Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 48

Théorie des cordes ou LQG ?



  1. #1
    Elite`

    Théorie des cordes ou LQG ?


    ------

    Bonjour,
    J'ouvre ce sujet, non pas pour discuter de la théorie des cordes ou de la Loop Quantum Gravity (LQG), je n'en ai pas le niveau, mais pour essayer d'en cerner les idéologies qui les mènent et j'aimerais avoir des arguments en faveur de ces deux théories. Je prendrais l'exemple de la LQG pour parler de toutes les formes de théories qui ne se proclament pas théories du tout, mais qui essayent avant tout de progresser en résolvant des problèmes (de taille) d'actualité.

    Est-ce qu'il est justifié d'avoir autant de recherche en théorie des cordes si peu en LQG ? Est-il seulement justifié d'essayer d'unifier toutes nos connaissances alors qu'il est possible qu'un grand nombre de phénomènes et de données qui nous sont inconnues y soient nécessaire pour ?
    Bref, je pense que vous aurez compris le but du sujet (qui n'a d'ailleurs probablement pas sa place en physique, mais c'est là que les spécialistes se trouvent).
    Avant de commencer, je tiens à dire que ma future argumentation ne sera pas impartiale mais à charge pour la TDC. Je défendrais donc l'idéologie mené par la LQG. Il ne tient qu'à vous de faire l'inverse pour être le plus objectif possible.

    La théorie des cordes se présente comme une théorie du tout. Son objectif est d'unifier les quatres interactions fondamentales de la nature. Du moins, celles que l'on connait.
    La LQG quant à elle ne cherche "qu'à" unifier la physique quantique avec la gravité.


    L'histoire des sciences nous montre que les plus grandes avancées en physiques ont été faîtes à la suite d'une résolution de problèmes, et non pas en supposant tout et n'importe quoi puis en espérant retomber sur une théorie viable et effective.
    L'expérience méne à la mécanique newtonienne et à l'électrostatique/magnétostatique. Arrive Maxwell, scientifique talentueux qui arrive à unifier l'électrostatique et la magnétostatique. De là, de nouveaux phénomènes physiques sont prédis mais plus fort encore, des lois. L'électromagnétisme n'est pas invariant par transformation de galilée. Les bonnes transformations sont celles découvertent par Lorentz. La vitesse de la lumière est donc une constante quelque soit le référentiel. Einstein applique ce postulat à la cinématique et en sort la relativité restreinte. Plus fort encore, il suppose que la vitesse de la lumière dans le vide est une vitesse limite de l'information. Il applique donc cette nouvelle loi à la gravitation pour donner la relativité générale.
    Un peu avant tout cela, Lord Kelvin affirme que la physique a déjà tout expliqué, si ce n'est deux ou trois petits problèmes comme le corps noir ou l'effet photoélectrique. Problème qui une fois résolue par Planck et Einstein nous ouvrent la porte à une toute nouvelle physique : la mécanique quantique.
    Mécanique quantique qui, comme on le sait à l'époque, n'est pas relativiste et ne peut donc pas être une théorie finie. Dirac la rend donc relativiste.

    On pourrait continuer longtemps comme ça, mais là n'est pas l'intérêt. Ce qui est important, c'est de remarquer que d'une part, l'unification des théories ne s'est faite que sur des théories efficaces et qui ne supposaient rien ou que très peu de choses de nouveau, mais surtout que la résolution de problèmes actuels peut être une porte ouverte vers une toute nouvelle physique. Problèmes qui amènent, une fois résolues, de nouvelles lois. Lois qui, une fois appliquées aux théories effectives de l'époque les améliorent grandement.


    Et c'est là que la LQG et la TDC divergent complétement. La TDC suppose qu'il est déjà possible dans l'état actuel de nos connaissances d'unifier les quatres interactions fondamentales. Or, unifier quatre interactions suppose beaucoup plus de choses qu'une unification "simple" de la mécanique quantique et de la gravité comme le propose la LQG.
    Résultat, la TDC essaye en réalité de "retomber" sur notre univers, j'ai envie de dire par chance, en espérant que les conjectures et hypothèses physiques qui l'a définisse comprennent notre univers et ne lui sont pas trop restrictives ou pire, contradictoires. Est-il raisonnable de supposer que l'on puisse formuler une théorie physique de cette manière, telle une mathématique à l'instar de la mécanique quantique alors même que l'on ne connait pas tous les "axiomes" qui l'a régisse ?
    La LQG quant à elle essaye de résoudre un problème d'actualité sans s'aventurer dans autant d'hypothèses. Problème de taille qui, elle l'espère, une fois résolue ménera vers une toute nouvelle physique.

