquat.



  1. #1
    Lethal

    Orientation semi-humanitaire, un choix déliquat.


    ------

    Bonjour.
    Avant toute chose, ce message est un "Copier/Coller" d'un autre de mes messages posté le 05/02 et qui ne semble pas avoir réellement apporté de réponses. Le troisième trimestre ayant déjà démarré, c'est une petite course contre la montre que j'entame, excusez donc mon doublon.
    Si cela s'avère nécessaire, je placerais le lien en fin de message.

    "Bonjour,
    J'ai 15 ans, je suis en Seconde, je parle couramment français, presque couramment anglais et compte approfondir mes connaissances en Arabe dans les années à venir.
    J'ai, depuis déjà longtemps, quelques projets qui ont encore un aspect de rêve et qui me trottent dans la tête.

    Le tout étant, dans l'ordre : du plus sérieux et prévu jusqu'au moins vraisemblable au niveau des moyens, de :

    1) M'installer avec ma fille dans un pays un peu plus isolé. Djibouti semble avoir le profil de ce que je cherche, même si je ne connais pas plus profondément le pays et que je n'y suis jamais allé.

    2) Localement, faire construire ou acheter ma maison (pas trop grande) sur des falaises ou dans les montagnes, près d'une petite ville (voir d'un village).

    3) Faire construire un hôpital/clinique et une école de médecine, voir même installer un champ agricole, le tout alimenté principalement grâce à l'énergie solaire (électricité, réfrigération..) et dans des zones un peu plus éloignées de la capitale, principalement pour des soins aux populations n'ayant pas la possibilité de transporter les malades jusqu'aux hôpitaux côtiers.

    4) Aménager la ville/village de manière a avoir une distribution de nourriture/eau/soins fréquente et de permettre l'éducation des enfants : École de médecine, petite bibliothèque (principalement destinée aux encyclopédies) et agriculteurs volontaires pour entretenir le champ et accueillir les jeunes volontaires pour ce travail. Éventuellement, relier la ville a une plus grande ville ou à une autoroute par la construction d'une voie goudronnée.

    5) Plus fantasme et plus personnel (et qui passe bien évidemment en tout dernier) : Avoir une petite construction (comme un ranch miniature) où stocker deux ou trois chevaux en haut de la colline/falaise/montagne, et un a l'entrée de la ville/village.

    Ces projets (ou rêves, pour la plupart) sont bien sûr placés dans un ordre d'intention, c'est à dire que si jamais j'ai accès à une grande somme d'argent, elle sera dépensée dans l'ordre des choses citées plus haut.

    Au début, c'était un rêve comme un autre, qu'on fait étant gamin.
    Puis, c'est devenu une envie, un fantasme.
    Aujourd'hui, je me rends compte que je ne suis pas seul à avoir ce genre d'envies, de projets, et que de grandes organisations sont créées un peu partout dans le monde pour venir en aide à ces populations.

    Il y a peu, je voulais devenir chirurgien, ce métier ayant un salaire plutôt important, je me disait qu'en plus de ça, j'aurais des connaissances en médecine et pourrait ouvrir une clinique bénévole personnelle, voir même la financer moi même. Au final, même a 5000 euros par mois, cela semble presque impossible.
    Je précise toujours que je n'ai aucune expérience de l'humanitaire, sachant seulement que cela fonctionne grâce a la bonne volonté des gens ou des organismes/sociétés qui acceptent de donner.

    Aujourd'hui, je suis à quelques mois du choix qui déterminera la filière dans laquelle je ferais mon bac. Mon choix n'est toujours pas précis, et je ne sais pas :

    _Quel métier je pourrais exercer, sachant qu'un salaire relativement important serait nécessaire.
    _Quelle aide (notamment financière) pourrait être apportée et pour quels projets.
    _Quelle filière choisir et où elle me mènera.
    _Quelles démarches faire pour réaliser certains projets.
    _Quelle organisation est prête a accepter ces projets.

    J'aimerais avoir des avis divers mais concrets sur ce genre de choses, si possible des références ou des sources auxquelles je pourrais me raccrocher si j'ai besoin d'en savoir plus, et peut être même (au mieux !) des témoignages de la part de personnes ayant ou ayant eu des expériences similaires (de développement, principalement), où habitant Djibouti, les ressources Internet sur ce pays n'étant pas très riches ! D'ailleurs, Djibouti n'est qu'un pays que j'ai pris pour le champ humanitaire qu'il semble pouvoir laisser, additionné aux langues officielles, a la religion "dominante" et aux quelques rares avis que j'ai pu avoir sur ce pays. Si d'autres vous viennent à l'esprit pouvant avoir besoin de ce genre de choses (mais répondant aussi à ces critères), n'hésitez pas.

