Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?



  1. #1
    BioBen

    Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?


    ------

    Salut,
    en surfant sur internet, j'ai trouvé un site qui affirme que dans le livre "La relativité" d'Albert Einstein, il y aurait une division par zéro.
    Voila les pages en question : membres.lycos.fr/jeandavid54/payot_s.pdf (format pdf)

    Le site web ou ils affirment ca c'est : membres.lycos.fr/jeandavid54

    Je sais que ce ce site n'a pas l'air d'être un site très "professionnel", mais j'aimerai quand savoir si il y a une erreur dans ces pages... personnellement je ne l'ai pas trouvé.
    Et vous ?

    a+
    ben

    -----
    Dernière modification par Rincevent ; 05/03/2006 à 17h06.

  2. Publicité
  3. #2
    kognou

    Thumbs down Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Quelle horreur !

    Je me suis forcé pour lire le premier pdf avec les schémas du train.
    Ce monsieur n'a manifestement rien compris à la relativité, ni à la propagation de la lumière. Sur ces schémas presque complètement faux il nous dessine des rayons lumineux.
    Sur aucun de ces schémas il n'a tracé de rayons qui vont aux yeux de ses observateurs. Il est alors difficile de montrer graphiquement "quand et où" ces observateurs voient la source (ou le miroir). D'après sa "description" on peut croire que c'est un laser qui sert de source. Dans ce cas, aucun calcul ne dira quand la lumière parvient à l'observateur dans le train, vu que celui-ci n'est pas dans la direction d'émission du faisceau. Déjà là, ça devient dur (impossible) d'interpréter quoi que ce soit de la relativité. Si la source lumineuse est une lampe classique, la lumière est émise dans toutes les directions. Dans ce cas, si ce monsieur voulait démontrer quelque chose quant à la date où les observateurs reçoivent les rayons au niveau des yeux, il aurait du choisir de tracer des rayons qui parviennent à ceux-ci.
    Il ne sait pas manifestement pas non plus ce que signifie "contraction des longueurs propres" et exploite de manière erronée (même qualitativement) la transformation de Lorentz etc etc ... Donc pas besoin de mettre en lumière plus de contradictions dans cet exposé pour le réfuter. (perte de temps inutile).

    Quant au "divide by 0", à part que l'auteur ne comprend pas ce qu'il lit, je ne vois rien à déduire. Je pense qu'il à "vu" que si v tend vers c dans le dénominateur (1 - v²/c²), celui-ci tend vers 0, et donc t' tend vers l'infini. Ceci veut simplement dire que la lumière ne vieillit pas. Tant qu’à faire, je le défie d'accélérer un objet ayant une masse non nulle à la vitesse de la lumière. (Cela demanderait une quantité d'énergie infinie et je pense qu'il abandonnera encore bien loin de c, avant même que son moteur ne "consomme" plusieurs galaxies à la seconde pour faire accélérer sa fusée ).

    Sinon, je déplore aussi que l'auteur ait dépensé de l'argent pour "copyrighter" les pdfs de ses théories ; argent qu'il aurait mieux fait d'investir dans un bon livre de vulgarisation scientifique a mon avis. Mais cela n’engage que moi. Ceci dit sans animosité aucune .

    Ah, pour finir, une question pour vous BioBen : comment diable avez-vous trouvé une page pareille sur le web ? (J’espère sincèrement que la requête Google "relativité Einstein" ne donne pas celle-ci dans les 40 premières pages de résultats ).

    Cordialement.


    PS: Vous avez fait preuve de sens critique vis à vis des informations que vous avez trouvées en postant ici. C'est une grande qualité !

