Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

transport lumière



  1. #1
    quetzal

    transport lumière

    salut, j'aimerais savoir si il est possible de transporter par cable de très hautes quantité d'energie via un cable afin de limiter les pertes du au transport de l'energie.

    un cable peut-il resister a ce "flux", ou reste-t-il toujours transparent a la lumière, malgré son intensité.

    question bis, existe-il un moyen pour récuperer ce flux photonique sans trop de perte. je connais l'effet photo-electrique, mais..

    merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    mach3

    Re : transport lumière

    fait une recherche concernant les fibres optiques

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  4. #3
    chrisric

    Re : transport lumière

    bonjour,
    de quel type de câble et d'énergie parlez-vous ?
    En électricité, les conducteurs présentent une résistance, donc chauffent sous l'effet du courant. On diminue le courant en transportant l'énergie sous de très hautes tensions.
    Si vous voulez parler de transport de lumière, la fibre optique n'est pas très adaptée, elle présente des pertes de différents types, qui empêchent une propagation sur des distances importantes sans que le rendement chute trop. Un autre problème apparaît : il faut envoyer la lumière dans la fibre, et compte tenu des lois de l'optique, une fraction de cette lumière est réfléchie sur la face d'entrée de la fibre.
    Il reste alors la possibilité de transporter la lumière sans la guider.....

  5. #4
    mach3

    Re : transport lumière

    Il reste alors la possibilité de transporter la lumière sans la guider.....
    Il me semble que c'est Tesla (avant qu'il ne pete un peu un fusible) qui a le premier pensé à transmettre l'électricité sans fil, via des ondes électromagnétiques, en utilisant des antennes directionnelles.
    Des projets de centrales solaires géantes ont aussi été imaginés. En orbite la centrale transmettrait l'énergie à la terre sous forme d'un faisceau de micro-onde vers une surface prévue à cette effet.

    Le problème principal de la technique : il peut être dangereux voire mortel pour un être vivant de passer dans le faisceau, surtout si la puissance est élevée... De là à imaginer que la centrale solaire dérive de son orbite et que le faisceau passe sur des zones habités, ça fait un beau scénario catastrophe SF

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  6. #5
    quetzal

    Re : transport lumière

    bah mach3, un simple commutateur de retour sur la cible au sol, qui se déconnecte en cas de perte de retour signal.

    en fait je ne pensais pas a une fibre, mais a un tuyau dont la face interne aurait été aluminisé pour réflechir la lumière afin de la conduire sur une longue distance. ainsi pas de problème de fibre ni de perte par difraction, la lumière produite etant toujours dans un état désordonné l'éssentiel est que les photon ne puisse s'échapper..

    est-ce possible, l'air dans le tuyau reste-il transparent, ou consomme-t-il des photons en les transformants en chaleur ??

    un miroir peut-il etre détruit par une forte intensité lumineuse ??

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Deedee81

    Re : transport lumière

    Salut,

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    bah mach3, un simple commutateur de retour sur la cible au sol, qui se déconnecte en cas de perte de retour signal.
    Faut pas que le coupe circuit se coince

    Et puis, même pas. Fait un calcul, suppose la station à 40000 Km d'altitude. Elle dévie, suite (par exemple) à une grosse collision météoritique sur l'émetteur de, disons, 10° par centième de seconde. Quelle portion sera grillée sur Terre avant que la station se coupe ? (réponse, environ 1000 kilomètres. GASP !)

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    en fait je ne pensais pas a une fibre, mais a un tuyau dont la face interne aurait été aluminisé pour réflechir la lumière afin de la conduire sur une longue distance. ainsi pas de problème de fibre ni de perte par difraction, la lumière produite etant toujours dans un état désordonné l'éssentiel est que les photon ne puisse s'échapper..
    Il y a perte par réflexion imparfaite. Mais il existe des matériaux avec des coefficients de réflexion excellent (mieux que 99.9 %).

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    est-ce possible, l'air dans le tuyau reste-il transparent, ou consomme-t-il des photons en les transformants en chaleur ??
    Ca dépend fortement de la longueur d'onde. Mais ca peut être sous vide. Pour un tuyau c'est pas un problème.

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    un miroir peut-il etre détruit par une forte intensité lumineuse ??
    Oui.

