Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Combustion



  1. #1
    G0D

    Combustion

    Bonjour,

    Je me demandais pourquoi lorsque je fais brûler (exemple) du bois il s'emflame avec la flame (350C je crois) mais si je le ferais chauffer, rien ne se passe.
    Bon, lorsque l'on donne de l'énergie à (exemple) la bûche, les molécules s'activent et percuttent les autres. Cette action peut libérer les molécules et leur permettre de se combiner à d'autres atomes.
    Donc, je pense qu'étant donné que je chauffe avec l'alumette une seule petite partie du bois, le reste est plus froid et les molécules se percuttent plus facillement. Mais quand j'ai pensé à ça je me suis dit mettons que l'on refroidit une partie du bois à 3K (c'est le max que l'on peut atteindre (nous humain)d'après mon prof ^^) et que l'on garde une autre partie (liée) à 0C ... La différence d'agitation est très grande, est-il possible que le bois s'enflame de lui-même?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    FC05

    Re : Combustion

    ????

    Ce n'est pas un problème de différence d'agitation. Si on chauffe du bois suffisamment haut en température, il va prendre feux.

    En réalité ce n'est pas exactement le bois qui prend feux. La chaleur apportée induit une augmentation de température.
    Quand la température devient suffisante il y a pyrolyse du bois qui dégage des gaz inflammables.
    Ces gaz peuvent prendre feux soit sous l'action d'une température élevée, soit en présence d'une flamme (là, même si la température est assez basse).

    La réaction de combustion crée de la chaleur qui pyrolyse le restant de bois qui à nouveau donne du gaz qui brûle ... etc.

    Le bois pyrolysé donne du charbon qui lui aussi brûle mais plus lentement (les braises en langage courant). Si il n'y a pas assez de dioxygène, le charbon ne brûle pas et c'est comme ça que l'on fait du charbon de bois.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  4. #3
    G0D

    Re : Combustion

    Ah, mais pourquoi la flame est-elle plus pratique que la chaleur (direct)

  5. #4
    Pera

    Re : Combustion

    La reaction est auto-chauffee.

    Et 2 feuilles de journaux sont plus pratiques que de trimbaler le seche-cheveux depuis la salle de bain. ah non ca chauffe pas assez. Mon four en depasse pas les 250 degres, beh c'est peut-etre pas si pratique que ca de chauffer avant d'enflammer.

    ps: Le sujet est en chimie et non en physique

  6. #5
    couillou11

    Re : Combustion

    Citation Envoyé par G0D Voir le message
    mettons que l'on refroidit une partie du bois à 3K (c'est le max que l'on peut atteindre (nous humain)d'après mon prof )
    et comme nous sommes en physique, petite correction : 3K c'est approximativement la température du vide (relatif) de l'univers, mais dans les labos, on arrive a descendre a quelques milliardièmes de degrés au dessus du 0 absolu.

    ça n'a rien a voir avec la question, mais ça reste bon a savoir...
    Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve.[Euclide]

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LPFR

    Re : Combustion

    Citation Envoyé par G0D Voir le message
    Bonjour,

    Je me demandais pourquoi lorsque je fais brûler (exemple) du bois il s'emflame avec la flame (350C je crois) mais si je le ferais chauffer, rien ne se passe.
    Bon, lorsque l'on donne de l'énergie à (exemple) la bûche, les molécules s'activent et percuttent les autres. Cette action peut libérer les molécules et leur permettre de se combiner à d'autres atomes.
    Donc, je pense qu'étant donné que je chauffe avec l'alumette une seule petite partie du bois, le reste est plus froid et les molécules se percuttent plus facillement. Mais quand j'ai pensé à ça je me suis dit mettons que l'on refroidit une partie du bois à 3K (c'est le max que l'on peut atteindre (nous humain)d'après mon prof ^^) et que l'on garde une autre partie (liée) à 0C ... La différence d'agitation est très grande, est-il possible que le bois s'enflame de lui-même?
    Bonjour.
    Que vous chauffiez quelque chose par n'importe quel moyen, il se comportera de la même façon s'il est chauffé de la même façon.
    Quand vous chauffez avec une flamme (plus de 1000°C, même pour une allumette) vous chauffez localement une petite partie du bois. Quand vous le mettez au four, vous le chauffez à 200 ou 300° globalement. Mais il finira, tout de même par noircir si vous attendez assez.
    Vous pouvez chauffer le bois avec une loupe en concentrant les rayons de soleil sur le bois. À condition d'en trouver une loupe comme il faut (difficile) en verre et non en plastique, et avec une distance focale pas beaucoup plus grande que le diamètre. Et le bois noircira et s'enflammera. Faute de loupe vous pouvez utiliser un miroir de toilette concave (agrandissant).
    Vous pouvez allumer le charbon de bois de votre barbecue avec un "pistolet à air chaud".

    La différence d'agitation se limite à favoriser la transmission de cette agitation. Elle ne favorise rien d'autre, en encore moins l'inflammation.

    Les humains arrivent à obtenir des températures de l'ordre du microkelvin (un millionième de Kelvin). Évidemment pas dans leur garage. Il faut des appareillages et des procédures extrêmement compliquées et chères.
    Mais si vous être près à acheter (c'est cher) un Dewar d'hélium liquide à la société que les apporte à domicile, vous pouvez avoir du 4 K dans votre garage pendant le temps que l'hélium s'évapore, comme votre investissement.
    Au revoir.