    Tout ceci mène à des divergences considérables dans les deux théories.

    Premièrement, il est nécessaire de remarquer qu'il n'existe pas une théorie des cordes, mais plusieurs. Elles utilisent toutes des méthodes perturbatives. Ceci est déjà un problème. Par ailleurs, comment un même départ peut amener à autant de théories différentes ?
    Il n'existe qu'une LQG. Elle n'est pas entièrement formulé sur des méthodes perturbative.

    La TDC (théorie M) suppose qu'il existe 11 dimensions.
    La LQG suppose qu'il en existe 3+1. Rien de nouveaux donc.

    La TDC repose sur la supersymétrie. Sypersymétrie qui n'a a ce jour jamais été mise en évidence. Il lui arrive même de parler de "p-branes".
    La LQG ne s'occupe pas de ce problème.

    La SuperGravité prédite par la TDC repose sur cette supersymétrie. Invalider la supersymétrie, c'est invalider tous les développements récents de la TDC.
    La LQG ne repose que sur les principes de la mécanique quantique et de la relativité générale qui n'ont a ce jour jamais été infirmés.

    Le nombre extravagant de TDC l'empêche de faire des prédictions. Une même TDC peut mener à des milliers d'univers différents.
    La LQG ne s'occupe que de notre univers et n'a pas la prétention de formaliser l'objet générale qui le contient.

    La TDC prédit quelques phénomènes à haute énergie. Phénomène qui pourraient être invalidés par des expériences au LHC. Cependant, la TDC est si flexible qu'elle pourra s'y adapter. Or, cette sur-fléxibilité l'empêche à nouveau de prédire quoi que ce soit.
    La LQG a une marge de manoeuvre très faible. Elle prédit une quantification des surfaces et des volumes d'espace-temps et d'autres phénomènes qui pourraient bien être observés, ou non, avec la cosmologie.

    La TDC n'est pas une théorie au sens de Popper.
    La LQG si.

    Finalement, qu'en penser ? Quelle est la meilleure idéologie à suivre ? Celle de la TDC qui suppose que notre univers serait contenu dans une "mathématique" alors même que l'on en connait pas toutes les lois, ou celle de la LQG qui ne suppose que très peu de chose et qui essaye d'unifier deux théories déjà existante en espérant résoudre un problème de taille ?

    De nombreux autres arguments peuvent être amenés à charge de la TDC mais également à sa décharge, et c'est pourquoi je vous laisse la parole.
    N'hésitez surtout pas à confirmer ou infirmer les bétises que j'aurais pu dire. Je le répète, je ne suis pas un spécialiste de ce sujet.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    deep_turtle

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Salut,

    L'histoire des sciences nous montre que les plus grandes avancées en physiques ont été faîtes à la suite d'une résolution de problèmes, et non pas en supposant tout et n'importe quoi puis en espérant retomber sur une théorie viable et effective.
    ça se discute... C'est toujours risqué de réduire l'histoire des sciences à un schéma simple !

    Bon, déjà personne ne suppose jamais « tout et n'importe quoi », mais en plus il y a pas mal d'exemples de cas où des chercheurs sont parties d'hypothèses a priori farfelues, pour tomber sur des conséquences intéressantes en relation avec la vraie vie : Dirac et le positron, Einstein et la relativité restreinte, Einstein et la relativité générale...

    Pour les théories que tu cites, c'est du même ordre (je dis pas qu'elles sont aussi fondamentales, on n'en sait encore rien) à mon avis.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  5. #3
    Elite`

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Peut être, mais la TDC n'est-elle pas beaucoup trop ambitieuse ?
    L'intention est louable, mais j'ai vraiment l'impression que tout ceci se fait beaucoup trop tôt et qu'il est préférable de continuer à faire de la recherche en suivant l'autre méthode : celle des théories comme la LQG qui se fixent de résoudre un problème (déjà très complexe) en particulier.