  4. #3
    Karibou Blanc

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Salut,

    Je confirme, ce gars là n'a rien saisi au fondement même de la relativité tel que l'a décrite Einstein, Lorentz, Poincaré (etc...). Il base sa critique sur le fait que la relativité s'appuie uniquement sur la constance de la vitesse de la lumière, alors que les motivations sont (beacoup) plus profondes (invariance des lois physiques sous changement de référentiel).
    Le contenu scientifique de ce site est borné à zéro. Aucune expérience n'est mentionnée pour venir appuyer ses prétentions. Il présente juste sa manière de penser l'expérience d'Einstein, et force est de reconnaître qu'il ne s'agit pas de la bonne. Bref encore un fou néophite qui pense pouvoir révolutioner la science sans la connaître et encore moins l'avoir étudiée.

    PS : pour ce qui est du copyright, soit il est vraiment fou, soit il est complètement c.. ou les deux.

    Bonne journée quand même...(moi ça me met de sale humeur des sites pareils)

  5. #4
    .:Spip:.

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Pourait on le prevenir, le mettre dans la liste noire de scio.net ?


    Soyez libre, utilisez Linux.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Sharp

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Salut,
    encore un visionnaire qui va révolutionner la physique et démonter Einstein et la physique quantique je présume...
    Il n'a rien compris au facteur 1/sqrt(1-v^2/c^2) qui est dans les transfos de Lorentz, et il ne comprend pas qu'il n'y a une division par 0 que si v=c, ce qui n'est possible que pour une masse nulle (photon), et dans ce cas pas de problème, car pas de transformations, le postulat étant que la vitesse de la lumière est invariante par changement de référentiel.

  8. #6
    BioBen

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Bon alors je vais répondre point par point :
    1/ Prière de me tutoyer
    2/ Franchment, je ne me rappelle pas ou j'ai pu trouver ce site, enfin cette page personnelle, enfin cette page personnelle remplie d'absurdités, mais ce qui est sûr c'est que pour apprendre des trucs faux et stupides il est très bien fait
    3/ Bah quand j'ai vu qu'il parlait d'une division par 0 dans les équations de la relativité, ca m'a choqué alors je me suis mis à refaire tous els calculs, et pas de division par 0 en vue, alors je vous ai soumis la question pour voir si c'est moi qui faisait une erreur de calcul ou si c'était le webmaster qui racontait n'importe quoi...j'ai eu ma réponse
    4/Si la division par 0 c'est quand il y a Racine(1-v²/c²), alors ce gars n'a vraiment rien compris à la relativité ! Non mais vous pensez qu'il fait exprès ? Ca me parait impossible de créer un site pour dire une si grosse connerie !
    5/ Ah ouais j'avais pas remarquer le copyright ! De toute facons qui lui voleraient ses idées (j'avoue ne pas avoir tout lu dans son site, mais simplement l'histoire de la division par zéro me dit que le reste est absurde)
    a+
    ben

  9. Publicité
  10. #7
    jeandavid54

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    bonjour,

    désolé de ne pas répondre en temps utile car je n'étais pas au courant de ce forum de discussion jusqu'à aujourd'hui.

    permettez moi de répondre à votre question concernant le document PDF.

    mais où se trouve donc l'erreur ? Quézako la division par zéro ?

    si vous avez toujours le document en votre possession, voilà l'endroit où il faut regarder !!!

    quand Einstein écrivait :

    (1) x-ct = 0

    puis

    (2) x'-ct' = 0


    et qu'en (3), il se permettait de rajouter que :

    (x'-ct') = lambda . (x-ct)

    la formule me semble correcte en général.

    je me demande comment on peut arriver à déterminer ce lambda qui, si je me rappelle mes cours de maths, reste indéterminé dans une formule du style :

    0 = lambda . 0

    ou encore :

    lambda = 0 / 0 (zéro divisé par zéro)

    de même, en (4) Mu est "défini" comme (x' + ct') / (x + ct)

    de là à déduire a = (lambda + mu) /2
    puis b = etc .......
    je trouve que c'est assez osé de la part d'un scientifique.

    Cela ne ressemble-t-il pas à une démonstration où par le biais d'une division cachée par zéro, on arrive à prouver que 1 + 1 = 1 ?

    J'espère avoir répondu à vos questions.
    Mon site est toujours là pour d'autres démonstrations et vos remarques.

