Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Moteur à excitation indépendante



  1. #1
    NAGHAM

    Moteur à excitation indépendante


    ------

    bonjour à tous
    svp,dans un moteur à excitation indeendante quelle est le role d'un réhostat de demmarage? et est ce qu'on doit eteindre premierement l'induit ou bien l'inducteur ?
    MERCI

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    girolle

    Re : Moteur à excitation indépendante

    Bonjour,
    Le rhéostat de démarrage est une vieille méthode que l'on utilise lorsque l'on ne dispose pas d'une tension réglable pour alimenter l'induit .
    Son utilité ? si la tension nominale, Un, est appliquée directement sur l'induit au démarrage, alors comme à n= 0, E= k.n=0, l'intensité du courant va être trop forte : Idd =Un/R avec R qui est la résistance de l'induit.
    En mettant un rhéostat dont la résistance, Rh, est calculée, on peut réduire l'intensité à une valeur Id= Un/(R+Rh) qui est acceptable ...
    Pour le reste , on met toujours l'induit hors tension avant "d'éteindre" l'inducteur.

  4. #3
    NAGHAM

    Re : Moteur à excitation indépendante

    alors on mets le rhéostat de demmarage en serie avec l'induit?
    et que se passe t il si on a mis eteindre l'inducteur le premier?
    merci infiniment

  5. #4
    girolle

    Re : Moteur à excitation indépendante

    Bonjour,
    Oui le rhéostat de démarrage doit être en série avec l'induit.
    Si on "éteint" l'inducteur alors que l'induit reste sous tension, le moteur s'emballe ...
    A éviter donc.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    NAGHAM

    Re : Moteur à excitation indépendante

    bonjour
    je vais profiter un peu plus de votre genérosité,si vous me permettez bien sur,pouvez vous m'expliquer"emballement du moteur"
    merci

  8. #6
    girolle

    Re : Moteur à excitation indépendante

    Bonjour,
    Emballement du moteur signifie que sa vitesse tend vers une valeur très grande.
    En effet la relation de base pour une moteur CC est :
    E = k.flux(iex).n avec E= Un - RI qui est la f-é-m que développe l'induit , iex, le courant d'excitation: reponsble du flux magnétique. k est une constante .
    Ceci donne une fréquence de rotation n = (Un - RI)/(k.flux(iex) ).
    Si on supprime le courant d'excitation (iex=0) alors le flux magnétique tend vers une valeur nulle . Le flux figurant au dénominateur de l'expression, n tend vers une valeur très grande, si on a la tension Un encore appliquée sur l'induit.
    Donc pour un arrêt correctil faut d'abord supprimer cette tension (U=0), puis éteindre l'inducteur (iex=0).

  9. Publicité
  10. #7
    NAGHAM

    Re : Moteur à excitation indépendante

    merci infiniment

Discussions similaires

  1. Statistique industrielle et variable non indépendante
    Par Soupasoups dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/03/2007, 15h38
  2. Moteur à Excitation indépendante .
    Par skironer dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/12/2006, 17h32
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 07/09/2006, 21h56
  4. Probabilité indépendante
    Par delphinounette dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/01/2006, 17h16
  5. planetes gazeuses : formation independante?
    Par eklipse dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/03/2005, 21h57