Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

fusion nucléaire H



  1. #1
    lionhiphop

    Question fusion nucléaire H

    pourquoi lors de la fusion nucléaire de la bombe H l'énergie n'est elle pas libérée sous forme de photons comme elle l'est au centre de soleil???

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    calculair

    Re : fusion nucléaire H

    Citation Envoyé par lionhiphop Voir le message
    pourquoi lors de la fusion nucléaire de la bombe H l'énergie n'est elle pas libérée sous forme de photons comme elle l'est au centre de soleil???
    C'est pourtant trés lumineux une explosion de bombe H. L'energie degagéee provoque de multitude phenomènes lumineux,

  4. #3
    Sigmar

    Re : fusion nucléaire H

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    C'est pourtant trés lumineux une explosion de bombe H. L'energie degagéee provoque de multitude phenomènes lumineux,
    "Lumineux" est ambigu, car la lumière dans le langage courant désigne la partie visible du rayonnement électromagnétique.

    Dans une explosion de bombe H, un rayon électromagnétique puissant, cad un "grand" nombre des photons, est émis. Cette lumière (cette fois dans le sens physique du terme) n'est pas pour autant toujours visible : elle fait partie du spectre radio ou gamma, mais couvre en fait une grande partie du spectre, des infrarouges aux ultraviolets. Voilà pourquoi la puissance visible de l'explosion (la lumière visible), déjà impressionnante, ne représente qu'une petite partie de la puissance émise. Ce rayonnement induit des brulures aux tissus de notre corps, même si on se trouve derrière un paravent, qui bloque pourtant presque toute la lumière visible.
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  5. #4
    lionhiphop

    Re : fusion nucléaire H

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    C'est pourtant très lumineux une explosion de bombe H. L'énergie degagée provoque de multitude phénomènes lumineux,
    ok mais alors quelle est l'énergie qui cause tous les dégâts, notamment le souffle
    de chaleur

  6. #5
    Sigmar

    Re : fusion nucléaire H

    Il y a plusieurs facteurs qui participe au pouvoir de déstruction d'une bombe H :
    Localement (sur quelques kilomètres à la ronde), c'est principalement une combinaison de la secousse sysmique, de la chaleur dégagée, de la surpression engendrée et du rayonnement.
    Plus loin, il s'agit principalement du rayonnement.
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Big Benne

    Re : fusion nucléaire H

    Oui je crois que la plus grade partie de la destruction vient du souffle, quasiment aucune mur ne peut résister à la surpression

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Arme_nu...bombe_atomique

  9. Publicité
  10. #7
    calculair

    Re : fusion nucléaire H

    Citation Envoyé par lionhiphop Voir le message
    ok mais alors quelle est l'énergie qui cause tous les dégâts, notamment le souffle
    de chaleur

    Dans une bombe H on fusionne de hydrogène en helium

    Dans cette reaction nucleaire on rassemble les noyaux d'hydrogène, qui contiennent chacun un proton, 2 par 2 pour constituer des noyaux d'helium, qui lui est composé de 2 protons.

    Dans cette manip la masse du noyau d'helium constituée est un poil plus faible que la masse des 2 noyaux d'hydrogène qui lui ont donné naissance.
    La difference apparait sous forme d'energie E = ecart de masse * C²

    Comme C² est grand et comme il y a rapidement beaucoup d'atome en jeu, cela fait des energies enormes

    Les effets joules dans l'atmosphère sont enormes et la dilation des gaz provoque l'effet de souffle

    Dans le vide, autre que l'energie par les photons emis par la reaction nucleaire
    le souffle ne doit pas être trés fort l( les noyaux d'helium propulsés par la reaction... )

  11. #8
    okert

    Re : fusion nucléaire H

    Pour être bref :

    L'éclair aveuglant de l'explosion,
    le rayonnement gamma,
    le rayonnemnt thermique (vous pouvez être brulé à 100 km),
    tout ça, ce sont bien des photons, non?

  12. #9
    Big Benne

    Re : fusion nucléaire H

    Attention, la réaction se fait à base d'isotopes de l'hydrogène (deutérium et tritium), et non pas d'hydrogène standard


  13. #10
    calculair

    Re : fusion nucléaire H

    Citation Envoyé par Big Benne Voir le message
    Attention, la réaction se fait à base d'isotopes de l'hydrogène (deutérium et tritium), et non pas d'hydrogène standard

    C'est super !!!!!!!! il manque le details des differents isotopes

    OUI ils y sont, j'avais pas vu

  14. #11
    Big Benne

    Re : fusion nucléaire H

    Citation Envoyé par okert Voir le message
    Pour être bref :