    Très cordialement.

    Jean DAVID
    Dernière modification par Rincevent ; 05/03/2006 à 17h06.

  11. #8
    BioBen

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    x'-ct'=l(x-ct)
    x'+ct'=u(x+ct)

    On les addtionne :
    x' = x(l+u)/2 + ct(u-l)/2 = x(l+u)/2 - ct(l-u)/2
    On les soustait
    ct' = ct(l+u)/2 - x(l-u)/2

    Appelons a=(l+u)/2 et b=(l-u)/2, on obtient
    x'=ax - bct
    ct'=act - bx

    C'est niveau 5eme... et jamais on ne divises quoique ce soit !
    désolé de ne pas répondre en temps utile car je n'étais pas au courant de ce forum de discussion jusqu'à aujourd'hui.
    Aucun problème, c'était il y a longtemps mais on peut toujours en débattre maintenant. Je n'ai pas lu vos pdfs qui remettent en cause la relativité, finissons d'abord sur ce point.

  12. #9
    champunitaire

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    je trouve le monsieur assez lucide pour n'avoir pas eu a payer son droit de copyright en s'envoyant des emails gratuits.J'ai surtout trouvé la photo d'Einstein méditatif interressante au point de la télécharger.

  13. #10
    juliendusud

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Citation Envoyé par BioBen
    x'-ct'=l(x-ct)
    x'+ct'=u(x+ct)

    On les addtionne :
    x' = x(l+u)/2 + ct(u-l)/2 = x(l+u)/2 - ct(l-u)/2
    On les soustait
    ct' = ct(l+u)/2 - x(l-u)/2

    Appelons a=(l+u)/2 et b=(l-u)/2, on obtient
    x'=ax - bct
    ct'=act - bx

    C'est niveau 5eme... et jamais on ne divises quoique ce soit !
    Jean David nous a déjà exposé ses "théories" sur fr.sci.physique, il n'a jamais répondu aux objections. Visiblement il ne comprend pas que la relativité repose sur des bases beaucoup plus solide qu'une simple expérience de vulgarisation avec un rayon laser, dont l'interprétation de Jean David n'aurait pas été éronnée s'il avait saisi la différence entre le cap et la trajectoire.
    Bon courage donc!

  14. #11
    Mataka

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Juste comme ça, est-ce que quelqu'un sait le gars vient de où? et il a fait quoi avant ? comme étude, comme travail ? Parce que avouons le, ça m'étonnerais qu'il réussise à vivre de ses ''découvertes''.

  15. #12
    curieuxdenature

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Bonjour,

    Quand donc va-t-on assister à la compréhension génèrale de la difference fondamentale qu'il y a entre "théorie" et "hypothèse" ?
    Ce n'est pas parce qu'une hypothése semble tenir la route que cela en fait une théorie.

    Une certaine vulgarisation de bazar a laissé croire à de nombreuses personnes que la science est tellement simple qu'il suffit de savoir aligner des mots en phrases logiques pour en faire de la science... moi j'appelle ça de la rhétorique et même là on doit respecter les règles de la construction logique pour ne pas verser dans la croyance.
    L'electronique, c'est fantastique.

  16. Publicité
  17. #13
    Caïus

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Citation Envoyé par jeandavid54
    bonjour,


    mais où se trouve donc l'erreur ?

    Mon site est toujours là pour d'autres démonstrations et vos remarques.

    Très cordialement.