  6. #4
    deep_turtle

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Donc si je résume, tu dis ne pas avoir le niveau pour comprendre ces théories, mais tu estimes avoir celui pour décider de la politique scientifique et de la direction que devraient suivre les chercheurs ?

    Heureusement ça ne marche pas tout à fait comme ça, et c'est parfois de directions inattendues, que certains auraient pu juger non fertiles, que viennent les grandes avancées...
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Elite`

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Citation Envoyé par deep_turtle Voir le message
    Donc si je résume, tu dis ne pas avoir le niveau pour comprendre ces théories, mais tu estimes avoir celui pour décider de la politique scientifique et de la direction que devraient suivre les chercheurs ?
    Non, et c'est d'ailleurs pour cela que j'ai ouvert ce sujet. J'ai exposé mon point de vue, et j'aimerais que d'autre le fassent également, arguments à l'appuie.

  9. #6
    deep_turtle

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Je ne dois pas avoir compris le sujet du débat...

    Si c'est « faut-il arrêter les recherches en théorie des cordes ?», ça me semble une question sans fondement, dans la mesure où l'on ne peut pas savoir ce que va donner une théorie avant de l'avoir explorée en profondeur.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  10. Publicité
  11. #7
    chaverondier

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Citation Envoyé par Elite` Voir le message
    Peut être, mais la TDC n'est-elle pas beaucoup trop ambitieuse ? L'intention est louable, mais j'ai vraiment l'impression que tout ceci se fait beaucoup trop tôt et qu'il est préférable de continuer à faire de la recherche en suivant l'autre méthode : celle des théories comme la LQG qui se fixent de résoudre un problème (déjà très complexe) en particulier.
    On peut trouver à ce sujet une discussion humoristique (nettement favorable à la LQG ce qui est logique vu que l'auteur en est C. ROVELLI) en "A dialog on quantum gravity" Author: Carlo Rovelli (Submitted on 8 Oct 2003 (v1), last revised 12 Oct 2003 (this version, v2)) http://arxiv.org/abs/hep-th/0310077. Pour avoir un point de vue plus favorable à la théorie des cordes (écrit dans le même esprit), il faudrait que M theory, par exemple, écrive un papier du même genre orienté dans l'autre sens et (à défaut et/ou à plus court terme), donne quelques uns de ses arguments dans le présent fil.

  12. #8
    Elite`

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Cette discussion représente exactement le sentiment que j'ai lorsque je compare la TDC et la LQG.
    Personne pour en faire de même avec la LQG ?

  13. #9
    Elite`

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Etrange, personne ne s'y connait un peu en TDC ?

  14. #10
    deep_turtle

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Sans vouloir insister lourdement (ah ben si, tiens), les gens qui connaissent le sujet ne sont pas forcément obsédés par l'idée de justifier que leur sujet de recherche ne doit pas être poubellisé...

    Tu sembles opposer la théorie des cordes et la théorie quantiques à boucles, comme si on devait en éliminer une pour se concentrer sur l'autre. Les gens qui bossent là-dessus ont probablement d'autres choses à faire, genre... ben bosser dessus, justement !
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  15. #11
    Elite`

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Tu ne comprends décidément pas. Je n'oppose pas les théories, j'oppose les idéologies sur lesquelles elles reposent.
    L'article de Rovelli en fait de même d'ailleurs.
    Dernière modification par Elite` ; 24/02/2008 à 20h59.

  16. #12
    deep_turtle

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Les théories ne reposent pas sur des idéologies. Les collègues du bureau d'à côté du mien ne font pas de la théorie des cordes par conviction idéologique, c'est une voie qui demande à être explorée, qu'ils trouvent intéressante à divers titres, et ils ont envie de participer à cette exploration. Pareil pour les gens qui travaillent sur LQG, j'imagine.

    Ce qui m'agace un peu, c'est que ce sont toujours les gens qui ne bossent pas dans le domaine qui se permettent des grandes discussions sur le Sens Profond De la Théorie des Cordes (c'est vrai aussi pour la cosmologie, la mécanique quantique, la relativité, ...). ça me semble être une démarche vouée au tournage en rond totalement non-constructif.