    Concernant ta dernière question (récupération), je pense que pour des intensités énormes le meilleur moyen est thermique (vaporisation d'une cible, etc...).

    Au fait, qu'est-ce que tu veux faire, avec ton tube ? Parceque, le transport de l'énergie, à notre époque, c'est pas vraiment un problème. C'est plutôt sa production et le stockage qui ne sont pas toujours évident. Et si c'est pour allimenter des voitures électriques, non Quetzal, tu ne me forceras pas à brancher un gros tuyau à ma voiture
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  9. Publicité
  10. #7
    DomiM

    Re : transport lumière

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Parceque, le transport de l'énergie, à notre époque, c'est pas vraiment un problème.
    Les lignes à haute tension et le réseau EDF en général consomme du courant donc c'est un problème.

    Il y a 2 solutions

    La supraconductivité à température embiante ou utilisant le soleil sur les cables pour les refroidir (c'est pas évident)

    La production décentralisée avec le vecteur hydrogène/pile à combustible
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  11. #8
    Deedee81

    Re : transport lumière

    Hej,

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Les lignes à haute tension et le réseau EDF en général consomme du courant donc c'est un problème.
    Oui c'est vrai, et je confirme que le réseau Electrabel a le même problème

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    La supraconductivité à température embiante
    On n'y est pas encore (et on n'y sera peut-être jamais).

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    ou utilisant le soleil sur les cables pour les refroidir (c'est pas évident)
    Je ne comprend pas bien. Tu veux dire un système de refroidissement allimenté par énergie solaire ? C'est ça ?

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    La production décentralisée avec le vecteur hydrogène/pile à combustible
    Tiens, on a eut la même idée J'avais ça en tête (et j'avais commencé à le rédiger.... avant de voir que tu le disais aussi, hop, snip ma copie).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  12. #9
    DomiM

    Re : transport lumière

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Hej,
    Je ne comprend pas bien. Tu veux dire un système de refroidissement allimenté par énergie solaire ? C'est ça ?
    Oui mais en nanotec directement sur le cable avec les procédés en cour de dévellopement pour refroidir les ordinateurs mais plus largement tous ce qui en nano permet de récupérer de la nano énergie (vibration,chaleur,lumière,cou rrant d'air ...)

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Hej,
    Tiens, on a eut la même idée J'avais ça en tête (et j'avais commencé à le rédiger.... avant de voir que tu le disais aussi, hop, snip ma copie).
    Oui mais c'est comme le cable supraconducteur, on a pas encore tout résolu.

    La pile est trop chère
    L'hydrogène obtenu localement par l'énergie solaire je me demande pourquoi ça se fait pas

    J'ai trouvé que ça :
    Le four solaire de Jean-Luc Perrier (50 kw) pouvait transformer l'énergie solaire en hydrogène par électrolyse de l'eau. Le four chauffait de l'eau en son foyer central et la vapeur sous pression produite faisait tourner une génératrice électrique nécessaire au processus.

    Et Jean-Luc Perrier est mort dans un accident de voiture (peut être sa simca 1000 à hydrogène)
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  13. #10
    Deedee81

    Re : transport lumière

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    La pile est trop chère
    Je ne te le fait pas dire. Mais, bon, quand l'essence coutera 50 € du litre, je t'assure que tout le monde se jettera sur les énergies alternatives

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    L'hydrogène obtenu localement par l'énergie solaire je me demande pourquoi ça se fait pas
    Ca se fait. Il y a des projets un peu partout. Sut TV5 Monde il y a une émission appelée "les énergies du futur" où ils présentent des projets alternatifs. Généralement des coopérations entre plusieurs pays européens. Et certains concernent le solaire, d'autres l'hydrogène....

    Mais ce n'est pas toujours si simple qu'on le pense. Exemple. Suppose que je puisse produire aisément et à faible coût de l'énergie électrique à foison. Les meilleures batteries (actuellement) sont les batteries au plomb. Elles sont lourdes mais bon marché et à grande capacité de stockage. On se lance dans le tout électrique avec batterie au plomb. Evident, avec une énergie quasi gratuite............. conséquence........... une immense catastrophe écologique (les batteries usagées surpasseraient de plusieurs millier de fois les capacités actuelles de recyclage du plomb).

