Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Propulseur à gaz comprimé.....



  1. #1
    bimo

    Question Propulseur à gaz comprimé.....


    ------

    Bonjours a tous le groupe
    voila, j'ai besoin d'un avis professionel s'il vous plais.
    je suis en cours de conception d'une maquette d'un propulseur a gaz comprimé.
    c'est un simple cylindre fermé d'un côte, j'ai mis sur l'autre côte des troux (4 pour être precis) pour laisser le gaz comprimé s'echapper. Ma maquette sera exposee devant un juri, et je dois argumenter tout ce qui se passe.
    je veux etre sur de quelques relations physiques .
    voila, je pense qu'un propulseur se comporte comme un verein.
    moi ce qui m'importe c'est la force F(rouge) (voire le chemat) comment psuis-je la controller, la calculer...etc
    voila...j'ai fais des recherches et j'ai trouver que la force F(rouge) et proportionelle avec la pression du gaz a l'interrieur du cylindre.
    (NB : ce n'est pas un propulseur a combustion !)
    j'ai deux questions :

    1) est ce que je peux calculer la force F de poussee comme si je la calcule pour un verein
    pneumatique ? F(N) = Pression (Bar) * Surface (m3)
    (pour un verin la surface est du piston, pour mon propulseur c'est du côte qui ne contien pas les troux)

    2) qu'elle est la relation entre le diametre des troux d'echappement et la force F ? proporionels ? inversement proportionels ?? ...

    bon ..c tous ce que je veux savoire.
    je vous remercie d'avance pour vos reponses.

    -----
    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    mbochud

    Re : propulsseur a gaz comprimé.....

    Bonjour,

    Le rendement d’une telle propulsion n’est pas très bon.
    Voir plutôt ce lien.
    http://forums.futura-sciences.com/sh...fus%E9e+%2Aeau

  4. #3
    bimo

    Question Re : propulsseur a gaz comprimé.....

    Re bonjours a tous
    oui Mr.mbochud je vous remerci pour votre reponse.
    j'ai jeter un coup d'euille sur votre topic, et je le trouve tres interessant, beaucoup d'informations utile et indispensable, et aussi le fichier PDF je pense que c un tresor, il resume presque tout en se qui concerne le sujet fusee a eau.
    mais comme j'ai dis Mr.mbochud, je vais passer devant un juri et je n'ai pas choisi le sujet non plus, donc je dois argumenter le sujet cité en haut.
    oui je suis daccod avec vous quand vous dites qu'un propulseur a gaz seul n'est pas rentable comme avec l'eau, mais quand je parle de gazm je parle de l'Azote comprime, 350 Bars !!! est ce que vous vous rendez compte ?!
    l'air de la surface de mon cylindre est 10 cm2 , et ma maquette n'est pas une fusee, elle est fixee sur un supprt qui contient un capteur piezo-electrique qui va calculer la force de pousse. oui je c ca va etre ennorme !!
    la duree de l'experience sera de mois de 2 seconde (duree nessecaire pour l'echappement de l'azote comprime).
    je veux selement savoire est ce que j'aurais besoin selement de la formule
    F = P * S pour calculer theoriquement la force F instentanee, a un certain instant "t" ?

    j'ai lu dans le fichier PDF que j'ai telecharger de votre topique,dans le chapitre ou on calcule la force nessecaire pour maintenir la bouteille je ne me rappelle plus je crois qu'il est mentione 22,.. kg , dites moi...l'aurs du declanchement de la fusee, est ce que la force/pousee est egale a la force du mintien ?
    (dsl si je ne m'exprime pas bien car je ne suis pas francais).
    et autre chose,.....en jouant sur le diametre des orifices d'echappementm , comment cela affectera la force F (rouge, voire chemat) ?
    par expl : est ce que quand j'augmante le dimetre la foce augmantera aussi et vice versa ? ou bien le contraire ?
    je vous remerci encore
    Dernière modification par bimo ; 19/02/2008 à 18h33.

  5. #4
    mbochud

    Re : propulsseur a gaz comprimé.....

    La poussée ne sera pas caractérisée pas une décroissance linéaire telle que montrée dans ton graphique.
    En effet le flux de sortie est essentiellement en régime turbulent et donc pratiquement constant. La vitesse des molécules éjectées sera de l’ordre de la vitesse du son (soit environ 350m/s).
    Ce qui compte dans ce cas est l’impulsion donnée au propulseur soit la force fois la durée de cette force. Par ailleurs, cette impulsion est aussi la variation de quantité de mouvement (relativement au propulseur) de la masse d’air comprise initialement dans le cylindre.
    Donc l’impulsion tot.est la masse d’air initiale fois 350m/s et cela donne le produit de la force fois la durée d’éjection.
    Si l’orifice de sortie est plus grand, la durée est plus courte, mais le produit reste constant.
    Si le propulseur accélère, sa vitesse finale est donc seulement dépendante de la masse d’air initiale (fonction de P*V) et de la masse du propulseur.

  6. #5
    bimo

    Question Re : propulsseur a gaz comprimé.....

    Bonjours
    Merci Mr.mbochud pour l'explication

    Citation Envoyé par mbochud Voir le message
    Si l’orifice de sortie est plus grand, la durée est plus courte, mais le produit reste constant.
    c'est tres interessant ca ...!alors si j'ai bien compris, quoi que se sois le diametre/nombre des l'orifices d'ejection, sela affectera selement la duree de la propultion, c'est bien cela ? si oui, dans ce cas la je peux laisser un seul orifice de 0.5cm de diametre, est ce que vous pensez que sela marchera ?

    merci encore !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mbochud

    Re : propulsseur a gaz comprimé.....

    La poussée ne sera pas caractérisée pas une décroissance linéaire telle que montrée dans ton graphique.
    En effet le flux de sortie est essentiellement en régime turbulent et donc pratiquement constant. La vitesse des molécules éjectées sera de l’ordre de la vitesse du son (soit environ 350m/s).
    Ce qui compte dans ce cas est l’impulsion donnée au propulseur soit la force fois la durée de cette force. Par ailleurs, cette impulsion est aussi la variation de quantité de mouvement (relativement au propulseur) de la masse d’air comprise initialement dans le cylindre.
    Donc l’impulsion tot.est la masse d’air initiale fois 350m/s et cela donne le produit de la force fois la durée d’éjection.
    Si l’orifice de sortie est plus grand, la durée est plus courte, mais le produit reste constant.
    Si le propulseur accélère, sa vitesse finale est donc seulement dépendante de la masse d’air initiale (fonction de P*V) et de la masse du propulseur.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Propulseur Micro fusée
    Par Bj@221 dans le forum Astronautique
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/10/2007, 18h03
  2. Air comprimé
    Par Wallen100 dans le forum Technologies
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/09/2007, 20h47
  3. les propulseur ailé
    Par thequan dans le forum Astronautique
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/05/2006, 20h51
  4. Propulseur à effet Hall
    Par MikeyMaverick dans le forum Astronautique
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/07/2005, 16h11
  5. hardware embarqué dans sonde ou propulseur
    Par eaglestorm dans le forum Astronautique
    Réponses: 15
    Dernier message: 09/02/2005, 13h35