Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Quelques petites question sur des phénomènes physiques



  1. #1
    carter21

    Quelques petites question sur des phénomènes physiques

    Bonjour à tous. Mon père m'a posé une colle en me posant les questions suivantes, et j'aimerai donc bien y trouver réponse

    - On gonfle deux ballons de baudruche circulaires, l'un plus gonflé que l'autre ( environ 2 ou 3 fois) et on relie les deux ballons à l'aide d'un tuyau. Pour quoi le ballon le moins gonflé se vide t il de son air vers le ballon le plus gonflé?

    Ensuite, je me suis posé d'autres questions :

    Si on gonfle place un ballon de baudruche circulaire dans un autre ballon plus gonflé, que se passe t il si celui ci se dégonfle à l'intérieur de l'autre? après observation je constate que le volume du ballon qui le contient reste constant. en fait le ballon à l'intérieur peut être assimilé à de l'air, et donc si il se dégonfle, cela n'affectera pas le volume du ballon qui le contient?

    ensuite, si le ballon à l'intérieur contenait un autre gaz que l'air, le fait de vider le gaz à l'intérieu du ballon modifierait il son volume?

    Enfin ( c'est fini pour les ballons lol) autre question : J'ai cru comprendre que lorsqu'une fusée décolle, la force qui la propulse est la réciproque de la force qu'exerce la combustion du gaz sur le sol ( 3eme loi de Newton), c'est apparament le même principe pour les réacteurs. J'ai donc supposé que la force de propulsion avec un réacteur est due aux actions réciproque du réacteur sur l'air.

    Mais pourquoi la propulsion marche t elle dans l'espace alors que l'espace est composé de vide?

    J'ai du louper quelque chose.

    En tout cas merci à tout ceux qui prendront le temps de me répondre

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    chwebij

    Re : Quelques petites question sur des phénomènes physiques

    - On gonfle deux ballons de baudruche circulaires, l'un plus gonflé que l'autre ( environ 2 ou 3 fois) et on relie les deux ballons à l'aide d'un tuyau. Pour quoi le ballon le moins gonflé se vide t il de son air vers le ballon le plus gonflé?
    a priori ca ne doit pas se passer comme ca!si on est a température constante et qu'on a deux ballons identiques mais gonfler différement.
    il suffit d'appliquer la loi des gaz parfaits , on peut par exemple dire que la tension de la peau du ballon et donc la pression sont relier de manière linéaire au volume
    on a donc pour deux ballons idem un même
    soit un ballon 1 ayant un volume double (et ainsi une pression double) que le ballon 2
    On a donc pour le ballon 1

    et le ballon 2


    or et

    donc

    lorsqu'on relie les deux ballons on a finalement

    le volume total final est donc



    et donc

    et donc chaque ballon a un volume deux fois moindre que celui calculé, le volume d'un ballon après avoir raccordé les deux ballons est de le volume initial du ballon le moins gonflé
    car la pression est la même dans les deux ballons

    Mais pourquoi la propulsion marche t elle dans l'espace alors que l'espace est composé de vide?
    il y aussi la conservation de la quantité de mouvement. lorsqu'on tire avec un fusil, la balle part et on a forcément un recul du fusil.en bref la conservation de la quantité de mouvement pour la balle donne:
    avec m la masse et v la vitesse
    et bien c'est pareil pour la fusée avec ou sans matière.
    AH NON! au moment où la petite flûte allait répondre aux cordes. Vous êtes ODIEUX!!

  4. #3
    zoup1

    Re : Quelques petites question sur des phénomènes physiques

    Cela se passe effectivement comme cela. Au moins si on remplace le ballon de baudruche par une bulle de Savon.
    Cela est du à des effets de tension de surface.
    Pour une bulle de savon (pour un ballon de baudruche c'est plus compliqué...) la pression à l'intérieur du ballon est d'autant plus grande que la surface est courbée, c'est à dire que la bulle est petite. Quand on relie les 2 bulles, l'écoulement d'air va des hautes pressions vers les basses pressions.

    Ce comportement est liée à l'élasticité d'une membrane de savon. pour laquelle on peut simplement écrire que l'énergie est proportionnelle à la surface. Pour un ballon de baudruche c'est plus compliqué...
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  5. #4
    Jeanpaul

    Re : Quelques petites question sur des phénomènes physiques

    Parlant de la propulsion par réaction, on peut voir les choses de plusieurs façons (c'est souvent le cas en physique et c'est riche).
    Une des façons de raisonner est de parler de pressions.
    Dans une baudruche, le gaz emprisonné exerce une pression sur toute la surface interne et les forces résultantes se compensent. Si on ouvre le ballon, la pression ne s'exerce plus sur la zone du trou, d'où déséquilibre et force résultante à l'opposé du trou. Cela marche encore dans le vide.

    Pour un réacteur d'avion, c'est un peu plus délicat. La pression en aval est plus forte qu'à l'amont car les gaz sont échauffés donc il en résulte une poussée vers l'avant. La difficulté est de comprendre pouquoi la pression à l'aval ne remonte pas vers l'amont ; cela est dû à des effets dynamiques dans la turbine et la chambre de combustion. Le cas des statoréacteurs est exemplaire, on a du mal à comprendre pouquoi ça avance dans un sens et pas dans l'autre ! C'est là encore dû à des effets dynamiques assez délicats.

  6. #5
    Aneldo

    Re : Quelques petites question sur des phénomènes physiques

    Citation Envoyé par zoup1 Voir le message
    Cela se passe effectivement comme cela. Au moins si on remplace le ballon de baudruche par une bulle de Savon.
    Cela est du à des effets de tension de surface.
    Cela fonctionne aussi avec les ballons de baudruche. Et pour la meme raison.