    Merci d'avance à ceux qui liront, et surtout à ceux qui répondront.

    PS : Ne connaissant pas ce forum, je poste dans cette partie. Merci de déplacer la conversation si elle n'est pas là où elle devrait être."

    Et.. la dernière phrase reste aussi valable pour ce forum que je ne connais pas vraiment : si ce message n'a rien a faire dans cette section, merci de m'en notifier ou de le déplacer.

    Lien vers le message original :

    http://www.humanitaire.ws/forum/view...88&view=unread

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    laulau94

    Re : Orientation semi-humanitaire, un choix déliquat.

    Bonsoir !

    Tout d'abord, étant moi-même lycéenne, je ne sais pas si mes conseils seront trop à prendre en compte...

    Pour le choix de ton bac, il faut d'abord voir quelles sont tes points forts et tes points faibles pour choisir une filière dans laquelle tu auras de bons résultats.

    Ensuite, si tu as les capacités de faire toutes les filières, euh... choisis. ^^ (ouah, quelle phrase pertinente !)

    Alors, vu que ton souhait est assez général, je te conseillerais un bac général...

    Après, je pense que ton choix se fera entre ES et S vu ta motivation :
    -S te préparera plus aux métiers médicaux
    -ES t'apprendra plus tout ce qui relève de la gestion d'une entreprise, de l'économie, etc.

    Ton projet nécessite beaucoup d'argent et à moins d'être milliardaire, je doute que tu puisses réaliser ton souhait seul : il faudra que tu te fasses sponsoriser ou que tu le fasses avec des gens qui partagent tes idées...

    Voilà mon humble avis.
    J'espère t'avoir été utile !

    Bonne chance en tout cas !

    PS. Oscar Wilde a dit : "dans la vie, il faut toujours viser la Lune car même en cas d'échec on atterrit toujours dans les étoiles" alors ne perds pas ton rêve de vue !

  4. #3
    Lethal

    Re : Orientation semi-humanitaire, un choix déliquat.

    Bonsoir.
    Tout d'abord, merci de ta réponse.

    Ensuite.. oui, un S semble plus approprié (même si la charge de travail est colossale parait il.. ce qui ne corresponds pas toujours à mon rythme), disons que mes notes varient plus d'une période a l'autre plutôt que d'une matière a l'autre.

    Quant aux sponsors éventuels, j'y ai pensé mais je n'ai trouvé absolument aucune ressource Internet décente pour ça, à croire qu'il n'existe aucun réel forum pour ce genre de choses..

    Si d'ailleurs quelqu'un à sous le coude une adresse qu'il connaît (Internet de préférence), je lui en serait reconnaissant.

  5. #4
    laulau94

    Re : Orientation semi-humanitaire, un choix déliquat.

    Bonsoir !!!

    Tu sais, la S n'est pas si terrible que ce qui se dit : il suffit juste de trouver un bon rythme de travail et de travailler régulièrement toutes les matières...

    Bonne chance en tout cas et bonne continuation !!!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    _Mayou_

    Re : Orientation semi-humanitaire, un choix déliquat.

    Bonjour,

    Je crois surtout que tu t'y prends beaucoup trop tôt, à une période de ta vie où tu ne connais rien au montage de projet et aux financements/subventions. Donc même si tu cherches, tu ne trouveras rien qui t'aidera. Si on pouvait faire ce que tu comptes faire à ton âge, on ne ferait pas d'études.

    Puis bon, de toute façon je te le dis directement c'est irréalisable. Ce que tu veux faire demande de grosses équipes pluridisciplinaires en place. C'est à dire, pour gérer ça, être un chef de projet/logisticien averti, qui a au minimum 10 ans de carrière derrière lui. Sans parler que chaque type de projet dure plusieurs années et qu'on est jamais compétent sur tout (or tu veux toucher à des domaines très différents les uns des autres avec des problématiques que tu ne comprends même pas aujourd'hui et dont tu n'auras pas tout saisi dans tous les domaines plus tard non plus).

    Mon conseil : trouve un boulot qui te plaît, il existe des formations spécialisées dans l'humanitaire si c'est ça qui te branche, dans à peu près tous les secteurs d'activité. Ensuite seulement, au bout de 10 ans de travail, tu pourras te demander si tu as toujours les mêmes ambitions et surtout, si elles sont réalisables et servent à quelque chose.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

Discussions similaires

  1. Choix d'une plaque semi-conducteur
    Par arlinp dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/02/2012, 18h01
  2. Choix orientation
    Par Florian Fa dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/09/2009, 13h07
  3. Choix orientation de biologie.
    Par ollorin dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/11/2008, 18h37
  4. Important : choix orientation
    Par Maxscott dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/11/2008, 19h39
Trouvez votre professeur parfait de soutien scolaire grâce à SuperProf !