Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Tension aux bornes d'une diode à jonction



  1. #1
    citron_21

    Tension aux bornes d'une diode à jonction


    ------

    bonjour,
    j'essaie de comprendre l'allure du graphe représentant us=f(t)
    (avec us la tension aux bornes d'une diode à jonction)

    je précise que le circuit est formé d'un générateur sinusoidal (ue), d'une diode à jonction et d'une résistance.

    je constate que si on superpose le graphe ue=f(t) qui représente la tension d'entrée (générateur), et le graphe us=f(t), on remarque que :
    - us est une demi-sinusoide (que la partie positive de la sinusoide)
    - elle est en phase avec ue, à ce détail près que son amplitude est l'amplitude de ue moins une certaine valeur (qui semble être la tension de seuil)

    (en gros, chaque point de ue est abaissé pour donner us. A partir d'une certaine valeur de ue, us devient nulle.

    Comment expliquer les 2 remarques que j'ai relevées ?
    lorsqu'on applique la loi des mailles, on a :
    i=0 (pour us<useuil) -> diode bloquée
    uR=ue-us (pour us>useuil) -> diode passante

    Merci d'avance

    -----
    "Lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double", Isaac Newton

  2. Publicité
  3. #2
    LPFR

    Re : Tension aux bornes d'une diode à jonction

    Bonjour.
    Le courant dans une diode à jonction dépend de la tension V suivant la formule:

    Le courant augmente très vite quand la tension V augmente dans le sens passant. Elle devient "décente" (quelques milliampères) pour des tensions de l'ordre de 0,6 V pur des diodes au silicium. Mais il n'y a pas vraiment de tension de seuil. Le courant circule toujours, même pour des tensions très faibles.

    Quand vous comparez les deux courbes à l'oscilloscope, celle du courant ressemble à une demi-sinusoïde mais elle ne l'est pas vraiment. La différence de tension entre les deux n'est pas réellement constante, car la "tension de seuil" dépend du courant. Si vous regardiez au microscope électronique le pied de la courbe du courant, vous verriez que le pied de la courbe de chaque côte est arrondi. Évidemment ces nuances sont trop petites pour pouvoir les voir à l'oscilloscope.

    Au revoir.

  4. #3
    citron_21

    Re : Tension aux bornes d'une diode à jonction

    ok. sinon j'ai vu certaines diodes idéales sans seuil. est-ce courant ? quant au modèle de la diode idéale (d'après ce que j'ai pu comprendre), c'est quand u atteint la tension de seuil, i augmente indéfiniement (sur la courbe i=f(u), la pente est infinie, ce qui correspond à une résistance nulle). Comment interpréter ceci ? Lorsque u<u(seuil), la diode est bloquée, pour u=u seuil, la diode laisse passer le courant sans aucune résistance ?
    on dirait que cela correspond à la description d'un interrupteur...
    "Lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double", Isaac Newton

  5. #4
    LPFR

    Re : Tension aux bornes d'une diode à jonction

    Citation Envoyé par citron_21 Voir le message
    ok. sinon j'ai vu certaines diodes idéales sans seuil. est-ce courant ? quant au modèle de la diode idéale (d'après ce que j'ai pu comprendre), c'est quand u atteint la tension de seuil, i augmente indéfiniement (sur la courbe i=f(u), la pente est infinie, ce qui correspond à une résistance nulle). Comment interpréter ceci ? Lorsque u<u(seuil), la diode est bloquée, pour u=u seuil, la diode laisse passer le courant sans aucune résistance ?
    on dirait que cela correspond à la description d'un interrupteur...
    Re.
    Je ne sais pas où les avez vous vu, à part dans des exercices de physique ou d'électronique.
    Les diodes idéales n'existent pas.
    Les diodes sans seuil non plus.
    Le plus proche d'une diode sans seuil que je connaisse est quelque chose qui s'appelait "backwards diode". Mais je ne crois pas que ce type de composant n'ait jamais été commercialisé. En tout cas je n'ai jamais vu l'ombre d'un d'eux.

    Les diodes avalanche et Zener, on des seuils très nets et des pentes très élevées, mais pas infinies!
    A+

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Tropique

    Re : Tension aux bornes d'une diode à jonction

    Citation Envoyé par citron_21 Voir le message
    ok. sinon j'ai vu certaines diodes idéales sans seuil. est-ce courant ? quant au modèle de la diode idéale (d'après ce que j'ai pu comprendre), c'est quand u atteint la tension de seuil, i augmente indéfiniement (sur la courbe i=f(u), la pente est infinie, ce qui correspond à une résistance nulle). Comment interpréter ceci ? Lorsque u<u(seuil), la diode est bloquée, pour u=u seuil, la diode laisse passer le courant sans aucune résistance ?
    on dirait que cela correspond à la description d'un interrupteur...
    Il existe des diodes à seuil décalé et des diodes backwards, qui se rapprochent à certains points de vue d'une diode idéale, mais elle ont toujours une résistance, dont une composante varie avec le courant appliqué. Donc rien qui est vraiment comme les diodes "d'école" idéales.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

Discussions similaires

  1. [Brun] tension aux bornes d'un condensateur
    Par roro1 dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/10/2007, 10h40
  2. Stabilisation de tension aux bornes d'une varistance
    Par Seirios dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/02/2007, 18h02
  3. surveiller la tension aux bornes d'une batterie
    Par eoli64 dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/05/2006, 13h06
  4. tension aux bornes d'un haut parleur
    Par electrorouillé dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 29/04/2006, 11h45
  5. La tension aux bornes des diodes
    Par Electrofred dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/07/2005, 20h35