    Jean DAVID
    L'erreur que tu fais se trouve en page 6/8 (ou en tout cas, c'est là que tu comprendras le plus facilement ton erreur) lorsque tu représentes le rayon lumineux parcourant les référentiels se déplaçant à V=1/3 C; V=2/3 C, V=C.
    La flèche de ton rayon lumineux doit se trouver à l'intersection du cercle, et dans le premier cas, la première droite verticale, dans le deuxième cas, la deuxième droite verticale, et dans le troisième cas, la troisième droite verticale. Le rayon lumineux ne doit pas être dirigé vers l'emplacement du miroir en mouvement, mais vers l'emplacement ou se trouvera le miroir lorsqu'il sera atteint par le rayon lumineux. Tes angles doivent être un peu plus ouvert.Lorsque tu as fais ça, tu retrouves le facteur de dilatation du temps en divisant le rayon du cercle parcourue par la lumière par la portion de droite verticale parcourue dans le même temps par le même signal lumineux.
    Si tu refais ton dessin en prenant le rayon de ton cercle égale à 10 cm, dans le premier cas, la portion de la première droite parcourue par la lumière sera égale à 9,42 cm tu auras donc γ = 10/9,42 = 1,06
    Dans le deuxième cas, la portion de la seconde droite verticale parcourue par la lumière sera de 7,45cm, tu auras donc γ = 10/7,45 = 1,34 et dans le troisième cas, la flèche de ton rayon lumineux sera à la base de la troisième droite, la distance parcourue par la lumière le long de la troisième droite verticale sera donc de 0 cm et γ tend vers l’infini.

    Tu peux faire ça pour n’importe quelle vitesse du référentiel et pour n’importe quelle longueur de rayon lumineux représenté, tu trouveras toujours le facteur de dilatation correspondant. Ceci dit, je te félicite de chercher à comprendre par toi-même, il n’y a que comme ça, lorsque tu auras résolu tous les problèmes lié à la relativité que tu pourras avoir une vision claire des phénomènes décrit par les équations.

    Si tu n’as pas bien compris n’hésite pas à demander des explications supplémentaires

  18. #14
    jeandavid54

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Désolé.
    Mais vous avez oublié c'est l'hypothèse de base

    x'-ct'= 0 (1)
    x-ct = 0 (2)
    x'+ct' = 0 (3)
    et x+ct = 0 (4)

    Donc

    x'-ct'=l(x-ct)
    x'+ct'=u(x+ct)

    devient

    0 = l . 0
    0 = u . 0

    On les addtionne :

    0 = (l + u) .0

    On réduit :

    0 = 0

    et l+u , c'est quoi ????

  19. #15
    jeandavid54

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    et continuons dans la bonne humeur !!!

    x'-ct'= 0
    x-ct = 0
    x'+ct' = 0
    et x+ct = 0

    donc :

    x'-ct'= x'+ct'

    -ct' = +ct'

    en supposant t' différent de 0 :

    -c = +c

    comme c est différent de zéro :

    -1 = +1

  20. #16
    deep_turtle

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Bonjour,

    La modération, dans sa grande clairvoyance, voit d'ici ce fil partir en sucette. Nous tenons à demander aux participants de faire preuve d'un peu d'humilité, au moins pour ne pas laisser croire que la théorie de la relativité se trompe sur un point de maths de cinquième, comme le rappelle BioBen. On peut discuter de ce que vous, jeandavid54, n'avez pas compris d'une démonstration, mais cette discussion sera fermée si la discussion s'enlise dans des chipottages et refus de se rendre à l'évidence.

    Merci à tou(te)s.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  21. #17
    Konrad

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Bonjour, je ne souhaite pas participer au débat (que je vois partir en sucette également), mais juste indiquer que ce site est cité dans la liste noire de SCIO (ça n'était peut-être pas le cas en 2004 lorsque cette discussion a commencé) :

    http://www.e-scio.net/noire/liste.html

    Revisitons la relativité

    Il le dit lui-même : " Dans ce document, je me permet de rappeler la fameuse expérience d'Einstein qui a donné naissance à la théorie de la relativité et qui est sans cesse démontrée dans toutes les documentations scientifiques traitant du sujet. Ensuite, je donnerai ma nouvelle interprétation de la célèbre expérience qui va sans doute bouleverser une théorie bien établie depuis presqu'un siècle."



    Bonne journée à tous.
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."