    Moralité, faut penser à tout. Et là, tout devient compliqué. La grosse, très grosse majorité, des problèmes dans l'énergie ne sont pas scientifiques mais sociaux, écologiques, économiques, politiques, etc... etc... C'est bien dommage d'ailleurs
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  14. #11
    DomiM

    Re : transport lumière

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Ca se fait. Il y a des projets un peu partout. Sut TV5 Monde il y a une émission appelée "les énergies du futur" où ils présentent des projets alternatifs. Généralement des coopérations entre plusieurs pays européens. Et certains concernent le solaire, d'autres l'hydrogène....
    Merci, sur TV5 j'ai trouver un US fortuné qui fait de l'hydrogène par électrolise avec des panneaux photovoltaique.

    http://fr.youtube.com/watch?v=U2uNMqpEwcI

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Mais ce n'est pas toujours si simple qu'on le pense. Exemple. Suppose que je puisse produire aisément et à faible coût de l'énergie électrique à foison. Les meilleures batteries (actuellement) sont les batteries au plomb. Elles sont lourdes mais bon marché et à grande capacité de stockage. On se lance dans le tout électrique avec batterie au plomb. Evident, avec une énergie quasi gratuite............. conséquence........... une immense catastrophe écologique (les batteries usagées surpasseraient de plusieurs millier de fois les capacités actuelles de recyclage du plomb).
    Il stocke l'hydrogène dans des cuves comme le Gaz naturel et on doit pouvoir les enterrer.
    Ensuite il peut refaire de l'électricité ou la mettre dans sa voiture
    c'est si performant qu'il réinjecte l'électricité dans le réseau car, je suppose, ses cuves sont pleines.



    Moralité, il le dit lui même, ça ne plait pas au grand groupes qu'il soit pétrolier gazier ou producteur d'éléctricité.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  15. #12
    Deedee81

    Re : transport lumière

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Moralité, il le dit lui même, ça ne plait pas au grand groupes qu'il soit pétrolier gazier ou producteur d'éléctricité.
    C'est comme ce chercheur allemand (j'ai oublié son nom) qui a développé des moteurs Stirgling (rendement bien meilleur que les moteurs à explosion) mais qui cherche maintenant de financiers... et ne trouve rien.

    Comme je le disais la problématique est en fait essentiellement non scientifique. Je soupçonne même les grands groupes de préférer chercher eux-même Total développe le photovoltaïque par exemple (je l'ai appris hier).

    Pourquoi aideraient-ils un chercheur isolé, même très doué, quand ils peuvent avoir des centaines de chercheurs très compétents à leur entière service. Ils ne sont pas si idiot. D'ailleurs, faut pas se leurrer, dans l'après pétrole, c'est toujours les mêmes gus qui contrôleront l'énergie, même si ce sera indirect (on n'achètera pas l'énergie du vent mais les éoliennes, par exemple).

    Ne t'en fait pas. L'hydrogène, le solaire, etc... Tu y auras droit. Comme tout le monde. Sauf que tu auras toujours ta tva à 21%, des taxes trucs et machins, et autres pompes à frics pour avoir le droit de s'éclairer et se chauffer. Hélas.

    On ne vise pas toujours où il faut. Ca me rappelle le film "Le Saint", avec la fusion froide. Quelle bêtise. Les grands groupes seraient ravis d'avoir un truc qui fournit de l'énergie gratuite et abondante. Ils n'essaieraient pas de la cacher, de l'étouffer. Au contraire. Ils seraient bien trop comptent de pouvoir nous la vendre bien chers (sans devoir investir des milliards dans l'exploration pétrolière, ce dont les actionnaires se passeraient volontier)
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  16. Publicité
  17. #13
    DomiM

    Re : transport lumière

    Bonjour

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Les grands groupes seraient ravis d'avoir un truc qui fournit de l'énergie gratuite et abondante. Ils n'essaieraient pas de la cacher, de l'étouffer. Au contraire. Ils seraient bien trop comptent de pouvoir nous la vendre bien chers (sans devoir investir des milliards dans l'exploration pétrolière, ce dont les actionnaires se passeraient volontier)
    J'espère que tu plaisante

    Par exemple nanosolar cout divisé par 2 ordres de grandeurs
    dailleurs c'est quoi 2 ordres de grandeur , 1/100 ou 1/4 ?
    EDF a investi dans nanosolar mais une fois qu'il aura vendu ces panneaux à un particulier c'est le particulier qui lui revendra l'électricité avec un tarif contractuel suppérieur.

