Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Démarche scientifique



  1. #1
    miketyson42

    Démarche scientifique


    ------

    voici un petit debat que m'a inspirer benjy star je voudrais votre avis:

    qu'es ce qui est plus scientifique pour deux personnes qui se pose la question sur les risques d'une technologie:

    -affirmer qu'il n'y a aucun risque.

    -affirmer qu'il peu y avoir des risques.

    moi je vote pour la 2eme sa me parait plus sage de dire qu'on ne domine pas tout et que des choses peuvent nous depasser.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    curieuxdenature

    Re : demarche scientifique

    Ni l'un ni l'autre.
    je voterais plutot pour celui qui étudie les risques potentiels avant de se prononcer.
    L'electronique, c'est fantastique.

  4. #3
    miketyson42

    Re : demarche scientifique

    pas mal comme reponse!!! mais si les risques potentiel ne sont pas encore connu et tres dur a avoir avec exactitude que vaut il avoir comme comportement:
    -ignorer les risques?
    -les amplifier pour avoir des securité rassurantes?

  5. #4
    invite19431173

    Re : demarche scientifique

    Citation Envoyé par miketyson42 Voir le message
    les amplifier pour avoir des securité rassurantes?
    Tu veux dire comme dans les pubs où ils nous font acheter des tonnes de produits en nous alarmant, produits pour lesquels finalement ont nous annoncent qu'ils pourrait causer l'augmentation des cancers ?

    Sinon, tes deux choix ne sont pas scientifiques. Tu répondrais quoi à une question du genre :

    Qu'est ce qui est plus bleu :

    - une orange bien mûre
    - un cornichon dans mon fromage à raclette

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Von_Der_Barbecue

    Re : demarche scientifique

    On calcule l'espérance mathématique , si elle est superieure à 0, on oublie ces risques.
    L'espérance mathématique est vraiment quelque chose à appliquer au quotidien (cf pari Pascal , loto , poker entre potes etc...)

    si tu as oublié tes cours de lycée voila pour toi :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Esp%C3%...h%C3%A9matique

  8. #6
    miketyson42

    Re : demarche scientifique

    pourquoi benjy detourne tu ma question?

    si tu doit faire une etude sur des risques electromagnetiques (par exemple) et que tu te rend compte que le probleme et trop complexe pour pouvoir quantifiés tous les risques tu prefere dire qu'il y a peu etre d'autre risques plus graves ou dire qu'il y a aucun risques??

    se n'est peut etre pas scientifiques mais c'est la demarche qu'un scientifiques est obligé d'avoir avant de mettre sont produits sur le marché donc desolé de ne pas avoir joué sur les mots.

  9. Publicité
  10. #7
    invite19431173

    Re : demarche scientifique

    Citation Envoyé par miketyson42 Voir le message
    tu prefere dire qu'il y a peu etre d'autre risques plus graves ou dire qu'il y a aucun risques??
    Ce ne sont pas les deux seuls choix d'un scientifique !

  11. #8
    obi76
    Modérateur*

    Re : Démarche scientifique

    C'est ce qu'on s'est tués à te dire dans l'autre post....

    Oui, il EST POSSIBLE de te faire enlever par des ET, tout autant qu'il est possible de gagner au loto. N'empêche que pour 99,999% des gens ce n'est pas le cas (pour les ET je pencherai même pour 100% ).

    Cordialement

  12. #9
    curieuxdenature

    Re : Démarche scientifique

    c'est la demarche qu'un scientifiques est obligé d'avoir avant de mettre sont produits sur le marché
    Bonjour miketyson42

    je voulais répondre à ça, le problème qui te préoccupe est plutot à reporter sur les commerciaux et pas sur les scientifiques.
    Dans l'histoire des sciences, certains ont payé de leur vie les recherches qu'ils entreprirent, Marie Curie a eu un cancer à cause des radiations, elle ne pouvait pas savoir avant, mais aujourd'hui on sait, dont acte.

    C'est valable, il me semble pour des tas de choses, tabac, alcool, que des tas d'études ont finies par déboucher sur des certitudes. On ne peut pas le savoir avant de les étudier, c'est un peu comme quand bébé plante sa fourchette dans sa joue, il fini par apprendre à faire gaffe à ce qu'il fait.
    En clair si on se méfie de tout on fini par se faire moine, en prière du matin au soir, là il n'y a pas de risques.
    L'electronique, c'est fantastique.