    Après, je conçois que cette intervention peut sembler désagréable, et que je n'ai qu'à pas participer à la discussion après tout... Je vous prie de m'en excuser...
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  17. Publicité
  18. #13
    Elite`

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Et C. Rovelli, il ne s'y connait pas non plus ?

  19. #14
    deep_turtle

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Heu... si, mais il ne discute pas d'idéologie, il parle de physique.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  20. #15
    mtheory

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Bon, pas trop le temps ce soir mais ....

    qq remarques...la TDC a une formulation non pertubative (AdS/cft) mais ce n'est probablement pas LA formulation perturbative complète et en tout cas pas celle qui est transparente physiquement, on en est encore TRES loin.


    Je vais le répéter encore et encore,la théorie des cordes satisfait à 1000% au critère de Popper (cf un de mes vieux posts sur le sujet).

    La LQG est formulable en D dimensions et avec de la susy dixit fort justement Smolin

    Si il y a plus de gens qui bossent en TDC qu'en LQG c'est qu'il y a une raison...toute simple, c'est qu'ils le veulent bien.

    Je rappelle quand même que question retomber sur de la physique connue les résultats de la LQG ....c'est zéro !

    Ils n'arrivent ni à retrouver l'espace de Minkowski ni la loi de la gravitation de Newton.

    Malgré tout le respect que j'ai pour Smolin et Rovelli, en particulier à cause des connexions qu'ils font avec la philosophie de Leibnitz et les problèmes de la complexité/évolution (cf Edgar Morin, Progogine,Whitehead) que je trouve compétement justifiées, je commence à trouver que la position de Smolin est assez gonflé et je dirais que je suis un peu déçus, y a qu'à voir la raclé que Distler et Motl ont foutu aux affirmations de Smolin sur la proposition de Lisi...

    Ceci dit je trouve la théorie des réseaux de spins géniale...mais c'est pas les LQG boy's à l'origine mais bien le grand Penrose.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  21. #16
    humanino

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Bonjour,

    ceux qui me connaissent savent que je suis habituellement pas du genre a soutenir la theorie des cordes... Comme Deep_turtle l'a dit, il ne s'agit pas d'ideologie ici.

    Je voudrais essayer de souligner un point. L'origine des TDC est tres bien justifiee. Il s'agissait de construire une theorie effective de l'interaction forte. Lorsque QCD a ete decouverte, l'idee est un peu tombee en desuetude jusqu'a la "1iere revolution". Mais faire un constat aujourd'hui en ignorant tout le passe est simplement injuste. D'ailleurs, ni Smolin ni Woit ne font cela. Ces deux auteurs ont deja dit tout ce que je m'apprete a dire maintenant.

    Je voudrais egalement souligner que les TDC ont declenche des progres mathematiques enormes. C'est sans precedent dans l'histoire. C'est sans doute necessaire pour depasser le modele standard. LQG elle meme a largement beneficie de ces progres.

    Il existe une liste bien connue "d'axiomes mathematiques" menant a TQC. Dans cette liste on trouve des choses telles que : Continuite, Uniformite, Localite, Unitarite (MQ), ... et particules ponctuelles. De ce point de vue, la TDC semblait tres justifiee et naturelle.

    Ce n'est qu'avec le recul et LQG que l'on s'appercoit aujourd'hui que l'on s'etait plante avec la quantification canonique de la RG.

    Une attitude assez saine consiste a accepter que differentes approches a un meme probleme sont indispensables. TDC et LQG ne sont pas forcement incompatible, et Smolin a travaille dans cette direction (difficile). Je tiens a souligner egalement le scenario suivant : que retiendra l'histoire de ce debat LQG-TDC si finalement, l'univers se trouve etre mieux decrit par une geometrie non-commutative partant d'un espace-temps construit a partir de l'espace des Twisteurs de Penrose ? Ce scenario vous semble-t-il absurde ? Pourquoi personne ne se plaint que tant de gens travaillent en LQG-TDC et si peu en geometrie non-commutative twistorienne ?
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  22. #17
    mtheory

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Citation Envoyé par Elite` Voir le message
    Bonjour,
    J'ouvre ce sujet, non pas pour discuter de la théorie des cordes ou de la Loop Quantum Gravity (LQG), je n'en ai pas le niveau, mais pour essayer d'en cerner les idéologies qui les mènent et j'aimerais avoir des arguments en faveur de ces deux théories.
    C'est un complète perte de temps de vouloir cerner les "idéologies" derrières ces théories si on n'a pas un minimum de bagage, de culture et surtout de maturité en théorie quantique des champs et en relativité général ( niveau bac+5 mini ).

