Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

résistivité du vide ?



  1. #1
    melchisedec

    résistivité du vide ?


    ------

    Question sûrement stupide : le vide a t'il une résistance finie ? si oui c'est qu'un courant peut y circuler, quels sont alors les porteurs de charge ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Floris

    Re : résistivité du vide ?

    Bonsoir, je ne serai te répondre correctement as ta question. Cependant, concernant les porteurs de charges potentiel peuvent être les paires électrons/positrons qui se créé puis s'annulent. Bien sur la durée de ces particules est très très coutre, néanmoins ceci n'est pas négligeable. Il y a aussi le phénomène d'écrantage du vide, c'est en quelque sorte que si tu place une charge, tu observera en quelque sorte que ta charge sera quelque peut voilé, justement, la charge de ta charge apparaîtras moins importante. En fait, tu auras en quelque sorte polarisée une région du vide si on peut dire ainsi. Bon, d’autres personnes te donneront des commentaires bien plus intéressant que moi, je trouve cette question très intéressante.
    Cordialement
    flo

  4. #3
    .:Spip:.

    Re : résistivité du vide ?

    Nous noterons que la conductivité électrique du vide est nulle et que les matériaux physiques sont de telle sorte que la matrice est Hermitienne.
    http://geo.polymtl.ca/~erwan/synthese/node14.html

    Dans le vide, malgré l'absence de charges liées, le déplacement électrique n'est pas nul. On défini alors la permittivité diélectrique du vide , qui est égale à 8.84 10 F/m.
    http://geo.polymtl.ca/~erwan/synthese/node15.html
    Soyez libre, utilisez Linux.

  5. #4
    melchisedec

    Re : résistivité du vide ?

    J'avoue être un peu allergique aux êtres mathématiques qui dépassent l'intégrale de 1er ordre alors concrètement comment commentez vous les 2 citations un peu paradoxales que vous indiquez ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Coincoin

    Re : résistivité du vide ?

    Salut,
    Il y a une différence entre la résistivité (capacité à conduire le courant) et la permitivité (capacité à "conduire" le champ électrique)...
    Encore une victoire de Canard !

  8. #6
    Floris

    Re : résistivité du vide ?

    Oui, la permittivité du vide serais régie par l'écrantage réaliser par les paires virtuel e+/e-, et la résistivité du vide dépendrait de la durée de vie ce ces paires enfin et de la densité locale non? Quelqu'un peut t'il donner plus de détails?

    Merci

  9. Publicité
  10. #7
    .:Spip:.

    Re : résistivité du vide ?

    En faite : permitivité : capacité qu'a un milieu a se polarisé
    conductivité elec: capacité qu'a un mileu a se laisser traverser par un courant I
    resistivité : opposition a l'etablissement d'un courant I

    c'est bien ca ?
    or la conductivité est nul donc la resistivité est infini ? ?? bizarre...

    > est ce que des electrons sont capables de voyager d'une plaque chargé a une plaque branché sur la masse avec entre deux du vide ???
    Soyez libre, utilisez Linux.

  11. #8
    melchisedec

    Re : résistivité du vide ?

    Citation Envoyé par lephysicien
    En faite : permitivité : capacité qu'a un milieu a se polarisé
    conductivité elec: capacité qu'a un mileu a se laisser traverser par un courant I
    resistivité : opposition a l'etablissement d'un courant I

    c'est bien ca ?
    or la conductivité est nul donc la resistivité est infini ? ?? bizarre...

    > est ce que des electrons sont capables de voyager d'une plaque chargé a une plaque branché sur la masse avec entre deux du vide ???
    On peut traduire aussi en demandant si le vide a une rigidité diélectrique infinie ?

  12. #9
    melchisedec

    Re : résistivité du vide ?

    Citation Envoyé par lephysicien
    En faite : permitivité : capacité qu'a un milieu a se polarisé
    conductivité elec: capacité qu'a un mileu a se laisser traverser par un courant I
    resistivité : opposition a l'etablissement d'un courant I

    c'est bien ca ?
    or la conductivité est nul donc la resistivité est infini ? ?? bizarre...

