Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

halte à la destruction massive des instruments



  1. #1
    Fudebu

    halte à la destruction massive des instruments


    ------

    Salut,
    Derriere ce titre ridicule et accrocheur, se cache une vrai question (peut etre pas très interessante en faite..)
    Je me demandais (comme on parle de puissance nominale, d'intensité nominale..) ce qui était à l'origine de la destruction physique d'un composant?
    Par exemple un condensateur qui explose ou une resistance qui crame..
    A mon avis c'est simplement l'intensité qui compte...
    Si je branche un amperemetre et je veille à ne pas dépasser Imax suporté par l'appareil (donné dans la notice) tout va pour le mieux, non ?
    Evidement je suppose que j'aurai plus de facilite à atteindre un gros courant si je travaille à haute tension..tout cela est forcement lié
    Demande une confirmation please
    Merci

    -----
    FUDEBU prend son temps, car la précipitation entraine la formation d'un précipité.

  2. Publicité
  3. #2
    obi76
    Modérateur*

    Re : halte à la destruction massive des instruments

    C'est l'intensité effectivement qui compte.
    Exemple : un condensateur qui claque en claquerai pas si l'intensité était nulle (=> pas de transfert d'électrons entre les plaques => pas de destruction)

    Les transistors idem etc. (pour les transistors c'est vicelard d'ailleurs, plus la température est élevée, plus le courant passe bien, plus la température monte, c'est sans doute les composants qui "explosent" le plus violemment lorsqu'ils sont mal manipulés)

  4. #3
    Fudebu

    Re : halte à la destruction massive des instruments

    Nickel
    ...Merci
    FUDEBU prend son temps, car la précipitation entraine la formation d'un précipité.

  5. #4
    LPFR

    Re : halte à la destruction massive des instruments

    Bonsoir.
    Les condensateurs électrolytiques explosent aussi très bien. Si on les fait supporter une composante alternative trop élevée on si on leur envoi carrément de l'alternative, l'électrolyte interne se vaporise, et le boîtier explose avec un bruit de pétard. Ceci est vrai pour les petits. Les gros ont de soupapes de sécurité.
    Au revoir.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    f6bes

    Re : halte à la destruction massive des instruments

    Bjr Fudebu,
    Pour éradiquer (voir ton titre), SUFFIT (yaka !) de dimensionner GENEREUSEMENT les caractéristiques des compoasnts utilisés.
    Aprés reste à savoir si t'es DISPOSE à payer la différence.
    C'est pour cela que tu trouves du "premier prix" et du "destiné aux professionnels".............et de "l'entre deux" !!
    A+
    On ne s'excuse PAS....on DEMANDE à étre...excusé. (sinon c'estTROP facile)

Discussions similaires

  1. Arme de destruction massive
    Par juliou79 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 35
    Dernier message: 08/12/2007, 17h07
  2. Réchauffement : vers l'extinction massive d'un quart des espèces ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 10
    Dernier message: 15/04/2006, 18h45
  3. Un comparatif des instruments de début
    Par hle dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 17
    Dernier message: 16/11/2005, 11h37
  4. Bactéries contre armes de destruction massive : gaz moutarde ...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/05/2005, 15h16
  5. Destruction des forêts
    Par Jacques dans le forum [Août] Michel Griffon, le spécialiste de l'environnement
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/07/2003, 11h28