Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité



  1. #1
    glevesque

    Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité


    ------

    Salut à tous

    Réflexion : Si la terre était un vaisseaux relativiste, comment serait le ciel !!

    En Relativité Restreinte, pour concerver la constante de la vitesse de la lumière invariante dans chacuns des référentiels d'obervations. On utilise le formalisme mathématique de transformation de Lorentz, pour contracter les distances et dilater le temps, par une sorte de relation des proportionnalité qui est en gros de V/C. Ensuite on se dit que toutes les données sont interreliés pour analyser les événements dans un systéme de coordonnée à métrique d'espace-temps de 4 dimension de Minkowski (3 d'espace et une de temps).

    La Relativité nous indique donc, que pour chaque référentiels d'observation relativiste. C'est le temps et l'espace même, dans lequel beigne en quelque sorte le référentel qui va subires les effet de la relativité (contraction des distances et dilatation du temps). Ainsi pour chaques référentiels d'observations, qui sont distant les uns par rapport aux autres. Il y aura une sorte de simultanéité évènementielle différée par rapport à la vitesse limite de la lumière (C). Maintenent comment faire pour bien se représenter le phénomène en question sur les transformation de Lorentz.

    Voici donc un exemple pour se représenter un peut le phénomène. Par une bonne nuit d'été sans Lune, nous désidons de jetter un petit regard dans la direction du ciel. Et voilà qu'une étoile bien particulière s'offre a notre regard. Une étoile parmis bien d'autre, mais celle-ci est très spéciale, car celle-ci nous intrigues à un t'elle point que nous désidons de lui apporter tout notre attention et toutes nos réflexions. Nous savons que son aspect et sa position dans le ciel et sur la voute célestre, n'est en fait qu'apparence. Et ce que nous appercevons est en réalité qu'une simple image et non l'étoile elle-même. Nous savons également que la lumière de l'étoile à mis un certain temps pour se rendre jusqu'à nous, vut que la lumière à une vitesse limite de 300 000 km/sec et il s'agit d'une invariance relativiste.

    Maintenent poursuivont notre raisonnement et regardons de plus près ce qui en est en réalité. Disont que l'étoile est Véga de la constellation de la Lyre, celle-ci ce trouve à 25 années-lumière de la terre. Alors nous désidons d'analyser les différents paramêtres orbitales du Soleil et des différentes étoiles de la Voutre Célestre. Nous obtenons ainsi la trajectoire et la vitesse orbitale réelle de toutes les étoiles. Maintenent nous validons nos différents résultats obtenus et nous constatons que la lumière que nous appercevons de Véga et des autres étoiles, ont été émis en réalité dans des périodes de temps très différents. La lumière de Véga par exemple, à voyager à travers l'espace durant 25 longue années en direction de la terre.


    Nous remarquons également que la réelle position des étoiles sur la Voutre Célestre, par rapport à ce que nous pouvons observer sur la photos ci-haut, sont en réalité décalé et très différentes par rapport à leurs positions apparentes que nous observons. En fait nous pouvons nous représenter le phénomène en faisant une sorte de justaposition transparentes et décalé des deux image obtenues et une en arrière de l'autre. La première image en avant plan c'est notre photo ci-haut avec les position apparentes, et en arrière plan nous installon notre image immaginaire sur les positions réelles par rapport à notre Galaxie, et qui représente le ciel de manière éclaté, dilaté et étallé en profondeur et vers le centre de notre Galaxie la Voie Lactée.