    > est ce que des electrons sont capables de voyager d'une plaque chargé a une plaque branché sur la masse avec entre deux du vide ???
    Il me semble que si les rayonnements électromagnétiques peuvent se propager dans le vide, c'est qu'il peut y avoir des boucles de courant et des boucles de champ, non ?

  13. #10
    Coincoin

    Re : résistivité du vide ?

    Il me semble que si les rayonnements électromagnétiques peuvent se propager dans le vide, c'est qu'il peut y avoir des boucles de courant et des boucles de champ, non ?
    Dans le vide, tu as des champs, mais pas de courants... Et qu'est-ce que tu veux dire par "boucles de champ" ?
    Encore une victoire de Canard !

  14. #11
    melchisedec

    Re : résistivité du vide ?

    Citation Envoyé par Coincoin
    Dans le vide, tu as des champs, mais pas de courants... Et qu'est-ce que tu veux dire par "boucles de champ" ?
    Si j'étais aussi savant que vous j'aurais du dire des rotationnels

  15. #12
    Coincoin

    Re : résistivité du vide ?

    j'aurais du dire des rotationnels
    Euh... je ne pense pas. Le terme de "rotationnel" désigne un opérateur mathématique. A quoi penses-tu, toi ?
    Encore une victoire de Canard !

  16. Publicité
  17. #13
    .:Spip:.

    Re : résistivité du vide ?

    alors des elctrons ne sont pas capables de quitter une plaque chargée pour arrivé sur une plaque branché a la masse, et cela se justifie par le fait que la conductivité electrique du vide est nul ? c'est bien ca ? vous allez me dire que je suis lourd mais c'est important pour un travail....

    merci beaucoup.
    Soyez libre, utilisez Linux.

  18. #14
    monnoliv

    Re : résistivité du vide ?

    La conductivité du vide c'est 0. Rien à voir avec la permitivité.
    Donc il n'y a pas de courant de conduction dans le vide. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas de déplacement de charge (tube cathodique, anciennes lampes radio, ...).
    Voir aussi la définition de la conductivité :
    La conductivité électrique est la grandeur caractérisant l'aptitude pour un matériau de permettre le passage du courant électrique, c'est à dire de permettre aux charges électriques de se déplacer librement en son sein.
    à http://fr.wikipedia.org/wiki/Conduct...C3%A9lectrique
    Ne soldez pas grand mère, elle brosse encore.

  19. #15
    melchisedec

    Re : résistivité du vide ?

    Citation Envoyé par Coincoin
    Euh... je ne pense pas. Le terme de "rotationnel" désigne un opérateur mathématique. A quoi penses-tu, toi ?
    des lignes de champ magnétiques fermées induisent à leur tour perpendiculairement des lignes de champ électriques fermées qui etc. etc. c'est la propagation des ondes, mais il faut bien qu'à la base il y ait une notion de conduction de quelque chose dans le vide pour que cette propagation ait lieu, non ?

  20. #16
    f6bes

    Re : résistivité du vide ?

    > est ce que des electrons sont capables de voyager d'une plaque chargé a une plaque branché sur la masse avec entre deux du vide ?

    Ben oui, les tubes electroniques sont basées sur ce principe.
    Un tube électronique (je simplifie beaucoup) comportant une
    cathode (au potentiel de la masse) (votre plaque branché à la
    masse) et une anode (votre plaque chargée) sera traversée
    par une flux d'électrons allant de la cathode à l'anode.
    La cathode devra préalablement etre chauffée pour pouvoir
    émettre ses électrons.

  21. #17
    .:Spip:.

    Re : résistivité du vide ?

    ok nickel merci, le contraire metonnait c'est pour cela que je demandais avec insistance.

    merci encore.
    Soyez libre, utilisez Linux.

  22. #18
    zoup1

    Re : résistivité du vide ?