    C'est pas dutout aussi interressant que son activité de producteur

    Un raw solar (concentrateur) amélioré pourrait atteindre les 1000° pour craquer H2O et cela sur 4m² de jardin ensoleillé.
    Ensuite avec l'hydrogène on a l'électricité, le véhicule, le chauffage, la clim, la cuisson des aliments ....

    qu'est ce qu'il leur reste à nous vendre ? Rien !
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  18. #14
    Deedee81

    Re : transport lumière

    Salut,

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    J'espère que tu plaisante
    Non

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Par exemple nanosolar cout divisé par 2 ordres de grandeurs
    dailleurs c'est quoi 2 ordres de grandeur , 1/100 ou 1/4 ?
    1/100 habituellement (on travail normalement en décimal).

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    EDF a investi dans nanosolar mais une fois qu'il aura vendu ces panneaux à un particulier c'est le particulier qui lui revendra l'électricité avec un tarif contractuel suppérieur.
    C'est pas dutout aussi interressant que son activité de producteur

    Tant que c'est une goutte d'eau, c'est intéressant commercialement, en terme de marketing (publicité).

    Mais si ça se généralisait, tant fait pas, ils trouverons bien un moyen de faire payer

    Un impot sur le Soleil ne me surprendrait pas (mais je ne plaisante qu'à moitié, tu aurais dit qu'actuellement on doit payer pour l'eau à un type du dix-neuvième siècle, il t'aurait regardé en rigolant).

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    [...]
    qu'est ce qu'il leur reste à nous vendre ? Rien !
    On prend les paris ?

    Note que j'ai connu des gestionnaires idiots.... en apparence. Prenant des décisions où la société ne gagnait plus d'argent (j'ai même dû changer de boulot, donc je suis bien placé pour en parler, et j'ai une amie qui vient d'avoir la même blague, eux ils ne payaient même plus les salaires !!!). La société fait faillite. (je ne citerai pas les noms des sociétés). Bêtise ? Par pour les actionnaires. Eux ils ont gagnés gros (absence d'investissement, de restructuration et de reconversion). J'ai même travaillé sur une telle reconversion mais les sous ne sont jamais arrivé. Ils préféraient les dividendes. Et j'ai fait une analyse comparative (financière, bilans et toutet tout) avec d'autres cas semblables et dans ma société ils prenaient exactement les décisions ayant conduit à la même cata. Exactement les mêmes. Juste celles qu'il faut. Ca ne peut pas être une coincidence. Après, ils retirent leurs billes (les actionnaires, dans ce cas ci, étaient des grands groupes financiers) et vont voir ailleur. Devine qui a payé les pots cassés (pas les consommateurs cette fois, ni les gens de mon niveau, quand on est cadre on s'en tire toujours aussi même si c'est en râlant et avec une grosse baisse de salaire, mais les ouvriers). Et le plus râlant : tout ça était strictement légal.

    Hum..... Je ne discute pas vraiment science là, je suis méchamment HS. Sorry.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  19. #15
    DomiM

    Re : transport lumière

    Bonjour,

    Ne t'en fait pas, on les aura les actionnaires, c'est pas la sécurité assuré pour eux non plus.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  20. #16
    LPFR

    Re : transport lumière

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Bonjour,

    Ne t'en fait pas, on les aura les actionnaires, c'est pas la sécurité assuré pour eux non plus.
    Bonjour.
    Si vous pensez que la bonne vie consiste à être PDG, actionnaire, champion de tennis ou footballeur, qu'attendez-vous pour le devenir?
    Certains PDG le doivent à papa et maman, mais pas tous, et encore moins les actionnaires et champions divers. Donc, a part PDG, rien ne vous empêche.
    Au revoir.

  21. #17
    Deedee81

    Re : transport lumière

    Salut,

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Si vous pensez que la bonne vie consiste à être PDG, actionnaire, champion de tennis ou footballeur, qu'attendez-vous pour le devenir?
    Certains PDG le doivent à papa et maman, mais pas tous, et encore moins les actionnaires et champions divers. Donc, a part PDG, rien ne vous empêche.
    Je ne comprend pas ta réaction. DomiM n'avait pas l'air de dire ça. Quand à moi, je ne faisais que mettre en évidence que les intérêts dépendent des points de vue et peuvent expliquer ou justifier certaines choses bizarres. Ou a contrario tempérer certaines craintes ou en exacerber d'autres.

