Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Particule chargee et rayonnement (ou pas)



  1. #1
    Thwarn

    Particule chargee et rayonnement (ou pas)


    ------

    Bonjour a tous,

    Je sais que seul une particule chargee rayonne.

    Par contre, j'ai un probleme avec avec une particule en translation unifome.
    En effet, dans son referentiel, cette particule est au repos, elle ne provoque qu'un champs electrostique, le vecteur de Poynting est nul.
    Si je me place dans un autre ref (celui du labo par exemple), et que j'utilise les regles de transformation des champs, j'obtiens un champs E et aussi un champs B, tous les deux dependant du temps et de la position.
    J'ai donc dans ce ref un vecteur de Poynting non nul, c'est a dire un flux d'energie...

    C'est la qu'est mon probleme: si le flux est non nul, alors il y a une modification de l'energie de la particule, donc elle ne conserve pas la meme vitesse, ce qui est en contradiction avec ce qui precede...
    Ou alors, tout ce qui est dit precedement est juste, et il me faut une definition precise de ce qu'on appelle rayonnement, et qu'on m'explique pourquoi un vecteur de poynting non nul ne correspond pas a une perte d'energie pour ma particule...

    Merci,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Gwyddon

    Re : Particule chargee et rayonnement (ou pas)

    Salut,

    Et si on prenait le problème à l'envers : est-ce qu'une particule chargée peut être en translation rectiligne uniforme ?
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  4. #3
    Thwarn

    Re : Particule chargee et rayonnement (ou pas)

    A prioris oui,
    il suffit de prendre un electron au repos dans le ref terrestre et de mettre mon labo dans un train avec une vitesse uniforme v...
    La vitesse de mon electron sera de -v dans le ref du labo...

  5. #4
    Rincevent

    Re : Particule chargee et rayonnement (ou pas)

    Citation Envoyé par Thwarn Voir le message
    J'ai donc dans ce ref un vecteur de Poynting non nul, c'est a dire un flux d'energie...
    oui, tout comme tu as un flux de courant suite au mouvement de ta charge (alors que dans son référentiel y'a pas de j)

    C'est la qu'est mon probleme: si le flux est non nul, alors il y a une modification de l'energie de la particule, donc elle ne conserve pas la meme vitesse, ce qui est en contradiction avec ce qui precede...
    le système physique n'est pas la particule seule mais "elle et le champ EM qui est à ses côtés". L'énergie est distribuée entre les 2 (avec des tendances à être un peu infinie mais c'est un autre pb ). Quand ta charge se déplace, elle crée des variations de la répartition de l'énergie du champ EM, ce qui signifie des flux... rien de très surprenant si tu y penses de ce point de vue...

    Ou alors, tout ce qui est dit precedement est juste, et il me faut une definition precise de ce qu'on appelle rayonnement, et qu'on m'explique pourquoi un vecteur de poynting non nul ne correspond pas a une perte d'energie pour ma particule...
    on parle de rayonnement quand on a de l'énergie qui s'échappe et "rejoint l'infini". Un peu plus précisément cela signifie qu'on a un flux énergétique à l'infini qui doit chuter au plus en 1/r^2 pour que sa contribution ne soit pas négligeable quand on fait l'intégrale du flux sur "la sphère de rayon infini". On appelle donc rayonnement la partie du champ qui n'est pas en 1/r^n avec n>2 (en pratique dans le calcul standard tu trouves un terme en 1/r dans le champ E).
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Thwarn

    Re : Particule chargee et rayonnement (ou pas)

    D'accord merci.

    En gros, le vecteur de Poynting dans ce cas correspond a l'energie du champs qui suit la particule...

    Une autre question qui n'a pas (trop) de rapport:
    On parle aussi de l'impulsion du champs.
    Autant je la vois bien pour un rayonnement (porté par des photons) autant dans le cas d'un champs non rayonnant, j'ai beaucoup plus de mal a me faire une idée de ce qui peut avoir cette impulsion...

    Une idée?

    Merci
    Dernière modification par Gwyddon ; 13/06/2007 à 20h38. Motif: modif faite

  8. #6
    Gwyddon

    Re : Particule chargee et rayonnement (ou pas)

    On parle plutôt de densité d'impulsion, tout comme on parle de densité d'énergie.

    Si tu te places dans un cadre relativiste (beaucoup plus naturel pour l'EM), alors ça ne doit pas te choquer : on parle de 4-vecteur énergie-impulsion, et de tenseur énergie-impulsion, donc si on a l'un, on a l'autre

    En fait, tu peux voir l'impulsion comme le pendant spatial de l'énegie (ceci est une vision très personnelle intuitive qui ne se veut pas effective pour des calculs ou raisonnements physique bien sûr).

    Sinon dans le problème initial, ce que je n'avais pas calculé c'est que pour raisonner efficacement il faut prendre le système isolé champ+particule... Désolé


    EDIT : au fait tu as fait une faute de frappe. Que voulais-tu écrire à la place de poréer, que je puisse rectifier ?

    EDIT 2 : modif faite
    Dernière modification par Gwyddon ; 13/06/2007 à 20h39.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  9. Publicité
  10. #7
    Thwarn

    Re : Particule chargee et rayonnement (ou pas)

    oups, desole...
    Je voulais dire portee par les photons...
    c'est pour ca que ca ne me choque qu'a moitier

Discussions similaires

  1. rayonnement d'une particule chargée accélérée
    Par red dwarf dans le forum Physique
    Réponses: 17
    Dernier message: 18/06/2007, 19h40
  2. Hamiltonien particule chargée dans champ EM
    Par isozv dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/01/2007, 14h01
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 25/08/2006, 12h09
  4. effet d'une particule chargée...
    Par mayedi roland franck dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/08/2006, 17h51
  5. Champ d'une particule chargée et son étendue spatial
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/01/2006, 00h19