Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

sur le modèle de Bohr



  1. #1
    vanndie

    sur le modèle de Bohr


    ------

    "Modèle de Bohr
    En 1913, Niels Bohr, physicien danois, propose une version améliorée du modèle planétaire : il postule que seules certaines orbites sont possibles, en disant que le moment cinétique doit être un multiple de la constante de Planck réduite. N'autoriser qu'une quantité dénombrable d'orbites d'exister est ce qu'on appelle une quantification. A partir de ce postulat, on en déduit que si l'électron est sur une orbite autorisée alors il ne peut pas rayonner de manière continue."

    Voilà un extrait tiré de ce site, je ne comprends pas pourquoi "si l'électron est sur une orbite autorisée alors il ne peut pas rayonner de manière continue." car comme ça a été dit sur ce site tout corps chargé accéléré rayonne.
    Qu'est ce qu'une orbite autorisée?Une modélisation où l'on dit que c'est une orbite où il n'y a pas de rayonnement?

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    dupo

    Re : sur le modèle de Bohr

    je crois qu'il veut dire que si l'e- rayonne de manière continue, il devrait tomber continuement sur le noyau(comme un satellite qui perdrait de la vitesse par frottement), ainsi le rayon doit diminuer continuement. Mais comme le moment cinétique est quantifié,etc...c'est pas possible.

    en atomistique en deug, ils aiment bien faire les petits calculs pour s'en convaincre. c'est de la méca classique avec juste l'hypothèse ad hoc que J=n.constante.
    l'orbite autorisée, c'est l'orbite pour un n donné et ça détermine un rayon pour la trajectoire de l'electron.
    Dernière modification par dupo ; 28/04/2005 à 22h56.

  4. #3
    yahou

    Citation Envoyé par vanndie
    je ne comprends pas pourquoi "si l'électron est sur une orbite autorisée alors il ne peut pas rayonner de manière continue."
    Si l'énergie est quantifiée, l'électron ne peut pas passer continûment d'une orbite autorisée à l'autre, puisqu'entre les deux on ne trouve que des orbites non autorisées. Or quand on calcule classiquement l'évolution de l'électron en orbite autour du noyau, on s'aperçoit qu'il rayonne et que cela cause une diminution continue de son énergie (et du rayon de son orbite). Pour résoudre la contradiction on suppose que les états quantifiés ne peuvent pas rayonner de cette manière, mais seulement en émettant ou absorbant des rayonnements qui les font "sauter directement" sur une autre orbite autorisée.

    Tu mets ici le doigt sur les limites du modèle de Bohr. Celui ci ne peut expliquer à fond le problème de la stabilité de la matière dans la mesure où il n'est pas vraiment quantique : la quantification est introduite par Bohr de façon tout à fait artificielle pour justifier les résultats de la spectroscopie atomique.

  5. #4
    vanndie

    Re : sur le modèle de Bohr

    En gros Bohr ,il a "juste" dit que l'électron gravitait sur une orbite autorisée et sur ces orbites autorisées il n'y a pas émission d'ondes électromagnétiques.Et comme ça la contradiction avec le classique est levée car sinon l'électron perderait de l'énergie et s'écraserait sur le proton (contradiction du modèle de Rutherford avec l'électromagnétisme).Il s'agit juste d'une supposition en fait sans vraiment de démonstration.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    dupo

    Re : sur le modèle de Bohr

    je dirais même plus!

  8. #6
    k_naruto

    Re : sur le modèle de Bohr

    regarde ce lien : http://www.tipetop.fr/sujets/physiqu...aQuanChap2.pdf
    (et plus particulièrement le 2.2)

  9. Publicité
  10. #7
    vanndie

    Re : sur le modèle de Bohr

    Merci beaucoup,il est trop bien ce document,c'est super bien expliqué en gros il a émis des postulats,point de départ indémontrable.

    Sinon aprés en quantique, on voit souvent des représentations dans l'espace reliées à la fonction d'onde,il s'agit pour le niveau 1s d'une sphère je pense, 2s pareil je pense,pour les niveaux 2p des sortes d'infinis suivant chaque axe pour les 3 sous niveaux (m=-1,0 et 1)etc..
    Je pense qu'il s'agit en fait de la probabilité de présence de l'électron autour du proton suivant son niveau d'énergie.Peut on dire que alors pour le 1p par exemple l'électron bouge aléatoirement dans cette forme d'infini, on ne sait pas où il va.
    Puis que représente le plus et le moins que l'on ajoute à chaque partie d'infini,le spin up et le spin down?ça voudrait dire si c'est ça toujours pour le niveau 1p que l'électron de spin up par exemple ne bouge pas aléatoirement dans l'infini entier mais seulement dans la moitié de cet infini?

    J'espère que vous voyez ce que je veux dire,c'est difficile sans schéma.
    Merci beaucoup

  11. #8
    Jackooo

    Re : sur le modèle de Bohr

    Sur le modèle semi-quantique de Bohr et aussi celui de Rutherford et de Thomson, c'était le sujet du concours Centrale hier....

Discussions similaires

  1. Atome de bohr
    Par mimou13 dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 22/11/2007, 12h35
  2. qst (d'école) sur le modèle atomique de bohr
    Par mutante dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/10/2007, 09h35
  3. Les orbites dans le modéle de Bohr
    Par Dark_Photon_X dans le forum Physique
    Réponses: 70
    Dernier message: 12/09/2007, 09h26
  4. Modele atomique de Bohr
    Par PhysiquePower dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/05/2006, 00h27
  5. A l'aide : modèle de Bohr
    Par lager dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/10/2003, 18h21