    Cela veut dire que dans ce sens la résistivité du vide est nulle au contraire...
    Si ce vide est plein d'électron (drole de vide ?) en mouvement, on un courant I sans différence de potentiel U=RI.
    Dans le tube, on a juste besoin d'une différence de potentiel pour accélérer les électrons et ensuite ils se propagent.
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  23. Publicité
  24. #19
    f6bes

    Re : résistivité du vide ?

    Si ce vide est plein d'électron (drole de vide ?) en mouvement, on un courant I sans différence de potentiel U=RI.
    Le probléme est quelle définition doit t on donner au mot "vide"?
    Le "vide" intersidéral est loin d'etre vide (rien) puisque à ma
    connaissance il est "parcouru" par des"particules" de toutes sortes !!

  25. #20
    ndibai

    Re : résistivité du vide ?

    le vide peut aussi être infini du fait des trou dans le temps comme les trou noirs qui peuvent s'attacher en boucle (la théorise des cordes versions trous noir)HYPER SUPER MEGA ce que je viens de dire. Si le vide à une propiété comme avoir la particule du froid alors oui, le courant peut circuler (le supraconducteur), sinon à toi de voir pour les pôles, négatives ou positives.

  26. #21
    zoup1

    Re : résistivité du vide ?

    Citation Envoyé par ndibai
    le vide peut aussi être infini du fait des trou dans le temps comme les trou noirs qui peuvent s'attacher en boucle (la théorise des cordes versions trous noir)HYPER SUPER MEGA ce que je viens de dire. Si le vide à une propiété comme avoir la particule du froid alors oui, le courant peut circuler (le supraconducteur), sinon à toi de voir pour les pôles, négatives ou positives.
    J'ai rien compris... Y a un sens quelconque là dessous ou c'est juste des mots les uns à coté des autres...
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  27. #22
    Lambda0

    Re : résistivité du vide ?

    Parenthèse hors sujet

    Il doit s'agir d'un générateur automatique de théories.

    Il s'agit d'un logiciel qui pioche au hasard des fragments de phrases, en respectant les règles de grammaire, et les juxtapose.
    Dans un tout autre domaine, voici par exemple un générateur automatique de discours politique :
    http://home.tele2.fr/mammouth/meirieutron.htm

    A+

  28. #23
    pingouin

    Re : résistivité du vide ?

    je travaille sur les sables mouvants en TPE et et en cherchant je suis tombé sur la résistance du vide.
    alor si quelqu'un peut me dire si il peut exister un lien entre cela et mon sujet de tpe ou si je me lance sur une fausse piste merci

  29. #24
    deep_turtle

    Re : résistivité du vide ?

    je travaille sur les sables mouvants en TPE et et en cherchant je suis tombé sur la résistance du vide.
    alor si quelqu'un peut me dire si il peut exister un lien entre cela et mon sujet de tpe ou si je me lance sur une fausse piste merci


    Pas évident, perso je ne vois absolument aucun lien entre ces deux sujets... Je vote pour "fausse piste" !

  30. Publicité
  31. #25
    Major_PR

    Re : résistivité du vide ?

    saus vouloir paraitre desagreable, c'est pas tres clair tout ca !!! y aurait-il une gentille ame pour clarifier et synthetiser tout ca ?? parce que la, ca devient...

    et pour ta vraie fausse piste, comment en est-tu arrivé la ?? tu pourrais nous eclairer un peu ?...
    Dernière modification par Major_PR ; 06/11/2005 à 11h25.
    Pourquoi ce qui est interessant est toujours plus compliqué a comprendre que ce qui ne l'est pas ??

  32. #26
    fautons

    Re : résistivité du vide ?

