Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

L'univers en deux dimensions



  1. #1
    jojo17

    Lightbulb L'univers en deux dimensions

    Bonjour,
    peut-on imaginer que l'univers soit un plan à 2 faces. L'une strictement opposée à l'autre. Un plan un deux domensions caratérisé par la lumière?
    Le théorème CPT nous dit que nos équations doivent réspectées ces syumétries. S'il y a symétrie, pourquoi, si je comprends bien, l'un des "mondes" (face) est théorique.pour quelles raisons ne serait-il pas physique lui aussi?

    Merci et bonne année

    -----

    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

  2. Publicité
  3. #2
    Karibou Blanc

    Re : L'univers en deux dimensions

    peut-on imaginer que l'univers soit un plan à 2 faces
    pourquoi pas mais en tout pas un plan en 2D, car il y a 4 dimensions d'espace-temps.

    Un plan un deux domensions caratérisé par la lumière?
    2D impossible, et la lumière ne caractérise pas une dimension ni un espace. Bref cette phrase ne veut rien dire.

    Le théorème CPT nous dit que nos équations doivent réspectées ces syumétries
    Si la théorie considérée est locale et invariante de Lorentz alors CPT est une symétrie, oui.

    S'il y a symétrie, pourquoi, si je comprends bien, l'un des "mondes" (face) est théorique.pour quelles raisons ne serait-il pas physique lui aussi?
    d'ou tu sors ca ?
    Well, life is tough and then you graduate !

  4. #3
    jojo17

    Re : L'univers en deux dimensions

    bonjour,
    je developpe un peu
    Citation:
    peut-on imaginer que l'univers soit un plan à 2 faces
    pourquoi pas mais en tout pas un plan en 2D, car il y a 4 dimensions d'espace-temps.
    Et si les dimensions de ce plan, exprimer par deux axes, voyaient des dimensions suppléméntaitres "enrouler" autour de l'axe.?

    Citation:
    S'il y a symétrie, pourquoi, si je comprends bien, l'un des "mondes" (face) est théorique.pour quelles raisons ne serait-il pas physique lui aussi?
    d'ou tu sors ca ?
    Bien, d'après ce théorème, les équation doivent vérifiées certaines symétriques, par exemple une équations qui se vérifie dans des condition de charge de parité et de temps définis, doit aussi être valide pour une charge opposée, une parité opposée, et un temps inversé.
    Cela implique pour moi qu'il doit un avoir une pile est une face, dont les équation sont le point commun de ces symétries..Equations vrifiant l'unicité en quelques sortes.
    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

  5. #4
    jojo17

    Re : L'univers en deux dimensions

    Citation Envoyé par jojo17 Voir le message
    bonjour,
    si les dimensions de ce plan, exprimer par deux axes, voyaient des dimensions suppléméntaitres "enrouler" autour de l'axe.?
    Bonjour,
    par simple curiosité, qu'est-ce qui empèche que l'on puisse imaginer qu'il y ait des dimensions "compactifiées", le long des axes référentiels (hauteur, longueur, largeur)?

    Merci.
    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

  6. #5
    Karibou Blanc

    Re : L'univers en deux dimensions

    Et si les dimensions de ce plan, exprimer par deux axes, voyaient des dimensions suppléméntaitres "enrouler" autour de l'axe.?
    quand je disais que notre espace-temps est à 4D, je ne pensais qu'il était nécessaire de préciser quelles sont de taille infinie (du moins de la taille de l'univers observables). Donc non tu ne peux pas avoir un plan 2D + 2 dimensions enroulées.

    par simple curiosité, qu'est-ce qui empèche que l'on puisse imaginer qu'il y ait des dimensions "compactifiées", le long des axes référentiels (hauteur, longueur, largeur)?
    Apres qu'il y ait une 5e, 6e etc... dimensions enroulées en plus des 4 autres, rien ne l'empêche a priori. Par contre les lois physiques vont apparaitre différentes aux petites échelles (de l'ordre de la taille des dimensions supplémentaires enroulées) dues à la présence d'un nombre plus grand de dimensions qui n'apparaissent pas enroulées si on regarde très finement (la terre est sphérique mais en regardant de tres pres, à échelle humaine, elle parait plate). Si tu testes les lois physiques connues à très courtes distances, tu peux contraindre la taille d'éventuelles dimensions supplémentaires enroulées.
    Well, life is tough and then you graduate !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jojo17

    Re : L'univers en deux dimensions

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Karibou Blanc Voir le message
    quand je disais que notre espace-temps est à 4D, je ne pensais qu'il était nécessaire de préciser quelles sont de taille infinie (du moins de la taille de l'univers observables). Donc non tu ne peux pas avoir un plan 2D + 2 dimensions enroulées.
    OK!
    Apres qu'il y ait une 5e, 6e etc... dimensions enroulées en plus des 4 autres, rien ne l'empêche a priori. Par contre les lois physiques vont apparaitre différentes aux petites échelles (de l'ordre de la taille des dimensions supplémentaires enroulées) dues à la présence d'un nombre plus grand de dimensions qui n'apparaissent pas enroulées si on regarde très finement (la terre est sphérique mais en regardant de tres pres, à échelle humaine, elle parait plate).
    Est-ce que tu veux dire qu'elles n'apparaissent plus enroulées? A l'echelles de ces dimensions enroulées, ces dernières deviennent-elles infinies? Coimment alors les différencier des autres?
    Si tu testes les lois physiques connues à très courtes distances, tu peux contraindre la taille d'éventuelles dimensions supplémentaires enroulées
    Pourrais-tu dévelloper sommairement? J'avoue que là, je ne pige pas!

