Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

La densité a la limite de planck



  1. #1
    Magntar

    La densité a la limite de planck


    ------

    Salut.je veux savoir a la limite de Planck (le mur) quelle était la densité de la matière.merci.es qu'elle est toujours mesuré par rapport a la masse volumique de l'air

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Karibou Blanc

    Re : la densité a la limite de planck

    En cosmologie quand on parle de densité, il s'agit d'un abus de langage, et l'on devrait utiliser le terme de masse volumique. Ainsi toutes les densités qu'on trouve dans les bouquins de cosmologies (les rhos) sont des grandeurs dimensionnées, et non rapporté à un corps de référence (air ou autre).
    Well, life is tough and then you graduate !

  4. #3
    Pio2001

    Re : la densité a la limite de planck

    Bonjour,
    La masse volumique de Plank vaut , soit fois la densité de l'eau (je ne connais pas celle de l'air).

    Dans le cadre du Big Bang, parler de la masse volumique de Plank est la seule façon vraiment rigoureuse de placer la limite, car si l'univers est infini, sa taille n'a pas de sens, et comme nous ne connaissons pas la physique qui gouverne l'évolution de l'espace-temps au-delà de cette densité, dire que celle-ci a eu lieu après le Big Bang est faux.

    Puisqu'on n'a aucune idée de ce qui existait avant, et qu'en particulier les équations de la RG n'y sont pas valables, je ne vois pas qu'est-ce qui pourrait nous faire croire que cet avant a duré !
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  5. #4
    clinon

    Re : la densité a la limite de planck

    Salut,
    la densité infinie pour un point finie ca ce qu'on peut dire sur la creation de l'univers .c'est pas logique car apartir d'un point egal à zero on a de la matiere .
    l'univers à un debut donc un createur ,qu'on peut pas imaginer ses dimensions ni sa taille en tous cas c'est impossible à expliquer.
    bye
    L'electricité est le métiers des sages!

  6. #5
    Pio2001

    Re : la densité a la limite de planck

    Citation Envoyé par clinon Voir le message
    la densité infinie pour un point finie ca ce qu'on peut dire sur la creation de l'univers.
    Non, ce qu'on peut dire, c'est que l'univers est en expansion en tout point, et que la masse volumique était plus importante dans le passé.
    On peut dire aussi qu'on ne sait pas ce qu'il passait avant l'instant où elle valait en tout point.

    Citation Envoyé par clinon Voir le message
    c'est pas logique car apartir d'un point egal à zero on a de la matiere .
    Je n'ai pas compris la phrase. C'est quoi un point qui est égal à un nombre ?

    Citation Envoyé par clinon Voir le message
    l'univers à un debut donc un createur
    Comment le sait-on ?

    Citation Envoyé par clinon Voir le message
    qu'on peut pas imaginer ses dimensions ni sa taille
    Si, on peut. Les équations de la relativité générale impose des contraintes sur sa géométrie, de sorte que sa taille put être infinie ou non.

    Jean-Pierre Luminet a étudié les différentes topologies possibles pour un espace-temps spatialement fermé, et discuté les conséquences observationnelles possibles. On observerait en particulier, si l'univers était fini, la même galaxie à différents moments de son évolution, sous différents angles, dans différentes directions, ce qui donne une limite inférieure à la taille de l'univers si celui-ci n'est pas infini.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    clinon

    Re : la densité a la limite de planck

    Citation Envoyé par Pio2001 Voir le message
    Non, ce qu'on peut dire, c'est que l'univers est en expansion en tout point, et que la masse volumique était plus importante dans le passé.
    On peut dire aussi qu'on ne sait pas ce qu'il passait avant l'instant où elle valait en tout point.



    Je n'ai pas compris la phrase. C'est quoi un point qui est égal à un nombre ?



    Comment le sait-on ?



    Si, on peut. Les équations de la relativité générale impose des contraintes sur sa géométrie, de sorte que sa taille put être infinie ou non.

    Jean-Pierre Luminet a étudié les différentes topologies possibles pour un espace-temps spatialement fermé, et discuté les conséquences observationnelles possibles. On observerait en particulier, si l'univers était fini, la même galaxie à différents moments de son évolution, sous différents angles, dans différentes directions, ce qui donne une limite inférieure à la taille de l'univers si celui-ci n'est pas infini.
    Salut,
    Desole pour le delais
    C'est une expansion oki mais avant ça une creation de la matiere qui va s'exploser apres et j'ai dit densité infinie car la matiere qui existe maintenant dans l'univers on peut pas connaitre sa masse ni sa taille!ta une idee sur le nombres des galaxies?

    La creation de l'univers a partir de rien est ce rien dans les math je pense c'est le zero

    Oui l'univers a un createur car il a un debut et absolument une fin.la creation de la matiere n'ete pas par hasard car la nature est une boucle ferme!

    si l'univers est fini apres la fin on va trouver quoi alors?? du vide ? de la matiere? ou des univers paralleles !!!(michu kaku)

    On peut pas imaginer ni sa taille ni ses dimensions
    Merci et abientot
    L'electricité est le métiers des sages!

  9. Publicité
  10. #7
    Pio2001

    Re : la densité a la limite de planck

    Citation Envoyé par clinon Voir le message
    ta une idee sur le nombres des galaxies?
    Le nombre total de galaxies, non, mais si on extrapole le nomrbe de galaxies visibles dans le Hubble Deep Field à l'ensemble du ciel (un autre champ profond obtenu dans la constellation du Toucan donne la même densité), cela fait déjà 75 milliards de galaxies.

    Citation Envoyé par clinon Voir le message
    si l'univers est fini apres la fin on va trouver quoi alors?? du vide ? de la matiere? ou des univers paralleles !!!(michu kaku)
    La relativité générale, qui décrit la structure de l'espace-temps, autorise pour l'espace des configurations normalement impossibles en géométrique classique.
    En particulier la topologie hypertorique, dans laquelle les coordonnées spatiales sont redondantes dans trois directions données (trois ? corrigez-moi si je me trompe). On revient à son point de départ si on voyage en ligne droite dans l'espace.
    Si l'hypertore était assez petit, on pourrait voir notre propre galaxie, dans sa jeunesse, au loin. La lumière qu'elle aurait émis dans le passé étant revenue à son point de départ (c'est-à-dire ici).
    En fait, on n'est même pas certain que ce n'est pas effectivement le cas, et que l'une des milliers de galaxies photographiées par les téléscope n'est pas notre voie lactée, telle qu'elle était il y a quelques milliards d'années !

    Dans cette topologie, un univers de quelques mètres cubes seulement ressemblerait un peu à ceci :



    Cet univers comporte trois habitants, au centre, et se reboucle sur lui-même en largeur et en profondeur.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  11. #8
    clinon

    Re : La densité a la limite de planck

    Salut
    tu t'interesse beaucoup à la relativité generale c'est bien mais le problem cette relativité est pauvre il existe autre chose inconnue !!!
    abientot
    L'electricité est le métiers des sages!

Discussions similaires

  1. Rendement de Carnot, limite physique ou limite technologique ?
    Par chaverondier dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/11/2010, 09h46
  2. Limite de Planck
    Par Rammstein43 dans le forum Physique
    Réponses: 28
    Dernier message: 21/03/2008, 09h37
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 25/09/2007, 12h26
  4. Limite? A-t-on le droit de mettre la limite de a.sigma?
    Par Boobooboo dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 11
    Dernier message: 13/11/2005, 00h57
  5. densité de planck
    Par isozv dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/05/2004, 10h08