    Ceci n'est pas une preuve mais lorsque l'on gonfle un ballon de baudruche, on remarque que le début de gonflage est plus dur que la suite : il est de plus en plus facile de gongler le ballon.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    zoup1

    Re : Quelques petites question sur des phénomènes physiques

    Citation Envoyé par Aneldo Voir le message
    Cela fonctionne aussi avec les ballons de baudruche. Et pour la meme raison.
    Le véritable problème avec le ballon de baudruche c'est qu'il y a une forte sensibilité à l'histoire du ballon (hystérésis).
    La première fois que l'on gonfle un ballon c'est beaucoup plus difficile que la deuxième.
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  9. Publicité
  10. #7
    obi76

    Re : Quelques petites question sur des phénomènes physiques

    La propulsion d'une fusée n'a rien a voir avec le contact du gaz sur le sol. En fait le barycentre du système (fusée + gaz) reste au même point. Si tu prend un avion par exemple et qu'il décole, il y aura autant de gaz à gauche d'un point immobile que de gaz+avion à droite.
    S'il y a contact avec le sol, c'est le système fusée + gaz + terre qui a un barycentre fixe, donc en gros lorsqu'une fusée décole, la Terre recule ^^ (pas des masses je te l'accorde lol), ou même quand tu saute en l'air.

  11. #8
    mbochud

    Re : Quelques petites question sur des phénomènes physiques

    Citation Envoyé par carter21 Voir le message

    Pour quoi le ballon le moins gonflé se vide t il de son air vers le ballon le plus gonflé?

    :
    Il ne faut pas oublier que la membrane du ballon dégonflé est beaucoup plus épaisse et que sa constante d’élasticité beaucoup plus grande.

    (L’hystérèse est réelle mais pas suffisante pour expliquer cela.)

  12. #9
    zoup1

    Re : Quelques petites question sur des phénomènes physiques

    Citation Envoyé par mbochud Voir le message
    (L’hystérèse est réelle mais pas suffisante pour expliquer cela.)
    Ben en fait j'ai vraiment essayer de faire des manips avec des ballons de baudruche pour faire des démonstration de cours... et je peux t'assurer que c'est vraiment la galère... En fait tu peux assez facilement montrer que le gros ballon se vide dans le grand ou le contraire ! ou encore, qu'il se vide partiellement dans le grand seulement, ou le contraire !
    Bref, tu ne montres pas grand chose.
    Le tout sans compté que l'élasticité du ballon semble dépendre assez fortement du pigment utilisé pour le coloré...
    bref, J'ai même passé du temps a essayer de trouver un protocole qui permettrai d'illustrer ce que je voulais... sans vraiment y parvenir.
    Le résultat aurait sans doute été meilleur si j'avais utilisé des préservatifs, car je pense qu'on a un produit qui est beaucoup mieux calibré qu'avec des ballons ordinaires, mais la géométrie de l'objet n'est pas vraiment idéale.
    Du coup, je me suis rabattu sur les bulles de savon qui fonctionnent plutot bien même si l'eau savonneuse a du mal a coexister avec la craie.
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  13. #10
    carter21

    Re : Quelques petites question sur des phénomènes physiques

    Ok donc tout résulte de phénomènes physiques compliqués, et surtout pas de mon niveau encore mais au moins j'en ai une petite idée déjà. en tout cas merci à vous d'avoir pris la patience de me répondre

  14. #11
    zoup1

    Re : Quelques petites question sur des phénomènes physiques

    Heu !!!
    Si c'est cela que tu en retires... c'est pas terrible.
    Ce que je voulais dire c'est que le vrai cas simple c'est celui de la bulle de savon et pas celui du ballon de baudruche...
    Le mieux (et ce qui ferait sans doute plaisir à ton père c'est que tu essayes de faire la manip par toi-même.
    Ce n'est pas très facile car il faut réussir à stabiliser les bulles, mais cela peut se faire... Il faut toujours avoir présent à l'esprit que les bulles détestent les surfaces sèches, il faut une bonne eau savonneuse (un peu de savon liquide dans de l'eau que l'on laisse reposer quelques heures), ensuite, il faut un support pour les former les bulles et les maintenir en place... Ce que j'ai trouvé de mieux ce sont des cônes (bleus) de micropipettes (mais on ne trouve pas cela dans une cuisine généralement). Il faut qu'il y ait une partie qui soit à même de piéger un peu de liquide autour de l'orifice dans lequel on va souffler.
    ensuite il faut quelque chose pour relier tout cela et permettre de passer d'une bulle à l'autre pour souffler dedans ou de relier les bulles entre elles (cela se fait avec une vanne trois voies)

    Si c'est trop compliqué, on peut aussi utiliser des bulles à la surface de l'eau et un simple tuyau pour les relier. la difficulté alors est d'être sur qu'il n'y a pas un film de savon à l'extrémité du tube qui le bouche...
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. quelques petites questions à des chercheurs dans le domaine médical
    Par delphine dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/02/2006, 22h42
  2. phénomènes chimiques vs physiques
    Par acuna_matata dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/10/2005, 09h25
  3. phénomènes physiques et algorithmes
    Par spi100 dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/04/2005, 08h38
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 16/08/2004, 00h16
  5. Quelques petites questions sur l'ensemble du programme de mathématique!
    Par [RoSe_DeS_SaBLeS]__ dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 14
    Dernier message: 06/07/2004, 17h27