Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

RR: Rotation dans l'espace de Minkowski



  1. #1
    Julien92

    RR: Rotation dans l'espace de Minkowski


    ------

    Bonjour,

    je voulai savoir si quelqu'un connaissait une démonstration ou bien savait me dire pourquoi une rotation dans l'espace de Minkowski (dans le plan (ctOx) par exemple) se fait à l'aide de fonctions hyperboliques. Comment justifier ce résultat?

    Note: tout ce que j'ai réussi à démontrer c'était une équivalence entre les fonctions trigonométriques appliquées au vecteur (ict;x), d'argument réel et les fonctions hyperboliques d'argument imaginaire appliquées au vecteur (ct;x). Mais meme ca ne me dit pas pourquoi dans le cas d'une rotation classique avec des fonctions trigo dans l'espace de Minkowski, qu'est ce qui nous fait opter à priori pour un vecteur dont les composantes peuvent être imaginaires?

    Merci de vos réponses.
    A+
    Julien

    -----
    Un homme complexe voit une femme réelle et lui dit: tu viens dans C?

  2. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  3. #2
    Karibou Blanc

    Re : RR: Rotation dans l'espace de Minkowski

    je voulai savoir si quelqu'un connaissait une démonstration ou bien savait me dire pourquoi une rotation dans l'espace de Minkowski (dans le plan (ctOx) par exemple) se fait à l'aide de fonctions hyperboliques. Comment justifier ce résultat?
    c'est à cause de la signature de la métrique (+,-) dans ton exemple. cela signifie que tes invariants sont de la forme x0^2-x^2 = cte qui est l'équation caractéristique d'une hyperbole et elle est laissé invariante sous des "rotations" métant en jeu des fonctions hyperboliques.

    Note: tout ce que j'ai réussi à démontrer c'était une équivalence entre les fonctions trigonométriques appliquées au vecteur (ict;x), d'argument réel et les fonctions hyperboliques d'argument imaginaire appliquées au vecteur (ct;x). Mais meme ca ne me dit pas pourquoi dans le cas d'une rotation classique avec des fonctions trigo dans l'espace de Minkowski, qu'est ce qui nous fait opter à priori pour un vecteur dont les composantes peuvent être imaginaires?
    si tu fais le changement de variable (apres prolongement analytique dans le plan complexe) t->it, alors les invariants auront la forme suivante x0^2+x^2=cte qui est l'équation caractéristique d'un cercle, et elle est invariante sous des rotations ordinaires cad avec des fonctions trigo (sin,cos).
    Well, life is tough and then you graduate !

Discussions similaires

  1. Fluide dans un cylindre en rotation
    Par Naoli dans le forum Physique
    Réponses: 26
    Dernier message: 05/03/2014, 15h21
  2. équation du second degré dans C et rotation
    Par marocain94 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 15
    Dernier message: 07/01/2007, 16h26
  3. Rotation de cylindre dans l'huile
    Par Vetemskap dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/11/2005, 17h23
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 11/09/2005, 23h11
  5. TPE | Rotation d'une fusée dans l'espace
    Par astec37 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/02/2005, 16h03