  22. #18
    jeandavid54

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    et continuons le délire :

    toujours avec les mêmes hypothèses de départ

    x'-ct'= 0 (1)
    x-ct = 0 (2)

    x'+ct' = 0 (3)
    et x+ct = 0 (4)

    bien sûr que le x' de (1) est égal à x' de (3) ainsi que t'
    et que le x de (2) est égal à x de (4) ainsi que t

    Supposons t' = 3, on a :

    x' - 3c = 0 (6)
    x' + 3c = 0 (7)

    Addittionnons :

    2x' = 0

    donc x' = 0

    Reportons x' dans (6) et (7) :

    0 - 3c = 0
    0 + 3c = 0

    Divisons par c

    Déduction :

    - 3 = 0 (8)
    + 3 = 0 (9)

    -3 = +3 (10)



    En prenant t' = n'importe quel nombre
    On démontre tous les nombres sont égaux à zéro.

    CQFD

  23. Publicité
  24. #19
    Coincoin

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Jeandavid54, il faut savoir une chose essentielle en physique : les équations ne sont que des suites de signe sans aucun sens si tu les sors de leur contexte.
    Prenons simplement les équations 1 et 3, par exemple. Peux-tu me dire ce que signifient les différentes lettres et dans quelle cadre elles s'appliquent.

    Parce que ton raisonnement ressemble un peu à :
    Je suis en x=0 (1) puis je pars avec une vitesse v, donc x=vt (2). Donc en soustrayant les deux équations vt=0. Or v n'est pas nulle, donc t est nul. Le temps n'avance pas
    Encore une victoire de Canard !

  25. #20
    jeandavid54

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    j'ai jamais écrit ça :

    <Je suis en x=0 (1) puis je pars avec une vitesse v, donc x=vt (2). Donc en soustrayant les deux équations vt=0. Or v n'est pas nulle, donc t est nul. Le temps n'avance pas.>


    je rappelle ce qui est écrit par Einstein :

    x'-ct'= 0 (1)
    x-ct = 0 (2)

    x'+ct' = 0 (3)
    et x+ct = 0 (4)

    et que le x' de (1) est égal à x' de (3) ainsi que t'
    et que le x de (2) est égal à x de (4) ainsi que t

    ce qui a permis à BIOBEN d'écrire ça : (math niveau 5è)

    x'-ct'=l(x-ct)
    x'+ct'=u(x+ct)

    On les addtionne :
    x' = x(l+u)/2 + ct(u-l)/2 = x(l+u)/2 - ct(l-u)/2
    On les soustrait
    ct' = ct(l+u)/2 - x(l-u)/2

    Appelons a=(l+u)/2 et b=(l-u)/2, on obtient
    x'=ax - bct
    ct'=act - bx

    donc GROSSE erreur de calcul ...... désolé.

    Enfin, pour répondre à Caius, le rayon tiré en biais vers le miroir afin d'intercepter celui-ci,
    JAMAIS il ne l'atteindra et c'est clair dans le schéma.

  26. #21
    juliendusud

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Citation Envoyé par jeandavid54

    Enfin, pour répondre à Caius, le rayon tiré en biais vers le miroir afin d'intercepter celui-ci,
    JAMAIS il ne l'atteindra et c'est clair dans le schéma.

    Ben si désolé, une pomme lachée du haut du mat d'un navire tombera à son pied . Ce n'est pas moi qui le dit c'est Galilée, et celà s'applique aussi à la lumière. Et ne me répond pas que c'est contradictoire avec l'indépendance de la lumière vis à vis de sa source, ceci est archi faux, c'est seulement la vitesse de la lumière qui est indépendante du mouvement de sa source, pas sa direction.

  27. #22
    Matmat

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Jean david ,

    x - ct = 0
    et
    x' - ct' = 0

    sont seulement des équation de droites ...

    x - ct = l(x'-ct') ne se déduit pas des équations des droites ( comme tu as l'air de le penser ) mais du fait que K' se déplace avec une vitesse constante par rapport à K ( sinon l serait fonction de t ) et du fait que le déplacement se fait le long de l'axe des x ( sinon l serait fonction de x ) .