    Bonjour,
    Je reviens sur cette question de la résistivité infinie du vide car je la trouve extrêmement intéressante
    En effet, faisons une petite expérience de pensée et imaginons deux plaques planes conductrices de condensateur d’une section de 3mm2 de vis-à-vis séparées par une distance d’un centième de millimètre.
    Ce centième de millimètre est constitué d’un vide extrêmement poussé de plus(les matériaux ont été choisi pour diminuer au maximum la sublimation et une pompe à vide extrêmement puissante maintien le vide aussi proche que possible de la perfection, d'autre part, il règne encore entre les deux surfaces en vis-à-vis une température proche du zéro absolu…car les calories sont éliminées par l’arrière des deux plaques.
    (Voilà donc, le décor de notre expérience imaginaire qui est planté)
    Maintenant je monte progressivement la tension aux bornes de nos deux plaques
    Rien ne bouge puisque le champ électrique de plus en plus intense n’a strictement rien à se mettre sous la dent à accélérer…
    1/ jusqu’où vais-je pouvoir faire monter la tension électrique entre les deux plaques… ?
    2/ ne pourrais je pas détecter les particules electron/ positon qui se créeraient spontanément dans cette enceinte et qui se verraient accélérer de part et d’autre par le champ…
    3/ dans le cas où une des deux plaques serait soudain propulsée par un explosif n’aurais je pas réalisé par la pensée un contacteur quasi parfait ?
    Dernière modification par fautons ; 09/04/2010 à 18h28.

  33. #27
    Castitatis

    Re : résistivité du vide ?

    Rien ne bouge puisque le champ électrique de plus en plus intense n’a strictement rien à se mettre sous la dent à accélérer…
    ne pourrait-il pas arracher des électrons sur l'une des surfaces pour les accélérer un peu à la manière d'un canon à électron??

  34. #28
    legyptien

    Re : résistivité du vide ?

    Citation Envoyé par fautons Voir le message
    Bonjour,
    Je reviens sur cette question de la résistivité infinie du vide car je la trouve extrêmement intéressante
    En effet, faisons une petite expérience de pensée et imaginons deux plaques planes conductrices de condensateur d’une section de 3mm2 de vis-à-vis séparées par une distance d’un centième de millimètre.
    Ce centième de millimètre est constitué d’un vide extrêmement poussé de plus(les matériaux ont été choisi pour diminuer au maximum la sublimation et une pompe à vide extrêmement puissante maintien le vide aussi proche que possible de la perfection, d'autre part, il règne encore entre les deux surfaces en vis-à-vis une température proche du zéro absolu…car les calories sont éliminées par l’arrière des deux plaques.
    (Voilà donc, le décor de notre expérience imaginaire qui est planté)
    Maintenant je monte progressivement la tension aux bornes de nos deux plaques
    Rien ne bouge puisque le champ électrique de plus en plus intense n’a strictement rien à se mettre sous la dent à accélérer…
    1/ jusqu’où vais-je pouvoir faire monter la tension électrique entre les deux plaques… ?
    2/ ne pourrais je pas détecter les particules electron/ positon qui se créeraient spontanément dans cette enceinte et qui se verraient accélérer de part et d’autre par le champ…
    3/ dans le cas où une des deux plaques serait soudain propulsée par un explosif n’aurais je pas réalisé par la pensée un contacteur quasi parfait ?
    Alors deterage de 4 ans et puis je me trompe peut etre mais ca me parait assez gros comme une maison: Ca ressemble beaucoup a un exercice a faire ca. Pourquoi je dis ca ? rien que pour cette phrase "faisons une petite expérience de pensée et imaginons deux plaques planes conductrices de condensateur d’une section de 3mm2 de vis-à-vis séparées par une distance d’un centième de millimètre." Si par toi meme (et pas a cause d un exercice) tu imaginais un truc comme ca, tu donnerai pas autant de détaille....

Discussions similaires

  1. resistivité
    Par goonny dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/11/2007, 10h32
  2. résistivité
    Par kouki13 dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/04/2007, 12h09
  3. Résistivité de l'air ?
    Par maho dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/10/2005, 18h54
  4. Résistivité du cuivre
    Par Cyrille dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/06/2005, 11h02
  5. resistivite-permittivite
    Par ABN84 dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/08/2004, 19h03