Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 35 sur 35

[Mammifères] Appariton des premiers "vrais" mammifères ???



  1. #31
    John78
    Bonjour


    Citation Envoyé par E Meunier
    1er Mammifère reconnu: -220 Ma. Premier Monotrème -115 Ma.
    Premier Thérimorphe - 205 Ma, mais premiers thérien, comme le premier Marsupial et le premier euthérien 100 Ma.
    Pour l'instant nous sommes encore loin de ces 180 Ma calculé d'après la théorie de l'horloge moléculaire certainement, qui est loin d'être une certitude.

    Non non les modèles actuels n'assume plus la théorie de l'horloge moléculaire. Mais des modèles avec variations de la vitesse d'évolution entre taxon (part exemple suivant une loi Gamma). Je ne sais pas si il existe des modèles prenant en compte a la fois l'hétérogénéité intra et inter séquence type covarion pour dater des évènements :c'est possible.

    Je vous l'ai dis, je ne me sent pas les compétences paléontologique pour dire si c'est réaliste ou pas. Je trouve quand même votre argumentation un peu sèche. Premier fossile n'indique pas premiers représentant. Chaque technique a ses limites...

    Ceci dit, il est toujours bon de confronter transversallement nos idées, car la génétique a considérablement boulversé notre perception de l'évolution.

    A+
    John

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    coco
    Citation Envoyé par John78
    Ceci dit, il est toujours bon de confronter transversallement nos idées, car la génétique a considérablement boulversé notre perception de l'évolution.
    Citation Envoyé par E Meunier
    ...d'après la théorie de l'horloge moléculaire certainement, qui est loin d'être une certitude.
    Si je peux me permettre, même si la théorie de l'horloge moléculaire a trouvé des limites, je pense qu'il ne faut pas la balayer complètement ... en effet, je suis d'accord pour dire que toute technique a ses limites, et la paléontologie plus que toute autre... et, mais c'est mon avis, la prise en compte d'observations variées, permettra d'approcher la vérité...

  4. #33
    E Meunier
    Citation Envoyé par John78
    Bonjour


    Non non les modèles actuels n'assume plus la théorie de l'horloge moléculaire. Mais des modèles avec variations de la vitesse d'évolution entre taxon (part exemple suivant une loi Gamma). Je ne sais pas si il existe des modèles prenant en compte a la fois l'hétérogénéité intra et inter séquence type covarion pour dater des évènements :c'est possible.

    Je vous l'ai dis, je ne me sent pas les compétences paléontologique pour dire si c'est réaliste ou pas. Je trouve quand même votre argumentation un peu sèche. Premier fossile n'indique pas premiers représentant. Chaque technique a ses limites...

    Ceci dit, il est toujours bon de confronter transversallement nos idées, car la génétique a considérablement boulversé notre perception de l'évolution.

    A+
    John
    Désolé si j'ai paru sec! ops: Je suis bien d'accord, les dates correspondent à l'état actuel des connaisssances, et des sites sur lesquels on est allé fouiller. Cela peut encore changer, et pourquoi pas arriver à -180 Ma. Existe-t-il une justification à cette date?

  5. #34
    E Meunier
    Citation Envoyé par coco
    Si je peux me permettre, même si la théorie de l'horloge moléculaire a trouvé des limites,
    Que l'on utilise les données moléculaires pour évaluer la proximité de deux espèces ou groupes est certainement une avancée. Par contre, la théorie de l'horloge moléculaire a beaucoup de défauts. D'ailleurs on devrait dire la théorie des horloges moléculaires, étant donné que les vitesses d'évolution estimées dépendent des molécules, des groupes,... Je ne fais pas confiance aux valeurs émises par les horloges moléculaires. Je me fie plus aux données paléontologiques, même si dans certains cas on sait qu'elles ne sont pas précises, mais c'est là leur qualité: c'est une idée qui devra évoluer avec de nouvelles trouvailles.

  6. #35
    coco
    Citation Envoyé par E Meunier
    D'ailleurs on devrait dire la théorie des horloges moléculaires, étant donné que les vitesses d'évolution estimées dépendent des molécules, des groupes,... Je ne fais pas confiance aux valeurs émises par les horloges moléculaires. Je me fie plus aux données paléontologiques, même si dans certains cas on sait qu'elles ne sont pas précises, mais c'est là leur qualité: c'est une idée qui devra évoluer avec de nouvelles trouvailles.
    Tu as certainement raison... c'est vrai qu'il y a des horloges moléculaires, mais malgré tout ce qu'on peut dire, il y a des coïncidences entre toutes les données, même avec celles-là!
    Tu sais bien que les données paléontologiques dépendent, non seulement des fossiles trouvés, mais aussi des valeurs de chronologie absolue..

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. [Evolution] Devinette : taille des mammifères
    Par scaulier dans le forum Biologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 25/02/2011, 09h06
  2. Actu - Évolution des mammifères : la controverse rebondit
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/06/2007, 16h40
  3. Menace d'une disparition rapide des mammifères ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/03/2006, 17h43
  4. disparition des grands mammifères et gros poissons
    Par superfd dans le forum [Août] Michel Griffon, le spécialiste de l'environnement
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/06/2003, 14h41