    D'ailleurs, je ne l'avais pas dit, mais dans le cas vécu personnellement dont je parlais, le PDG ("Administrateur délégué", pas PDG, ça se passait en Belgique ) qui, lui, pensait à son entreprise (il en était le père fondateur).... s'est fait virer. On avait tous été choqué par ça ! Et dans les perdants il y a malheureusement eut tous les petits porteurs. D'ailleurs, les décideurs n'étaient même pas actionnaires mais plutôt des représentant des gros actionnaires (des groupes financiers).

    Bon, cette fois-ci, je sors vraiment avant de me faire modérer
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  22. #18
    LPFR

    Re : transport lumière

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Je ne comprend pas ta réaction. DomiM n'avait pas l'air de dire ça. Quand à moi, je ne faisais que mettre en évidence que les intérêts dépendent des points de vue et peuvent expliquer ou justifier certaines choses bizarres.
    Bonjour,
    Désolé, j'ai du mal comprendre.
    Au revoir.

  23. Publicité
  24. #19
    DomiM

    Re : transport lumière

    Bonjour,

    L'actualité vient de donner un exemple opérationnel de cable supraconducteur.
    plus de six cents mètres de longueur, refroidie par azote liquide et capable de transporter plus de 500 mégawatts ... 3 cables de 380 kV/2.400 ampères
    http://www.futura-sciences.com/fr/si...ducteur_16014/
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  25. #20
    LPFR

    Re : transport lumière

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Bonjour,

    L'actualité vient de donner un exemple opérationnel de cable supraconducteur.


    http://www.futura-sciences.com/fr/si...ducteur_16014/
    Bonjour.
    Il n'y a pas grand chose comme données techniques.
    Il n'y a rien non plus sur les pertes thermiques et le coût du refroidissement, comparé aux pertes joule.
    Pas plus que sur le coût de la ligne comparé aux lignes classiques.
    Est-ce quelque chose de plus qu'un simple prototype?
    Au revoir.

  26. #21
    DomiM

    Re : transport lumière

    Bonjour

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bonjour.
    Il n'y a pas grand chose comme données techniques.
    Il n'y a rien non plus sur les pertes thermiques et le coût du refroidissement, comparé aux pertes joule.
    Pas plus que sur le coût de la ligne comparé aux lignes classiques.
    Est-ce quelque chose de plus qu'un simple prototype?
    Au revoir.
    Ils disent que l'énergie nescessaire pour refroidir le cable est inférieure au gain obtenu sur les pertes par effet joule des cables traditionnels.

    Bien sur c'est un mauvaise nouvelle pour les partisants d'une production d'énergie décentralisée et une bonne pour les grosses sociétés internationales.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  27. #22
    quetzal

    Re : transport lumière

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut,



    Faut pas que le coupe circuit se coince

    Et puis, même pas. Fait un calcul, suppose la station à 40000 Km d'altitude. Elle dévie, suite (par exemple) à une grosse collision météoritique sur l'émetteur de, disons, 10° par centième de seconde. Quelle portion sera grillée sur Terre avant que la station se coupe ? (réponse, environ 1000 kilomètres. GASP !)



    Il y a perte par réflexion imparfaite. Mais il existe des matériaux avec des coefficients de réflexion excellent (mieux que 99.9 %).



    Ca dépend fortement de la longueur d'onde. Mais ca peut être sous vide. Pour un tuyau c'est pas un problème.



    Oui.

    Concernant ta dernière question (récupération), je pense que pour des intensités énormes le meilleur moyen est thermique (vaporisation d'une cible, etc...).