    La position des étoiles que nous observons sur la photo par rapport à leurs positions réelle dans le ciel, à bien subit une forme apparente de dilatation temporelle dans le temps et par rapport à la vitesse limite de la lumière et une forme de contraction des distances également. Mais tout ceci n'est en réalité que le fruit d'une simple apparence relativiste, car la position de Véga que nous observons depuis la terre, n'est pas la position réelle de l'étoiles par rapport à notre Galaxie la Voie Lactée. Ici ce n'est pas le tissus d'espace-temps qui nous entours, qui subit les effet de la relativité, mais bien notre propre référentiel et le tout n'est qu'apparence bien sur, car n'étant pas réellement un véritable phénomène relativiste. Car en fait la relativité et les transformations de Lorentz n'intervenaient que pour parler de choses situé à l'intérieur et dans des référentiels qui sont en mouvement relatifs l'un par rapport à l'autre. Et bien en relativité, tous les référentiels d'observations relativistes vont tout simplement subirent le même genre de phénomène, en suivant les transformations de Lorents par des relations de proportionnalité des vitesses (V/C). C'est précisément ce facteur de proportionnalité des vitesses, qui fait se contracter les distances et dilater le temps de manière apparente et relatif entre les référentiels, et tout cela pour garder la vitesse de la lumière constante et invariante, dont découle le principe de covariance et de la relativité du mouvement en Relativité.

    Remarque :

    Bien que la vitesse de la lumière soit belle et bien limite dans et à travers l'Univers. Cela ne veut pas dire que les observables qui sont mesurés et interprétés à partir d'un référentiels, soit en fait la représentation de la déformation d'une parcelle de l'Univers locale qui se trouve tout juste au alentour du référentiel en question. Rien et absolument rien nous indiques que cela et tout les phénomène qui l'entoure, ne découle pas en fait de certaine autres propriété de la matière ou du tissus qui support l'Univers. Pourqu'oi stipuler que ce sont des parcelles d'Univers qui se trouve toute autour de chaque chose faite et composée de matière, et donc prix comme représentant définitif de tout les référentiels. Pourqu'oi l'Univers se transformerait-il a se point, en épousant toute les formes de matière qu'il contiens. Pourqu'oi que ca serai justement le contenant qui serait si maléable en se déformant de toute les manières possible pour s'ajuster aux contenut. Et pourqu'oi ce ne serait pas plutot le contraire et bien le contenu qui serait à l'origine de toute ses choses d'aspect relativiste et découlant directement de certaines propriété de la matière contenut dans l'Univers. Une propriété qui serait alors relié aux différentes propriété énergétique et vibratoire de la matière et par rapport à la vitesse limite de C.

    Ici nous avons un effet mirroire, mais pourqu'oi avoir choisi le coté le plus obscure et le plus mystérieux, pour nous expliquer les choses de la nature. Dite moi pourqu'oi de l'autre coté, il ne pourrait en être tout aussi valable et réelle dans nos différentes forme interprétative des lois de la nature.

    Gilles

    -----
    Dernière modification par glevesque ; 14/05/2005 à 01h27.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  2. Publicité
  3. #2
    Lévesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Bonjour,
    je ne souhaite pas du tout débatre. Je voudrais seulement te dire que tu fais erreur. L'espacement entre la position réelle et apparente d'une étoile n'est pas ce qui est communément appelé une contraction de Lorentz.

    La contraction de Lorentz implique deux mesures de distance faites dans deux référentiels différents. Il faudrait que tu compares la distance Terre-Véga mesurée par le Télescope Hubble à la distance Terre-Véga mesurée par un vaisseau extra-terrestre qui se déplace très rapidement par rapport à la Terre. Cette mesure donnera un résultat différent dans chaque référentiel. Le résultat de la mesure est relatif.

    Ce que tu expliques (fort bien) est seulement une conséquence de la finitude de la vitesse de la lumière. La théorie de la relativité n'est pas seulement la constance de la vitesse de la lumière, cette dernière n'est qu'un des postulats de cette théorie. En plus de la constance, il faut que tu ajoutes "les lois physiques sont les mêmes dans tous les référentiels", i.e. ont la même forme mathématique dans tous les référentiels. Une transformation de Lorentz, c'est un test qu'on applique aux lois physiques. Pour savoir si une loi est bonne, on lui fait subir une transformation de Lorentz, et si sa forme reste inchangée, alors celle-ci respecte les principes de la théorie de la relativité.