    L'éclair aveuglant de l'explosion,
    le rayonnement gamma,
    le rayonnemnt thermique (vous pouvez être brulé à 100 km),
    tout ça, ce sont bien des photons, non?
    oui l'éclair aveuglant c'est de la lumière visible
    le rayonnement gamma est composé de photons extrêmement énergétiques (le maxi qu'on connaisse je crois)

    Le rayonnement thermique je ne sais pas trop, ca peut être des infra rouges, et dans ce cas c'est encore des photons de basse énergie

    Ne pas oublier les protons émis, qu'on appelle également rayonnement (alpha je crois)

  15. #12
    Gilgamesh

    Re : fusion nucléaire H

    Citation Envoyé par lionhiphop Voir le message
    pourquoi lors de la fusion nucléaire de la bombe H l'énergie n'est elle pas libérée sous forme de photons comme elle l'est au centre de soleil???
    Du fait de l'énorme quantité d'énergie libérée en très peu d'espace, l'ensemble des matériaux de la bombe (A ou H c'est pareil à ce niveau) forme un bulle de plasma à qq dizaine de millions de degrés, ce qu'on appelle la boule de feu (fireball) qu'on va dire primaire.

    Du fait de sa température, la boule de feu émet la majeur partie de son énergie sous forme de rayons X 'mous'. Ce rayonnement primaire est absorbé par les premiers mètres d'air environnant la bombe qui se mettent à chauffer intensément et entrent en expansion rapide formant ce qu'on pourrait appeler la boule de feu secondaire.

    Cette boule de feu (débris de la bombe + air environnant) entre en expansion. Pour une puissance de 1 Mt, la boule de feu fait 150 m au bout d'1 milliseconde. La taille finale de la boule de feu dépend de la puissance de la bombe (2200 m au bout de 10 s pour 1 Mt).

    L'expansion de la boule de feu comprime violemment l'atmosphère et crée une surpression se déplaçant à grande vitesse (env 0.5 atm à 300 km/h pour 1 Mt). C'est elle qui est responsable de l'effet de souffle brisant, qui disperse en gros 50% de l'énergie disponible initiale. Environ 35% est diffusé directement sous forme de photon sur tous le spectre (IR, visible, UV et X) du fait de la transparence de l'air. Et enfin, 15% sous forme de radiations radioactive, soit environ 5% de neutrons et de rayonnement gamma issus des réactions initiales + 10% sous forme de radiations différées (alpha, bêta, gamma) dans les retombées.


    a+
    Dernière modification par Gilgamesh ; 21/09/2008 à 23h25.
    Parcours Etranges

  16. Publicité
  17. #13
    lionhiphop

    Re : fusion nucléaire H

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Du fait de l'énorme quantité d'énergie libérée en très peu d'espace, l'ensemble des matériaux de la bombe (A ou H c'est pareil à ce niveau) forme un bulle de plasma à qq dizaine de millions de degrés, ce qu'on appelle la boule de feu (fireball) qu'on va dire primaire.

    Du fait de sa température, la boule de feu émet la majeur partie de son énergie sous forme de rayons X 'mous'. Ce rayonnement primaire est absorbé par les premiers mètres d'air environnant la bombe qui se mettent à chauffer intensément et entrent en expansion rapide formant ce qu'on pourrait appeler la boule de feu secondaire.

    Cette boule de feu (débris de la bombe + air environnant) entre en expansion. Pour une puissance de 1 Mt, la boule de feu fait 150 m au bout d'1 milliseconde. La taille finale de la boule de feu dépend de la puissance de la bombe (2200 m au bout de 10 s pour 1 Mt).

    L'expansion de la boule de feu comprime violemment l'atmosphère et crée une surpression se déplaçant à grande vitesse (env 0.5 atm à 300 km/h pour 1 Mt). C'est elle qui est responsable de l'effet de souffle brisant, qui disperse en gros 50% de l'énergie disponible initiale. Environ 35% est diffusé directement sous forme de photon sur tous le spectre (IR, visible, UV et X) du fait de la transparence de l'air. Et enfin, 15% sous forme de radiations radioactive, soit environ 5% de neutrons et de rayonnement gamma issus des réactions initiales + 10% sous forme de radiations différées (alpha, bêta, gamma) dans les retombées.


    a+
    ok merci beaucoup

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La fusion nucléaire
    Par bloster dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/11/2007, 09h49
  2. fusion nucléaire
    Par thequan dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 21/10/2006, 20h28
  3. La fusion nucléaire
    Par orlin61 dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 02/01/2006, 16h51
  4. fusion nucléaire ...
    Par adrien dans le forum Technologies
    Réponses: 18
    Dernier message: 07/06/2005, 10h53
  5. Fusion Nucleaire
    Par Baroudeh dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/01/2004, 11h55