    En appliquant des raisonnement comme le tien voilà ce qu'on pourrait dire :

    dans un plan cartésien , il existe la droite d'équation : y = 2x
    dans un plan cartésien , il existe la droite d'équation : y = 3x

    conclusion ( à la JeanDavid54 ) : 2 = 3

    Car tu crois avoir le droit d'utiliser des équations de droites ( y = ax + b ) comme si c'était des équations universelles ( E = mc² ) .

  28. #23
    jeandavid54

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Galilée a raison pour une pomme et tout ce qui est matériel. Malheureusement, la lumière est indépendante de tout (vitesse, trajectoire)

    Je répète : Une fois le photon généré, la source peut disparaitre mais notre brave photon orphelin continue sur sa lancée sans le savoir (le long de la géodésique définie par la courbure de l'espace où il est et ça c'est une autre affaire) et pendant ce temps, la cible vers lequel on l'a envoyé se déplace aussi et pas de chance, il la loupe.

  29. #24
    jeandavid54

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    y = 2x (1)
    y= 3x (2)

    il existe un (x,y) solution de (1) et (2) : (0,0)

    mais il n'y a pas de solution pour k si :

    y -2x = 0
    et y - 3x = 0
    et y-2x = k (y-3x)

  30. Publicité
  31. #25
    Matmat

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    un détail t'as échappé ... x=ct et x'=ct' sont les équations de la MEME droite exprimés dans deux référentiels différents , donc tout l est solution ( contrairement à k ) .

  32. #26
    juliendusud

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Citation Envoyé par jeandavid54
    Galilée a raison pour une pomme et tout ce qui est matériel. Malheureusement, la lumière est indépendante de tout (vitesse, trajectoire)

    Je répète : Une fois le photon généré, la source peut disparaitre mais notre brave photon orphelin continue sur sa lancée sans le savoir (le long de la géodésique définie par la courbure de l'espace où il est et ça c'est une autre affaire) et pendant ce temps, la cible vers lequel on l'a envoyé se déplace aussi et pas de chance, il la loupe.
    Remplace ton laser par une fibre optique maintenue verticale, entre les instants successifs où le photon est aux extrémité de la fibre, celle ci s'est déplacée dans l'espace. A la sortie de la fibre le photon suit la même trajectoire qu'il suivrait si la fibre était prolongée, c'est à dire la direction de la fibre dans le référentiel où elle est au repos. Dans tout autre référentiel, la direction est donnée par les positions successives du photon dans la fibre!
    Je ne comprends pas qu'on puisse bloquer sur un problème aussi simple à la portée d'un enfant de 10 ans, encore un mystère de la nature (sans doute plus complexe que le tien...)

  33. #27
    BioBen

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    donc GROSSE erreur de calcul ...... désolé.
    Franchement les gars, ce qui me fait vraiment rire, c'est que quelqu'un puisse croire que toute la physique relativiste se base sur une erreur de calcul aussi grossière.
    Vous trouvez pas ca drole vous ?

    Y'avé vraiment besoin pour Einstein d'apprendre le calcul tensoriel et compagnie alors que le pauvre petit et l'ensemble des physiciens qui l'on suivi, et Poincaré et Lorentz en meme temps que lui (et en plus séparement, c'est que ca devait etre drolement contagieux!) ont tous fait une erreur sur un système de deux équations qu'il faut additionner ou soustraire.

    Et bah, sont nuls ces physiciens hein !

    Honnêtement Jean David tu crois vraiment en ton pdf ?

    ce qui a permis à BIOBEN d'écrire ça : (math niveau 5è)
    Bon ok la 5eme c'était y'a longtemps maintenant, donc j'ai ouvert le bouquin de math de ma soeur (qui est en 4eme), et apparament ils disent comme moi....peut etre une conspiration de Hachette pour nous cacher la vérité
    Bon je lui ai pas demandé de résoudre le système à ma place elle est pas très douée en math

    x'-ct'= 0 (1)
    x-ct = 0 (2)
    Oui, et avant et après il a écrit des phrases qui donnent tout leur sens à ces équations !