    Je ne sais pas si tu as déjà vu l'équation qui exprime la contraction de Lorentz, mais elle inclue explicitement deux quantités, l'une provenant d'une mesure fait dans un référentiel et l'autre faite dans un autre référentiel ayant une vitesse v par rapport au premier. Dans tout tes futurs post, si tu souhaites parler de contraction de Lorentz, tu dois absolument exprimer deux mesures d'un même espacement faites par deux observateurs dans deux référentiels différents.

    Salutations,

    Simon

  4. #3
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut Lévesque

    L'espacement entre la position réelle et apparente d'une étoile n'est pas ce qui est communément appelé une contraction de Lorentz.
    Tout a fait d'accord avec toi et sur le reste de ton poste également. Ici je voulais juste illustrer de manière immager bien sure, les effects que peut avoire la relativité à l'intérieurs d'une référentiels relativiste en mouvement. Pour ce dernier, bien qu'il en aura pas connaissence subirat des contraction des distance et une dilatation du temps, le monde extérieurs lui paraiteras également défasé par rapport à la réalité objective et réelle qui se trouve à l'extérieur de son référentiel.

    Mon exemple voulais juste faire visualiser ce concepte, et il n'est pas un bon exemple et je le consède et les formulation de Lorents ne s'applique pas non plus a celui-ci, car n'étant pas en mouvement d'ordre relativiste. Mais je trouve qu'il présente bien les caractéristique pour faire visualiser les conceptes relativiste, qui eux utilise belle et bien les formulations de Lorentz pour expliquer le fait relativiste. Je voulais juste faire comprendre pourquoi cela en était ainsi.

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  5. #4
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut à tous

    Juste un petit commentaire en passent, il est bon de pouvoir s'expliquer enfin !!!!

    Merci à tous

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut à tous

    Personne veut répondre à ma question, qui était !

    Si la terre était un vaisseaux relativiste, comment serait le ciel !!

    Devrais-je par exemple appliquer les formulations de Lorentz, pour retracer un vaiseaux que j'appercois au loins et qui voyage a 1/10 de de la lumière. Et ceci afin de trouver ses positions exacte par rapport à mon référentiel terrestre, (quasi immobile par rapport à lui) et dans le cas pour faire un calcule sur une trajectoire d'interception, par exemple ?

    Merci

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  8. #6
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut

    Devrais-je par exemple appliquer les formulations de Lorentz, pour retracer un vaiseaux que j'appercois au loins et qui voyage a 1/10 de de la lumière. Et ceci afin de trouver ses positions exacte par rapport à mon référentiel terrestre, (quasi immobile par rapport à lui) et dans le cas pour faire un calcule sur une trajectoire d'interception, par exemple ?
    Il y a une petite érreur, je reformule donc !

    Devrais-je par exemple appliquer les formulations de Lorentz, pour retracer un vaiseaux que j'appercois au loins et qui voyage a 1/10 de de la lumière. Et ceci afin de trouver ses positions exacte par rapport à mon référentiel terrestre (quasi immobile par rapport à lui) et de la position apparente que j'observe du vaiseau spatiale, et dans le cas d'effectuer un calcule sur une trajectoire d'interception, par exemple ?

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  9. Publicité
  10. #7
    deep_turtle

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Personne veut répondre à ma question
    Tu fais ça aussi dans la vraie vie, continuer à parler tout seul quand personne ne répond à tes questions ? Il y a peut-être un raison, tu sais, si personne ne répond...

  11. #8
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut Deep

    Qui a t-il de si étranche dans cela dis moi !

