Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Particule accélérée



  1. #1
    ChateauDav

    Particule accélérée


    ------

    Lorsqu'on applique un champ E à une particule chargée, pourquoi le champ de la particule ne perturbe pas le champ perçue par cette dernière ?

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    gatsu

    Re : Particule accélérée

    Citation Envoyé par ChateauDav Voir le message
    Lorsqu'on applique un champ E à une particule chargée, pourquoi le champ de la particule ne perturbe pas le champ perçue par cette dernière ?
    Salut,

    Il le perturbe mais de façon trop faible pour être pris en compte partout en dehors de la particule (r=0). Et de toute façon le champ qui agit sur la particule chargée ne doit pas contenir le champ de la particule elle même (le travail nécessaire pour apporter une particule chargée de l'infini à une position donnée à vitesse constante dans le vide est nul).
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  5. #3
    ChateauDav

    Re : Particule accélérée

    Ok merci

  6. #4
    Thwarn

    Re : Particule accélérée

    Lorsqu'on applique un champ E à une particule chargée, pourquoi le champ de la particule ne perturbe pas le champ perçue par cette dernière ?
    Grace au principe de superposition, le champ produit par la particule ne modifie pas le champ exterieur (mais il modifie le champ total!).
    Par contre, si tu prends en compte les charges qui fournissent le champ agissant sur ta particule, celle-ci va produire un champ qui va agire sur les charges, qui vont donc bouger, ce qui va changer le champ qu'elles créent, etc etc...

    En ce qui concerne l'auto-interaction, on peut l'oublier dans le cas classique, mais pas dans le cas quantique, où la masse (inertie) va changer avec l'energie de la particule (du fait de son auto-interaction).


    Citation Envoyé par gatsu Voir le message
    (le travail nécessaire pour apporter une particule chargée de l'infini à une position donnée à vitesse constante dans le vide est nul).
    Je vois pas trop ce que tu veux dire par la, ou plutot en quoi cela se rapporte à la question?
    Tes desirs sont desordres. (A. Damasio)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    ChateauDav

    Re : Particule accélérée

    Merci pour cette précision

  9. #6
    gatsu

    Re : Particule accélérée

    Citation Envoyé par Thwarn
    Je vois pas trop ce que tu veux dire par la, ou plutot en quoi cela se rapporte à la question?
    Ouai en fait c'était juste pour dire que si la particule intéragissait avec elle même alors ce n'était pas de telle sorte que cela fasse fournir un travail à un opérateur extérieur qui l'amènerait de l'infini jusqu'à une position donnée...donc on en tient pas compte dans l'influence d'un champ exterieur sur le mouvement (sous entendu classique) d'une particule.

    Maintenant sans parler de MQ, une particule chargée accélérée intéragit en réalité réellement avec le champ qu'elle a émit aux instants précédents, ce qui s'appelle les frottements de Lorentz et conduit inexorablement à une perte d'energie de la particule.

    En ce qui concerne la self intéraction dont tu parles, elle n'est pas directe si je ne m'abuse non ? C'est due à l'intéraction indirecte avec les charges qui apparaissent et disparaissent tout le temps à cause des fluctuations quantique du vide ; ce qu'on appelle la polarisation du vide non ?
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  10. Publicité
  11. #7
    Thwarn

    Re : Particule accélérée

    Citation Envoyé par gatsu Voir le message
    Ouai en fait c'était juste pour dire que si la particule intéragissait avec elle même alors ce n'était pas de telle sorte que cela fasse fournir un travail à un opérateur extérieur qui l'amènerait de l'infini jusqu'à une position donnée...donc on en tient pas compte dans l'influence d'un champ exterieur sur le mouvement (sous entendu classique) d'une particule.
    ok, ça me va
    Maintenant sans parler de MQ, une particule chargée accélérée intéragit en réalité réellement avec le champ qu'elle a émit aux instants précédents, ce qui s'appelle les frottements de Lorentz et conduit inexorablement à une perte d'energie de la particule.
    Dans mon souvenir, cette force de "frottement" (de Lorenz?) est plutot phenomenologique (en da/dt, ou a est l'acceleration, ce qui est incompatible avec les premiers principes de la mecanique classique (il suffit de donner les positions et vitesses de tous les corpuscules pour connaitre l'evolution future, alors qu'ici il faudrait en plus l'acceleration initiale)). On peut l'introduire (avec des pincettes, comme on voit avec la remarque precedente) quand on s'intéresse qu'au mouvement des charges et pas à leur rayonnement.

    Car en effet, cette perte d'energie d'une particule accelerée vient du fait qu'elle rayonne des ondes EM, ce qui lui fait perdre de l'energie et change donc son acceleration. On peut donc voir ça comme une force fictive. Mais ce n'est pas en soit une auto-interaction (vu que l'onde est envoyée à l'infini).

    En ce qui concerne la self intéraction dont tu parles, elle n'est pas directe si je ne m'abuse non ? C'est due à l'intéraction indirecte avec les charges qui apparaissent et disparaissent tout le temps à cause des fluctuations quantique du vide ; ce qu'on appelle la polarisation du vide non ?
    On peut en promiere approximation dire que ce sont deux choses differentes.
    Il y a l'auto-interaction de l'electron : il envoit un photon qu'il reabsorbe directement, ce qui va renormaliser sa masse.
    Il y a aussi les photons qui creait des paires e+ e- qui disparaissent aussitot (la polarisation du vide), qui renormalise la charge de l'electron (ou la constante de couplage).
    Bien sur, il peut il y avoir des deux à la fois (ou meme d'autres effets, qui dependent de la theorie).
    Tes desirs sont desordres. (A. Damasio)

Discussions similaires

  1. Formation accélérée en histoire de l'art
    Par yopcbon dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/11/2008, 17h10
  2. Expansion accélérée
    Par MUSHIC dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/07/2008, 23h10
  3. Expansion accélérée de l'Univers
    Par Chaospace dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/09/2007, 23h39
  4. rayonnement d'une particule chargée accélérée
    Par red dwarf dans le forum Physique
    Réponses: 17
    Dernier message: 18/06/2007, 20h40
  5. l'univers en expension accelerée.
    Par sunny dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 12/08/2004, 10h15