    Au fait, qu'est-ce que tu veux faire, avec ton tube ? Parceque, le transport de l'énergie, à notre époque, c'est pas vraiment un problème. C'est plutôt sa production et le stockage qui ne sont pas toujours évident. Et si c'est pour allimenter des voitures électriques, non Quetzal, tu ne me forceras pas à brancher un gros tuyau à ma voiture
    bon si le premier système ne fonctionne pas par retour de signal, le problème viens donc directement d'un changement de position du satéllite, un bon vieil accéléromètre a ressort peux couper le circuit immédiatement. impossible de ce fait que le rayon se propage bien loin de sa cible.

    quand au tuyau, puisque cela a l'air de marcher, il permet de faie un luxoduc entre une montagne ou le signal est récupéré (au dessus des nuages) et le lieu de production de l'electrcité, soit au niveau de la mer par simple vaporisation de l'eau de mer.

    a raison d'un sattélite ayant une surface de 1kilomètre de miroir(une simple toile milar a gonfler) le tout en cassegrain, puis un système de renvoie vers la terre, par exemple vers l'ancienne usine solaire des pyrénnés, avec le lumiduc l'energie solaire concentré est conduite vers la mer pour y produire tant de l'electricité vaporisation que de l'eau douce.

    ou est le problème de ce gros shémas?? mis à par le cout d'envoie du ou des sattéllite mirroir ??

  28. #23
    Deedee81

    Re : transport lumière

    Salut,

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    bon si le premier système ne fonctionne pas par retour de signal, le problème viens donc directement d'un changement de position du satéllite, un bon vieil accéléromètre a ressort peux couper le circuit immédiatement. impossible de ce fait que le rayon se propage bien loin de sa cible.
    Tu peux me prouver la partie que j'ai mis en gras ?

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    ou est le problème de ce gros shémas?? mis à par le cout d'envoie du ou des sattéllite mirroir ??
    Le coût est tout. Je ne vois pas l'intérêt de faire des trucs très couteux quand il y en a de moins chers.

    Exemple, il est possible de faire circuler un train par lévitation magnétique dans un tube à vide. Freinage par récupération. En dehors des pertes du refroidissement des supra, dépense d'énergie = 0 tout rond. J'avais fait le calcul pour un tunnel Paris New York. Ce sera aussi rapide que l'avion, aussi confortable et infiniment moins énergivore. Va voir les stats et regarde combien on éconnomiserait, par an, en pétrole, argent et CO2.

    Problème : faudrait certainement quelques milliers de milliards d'euros pour un métro sub Atlantique. Tu as combien sur ton compte (c'est pour entamer la construction) ?

    Je le répète, et en gras, aucune idée géniale ne résoudra les problèmes d'énergie car dans la problématique énergétique, la science doit représenter, quoi, 1% du travail à accomplir ? L'essentiel est politique, social, environnemental et économique.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  29. #24
    quetzal

    Re : transport lumière

    bon, pour le premier point c'est assez simple, c'est un truc d'ingénieur, le problème du sattélite se résumant a ne pas bouger de sa position et de son orientation, le moindre changement de cette orientation optimale coupe le circuit, et quand je vois les sytèmes envoyé dans l'espace pour vérifier avec des accéléromètres le principe d'équivalence, je me dis que cela ne doit pas être si problémtatique

    second point. le cout, l'energie est gratuite, abondante, et infinie (solaire) le cout d'amortissement du système s'étale sur un certains mais vu les difficulté future a l'approvisionement tant en pétrole, qu'en uranium, et qu'iter n'est pas pour demain.

    il reste de micro-solution, mais l'investissement est il me semble des plus profitable dans une optique devellopement durable,

    quand a l'envoie d'un satéllite dans l'esapce, c'est certes cher mais puisque c'est solaire, il ne s'use pas, même en en servant. contrairement au dispositif e production d'energie, c'est donc un investissement ultra-durable. donc pour un état amortissable sur plusieurs génération, et dans le cas de l'europe ce n'est pas grand grand chose comparé a la politique agricole commune.
    en plus c'est de l'investissement, high-tech ce qui rapporte encore plus en savoir-faire, en plus de la gratuité finale de l'énergie.

    deedee tu est trop septique. ce truc n'a rien de miraculeux, juste judicieux, n'est-il pas ??