    Devrais-je par exemple appliquer les formulations de Lorentz, pour retracer un vaiseaux que j'appercois au loins et qui voyage a 1/10 de de la lumière. Et ceci afin de trouver ses positions exacte par rapport à mon référentiel terrestre (quasi immobile par rapport à lui) et de la position apparente que j'observe du vaiseau spatiale, et dans le cas d'effectuer un calcule sur une trajectoire d'interception, par exemple ?
    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  12. #9
    Lévesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Pour être vraiment honnête avec toi, glevesque, tu comprends très mal ce qu'est la théorie de la relativité. C'est évident lorsqu'on lit les questions que tu poses. Pour poser de bonnes questions, je pense sincèrement qu'il est temps pour toi t'étudier sérieusement cette théorie. Je vais encore être honnête avec toi. J'étudie la physique depuis maintenant 4 ans, à temps plein, et je ne comprends pas encore toutes les subtilitées de cette théorie. Alors, soit respectueux envers ceux qui travaillent des mois pour essayer de la comprendre, et fait ton effort par toi même, en lisant des livres, pour approfondir ta compréhension.

    Un conseil, approfondir sa compréhension ne veut pas dire lire 100 textes différents de vulgarisation de la relativité restreinte. Ça veut dire parcourir au moins les premier chapitres d'introduction d'une demi douzaine d'ouvrages de références.

    Je te conseil, pour commencer, Spacetime Physics (disponible en français) de Taylor et Wheeler. Je completerais avec le livre The Special Theory of Relativity de David Bohm. Les premiers chapitres de ces deux livres se lisent comme un roman, et ils sont, je te l'assure, un pur délice.

    Salutations,

    Simon

  13. #10
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut

    Dans la situation inverse, à partire du vaiseau la réponce est oui, et dans mon exemple aussi. Non pas par l'effet d'observer les étoiles, mais bien par celui de coordonner les référentiel entre eux (des événents observable). De l'extérieur cela ressemble a une apparence, et c'est ce que je voulais démontrer. Mais de l'intérieur les effet relativiste sont réelle !

    PS Je sais je n'est encore énormément a apprendre et pas juste en relativité, crois moi !!!

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  14. #11
    Lévesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    La réponse est non. Tu n'as pas besoin des transfo de Lorentz pour repérer un vaisseau qui va vite. Tu pourrais mesurer sa distance x, sans même connaître la relativité. Tu as besoin des tranfso de Lorentz seulement pour connaitre la distance x' que le type dans le vaisseau mesurerais entre lui et toi. Toi, tu mesure x, lui il mesure x'. Toi, ton temps s'écoule de dt, lui son temps s'écoule de dt'. Pour calculer à quel endroit vous vous croiserez, toi tu utilises x et dt, lui il utilise x' et dt'. Tu arriveras à la conslusion que la collision aura lieu dans t secondes à la position x sur ta trajectoire. Lui, arrivera à la conclusion que la collision aura lieu dans t' secondes à la position x' sur sa trajectoire.

    Je t'ai dit clairement que pour utiliser les transfo de Lorentz, tu devais mentionner 2 mesures faites par deux observateurs dans deux référentiels différents. Tu me donnes l'impression de ne pas accorder beaucoup d'attention à ce que je te dis. Si ça se répète souvent, tu conviendras avec moi que je n'aurai plus beaucoup d'intéret à te répondre...

    Simon

  15. #12
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut

    Tu me donnes l'impression de ne pas accorder beaucoup d'attention à ce que je te dis
    Daccord et merci pour ta réponce !

    Voilà mon dilème :

    C'est que moi sur terre j'observe un vaiseaux qui fils à 1/10 de c, je le sais car on sais communiqué les détailles du voyage avant le dépars de celui-ci. Alors je me dit que la position de celui-ci que j'observe dans le ciel, n'est pas ca véritable position dans l'espace, vut qu'il voyage très vite. Et moi pour calculer ca véritable position d'interception, je doit en tenir compte et apporter des ajustements à mes calcules pour ce faire. Si je n'utilise pas les formulations de Lorentz, j'utilise quoi alors !!!!

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  16. Publicité
  17. #13
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    ReSalut

    Pour deux référentiels relativiste ca va, mais avec un relativiste et un deuxième non alors là ca ne va pas du tout !!!!!