    Une analyse épistémologique, ou autre, genre "sociologique", des deux théories et des paradigmes (Khun) /thémâta (Holton) qui sont derrières supposent aussi une bonne compréhension de l'épistémologie....qu'on acquièrent pas en faisant de la réflexions philosophiques sans mettre les mains dans le cambouis scientifique et réfléchir un bon bout de temps.

    En clair, c'est très bien de t'intéresser à la question mais ne sous-estime pas la complexité du problème...et ce n'est pas en lisant le livre de Smolin que l'on peut s'en rendre compte.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  23. #18
    mtheory

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Citation Envoyé par humanino Voir le message

    Une attitude assez saine consiste a accepter que differentes approches a un meme probleme sont indispensables. TDC et LQG ne sont pas forcement incompatible, et Smolin a travaille dans cette direction (difficile).
    Complétement d'accord avec ça.

    Je tiens a souligner egalement le scenario suivant : que retiendra l'histoire de ce debat LQG-TDC si finalement, l'univers se trouve etre mieux decrit par une geometrie non-commutative partant d'un espace-temps construit a partir de l'espace des Twisteurs de Penrose ? Ce scenario vous semble-t-il absurde ? Pourquoi personne ne se plaint que tant de gens travaillent en LQG-TDC et si peu en geometrie non-commutative twistorienne ?
    Les cordistes, Witten y compris, font des tonnes de papiers sur la géométrie non commutative et la théorie de torseurs
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  24. Publicité
  25. #19
    mtheory

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Citation Envoyé par Elite` Voir le message
    De nombreux autres arguments peuvent être amenés à charge de la TDC mais également à sa décharge, et c'est pourquoi je vous laisse la parole..
    http://forums.futura-sciences.com/post1198289-71.html
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  26. #20
    Elite`

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    C'est long, je le lirais demain merci.

    PS: Je n'ai pas lu le livre de Smolin.

  27. #21
    Rincevent

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Les cordistes, Witten y compris, font des tonnes de papiers sur la géométrie non commutative et la théorie de torseurs
    lapsus

    reste que même si je suis d'accord qu'on ne peut pas complètement jeter et dénigrer la théorie des cordes, je suis certain qu'elle saura s'adapter aux résultats du LHC, quels qu'ils soient... ce qui à mes yeux fait quand même un peu mal à Popper...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  28. #22
    Rincevent

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    La LQG est formulable en D dimensions et avec de la susy dixit fort justement Smolin
    mais elle survit sans... ce qui est quand même un plus selon un certain point de vue...

    Si il y a plus de gens qui bossent en TDC qu'en LQG c'est qu'il y a une raison...toute simple, c'est qu'ils le veulent bien.
    ça me semble un point de vue un peu réducteur quand même... les chercheurs ne font pas que ce qu'ils veulent... les gens qui décident où va aller l'argent sont quand même influençables et pas toujours scientifiques... et nier l'existence d'une propagande pro-corde auprès du grand public serait malhonnête...

    Je rappelle quand même que question retomber sur de la physique connue les résultats de la LQG ....c'est zéro !

    Ils n'arrivent ni à retrouver l'espace de Minkowski ni la loi de la gravitation de Newton.
    l'argument est un peu pauvre en ce sens où les cordes sont certaines de pouvoir le faire puisqu'elles ont une approche perturbative...

    Ceci dit je trouve la théorie des réseaux de spins géniale...mais c'est pas les LQG boy's à l'origine mais bien le grand Penrose.
    si tu veux jouer à ce jeu là, beaucoup de choses utilisées en théorie des cordes sont pas dues aux cordistes...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  29. #23
    Letie

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Finalement, la TDC est une théorie au sens de Popper ou non ?
    Apparement, ce n'est pas très clair.

