Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Trou dans la mer de Dirac et trou dans les semi-conducteurs ?



  1. #1
    Niels Adribohr

    Trou dans la mer de Dirac et trou dans les semi-conducteurs ?


    ------

    Bonjour,
    en faisant un peu de physique du solide, j'ai vu que les électrons libres se comportaient dans un semi-conducteur parfait sous certaine condition comme des particules libres ayant une certaine masse effective, mais fait plus étrange, les états atomiques ayant perdu un électron de valence, qu'on appelle des "trous" se comportent eux même comme des particules ayant une masse effective. Et lorsqu'un trou rencontre un électron, ils "s'annilent ",ce qui veut dire bien sur que l'électron est capturer par l'atome, donnant un réarrangement de plus basse énergie, et donc fournissant la difference d'énergie au réseau. Le fait qu'on parle "d'annilation" pour un tel processus m'a bien sur fait penser à l'annilation entre un électron et un positron, et je me suis rappeler l'histoire de la mer de Dirac, qui, si je ne me trompe pas, considere les positrons comme des trous dans la mer de Dirac. Je n'avais jusque là jamais compris (ni d'ailleurs essayé de comprendre) la théorie de la mer de dirac, et je voudrais donc savoir si l'idée de trou dans la mer de Dirac était la même que l'idée de trou en physique du solide ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    humanino

    Re : Trou dans la mer de Dirac et trou dans les semi-conducteurs ?

    Bonjour
    Citation Envoyé par Niels Adribohr Voir le message
    Je n'avais jusque là jamais compris (ni d'ailleurs essayé de comprendre) la théorie de la mer de dirac, et je voudrais donc savoir si l'idée de trou dans la mer de Dirac était la même que l'idée de trou en physique du solide ?
    Il est un peu abusif de dire que c'est la meme, mais l'analogie est presque exacte effectivement.

    Dans le cas du semi-conducteur, nous avons des particules effectives, et il n'est pas a-priori evident que les "trous" peuvent etre considerees comme les antiparticules (exactes) des electrons. Par exemple, il n'est pas trivial que les masses (effectives) soient les memes.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  4. #3
    mariposa

    Re : Trou dans la mer de Dirac et trou dans les semi-conducteurs ?

    Citation Envoyé par Niels Adribohr Voir le message
    Bonjour,
    en faisant un peu de physique du solide, j'ai vu que les électrons libres se comportaient dans un semi-conducteur parfait sous certaine condition comme des particules libres ayant une certaine masse effective, mais fait plus étrange, les états atomiques ayant perdu un électron de valence, qu'on appelle des "trous" se comportent eux même comme des particules ayant une masse effective. Et lorsqu'un trou rencontre un électron, ils "s'annilent ",ce qui veut dire bien sur que l'électron est capturer par l'atome, donnant un réarrangement de plus basse énergie, et donc fournissant la difference d'énergie au réseau. Le fait qu'on parle "d'annilation" pour un tel processus m'a bien sur fait penser à l'annilation entre un électron et un positron, et je me suis rappeler l'histoire de la mer de Dirac, qui, si je ne me trompe pas, considere les positrons comme des trous dans la mer de Dirac. Je n'avais jusque là jamais compris (ni d'ailleurs essayé de comprendre) la théorie de la mer de dirac, et je voudrais donc savoir si l'idée de trou dans la mer de Dirac était la même que l'idée de trou en physique du solide ?
    Bonjour,

    Effectivement dans un premier tend Dirac avait interpreter ce qui allait devenir le positron comme un électron manquant dans la mer de Dirac. La bonne interpretation qui a amené un langage cohérent de la QED est qu'il s'agit de 2 excitations du vide QED, l'électron et le positron, les 2 étant produit par paires pour conserver la charge électrique (symétrie U(1) de l'électromagnétisme).

    Pour ce qui est de la physique du semiconducteur, le trou de la bande de valence n'est pas un électron manquant mais réellement une quasi-particule (une particule effective) au même titre que l'électron de la bande de conduction est une quasi-particule.
    .
    Le formalisme de la QED et le formalisme du problème à N corps pour les semiconducteurs sont très semblables à la covariance près de QED.

  5. #4
    Niels Adribohr

    Re : Trou dans la mer de Dirac et trou dans les semi-conducteurs ?

    Merci à vous deux pour les réponses

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    Pour ce qui est de la physique du semiconducteur, le trou de la bande de valence n'est pas un électron manquant mais réellement une quasi-particule (une particule effective) au même titre que l'électron de la bande de conduction est une quasi-particule.
    .
    Le formalisme de la QED et le formalisme du problème à N corps pour les semiconducteurs sont très semblables à la covariance près de QED.
    Oui, c'est un peu ce que je commençais à de me dire. J'ai vu également qu'il y a aussi les phonons qui peuvent être considerer comme des quasi-particules obéissant à la statistique de Bose-Einstein. Je commençais effectivement à me dire que de telle considération pourrait me faire comprendre 2 ou 3 petites choses en QED. Par exemple, cela rend plus clair le fait qu'une particule soit considerer comme l'excitation d'un champ.