    Mais pourquoi !!!!

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  18. #14
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut à tous

    Juste une petite réponce par un oui ou un non et après j'en est fini avec ma question !!!

    Merci à vous tous

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  19. #15
    Lévesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Prend une balle, lance là à 100 km/h. Tu connais sa vitesse. Mesure sa position à un moment donné avec un laser. Comme la vitesse de la lumière est finie, il s'écoulera un petit peu de temps entre le moment où la lumière se réfléchie sur la balle et le moment où tu trouveras sa position. Connaissant sa vitesse, tu peux facilement trouver sa position réelle ultérieur en tout temps.

    v: vitesse de la balle.
    x: distance entre la balle et ton nez.

    Tu fais une mesure de position de la balle à l'aide d'un laser. Tu mesures le temps t nécessaire à l'aller-retour de la lumière entre ton nez et la balle. La position apparente de la balle à ce moment précis, c'est x1 = c(t/2). Tu sais qu'il s'est écoulé t/2 secondes depuis le moment où la lumière a frappée la balle. Donc, la position réelle de la balle, au moment précis où tu captes la lumière qu'elle t'a retournée, c'est x2 = c(t/2) - v(t/2), en supposant que la balle se dirige vers ton nez.

    Comme la vitesse de la balle est très petite par rapport à celle de la lumière, x2 égal à peu près x1. Si la vitesse v augmente, alors la correction v(t/2) augmente. Aucune contraction des longueurs, aucune dilatation du temps pour trouver la position réelle future de la balle. Si tu mets une fourmie savante sur la balle, alors celle-ci mesurera un autre x1, disons x1', et un autre x2, disons x2'. La transformation de lorentz te donne la relation entre x1 et x1' et entre x2 et x2'. Toi, ton erreur, c'est de penser que la transformation de Lorentz te donne la relation entre x1 et x2, ou entre x1' et x2'. C'est faux. La transfo implique des mesures faites dans deux référentiels différents, pas deux quantités dans un même référentiel.

  20. #16
    Madarion

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Bon, pas la peine de gaspiller du temps GLevesque. Je sais exactement ou tu veux en venir mais tu n’arriveras pas comme cela. Je te propose une autre approche :

    Ici et maintenant, Gilles, peut tu me faire stp un résumé complet de ta propre définition de la Transformation de Lorentz.

    - Principe,
    - Facteurs attrants
    - Facteurs sortants
    - Pourquoi ont l'emploi
    - Quelle est sont défaut

    C'est une belle base pour discuter ça
    Dernière modification par Madarion ; 14/05/2005 à 21h53.

  21. #17
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut

    Merci Lévesque de m'avoir éclairer quelque peut. Alors j'était bien dans l'érreur !!!!!

    Mais pour celui qui voyage à 1/10 de c, la terre lui paraitera plus près vut des contraction des distance et le temps lui paraitera plus court selon la perception qu'il a, depuis son référentiel et par la dilatation de Lorentz. Mais en réalité la distance sera plus longue, par rapport à la position réelle de la terre qu'il odserve, et le temps de parcourt sera plus long. Deux image qui s'interpose, celle du référentiel qui est relativiste et qui suit les règles relativiste et l'autre qui est l'image réelle (immaginons). Depuis le référentiel relativiste en question, peut-on dire cela ? Un peut comme la superposition de mes deux images de mon exemple du début, pour se représenter l'aspect observé et mesuré à partir du référentiel et l'aspect réelle et objectif de la nature qui se trouve tout autour. Bon je sais quant relativité on ne peut pas faire cette exercise de pensée, mais passons.

    Merci pour tes réponces Lévesque

    Gilles
    Dernière modification par glevesque ; 14/05/2005 à 21h56.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  22. #18
    Matmat

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Remarquez que de toute facon la terre est déjà un vaisseau relativiste par rapport à n'importe quel référentiel d'origine n'importe quelle étoile , planète ou météorite de l'univers.

    donc la réponse à la question est évidente non ?

