Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

temps au niveau d'une particule?



  1. #1
    philosophe

    temps au niveau d'une particule?


    ------

    est-il vrai qua l'échelle d'une particule le temps est différent du notre et si oui comment l'explique t-on?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    isozv

    Re : temps au niveau d'une particule?

    tout dépend de la vitesse de la particule par rapport à un référentiel extérieur.

  4. #3
    invite43219988

    Re : temps au niveau d'une particule?

    Selon la théorie de la relativité générale, chaque chose a un "temps propre" et la notion de "temps absolu" n'existe plus.
    Plus une personne va vite et se rapproche de la vitesse de la lumière, plus le temps semble aller lentement pour cette personne.
    C'est pourquoi le temps est relatif.
    Après, je ne sais pas si c'est à çà que tu fais allusion quand tu parles du "temps" des particules.

  5. #4
    Gaétan

    Re : temps au niveau d'une particule?

    Non, je crois pas qu'il parlais de ça. Ce que t'as dit est juste, mais je pense qui parlais d'une différence d'échelle plutôt qu'une vitesse relative.
    L'écoulement "psychologique" du temps s'expliquerait plutôt par ce qu'on observe sur des structures macroscopiques. Les choses évoluent différement vers le futur et vers le passé. Une voiture crashée ne se réparara pas toute seule. Un gaz qui se détend ne se recontractera pas tout seul. Une goute d'encre qui tombe dans un vase d'eau se dilue et ne se reforme pas par la suite. Nous nous souvenons du passé et non du futur.
    Dans ces quelques cas, le temps a une flêche parce qu'on a affaire à de grand système.
    A l'échelle microscopique, la notion de flêche du temps n'est plus définie. Les événements sont symétriques par rapport au temps. En s'imaginant une émission d'un photon par un atome d'hydrogène par exemple, on ne saurait la distinguer d'une absorption imaginer à l'envers. Ce n'est pas le cas pour des structures macroscopiques. Le temps microscopique n'est pas pareil que le temps macroscopique.
    Voilà.
    Il faudrait quelqu'un pour vérifier que j'ai pas dit de trop grosses bêtises, maintenant.

  6. #5
    Don Quiche

    Re : temps au niveau d'une particule?

    Voir mon poste à cet endroit : http://forums.futura-sciences.com/sh...3711#post93711

    La réponse est exacte.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    deep_turtle

    Re : temps au niveau d'une particule?

    Désolé Dom Quiche mais je ne vois pas le rapport entre le lien que tu indiques et la question (mais il faut dire que la question est assez vague...).

    Citation Envoyé par Gaétan
    Le temps microscopique n'est pas pareil que le temps macroscopique
    Je ne suis pas d'accord avec ton argument. Le fait que l'entropie des systèmes macroscopiques augmente au cours du temps alors que les phénomènes microscopiques sont réversibles n'implique pas que le temps ne s'écoule pas de la même façon. Dans les deux cas tu parles d'une évolution des systèmes dans le temps, pas de la manière dont le temps s'écoule.

    Un argument assez convaincant à mon avis pour dire que le temps s'écoule de la même façon pour les petits que pour les gros systèmes est de prendre une équation de la physique qui fait intervenir le temps et qui soit valide dans les deux cas. Si le temps s'écoule différemment la même équation ne pourra pas marcher dans les deux cas. Ben par exemple considère l'équation de Schrodinger, elle permet de calculer les temps de vie des niveaux excités de l'atome d'hydrogène, par exemple, et ces temps correspondent bien à ceux que l'on mesure macroscopiquement.

    Sur ces questions, je conseille vivement la lecture indiquée ici :


    http://forums.futura-sciences.com/sh...ad.php?t=11994

  9. Publicité
  10. #7
    Don Quiche

    Re : temps au niveau d'une particule?

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Désolé Dom Quiche mais je ne vois pas le rapport entre le lien que tu indiques et la question (mais il faut dire que la question est assez vague...).
    C'est vrai que le lien n'est pas évident, désolé.

    Je songeais aux exemples de ces particules que l'on cite souvent (il s'agit de certains neutrinos je crois) qui, au repos, n'ont qu'une durée de vie de quelques millionièmes ou milliardièmes de secondes mais qui plongent dans notre atmopshère à une vitesse de 99,99... % de la vitesse de la lumière et voient ainsi leur durée de vie étendue à quelques dixièmes de secondes.

    C'est le même principe que le jumeau de Langevin partien voyage. Du point de vue d'un terrien, son espérance de vie est de plusieurs milliers d'années tandis que pour lui elle demeure de quelques dizaines d'années.

    Le lien que je donne explique cette contraction des durées.

  11. #8
    Gaétan

    Re : temps au niveau d'une particule?

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Je ne suis pas d'accord avec ton argument. Le fait que l'entropie des systèmes macroscopiques augmente au cours du temps alors que les phénomènes microscopiques sont réversibles n'implique pas que le temps ne s'écoule pas de la même façon. Dans les deux cas tu parles d'une évolution des systèmes dans le temps, pas de la manière dont le temps s'écoule.
    C'était juste une proposition qui demandait à être corrigée.
    Il y a aussi à lire "Le temps et sa flêche" d'Etienne Klein, que je n'ai pas encore lu (mais ça, c'est plus pour discuter sur le temps "psychologique").

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. particule remontant le temps. Pourquoi?
    Par Stevou dans le forum Archives
    Réponses: 24
    Dernier message: 19/11/2005, 08h32
  2. un livre sur la physique des particule niveau TS ?
    Par dans.le.mistral dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/05/2005, 21h45
  3. Diamètre d'une particule
    Par Sylvestre dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 04/05/2005, 22h17
  4. Spin d'une particule
    Par Squared dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/12/2004, 13h02