Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Réversibilité de la réduction du paquet d'onde



  1. #1
    ad.vh

    Question Réversibilité de la réduction du paquet d'onde


    ------

    Bonjour à tous,

    Toute la question est quasiment dans le titre, à savoir :
    Le processus de réduction du paquet d'onde est-il réversible ?
    Et si oui, sous quelles conditions ?

    Par exemple, si l'on se réfère au principe d'incertitude, une particule observée ne dévoilera que sa position précise et vaguement sa vitesse (ou l'inverse). Cet état de fait est-il définitif, ne pourrions nous pas observer une nouvelle fois cette particule pour obtenir sa vitesse précise ?

    Merci de vos réponses,

    -----

  2. #2
    Rincevent

    Re : Réversibilité de la réduction du paquet d'onde

    salut,

    La réduction du paquet d'onde est une projection (au sens mathématique). Elle est donc "réversible" (le mot me semble pas adapté mais je pense comprendre l'idée) uniquement si l'état après projection est identique à celui avant. Cela se produit si la particule est initialement dans un état associé à une "valeur propre" (= une valeur pour la mesure) précise et que tu ne fasses des mesures qu'associées à des opérateurs qui commutent avec l'opérateur associé à la "valeur précise" mentionnée juste avant.

    Dans le cas de la position et de la vitesse, comme les opérateurs associés ne commutent pas, tu ne peux pas avoir un truc "réversible" (avec ton sens de ce terme) si tu mesures la position, la vitesse puis à nouveau la position. Autrement dit, si tu fais ces 3 mesures dans l'ordre, tu n'obtiendras pas 2 fois la même valeur de la position car un état qui a une position bien définie a une vitesse indéfinie et réciproquement.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  3. #3
    Urgon

    Re : Réversibilité de la réduction du paquet d'onde

    Une remarque par rapport à cela : en théorie de la décohérence, où les états superposés ne deviennent pas rigoureusement nuls, mais "epsiloniens" à la suite à une décohérence, il semblerait que la réversibilité ne soit pas entièrement exclue (en théorie du moins).

    Roland Omnès parle de "lame de revitalisation" (en référence à la mort du chat de Schrödinger) théorique dans son livre "les indispensables de la MQ", mais insiste bien pour dire qu'elle est en pratique absolument infaisable et à jamais infaisable.

    Mais même si en pratique le résultat est le même (irréversibilité), cette différence théorique mérite d'être signalée.

    On en revient à la différence entre effondrement de la fonction d'onde et décohérence, à propos de laquelle il y avait eu discussion ici il y a quelques mois.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réduction du paquet d'onde et décohérence
    Par jojo17 dans le forum Physique
    Réponses: 143
    Dernier message: 05/11/2013, 10h22
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 15/05/2011, 13h48
  3. Augmentation/Reduction de la longueur d'onde
    Par Aemaeth dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 12
    Dernier message: 16/04/2008, 01h39
  4. Réversibilité de l'oxydoréduction (1°S)
    Par Masamynx dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/02/2007, 23h30
  5. Paquet d'onde Gaussien
    Par Homer2007 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/01/2007, 12h44