    Merci.
    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

  9. Publicité
  10. #7
    Karibou Blanc

    Re : L'univers en deux dimensions

    A l'echelles de ces dimensions enroulées, ces dernières deviennent-elles infinies? Coimment alors les différencier des autres?
    elles ne deviennent pas, elles paraissent infinies pour un observateur de la taille des dimensions supplémentaires. Relis (et aussi de comprendre) l'exemple de la surface terrestre que j'ai donnée, c'est le meme principe. La surface est sphérique, mais nous sommes beaucoup plus petits que le rayon de la sphére et nous percevons celle-ci localement comme un plan.

    Pourrais-tu dévelloper sommairement?
    Prend par exemple les lois de forces en 1/r^2. Ces expressions proviennent de lois de conservation de flux à travers une surface fermée, ca peut paraitre abstrait mais cela signifie juste que la charge électrique totale d'un système est conservée. Comme quand tu fais couler de l'eau en ouvrant le robinet, il y a conservation de la masse d'eau, meme si elle s'écoule. Le 2 provient du fait que l'espace à 3 dimensions (juste l'espace, on oublie le temps car on considère ici une situation statique qui n'évolue pas). Donc la surface va comme r^2, si le flux de la force à travers cette dernière est constant alors la force doit varier comme 1/r^2, sinon le flux dépendra de r et ne sera pas constant.

    Maintenant si tu ajoutes des dimensions d'espace supplémentaires, les forces ne seront plus en 1/r^2 à cause de la conservation du flux à travers une (hyper)surface, mais en 1/r^n avec n>2.

    Expérimentalement pour un champ électrique associé à une charge ponctuelle fixe, on a "mesuré" une variation du champ (et donc de la force F=qE) en 1/r^2, et on exclut ainsi l'existence de dimensions supplémentaires de taille infinie, il n'y en a que 4.

    Ensuite si elles sont enroulées, disons cercle de taille R, on va avoir deux régimes différents. Pour r>R, l'espace va paraitre plutot avec 3 dimensions, les autres étant trop petites pour etre sondée ou avoir un effet à grande distance. Ainsi le champ E ou la force doit varier comme 1/r^2 pour r>R. Par ailleurs pour r<R, les dimensions supplémentaires vont avoir un effet notable (car à ces courtes distances, elles apparaissent comme infinies, rappelle toi la terre nous parait plate pour r<R) et le champ ne variera plus comme 1/r^2 mais 1/r^n avec n>2 (dont la valeur exacte dépend du nombre de dimensions supplémentaires).

    Ainsi on mesurant la variation du champ électrique (c'est un exemple comme un autre) avec r, on peut voir s'il existe une ou plusieurs dimensions supplémentaires à partir d'une certaine valeur r=R (qui sera leur taille). De meme si on montre que la variation du champ est en 1/r^2 jusqu'à une distance R', alors il ne peut exister de dimensions supplémentaires de tailles R>R'.
    Well, life is tough and then you graduate !

  11. #8
    jojo17

    Re : L'univers en deux dimensions

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Karibou Blanc
    elles ne deviennent pas, elles paraissent infinies pour un observateur de la taille des dimensions supplémentaires.
    Oui, en fait quand je disait qu'elles "deviennent" infinies, cela voulait dire sous entendu, elles apparaissent infinies pour l'observateur qui se place à cette échelle (des dimensions "enroulées").
    Pour le reste, il me faudra encore un peu de temps pour assimiler.

    Merci.
    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

  12. #9
    Alzen McCAW

    Re : L'univers en deux dimensions

    bonjour,
    vous parlez, entres autres, de dimensions au sens 1D, 2D, n+1D?...

    à quel moment du programme la notion de "dimensions" intervient explicitement?


    ...je reprend mes études depuis le petit niveaux que j'ai (bac F3-1989)... long est le chemin ( où est la géodésique ). Je reprend donc de la Troisième à bac S ou E, après j'y verrai plus clair sur la direction à suivre...

    Pour l'instant je travaille en math, en électro et en méca (rdm, fluide...) sur:

    1 axe: A(x) ...et crois 1D (je dit "crois" car c'est marqué nul part dans mes bouquins de cours)

    2 axes A(x;y) ...et croit 2D

    3 axes A(x;y;z) ... et croit 3D

    0 axe: A(pondéré); je ne sait pas si c'est valide ni vous l'expliquer mais s'est vachement pratique cette notion

    après, je "délire"? Je "pense" (réfléchi? modélise?) grâce à vulgarisation scientifique de bazar( à cause de!) sur:

    4 axes A (x;y;z;t)? t, le temps en plus= 4D mais là j'ai un pb, car t est fonction de la vitesse lumière (c) donc?
    5 axes? A(x;y;z;t;c) mais c est fonction de gravité?

    6 axes? A(x;y;z;t;c;g)


    bon stop! c'est n'importe quoi! Y a t'il un traité changement de Dimension purement math ou alors un endroit où c'est explicite dans le programme?


    merci?
    Attention, vivre c'est mortel...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. l'univers a 4 dimensions
    Par samcyfer dans le forum Physique
    Réponses: 69
    Dernier message: 27/06/2010, 04h19
  2. Les deux soleils problème à 5 dimensions
    Par Galuel dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/09/2007, 14h52
  3. mouvement projectile à deux dimensions
    Par M3T4L dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/02/2007, 02h30
  4. exercice deux dimensions
    Par chaud148 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/04/2006, 09h49
  5. [Astro] Sur les vraies dimensions de l'univers
    Par Septentrion dans le forum futuroscar-ASTRO
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/03/2006, 12h00