Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Vitesse du neutron pour permettre la fission



  1. #1
    mr mojo risin

    Vitesse du neutron pour permettre la fission


    ------

    Bonsoir,

    Je me demandais si pour scinder un noyau fissible, la vitesse de percussion du neutron était importante ?

    Et aussi, si le corpuscule devait obligatoirement être un neutron ? J'avais vu un truc avec un proton et une histoire de répulsion électrostatique du noyau, le proton étant chargé...Quel est l'interet de se servir d'un proton ?

    Merci d'avance.

    -----

  2. #2
    pepejy

    Re : Vitesse du neutron pour permettre la fission

    Citation Envoyé par mr mojo risin Voir le message
    Bonsoir,

    Je me demandais si pour scinder un noyau fissible, la vitesse de percussion du neutron était importante ?

    Et aussi, si le corpuscule devait obligatoirement être un neutron ? J'avais vu un truc avec un proton et une histoire de répulsion électrostatique du noyau, le proton étant chargé...Quel est l'interet de se servir d'un proton ?

    Merci d'avance.
    Oui la vitesse du neutron rentre en ligne de compte, c'est pourquoi on thermalise les neutrons c'es à dire qu'on les ralentit jusqu'à une énergie d'environ 0,025 eV à 20°C (en réalité dans les centrales nucléaires c'est environ le double car la température de l'eau est plus élevée). Sinon il y a la filières à neutrons rapides (phényx, superphényx) mais là le fluide caloporteur doit avoir une section efficace de capture compatible avec ces énergies (en général du sodium liquide).

    Avec le proton, c'est autre chose on appelle celà la spalliation. L'idée est de bombarder des cibles lourdes avec des protons (par exemple du plomb) il s'en suit une cascade de réactions qui libèrent des neutrons.
    Je vais rechercher dans mes docs si vous voulez plus de détails.
    Dernière modification par pepejy ; 03/05/2009 à 20h34. Motif: grosse bêtise
    be seeing you, number 6!

  3. #3
    KLOUG

    Re : Vitesse du neutron pour permettre la fission

    Bonsoir

    Et pour compléter la réponse de pepejy un autre facteur important c'est la section efficace, qui peut se traduire par la probabilité plus ou moins importante que la particule interagisse en fonction de sa cible.

    Pour preuve c'est que l'on peut fissionner de l'uranium 235 ou du plutonium 239 avec des neutrons ralentis (ou neutrons thermiques d'énergie 0,025 eV) ou faire une fission sur de l'uranium 238 avec des neutrons rapides (issus eux mêmes de la fission et on peut bien sûr calculer la vitesse d'énergie 15 MeV environ).

    La section efficace varie en fonction de l'énergie des neutrons et des cibles sur lesquelq ils interagissent.

    Dans le premier cas, ce sont les réacteurs à eau préssurisée comme les réacteurs actuels d'EDF, dans le second ce sont les réacteurs rapides (modéré au sodium par exemple) comme Phénix ou l'ancien super phénix ou les futurs de 4ème génération.

    Bonne continuation
    KLOUG
    Suivre la voie et les voix de la Volte

  4. #4
    mr mojo risin

    Re : Vitesse du neutron pour permettre la fission

    d'accord d'accord pas simple
    mais pour la proton et la stellation, je comprend pas l'inetert ? une capture de neutron entraine aussi une casscade d'autres neutrons ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 15
    Dernier message: 03/04/2009, 01h08
  2. [Thermique] Enlever un radiateur et permettre la continuité du circuit
    Par cbroissa dans le forum Dépannage
    Réponses: 17
    Dernier message: 05/01/2009, 20h25
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 06/04/2008, 20h03
  4. la fission
    Par theking dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/12/2006, 00h58
  5. Permettre un nombre d'itération infini sous Dev-C++
    Par LicenceXP dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 29
    Dernier message: 16/10/2006, 21h01