Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

rayonnement thermique



  1. #1
    ABN84

    rayonnement thermique

    bonjour,
    je cherche la T° d'un mur exposé au soleil.
    je fais:
    T=(((T0^4)/2)+E1/(sigma*cos(a)))^0.25
    ou T0=278.13, sigma=5.67*10^(-8), E1=1368 et a est l'angle que fait le soleil avec la normale à la surface du mur.
    n'est ce pas correct?
    car pour certains a je trouve des valeurs de températures aberrantes.

    -----

    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  2. Publicité
  3. #2
    LPFR

    Re : rayonnement thermique

    Bonjour.
    Tel quelle, je ne vois pas d'où sort votre formule.
    D'où vient 278,13 (K je suppose)? 5°C?
    Le mur n'est pas en équilibre par rayonnement thermique. En général, aux températures des murs terrestres, ils se refroidissent beaucoup plus par convection que par radiation. Et la convection dépend de la rugosité, le vent, etc.
    Les murs n'ont pas ni une absorption ni une émissivité uniforme comme celui d'un corps noir ou d'un corps noir multiplié par un coefficient constant d'émissivité. Ils peuvent avoir un "effet de serre" ou l'inverse suivant la couche de peinture.
    Au revoir.

  4. #3
    LPFR

    Re : rayonnement thermique

    Re.
    Je crois avoir deviné ce qu'est le 1368 de votre formule.
    Il s'agit de la constante solaire M0, c'est à dire la puissance par m2 du soleil au niveau de l'orbite terrestre, avant d'avoir traversé l'atmosphère.
    Vous êtes en train de calculer dans l'espace et non sur terre.
    Après avoir traversé l'atmosphère au plus court (verticalement), comme aux tropiques, la constate solaire dévient M1=925 w/m2. Dans nos latitudes on utilise M1,5=844 w/m2.
    A+

  5. #4
    ABN84

    Re : rayonnement thermique

    Le mur n'est pas en équilibre par rayonnement thermique. En général, aux températures des murs terrestres, ils se refroidissent beaucoup plus par convection que par radiation.
    je sais, j'ai pris en compte la convection un peu plus loin dans le calcul.
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  6. #5
    LPFR

    Re : rayonnement thermique

    Citation Envoyé par einstein Voir le message
    je sais, j'ai pris en compte la convection un peu plus loin dans le calcul.
    Re.
    Alors, pour quoi êtes-vous surpris que vos résultats soient aberrants?
    A+

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ABN84

    Re : rayonnement thermique

    rien qu'avec le rayonnement je trouve un T° de 1456K. en prenant les 925 w/m2 et une emissivité de 0.6 pour le beton (je l'ai oubliée celle là), ça ne change pas grand chose: 1282K
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  9. Publicité
  10. #7
    LPFR

    Re : rayonnement thermique

    Re.
    Avez-vous tenu compte qu'un corps noir qui à une émissivité de 0,6 absorbe seulement 0,6 de la radiation reçue?
    Je crois qu'il faudrait que vous donniez le détail de vos calculs.
    Quand on calcule ta température d'équilibre d'un objet au soleil dans l'espace au niveau de l'orbite terrestre on trouve des températures "raisonnables". Je ne sais pas quelle hypothèse ou quel calcul erroné avez-vous fait.
    A+

  11. #8
    ABN84

    Re : rayonnement thermique

    bonjour,
    je considere une T° ambiantede 5°C à celà s'ajoute le rayonnement du soleil. j'ecris T=T0+T1 ou T0=278K et T1 est la T0 due au soleil qui s'y ajoute.
    je fais:
    lambdab=1.8;%lambde du beton
    rho=2300;% rho du beton
    E1=925 ;%cte solaire
    emis=0.6;
    c=800;
    t2=(((278.13^4)/2)+emis*E1/(sigma*cos(a)))^0.25;
    mais c'est erroné.
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  12. #9
    LPFR

    Re : rayonnement thermique

    Bonjour.
    Je ne sais pas d'où sort votre formule ni pour quelle situation elle est valable. Mais elle ne me dit rien.
    Elle ne tient pas compte ni de la convection ni de ce que vous ai dit au post #7.
    Au revoir

  13. #10
    ABN84

    Re : rayonnement thermique

    pour la convection, je suppose que dire que le mur est à la T° ambiante, ça implique l'echange par convection.
    quand au coef d'emissivité, il me semble bien pris en compte (emis)
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  14. #11
    LPFR

    Re : rayonnement thermique

    Citation Envoyé par einstein Voir le message
    pour la convection, je suppose que dire que le mur est à la T° ambiante, ça implique l'echange par convection.
    quand au coef d'emissivité, il me semble bien pris en compte (emis)
    Re..
    Non. Vous deux affirmations sont fausses.
    A+

  15. #12
    ABN84

    Re : rayonnement thermique

    ok, comment faire alors?
    j'ai un mur d'une certaine epaisseur, largeur et profondeur, j'ai un chauffage d'un coté et le soleil de l'autre. je n'ai aucun probleme à trouver la T° aux differents points si je connais les T° des differentes surfaces. quelle serait la T° du mur exposé au soleil en fonction de l'inclinaison de celui-ci?
    la T° ambiante est de 5°C. et je suis à l'equateur.
    merci
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  16. Publicité
  17. #13
    LPFR

    Re : rayonnement thermique

    Citation Envoyé par einstein Voir le message
    la T° ambiante est de 5°C. et je suis à l'equateur.
    Fichtre! Au sommet du Kilimandjaro?
    Citation Envoyé par einstein Voir le message
    j'ai un mur d'une certaine epaisseur, largeur et profondeur, j'ai un chauffage d'un coté et le soleil de l'autre. je n'ai aucun probleme à trouver la T° aux differents points si je connais les T° des differentes surfaces. quelle serait la T° du mur exposé au soleil en fonction de l'inclinaison de celui-ci?
    Re.
    La température de votre mur est donnée par l'équilibre entre la chaleur transmise à partir de l'intérieur, la chaleur reçue du soleil (en tenant compte du coefficient d'émissivité, etc., etc.), et les pertes par convection. À ces températures on peut ignorer les pertes par radiation.
    Il faut que vous trouviez la formule des pertes par convection d'un mur. Il y a un coefficient que je ne connais pas par cœur. Et supposer qu'il n'y a pas de vent.
    Vous trouverez que la chaleur venant de l'intérieur dépend de la température extérieure du mur.
    Donc il faut faire le calcul par des approximations successives (ça converge très vite), en faisant une supposition pour la température du mur qui permet de calculer la chaleur transmisse, puis avec la nouvelle température trouvée, nouvelle chaleur transmisse, etc.
    A+

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Comprendre le Rayonnement Thermique
    Par Etudiantduquatrièmeâge dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/01/2008, 18h20
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 07/04/2007, 13h06
  3. rayonnement solaire ou rayonnement du poele de masse
    Par ceyrat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 28/04/2006, 13h22
  4. rayonnement thermique
    Par XV de France dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/10/2005, 08h16
  5. Thermique et rayonnement
    Par toinou dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 06/07/2005, 20h07