  30. #24
    Spinfoam

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Bonsoir,
    Il y'a un livre qui parle de tous ces problèmes Elite`. C'est celui de L. Smolin préfacé par A. Connes, rien que ça.
    http://www.amazon.fr/Rien-va-plus-ph.../dp/2100507028

  31. Publicité
  32. #25
    mtheory

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    mais elle survit sans... ce qui est quand même un plus selon un certain point de vue...



    ça me semble un point de vue un peu réducteur quand même... les chercheurs ne font pas que ce qu'ils veulent... les gens qui décident où va aller l'argent sont quand même influençables et pas toujours scientifiques... et nier l'existence d'une propagande pro-corde auprès du grand public serait malhonnête...



    l'argument est un peu pauvre en ce sens où les cordes sont certaines de pouvoir le faire puisqu'elles ont une approche perturbative...



    si tu veux jouer à ce jeu là, beaucoup de choses utilisées en théorie des cordes sont pas dues aux cordistes...
    Je reviendrai sur tout ça plus tard mais 90% de ce que je disais n'était pas pour invalider la LQG ou les gens qui décident de faire de la LQG mais pour:
    -redresser des affirmations d'Elite qui étaient fausses ou irrelevantes (susy,dimension etc...).
    -montrer qu'on pouvait retourner certains des arguments de Smolin et d'autres contre la théorie des cordes et les appliquer aussi à la LQG.

    Une partie des attaques des LQG contre la théorie des cordes et de n'avoir rien produit en rapport avec l'expérience. Or les cordes redonnent à basse énergie/couplages la théorie quantique des champs avec les équations de mouvement et les diagrammes de feynman. C'est une sacré connexion avec de la physique déjà testée. Les gens de la LQG ne sont toujours pas capables de faire ça, il ne redérivent absolument rien de la physique connue et testée en laboratoire. Je trouve que pour accuser la théorie de cordes d'être stériles et que la LQG c'est mieux, c'est sacrément gonflé !

    Mais je n'ai aucune objection à l'idée que la LQG puissent un jour le faire. D'après ce que je comprends, l'idée de Smolin et d'autres qu'un fois que l'on considère l'espace de Hilbert des états de la géométrie de l'espace-temps il y ait des groupes de symétrie internes et des états exités de la métrique/topoogie de l'espace temps quantique qui puissent redonner la matière et les groupes de jauges du modèle standard sans introduire un truc à la Kaluza-Klein avec des champs de fermions est une très belle possibilité.


    Pour le réseau de spin, ce que je voulais dire c'est que probablement ce qui me plait le plus dans le LQG n'est pas à proprement parler de la LQG, quand bien même c'est un ingrédient important.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  33. #26
    invité6543212033

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Salut !

    la théorie quantique des champs avec les équations de mouvement et les diagrammes de feynman.
    La théorie quantique des champs est-elle prouvée parce que dans ce cas, la TdC brule des étapes, c'est indéniable !

    La théorie quantique des champs dépasse-t-elle le modèle standard des particules (genre désintégration du proton ! lol) ; si c'est le cas alors elle n'est pas encore "consistante" si je puis dire et quelques "réactions" sont encore à chercher, notamment au LHC, à vous lire on dirait que le mécanisme de Higgs est acquis ! çà reste à prouver ! lol

    Sur ce je danse car j'aime bien ce genre de topic ! lol

    Cordialement

  34. #27
    mtheory

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message


    La théorie quantique des champs est-elle prouvée parce que dans ce cas, la TdC brule des étapes, c'est indéniable !
    Avant de faire on tape QED et QCD dans google
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  35. #28
    Vladzol

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Salut à tous,

    à mtheory:

    j'aimerais savoir dans quelle mesure on peut parler de la théorie des cordes?
    Parce que j'entend et je lis un peu partout que sous se vocable peuventy se cacher de nombreux modèles susceptiblement très différents les uns des autres, y compris sur le plan des prédictions expérimentales. Certains resultats expérimentaux futurs étant susceptibles de faire un tri entre les modèles.