  13. #10
    miketyson42

    Re : Démarche scientifique

    Citation Envoyé par curieuxdenature Voir le message
    Bonjour miketyson42

    je voulais répondre à ça, le problème qui te préoccupe est plutot à reporter sur les commerciaux et pas sur les scientifiques.
    Dans l'histoire des sciences, certains ont payé de leur vie les recherches qu'ils entreprirent, Marie Curie a eu un cancer à cause des radiations, elle ne pouvait pas savoir avant, mais aujourd'hui on sait, dont acte.

    C'est valable, il me semble pour des tas de choses, tabac, alcool, que des tas d'études ont finies par déboucher sur des certitudes. On ne peut pas le savoir avant de les étudier, c'est un peu comme quand bébé plante sa fourchette dans sa joue, il fini par apprendre à faire gaffe à ce qu'il fait.
    En clair si on se méfie de tout on fini par se faire moine, en prière du matin au soir, là il n'y a pas de risques.
    ce que tu dit est vrai,
    mais c'est vrai que dans les ecoles d'ingenieur on a plus une autre vision qui est la securité des usagées en premier car si tu es ingenieur et que tu invente une machine superbe qui tue tous le monde tu risque d'avoir de serieux ennuie se qui me parait bizzard c'est que tous le monde ne resonne pas commme cela et je ne savais pas avant aujourd'hui mais peut etre que se n'est pas tres scientifique mais au moins en tant que futur ingenieur je ne risque pas d'avoir de probleme si je raisonne comme ela

  14. #11
    curieuxdenature

    Re : Démarche scientifique

    Salut miketyson42

    Vu sous cet angle je comprends mieux.
    Les employés, techniciens, agents de maitrise, ingénieurs etc.. sont à mi-chemin entre le scientifique et le commercial.
    Alors vu que les commerciaux se contrefichent de vendre même des frigos au pôle nord, c'est effectivement de la responsabilité du concepteur de la technologie d'assurer la sécurité de l'usager potentiel.

    Je ne parle pas du scientifique dans l'histoire, son rôle est de comprendre les lois de notre environnement, pas de philosopher sur l'utilisation détournée de leurs découvertes. (A la limite, ceux qui rejettent la responsabilité sur eux devraient se questionner sur celle de leur Dieu, s'il y croient.
    Bein ouais quoi, si "IL" ne voulait pas que ça se sache, fallait pas créer le monde comme ça. Bref, passons, c'est un débat sans fin. )
    L'electronique, c'est fantastique.

  15. #12
    obi76
    Modérateur*

    Re : Démarche scientifique

    Citation Envoyé par miketyson42 Voir le message
    ce que tu dit est vrai,
    mais c'est vrai que dans les ecoles d'ingenieur on a plus une autre vision qui est la securité des usagées en premier car si tu es ingenieur et que tu invente une machine superbe qui tue tous le monde tu risque d'avoir de serieux ennuie se qui me parait bizzard c'est que tous le monde ne resonne pas commme cela et je ne savais pas avant aujourd'hui mais peut etre que se n'est pas tres scientifique mais au moins en tant que futur ingenieur je ne risque pas d'avoir de probleme si je raisonne comme ela
    Pourtant je connais pas mal de gens d'écoles d'ingénieur qui de part leur incompétence en on tué du monde. Les "ha tiens j'avais pas pensé à ça, j'ai mal calibré les protection" etc...

    Bref

  16. Publicité
  17. #13
    mamono666

    Re : Démarche scientifique

    Il y a certains exemple aussi parfois qui font quand même réagir:

    1906 : Denis Auribault, inspecteur départemental du travail à Caen, publie un rapport dénonçant la forte mortalité des ouvriers dans les filatures et dans les usines de tissage d'amiante.

    2000 : Le tribunal administratif de Marseille juge l'État "responsable des conséquences dommageables du décès" de quatre personnes contaminées. C'est la première fois que l'État est directement mis en cause.

    J'imagine bien la scene en 40, dans les bistrots (pas encore de forum ) les gens se tapaient dessus en disant:

    "mais non c'est pas dangereux l'amiante, arrêté vos conneries".

    Et d'autres rétorquaient:

    "mais si, il parait qu'il y a eu un rapport à Caen...."
    Out! Out! You, Demons Of Stupidity!!

  18. #14
    invite765732342432
    Invité

    Re : Démarche scientifique

    Citation Envoyé par miketyson42 Voir le message
    -affirmer qu'il n'y a aucun risque.
    -affirmer qu'il peu y avoir des risques.
    Comme il a déjà été dit dans à peu près toutes les conversations que tu as lancées, quelque soit le sujet, il peut y avoir des risques.