    PS: il ne sert a rien d'affirmer que quelquechose est impossible, il faut le démontrer

  30. Publicité
  31. #25
    Deedee81

    Re : transport lumière

    Salut,

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    bon, pour le premier point c'est assez simple, c'est un truc d'ingénieur, le problème du sattélite se résumant a ne pas bouger de sa position et de son orientation, le moindre changement de cette orientation optimale coupe le circuit, et quand je vois les sytèmes envoyé dans l'espace pour vérifier avec des accéléromètres le principe d'équivalence, je me dis que cela ne doit pas être si problémtatique
    Avec les chiffres que j'ai donné, une coupure en un milième de seconde c'est encore trop lent. Et vu les énergies en jeu je doute qu'on puisse couper ça aussi brutalement. Ceci dit, ça reste possible. Mais, oulàlà, y a vraiment intérêt à ce que ce soit fiable. (et t'en fait pas, je SUIS ingénieur )

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    deedee tu est trop septique. ce truc n'a rien de miraculeux, juste judicieux, n'est-il pas ??
    Ce n'est pas cet aspect là que je critique. C'est juste le fait que tu ne fabriques pas une maison en choisisant juste la couleur des briques. Je veux dire une telle idée (satellite, tuyau, mon métro qui ne consomme rien, etc...) n'est qu'une goutte d'eau dans la réflexion. Le fait que l'idée soit miraculeuse ou pas, géniale ou pas, judicieuse ou pas n'entre pas en ligne de compte.

    Ce genre d'idée, quand je travaillais dans le privé, j'appelais ça des yaka
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  32. #26
    LPFR

    Re : transport lumière

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    ...contrairement au dispositif e production d'energie, c'est donc un investissement ultra-durable. donc pour un état amortissable sur plusieurs génération,
    Bonjour.
    Je voudrais faire remarquer qu'un satellite n'a pas une durée de vie infinie. Loin de la. Elle est même très limitée.
    Il y a une limitation due au combustible nécessaire pour maintenir l'orientation du satellite. Quand le combustible est fini, le satellite n'est plus utilisable.
    La deuxième limitation est la détérioration due aux rayonnements cosmiques et surtout solaire.
    Donc il faut remplacer le satellite ou partie du satellite périodiquement. Cela raccourcit le temps d'amortissement. Actuèllement c'est une dizaine d'années.
    Quand aux systèmes de sécurité infaillibles... mais c'est bien sur: il suffit de les faire travailler sous Windows.
    Au revoir.

  33. #27
    Deedee81

    Re : transport lumière

    Hej,

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Quand aux systèmes de sécurité infaillibles... mais c'est bien sur: il suffit de les faire travailler sous Windows.
    Au revoir.
    Ca me rappelle (en fait c'était encore sous msdos) :

    "L'installation du driver de l'imprimante a échoué. Message d'erreur : aucune erreur rencontrée".
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  34. #28
    DomiM

    Re : transport lumière

    Bonjour,

    Dans un article de la Recherche que je ne retrouve plus, des économistes ont demandé à des chercheurs si il était possible de suprimer toutes les erreurs une bonne fois pour toute.

    Réponse des chercheurs (c'était des mathématitiens)

    Non seulement on ne peut pas mais en plus il y a des bugs qu'on ne trouvera pas avant des millions d'années.

    Car plus un systéme est complexe (c'est le cas de nos systémes troujours plus complexes), plus il y a de test à réaliser pour s'assurer de sa fiabilité.
    Et ces test ne sont économiquement pas tous faisables ni même dénombrable.

    Je siterai le cas d'une documentation d'un Mobilhome au US.

    Le conducteur sur une autoroute appuis sur le bouton de limite de vitesse automatique puis vas se faire un café dans la cuisine.
    Il finis dans le fossé et attaque le constructeur car dans la doc il n'est pas dit qu'aprés avoir appuyé sur ce bouton il faut continuer à conduire soit même.

    Il a gagné son procés et le constructeur a corriger sa doc.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  35. #29
    quetzal

    Re : transport lumière

    merci pour les réponses, le coté très difficiles a mettre en oeuvre m'apparait plus clairement, rien de pire qu'une mauvaise idée qui traine, elle prend beaucoup de temps de cerveau libre pour pas grand chose

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie végétale] transport de la sève
    Par clémence62 dans le forum Biologie
    Réponses: 14
    Dernier message: 07/05/2009, 10h45
  2. Transport
    Par labostyle dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/04/2008, 18h08
  3. Equation de transport
    Par aquila652 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/09/2006, 08h25
  4. transport parallèle
    Par alespa07 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/03/2006, 01h12
  5. transport
    Par batman dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 88
    Dernier message: 08/08/2005, 18h57