  23. Publicité
  24. #19
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut

    Mais si l'un est vraiment immobile ?

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  25. #20
    BioBen

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Mais si l'un est vraiment immobile ?
    Mais avec tous les fils que tu as ouvert sur la relativité tu as toujours pas assimilé que l'immobilité est défini par rapport un référentiel que tu choisis arbitrairement, donc l'immobilité est relative.
    Si tu es dans un train, tu seras immobile par rapport aux autres passagers de ce train mais tu auras une vitese par rapport aux vaches dans les prés.
    Et ca c'est pas de la relativité restrainte c'est juste ce qu'avait remarqué Galilée il y a quelques siècle en disant "le mouvement rectiligne uniforme est comme rien"

  26. #21
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut BioBen

    Je sais, mais on fait une exercise de pensée, ce qui va me permete de mieu comprendre mon dilème et me déméler dans tout ca !!!

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  27. #22
    Lévesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Citation Envoyé par glevesque
    Mais en réalité la distance sera plus longue, par rapport à la position réelle de la terre qu'il odserve, et le temps de parcourt sera plus long. Deux image qui s'interpose, celle du référentiel qui est relativiste et qui suit les règles relativiste et l'autre qui est l'image réelle (immaginons). Depuis le référentiel relativiste en question, peut-on dire cela ?
    Non. Ce que voit le type dans le vaisseau, c'est une position aussi réelle que ce que tu vois sur Terre. Il y a bien deux réalités, et non pas une réalité absolue. Tu souhaites mettre l'image où le vaisseau est à la distance x que tu mesures, puis inventer une image où le vaisseau a une distance x' dans ton référentiel. Hors, x' n'a pas de sens dans ton référentiel. C'est la distance tel que mesurée par le type du vaisseau. Ce n'est pas ta réalité, c'est la sienne.

    Il faut que tu cesses de chercher à comparer une véritable position absolue à celle qui est trouvée par les équations de la relativité. Tu violes justement le postulat de la relativité en faisant ça.

  28. #23
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut

    Ok, et merci Lévesque

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  29. #24
    Lévesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Si tout cela ne te semble pas encore très clair, je pense que le meilleur remède est le premier chapitre de Spacetime Physics de Taylor et Wheeler.

  30. Publicité
  31. #25
    glevesque

    Re : Ce que l'observation du ciel nous apprend sur la Relativité

    Salut Lévesque

    Ce que je voulais faire comprendre, (je penses) c'était une facons de voir comment chaque référentiels interpelaient leurs milieux extérieurs avec le formalisme de Lorentz. Tout en sachant qu'ils subissaient les influences relativiste, c'est derniers doivent ajuster les contreintes de contraction des distance et la dilation du temps, pour mieux connaitre et interagire à distance avec les autres référentielles.

    En fait je me m'étais à la place d'un satellites GPS par exemple, qui était en communication via la terre. Tout les deux ont des paramêtres relativistes différents et tout les deux doivent donc ajuster leurs valeurs par le formaliste relativiste de Lorentz. Pour intercepté en quelque sorte la réalité objective de l'autre référentiels. Dans notre cas, une demande d'information de positionnement par exemple. Je voulais me situé à l'intérieurs des deux référentiels (observateur virtuelle) pour faire visualiser le concepte qui est attribué au pourquoi des contraction/dilatation de Lorents !

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

Discussions similaires

  1. Réponses: 21
    Dernier message: 03/12/2007, 07h04
  2. Actu - Que nous réserve le ciel de ce mois : les éphémérides sont de retour !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/11/2007, 12h40
  3. l'observation des étoiles
    Par andre0104 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/11/2006, 09h54
  4. Quels Critères de Sélection pour l'Observation?
    Par dersouzala dans le forum Corot et les planètes extrasolaires
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/10/2006, 21h22
  5. Ce qu'on nous apprend au sujet des neurones
    Par dunushgum dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/01/2005, 19h34