  9. Publicité
  10. #7
    G0D

    Re : Combustion

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bonjour.
    Que vous chauffiez quelque chose par n'importe quel moyen, il se comportera de la même façon s'il est chauffé de la même façon.
    Quand vous chauffez avec une flamme (plus de 1000°C, même pour une allumette) vous chauffez localement une petite partie du bois. Quand vous le mettez au four, vous le chauffez à 200 ou 300° globalement. Mais il finira, tout de même par noircir si vous attendez assez.
    Vous pouvez chauffer le bois avec une loupe en concentrant les rayons de soleil sur le bois. À condition d'en trouver une loupe comme il faut (difficile) en verre et non en plastique, et avec une distance focale pas beaucoup plus grande que le diamètre. Et le bois noircira et s'enflammera. Faute de loupe vous pouvez utiliser un miroir de toilette concave (agrandissant).
    Vous pouvez allumer le charbon de bois de votre barbecue avec un "pistolet à air chaud".

    La différence d'agitation se limite à favoriser la transmission de cette agitation. Elle ne favorise rien d'autre, en encore moins l'inflammation.

    Les humains arrivent à obtenir des températures de l'ordre du microkelvin (un millionième de Kelvin). Évidemment pas dans leur garage. Il faut des appareillages et des procédures extrêmement compliquées et chères.
    Mais si vous être près à acheter (c'est cher) un Dewar d'hélium liquide à la société que les apporte à domicile, vous pouvez avoir du 4 K dans votre garage pendant le temps que l'hélium s'évapore, comme votre investissement.
    Au revoir.


    Tout s'explique. =D
    Je tiens à dire que j'ai toujours entendu dire que la Temp min que l'on avait atteinte (sans faire de vide) était de 3k. Bah après c'est possible qu'en faisant un vide très pur on peut arriver à aller vers les 0k... mais c'est pas vraiment à la portée de tous -.-
    Merci pour vos réponses =)

  11. #8
    LPFR

    Re : Combustion

    Citation Envoyé par G0D Voir le message
    Bah après c'est possible qu'en faisant un vide très pur on peut arriver à aller vers les 0k... mais c'est pas vraiment à la portée de tous -.-
    Merci pour vos réponses =)
    Re.
    C'est beaucoup, mais vraiment beaucoup, beaucoup plus compliqué que faire du vide.
    A+

  12. #9
    G0D

    Re : Combustion

    =O
    Mais dans le vide il n'y a rien = pas d'énergie donc =(pas) chaleur
    je suis trop curieux pour savoir ce qui est plus compliqué =O
    J'ai p-e pas très bien compris mais es-ce possible d'arriver en dessous de 0K?

  13. #10
    LPFR

    Re : Combustion

    Citation Envoyé par G0D Voir le message
    =O
    Mais dans le vide il n'y a rien = pas d'énergie donc =(pas) chaleur
    je suis trop curieux pour savoir ce qui est plus compliqué =O
    J'ai p-e pas très bien compris mais es-ce possible d'arriver en dessous de 0K?
    Re.
    Dans le vide il n'y a pas de "chaleur" puisqu'il n'y a pas de particules qui puissent s'agiter. Mais il peut y avoir de l'énergie. En particulier de l'énergie magnétique, électrostatique et électromagnétique.

    Pour votre curiosité sur ce qui peut être plus compliqué que faire le vide, je vous donne le nom d'un des processus: "désaimantion adiabatique". Mais on n'ouvre pas ce nouveau thème. Pas, ici, en tout cas.

    Et non, non seulement il n'est pas possible d'arriver en dessous de 0 K, mais même les 0 K sont inatteignables. On arrive à se rapprocher beaucoup, mais on ne peut pas les atteindre.
    A+

  14. #11
    Gwyddon

    Re : Combustion

    Citation Envoyé par G0D Voir le message
    J'ai p-e pas très bien compris mais es-ce possible d'arriver en dessous de 0K?
    Pas au sens conventionnel (ie T == agitation thermique). Mais dans des systèmes exotiques il est possible de définir une température au sens de la physique statistique qui soit inférieure à 0 K. Mais c'est assez compliqué à expliquer, ça fait appel à des systèmes de spin sur réseau (et je ne sais pas si cela a été mis en évidence expérimentalement d'ailleurs..)

    Sinon petite remarque : quand on dit que la température de l'Univers est de 3 K, on entend par là la température du fond diffus cosmologique (CMB) qui est le fond de photons fossiles.

    Mais il existe un autre fond diffus, celui de neutrinos, dont la température est inférieure à 3 K (de l'ordre de 1,8 K).
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  15. #12
    FC05

    Re : Combustion

    Citation Envoyé par G0D Voir le message
    Ah, mais pourquoi la flame est-elle plus pratique que la chaleur (direct)
    Quand on a une flamme, on déjà un milieu réactif, et avec une température assez importante. Ceci fait que l'on peut allumer de l'essence, même si elle est à 0°C.
    Par contre, si on veut que ça prenne feux "tout seul", il faut initier la réaction ce qui demande un température plus importante.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Combustion
    Par Magnetika dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/12/2007, 00h54
  2. Combustion
    Par Hogoerwen'r dans le forum Chimie
    Réponses: 11
    Dernier message: 09/12/2007, 16h45
  3. Chaleur de combustion- combustion de l'acide benzoique
    Par ptitemouse57 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/10/2007, 19h08
  4. combustion
    Par violette2401 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/05/2006, 10h20
  5. combustion
    Par moidibe dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/09/2003, 23h20