  34. #28
    Caïus

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Citation Envoyé par jeandavid54

    Enfin, pour répondre à Caius, le rayon tiré en biais vers le miroir afin d'intercepter celui-ci,
    JAMAIS il ne l'atteindra et c'est clair dans le schéma.
    C'est clair sur ton schéma car ton schéma est mal fait. Si tu le fais correctement et que tu connais le théorème de Pythagore, alors tu détermineras facilement les différentes équations de la relativité. Le schéma correctement fait est la représentation de l'expérience de Michelson et Morley. Le schéma tel que tu le faits est la représentation de ... rien d'exploitable. Si tu n'es pas convaincu, utilise 10 mn de ton temps pour faire le schéma tel que je te l'ai expliqué (un essai ne coute rien) et une fois que tu auras déterminé le facteur de contraction dilatation et les équations de Lorentz, tu seras bien obligé (si tu es de bonne foi) de te rendre à l'évidence: Les équations de la relativité sont correctes

  35. #29
    Ludwig

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    Bonjour,

    Je n'arrive pas à accéder au fichier pdf cité en début de ce fil.
    Je ne sais pas si j'ai bien capté le but de la discussion.
    Il me semble qu'il s'agit de la RR ??
    Supposant que ce soit ça, j'ai sorti la publication originale " Sur l'Electrodynamique des corps en mouvement Annalen der Physic, t. XVII, 1905 et je dois dire que je ne vois pas bien ou il y aurai une division par zéro. En supposant que c'est de ça qu'on parle évidement.

    Cordialement,

    Ludwig
    Le temps détruit tout ce qui est fait sans lui (Proverbe Chinois)

  36. #30
    jeandavid54

    Re : Division par zéro dans "La relativité" d'Einstein ?

    matmat a écrit :
    un détail t'as échappé ... x=ct et x'=ct' sont les équations de la MEME droite exprimés dans deux référentiels différents , donc tout l est solution ( contrairement à k ) .


    en effet, x=ct et x'=ct' sont des équations de droite
    ainsi que e=mc² si on fait varier e ou m

    mais dans l'équation :

    x'-ct' = k (x-ct)

    x-ct et x'-ct' ne correspondent à rien sauf un zéro.


    Bien sûr, je ne veux pas prouver que la relativité d'einstein est fausse à cause d'une erreur grossière

    mais il ne faut pas abuser des maths pour étayer une théorie grossière.

    A julien,

    la réaction d'un photon dans le vide n'est le même que dans une fibre optique; là il y a absorption et émission du photon par les atomes de la fibre qui crée un effet guide onde, le photon suit la courbure de la fibre avec des réflexions multiples. le coeur de la fibre est assez petit pour emprisonner le photon

    par contre, dans le vide, le photon est libre sans interaction donc suit la trajectoire initiale au moment de l'émission.

    le miroir mobile passe et le photon s'en fout !!!

    quant à l'expérience de Michelson-Morley, j'en ai fait la démonstration que rien qu'en se basant sur la vraie trajectoire du photon dans le dispositif, on démontre que les 2 rayons arrivent en phase au détecteur final.

    en tenant compte de cette déviation naturelle (mise en évidence par Bradley, on peut observer des effets optiques inédits aux vitesses relativistes.
    (chambre noire, cône d'invisibilité, aberration sur des miroirs, interaction entre particules mobiles, etc...)

    venez visiter mon site et faire l'expérience avec le logiciel cabri. vous serez bien étonnés.

    ### Pseudo science à éviter, site supprimé.
    ouvrez les yeux !!!
    Dernière modification par Gwyddon ; 26/10/2007 à 15h15.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Erreur de frappe dans "La Relativité" d'Einstein
    Par patoff10 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 6
    Dernier message: 31/03/2010, 09h57
  2. Une "couleur", "race" unique dans 50 000 ans?
    Par leradinmasqué dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/12/2006, 10h26