    Ma question est la suivante: pris un par un, ces modèles ne sont ils pas des "théories" au sens de Popper? Cette "adaptabilité" des cordes au fait expérimentaux, que l'on voit décriée, n'est elle pas due au fait que parler de la théorie des cordes est une sorte d'abus de langage, car on parle en réalité de plusieurs théories au sens de Popper?

  36. #29
    invite54165721

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Bonjour,

    En mathématiques on étudie couramment des isomorphismes entre ensembles différents munis d'une meme structure pour représenter une meme chose.
    Pour prendre un exemple simpliste les nombres complexes on peut avoir un ensemble de matrices réelles 2*2, des couples de réels (x,y) munis d'une certaine loi, ou de (rho,alpha) muni d'une autre c'est la même chose à un isomorphisme près.
    Certains calculs se font pour certains pbs avec l'un, d'autres avec l'autre.

    En théorie des supercordes on a aussi des dualités qui permettent de faire correspondre des domaines différent. Ce qui est incalculable (par perturbation) dans l'une peut etre transposé dans une autre ou les calculs deviennent possibles (mais pas par moi).

    D'une certaine façon on pourra dire qui s'agit de la meme theorie à une dualité près.

    J'espère que Mthéory dont j'ai usurpé le droit de réponse ne me démentira pas.

  37. #30
    humanino

    Re : Théorie des cordes ou LQG ?

    Je permet aussi d'apporter des elements de reponses a
    Citation Envoyé par Vladzol Voir le message
    j'aimerais savoir dans quelle mesure on peut parler de la théorie des cordes?
    bien que la question s'addresse explicitement a Mtheory. Lui est plus competent que moi mais peut etre plus occupe pour l'instant.

    Je crois qu'il est injuste de donner son opinion sur le travail de personnes honnetes si
    • l'on n'est pas capable de comprendre les techniques mathematiques et donc de se faire une propre interpretation. Les mots sont sujets a ambiguites. Les definitions et theoremes mathematiques ne le sont pas
    • ET l'on n'a pas la perspective historique permettant de comprendre comment on en est arrive la
    Ces deux aspects sont en partie independants. Il est possible de se forger une opinion sans comprendre les details techniques pourvu que l'on fasse l'effort de suivre le developpement historique des concepts.

    En particulier, j'avais indique plus tot ce que je crois etre une reponse non-equivoque a la question soulevee ici. Je me repete donc avec plus de details et des caracteres gras et italiques en esperant que cela favorise la communication. Neanmoins, attention car ce genre de discussion de sourd risquant de durer infinement, de ne mener nul-part et de n'interesser par consequent plus personne, les moderateurs pourraient etre forces de la terminer prematurement.

    Il y a au depart une idee tres claire, tres simple, tres belle et tres bien justifiee a LA theorie des cordes. Admettons l'idee (historique, passee, et peut-etre obsolete mais pertinente ici) que l'on n'arrive pas a construire une theorie quantique des champs de la gravitation (*). Voici une liste (non-exhaustive) des axiomes menant a cette contradiction. Sous l'hypothese (*) acceptee et l'espoir que l'on puisse malgre tout quantifier la gravitation, l'un de ces axiomes doit donc etre faux
    • Unitarite (MQ elementaire)
    • Localite
    • Continuite de l'espace-temps et des champs definis dessus
    • Uniformite de l'espace-temps (pas de privilege dans les positions, directions... d'ou un certain nombre de symetries)
    • Causalite
    • Particules ponctuelles
    Je sais pas vous, mais je peux vous dire que moi, et de facon plus interessante une grande (immense) partie de la communaute des physiciens voit tout de suite lequel de ces axiomes nous pouvons remettre en question en premier...

    (*) Ce n'est que bien plus tard que les gens se rendent compte que cette hypothese n'est pas forcement correcte, grace notamment au progres de LQG. Il a cependant ete indique plusieurs fois que LQG et TdC ne sont pas forcement incompatibles (au contraire !)
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La théorie des cordes est-elle une théorie scientifique ?
    Par JPL dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 215
    Dernier message: 22/08/2011, 20h56
  2. Théorie des cordes : dans les cordes ??
    Par invite9321657 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/01/2008, 21h38
  3. théorie des cordes
    Par bashad dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/12/2007, 13h02
  4. Théorie des cordes et théorie M
    Par JFK dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/07/2003, 21h22