  6. #5
    mariposa

    Re : Trou dans la mer de Dirac et trou dans les semi-conducteurs ?

    Citation Envoyé par Niels Adribohr Voir le message
    Merci à vous deux pour les réponses



    Oui, c'est un peu ce que je commençais à de me dire. J'ai vu également qu'il y a aussi les phonons qui peuvent être considerer comme des quasi-particules obéissant à la statistique de Bose-Einstein. Je commençais effectivement à me dire que de telle considération pourrait me faire comprendre 2 ou 3 petites choses en QED. Par exemple, cela rend plus clair le fait qu'une particule soit considerer comme l'excitation d'un champ.
    .
    Oui absolument la véritable nature d'une particule, est d'être une excitation d'un champ quantifié en TQC comme en physique de la matière condensée. En effet la physique du problème à N corps pour les semiconducteurs peut aider a comprendre la TQC. D'ailleurs je suis souvent intervenu sur Futura pour expliquer un phénomène QED en donnant son équivalent en physique de la matière condensée.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Niels Adribohr

    Re : Trou dans la mer de Dirac et trou dans les semi-conducteurs ?

    Une idée vient de me traverser la tête. Elle est surement très abusive et extremement naive, mais je voudrais voir si on ne pourrait pas pousser un peu plus loin l'analogie avec la QED en faisant correspondre non seulement les électrons libres du réseaux aux électrons et les trous aux positrons mais aussi les phonons aux photons (étant donné que de la même maniere qu'un photon peut s'anniler en une paire de positron-électron s'il a deux fois l'énergie de masse de l'électron, un phonon peut créer une paire d'électron-trou s'il est suffisament énergétique ) ?

  9. Publicité
  10. #7
    mariposa

    Re : Trou dans la mer de Dirac et trou dans les semi-conducteurs ?

    Citation Envoyé par Niels Adribohr Voir le message
    Une idée vient de me traverser la tête. Elle est surement très abusive et extremement naive, mais je voudrais voir si on ne pourrait pas pousser un peu plus loin l'analogie avec la QED en faisant correspondre non seulement les électrons libres du réseaux aux électrons et les trous aux positrons mais aussi les phonons aux photons (étant donné que de la même maniere qu'un photon peut s'anniler en une paire de positron-électron s'il a deux fois l'énergie de masse de l'électron, un phonon peut créer une paire d'électron-trou s'il est suffisament énergétique ) ?
    .
    Bien sur un seul phonon peut creer une paire électron-trou mais seulement dans des matériaux à petits gap, disons inférieurs à 100 meV.
    .
    Par contre pour un semiconducteur classique avec un gap de 1 eV les paires électrons-trous sont formées par des processus multiphoniques (a plusieurs phonons). De même le processus inverse de recombinaison se fait par émission multiphonons et aussi émission directe de photons qui represente une contribution au rayonnement du corps noir.

    De tout cela résulte une population d'équilibre de la distribution des électrons et des trous dans leur bandes respectives, distribution caractérisée par la fameuse distribution de Fermi.

  11. #8
    deep_turtle

    Re : Trou dans la mer de Dirac et trou dans les semi-conducteurs ?

    Salut,

    Petite parenthèse historique : la notion de trou dans les semiconducteurs et celle de trou dans la mer de Fermi sont apparus en même temps (1929 par Peierls et par Fermi, respectivement), et probablement de manière concertée entre ces deux physiciens qui se connaissaient. Je n'ai pas réussi à avoir les détails (j'avais ouvert un fil il y a quelques mois mais personne ne semblait avoir de précisions).
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  12. #9
    Rincevent

    Re : Trou dans la mer de Dirac et trou dans les semi-conducteurs ?

    salut,

    Citation Envoyé par Niels Adribohr Voir le message
    pousser un peu plus loin l'analogie avec la QED en faisant correspondre non seulement les électrons libres du réseaux aux électrons et les trous aux positrons mais aussi les phonons aux photons
    il y a quand même une différence de taille : les phonons sont des modes collectifs et le "moment linéaire" (impulsion) qu'on leur associe n'est pas conservé [cf. ce qui se passe quand cette valeur sort de la première zone de Brillouin] (on parle de pseudo-momentum).

    Citation Envoyé par Deep
    trou dans la mer de Fermi
    tu voulais dire Dirac, non ?
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  13. #10
    deep_turtle

    Re : Trou dans la mer de Dirac et trou dans les semi-conducteurs ?

    tu voulais dire Dirac, non ?
    Oui oui, merci de me corriger, ma langue a fourché sur mon clavier (beeeuuaark...) !
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

Discussions similaires

  1. gravitation dans un trou noir
    Par acropole dans le forum Archives
    Réponses: 37
    Dernier message: 28/08/2007, 13h16
  2. Trou noir, trou blanc, trou de ver
    Par Rammstein43 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/06/2007, 19h12
  3. pourquoi les photons tombent dans le trou noir
    Par thequan dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 19/05/2006, 22h23
  4. Un trou dans la tête...
    Par Skippy le Grand Gourou dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 23
    Dernier message: 31/03/2006, 10h28