    Aucune personne ne te dira dans le sens litéral du terme "il n'y a aucun risque" pour la simple raison qu'il est impossible de prouver qu'il n'y a aucun risque.

    Par contre, on peut quantifier le risque, le comparer à d'autres risques et conclure au final que le risque est négligeable ou qu'aucun risque n'est connu.
    Ce qui est traduit en langage courant par "il n'y a aucun risque".

    Après on peut toujours disserter du risque de tremper son doigt dans de l'eau tiède (risque faible), ou du risque que la terre explose (risque élevé, mais probabilité quasi-nulle)... Mais il faut savoir se placer dans un domaine réaliste tant pour les probabilités que dans les conséquences d'un risque

  19. #15
    invite431

    Re : Démarche scientifique

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Aucune personne ne te dira dans le sens litéral du terme "il n'y a aucun risque" pour la simple raison qu'il est impossible de prouver qu'il n'y a aucun risque.
    Si, moi !

    D'un moint de vue statistique, il n'y a aucun risque de NE PAS mourir !

    OK

  20. #16
    mamono666

    Re : Démarche scientifique

    oui, je crois qu'on est tous d'accord. Dans la démarche on ne peut nier qu'il y a aucun risque.

    Ce qui nous différencie, c'est la manière de voir les choses. Nous sommes tous plus ou moins raisonnable face à un risque aussi faible soit il. Nous n'avons pas la même philosophie de vie.

    miketyson42 a raison de dire que le risque zéro n'existe pas. Je trouve bête de répondre par le sarcasme sous prétexte que notre prise de risque est différente.

    Je ne sais pas si le but est de ridiculiser en choisissant des exemples comme l'eau tiède ou la terre qui va exploser....mais bon... n'oublions pas que toutes les personnes qui rendent des rapports ne sont pas honnêtes. Il faudrait vraiment être fou pour dire le contraire.Le cas de l'amiante, du nuage de Tchernobyl qui s'arrête aux frontière...cela n'a pas de rapport directe avec la démarche scientifique, mais cela montre que l'homme est corrompu. Si quelqu'un a une vision différente vis à vis de la prise de risque je trouve ça dommage de devenir sarcastique...
    Out! Out! You, Demons Of Stupidity!!

  21. #17
    mamono666

    Re : Démarche scientifique

    Citation Envoyé par mamono666 Voir le message
    ... n'oublions pas que toutes les personnes qui rendent des rapports ne sont pas honnêtes...
    http://www.lemonde.fr/sciences-et-en...8067_3244.html

    La palette est large : données falsifiées (0,3 %), appartenance non signalée à une entreprise (0,3 %), pillage d'idées (1,4 %), rapports critiquables avec des étudiants ou des clients (1,4 %), usage d'informations confidentielles (1,7 %), omission de résultats contradictoires (6 %), modification de résultats à la demande d'un bailleur de fonds (15,5 %)... Les fautes avouées, précise l'étude, sont plus nombreuses en milieu qu'en début de carrière (38 % contre 28 %), peut-être parce que les occasions de fraude sont plus fréquentes et le sentiment d'impunité plus assuré. [...] La France, en dépit de la création de comités d'éthique ou de déontologie au sein des principaux organismes publics, "n'est pas en avance sur cette question", constate Jean-Pierre Alix.[...]
    Out! Out! You, Demons Of Stupidity!!

  22. #18
    RigilKent

    Re : Démarche scientifique

    Bonjour,

    Je suis du même avis que Mamono666. Le risque zero n'existe pas, par contre il est nécessaire de savoir si ce risque est acceptable.
    Ce qui signifie : pouvoir l'identifier, quantifier sa probabilité d'occurence et sa gravité.

    Citation Envoyé par mamono666 Voir le message
    Ce qui nous différencie, c'est la manière de voir les choses. Nous sommes tous plus ou moins raisonnable face à un risque aussi faible soit il. Nous n'avons pas la même philosophie de vie.
    Comment déterminer objectivement la gravité d'un événement ?

    Ces questions peuvent avoir des éclairages scientifiques mais pas seulement.
    Ce qui est inacceptable maintenant ne l'était pas forcement du temps de Marie Curie...

    Cordialement,
    RK

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. Santé et démarche scientifique
    Par symphonie10 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 28
    Dernier message: 27/07/2007, 08h56
  2. Preuves & démarche scientifique
    Par Europa73 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/06/2007, 12h53
  3. Quels sont les requis minimum d'une démarche qu'on qualifie de scientifique ?
    Par Macss dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 51
    Dernier message: 27/05/2007, 23h56