Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Cristal et porcelaine



  1. #1
    fransua

    Cristal et porcelaine


    ------

    bonjour

    Je voudrais savoir s'il est possible de faire cuire des assiettes en porcelaine qui incluent des inserts de cristal sans que le cristal soit altéré.

    On m'a conseillé de rechercher la température de fusion du cristal (j'ai trouvé la température de fusion de la silice pure, a près de 2.000°C, mais est-ce la même chose ?=), ainsi que les coefficients de dilatation cristal/porcelaine, et donc ainsi d'évaluer le risque. Mais comment calculer ce coefficients de dilatation ?

    Merci de votre aide

    -----

  2. #2
    LPFR

    Re : Cristal et porcelaine

    Bonjour.
    Le cristal fond à basse température (environ 540°C). Vous pouvez le trouver ici. Mais il se ramollit bien avant. Par contre la porcelaine est cuite vers 1300-1400°. Donc de votre cristal il ne restera pas grand chose.
    Au revoir.

  3. #3
    fransua

    Re : Cristal et porcelaine

    Merci LPFR

    Donc si on remplace le cristal par de la silice pure, cela marcherait ? Comment prendre en compte le phénomène de ramolissement dans ce cas précis ?

  4. #4
    LPFR

    Re : Cristal et porcelaine

    Bonjour.
    J'ai fini par trouver une valeur pour le coefficient de dilatation de la porcelaine dans un vieux Handbook of Chemistry and Physics. Il donne 108 ppm/°C. Mais je suppose qu'il doit avoir autant de coefficients que des variétés de porcelaine.

    Pour ce qui est de la silice, il faut voir que vous l'avez sous deux formes: le quartz ou cristal de roche qui est cristallin au sens des physiciens et qui a des coefficients de dilatation qui varient suivant l'orientation cristalline de 8 à 13 ppm/°C. L'autre forme est le quartz fondu (fused silica) qui pour les physiciens est un verre et qui a un coefficient de dilatation très petit: 0,5 ppm/°C. On en fait des ampoules à quartz (lampes halogènes) et des plaques en "vitrocéramique" pour les cuisinières. Il a la propriété qu'il ne casse pas sur des chocs thermiques. Vous pouvez plonger un objet en quartz fondu, presque à l'état de fusion dans de l'eau, et il ne casse pas.

    Une autre chose qu'il faut que vous sachiez est l'existence des eutectiques. Quand vous mélanges deux substances, le point de fusion peut être inférieur au point de fusion de chacun des composants séparément. C'est le cas du verre. Mais il arrive aussi avec la silice et l'alumine. Chacun fond à plus de 1000°C, mais le mélange fond bien en dessous de 1000°. Donc, quand vous mettez en contact de la silice cristalline ou amorphe avec de l'argile, vous ne savez pas à quelle température va fondre la zone de contact.

    Je pense que la seule réponse sérieuse à votre problème est l'expérimentation.
    Au revoir.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Cristal OSCillator
    Par nietzsche dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/02/2008, 21h50
  2. Cristal de gentiane (ou cristal violet)
    Par linoude dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/03/2007, 14h35
  3. cristal
    Par nassoufa_02 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/10/2006, 15h06
  4. cristal de protéines
    Par lagwagon dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/09/2006, 09h13
  5. La porcelaine dure
    Par ibiza23 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/10/2005, 17h51