Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

potentiel plaque infini



  1. #1
    john_p12

    potentiel plaque infini


    ------

    bonjour à tous,

    j'aimerais savoir comment on calcul le potentiel près d'une très grande plaque ? on sait que le champs électique est constant, mais que le potentiel est l'intégrale de ce champs par rapport à la distance.
    Alors si on intègre le champs constant on obtient un potentiel de la forme kR, avec R comme distance, qui est absurde puisque le potentiel augmente en se rapprochant et non en s'éloignant de la plaque (comme lorsqu'on intègre k/R^2 qui deviens k/R). comment s'y prendre ?

    merci bonne journée.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    john_p12

    Re : potentiel plaque infini

    serait-il nul ?

  4. #3
    yahou

    Re : potentiel plaque infini

    Salut.

    Je ne comprends pas bien ce qui te gêne avec le potentiel en kR. D'autant qu'il peut aussi bien croître que décroître avec R selon le signe de k (qui va dépendre du signe de la charge de la plaque).
    Those who believe in telekinetics, raise my hand (Kurt Vonnegut)

  5. #4
    mariposa

    Re : potentiel plaque infini

    Citation Envoyé par john_p12 Voir le message
    bonjour à tous,

    j'aimerais savoir comment on calcul le potentiel près d'une très grande plaque ? on sait que le champs électique est constant, mais que le potentiel est l'intégrale de ce champs par rapport à la distance.
    Alors si on intègre le champs constant on obtient un potentiel de la forme kR, avec R comme distance, qui est absurde puisque le potentiel augmente en se rapprochant et non en s'éloignant de la plaque (comme lorsqu'on intègre k/R^2 qui deviens k/R). comment s'y prendre ?

    merci bonne journée.
    Ce que tu dis est juste.

    Quand on signe du potentiel cela dépend du signe des charges sur la plaque.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    b@z66

    Re : potentiel plaque infini

    Citation Envoyé par john_p12 Voir le message
    bonjour à tous,

    j'aimerais savoir comment on calcul le potentiel près d'une très grande plaque ? on sait que le champs électique est constant, mais que le potentiel est l'intégrale de ce champs par rapport à la distance.
    Alors si on intègre le champs constant on obtient un potentiel de la forme kR, avec R comme distance, qui est absurde puisque le potentiel augmente en se rapprochant et non en s'éloignant de la plaque (comme lorsqu'on intègre k/R^2 qui deviens k/R). comment s'y prendre ?

    merci bonne journée.
    Le potentiel électrique est toujours défini à une constante près. Le seul problème qui se présente dans ton cas est le fait que l'on ne puisse pas considérer le potentiel comme nul à l'infini à cause justement de la présence de charge à l'infini: le potentiel y tend alors donc lui-même vers l'infini. La solution est alors de choisir arbitrairement le potentiel de sorte que tu le connaisse près de la plaque. Par exemple, tu peux fixer sa valeur à 0 à sa surface.

  8. #6
    Sigmar

    Re : potentiel plaque infini

    Dans la direction normale à la plaque et à l'infini, il n'y a pas de charges pourtant. On peut pas le choisir nul là bas ?
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  9. Publicité
  10. #7
    b@z66

    Re : potentiel plaque infini

    Citation Envoyé par Sigmar Voir le message
    Dans la direction normale à la plaque et à l'infini, il n'y a pas de charges pourtant. On peut pas le choisir nul là bas ?
    Ce n'est pas la bonne façon de voir, puisque suivant la direction que tu précises et quel que soit la distance d'où on regarde en arrière le plan chargé, on voit toujours la même chose: un plan infini. On ne peut donc pas suivant cette direction distinguer des distances qui sont grandes où petites, le champ restera lui toujours constant et le potentiel ne tendra jamais vers 0 à l'infini. Toutefois, si le plan est très, très grand sans être infini, on arrive quand même en s'éloignant de lui à voir une influence qui diminue (lié à l'angle solide), le champ décroit et le potentiel pourrait être considéré dans ce cas comme nul à l'infini.

  11. #8
    Sigmar

    Re : potentiel plaque infini

    Exact, merci beaucoup.
    J'avais oublié cet aspect, maintes fois vu en cours pourtant
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  12. #9
    john_p12

    Re : potentiel plaque infini

    merci pour vos réponses ! très clair amintenant.
    (j'avais carrément oublié avoir posé la question
    hahaha.) bonne journée.

Discussions similaires

  1. Limite en l'infini = infini/infini
    Par Bruno dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/07/2017, 09h37
  2. image par une application d'un ensemble infini est infini ?
    Par Snakeater dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/10/2007, 21h12
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 01/04/2007, 13h50
  4. infini
    Par Nastynas dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/11/2005, 22h43
  5. renseignement plaque de silicium et plaque soi
    Par patchianga dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/10/2004, 16h38