Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Temps et espace dans l'espace-temps; Qu'est-qui change avec un champ gravitationnel quantifié?



  1. #1
    jojo17

    Temps et espace dans l'espace-temps; Qu'est-qui change avec un champ gravitationnel quantifié?


    ------

    Bojour,
    La RG associe en chaque point de l'espace-temps "un" temps (pour un observateur donné), lui-même définit selon la vitesse de l'observateur en ce point, pour faire super court, et synthétiser ce que j'ai compris après divers discussion...vous rectifierez si besoin.
    On voit que la RG (je n'invente vraiment rien) est "objective", dans le fait que, c'est selon la vitesse de l'observateur qu'est définit le temps et que l'observation en elle-même n'intervient d'aucune façon.
    Ma question, qu'est-ce qui change dans cette configuration, si on quantifie le champ gravitationnel?
    Le temps sera-t-il toujours dépendant de l'observateur (et donc de sa "position" dans l'espace-temps) mais pas de l'observation?
    Que signifie "un point de l'espace-temps" dans une théorie quantifiée? Est-ce le quantum de la théorie?
    Commençons déjà par ces questions, pour éclaircir...

    Merci et bonne journée.

    -----
    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

  2. Publicité
  3. #2
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Temps et espace dans l'espace-temps; Qu'est-qui change avec un champ gravitationnel quantifié?

    Citation Envoyé par jojo17 Voir le message
    Ma question, qu'est-ce qui change dans cette configuration, si on quantifie le champ gravitationnel?
    Un point de vue, mais cela date de 1997 http://www-cosmosaf.iap.fr/gravitati...ue.htm#quel_pb

    Patrick

  4. #3
    Mixoo

    Re : Temps et espace dans l'espace-temps; Qu'est-qui change avec un champ gravitationnel quantifié?

    Bonjour,

    D'une part, aucune théorie actuelle ne permet de décrire correctement le champ gravitationnel quantifié, cela reste un des principaux challenge de la physique théorique actuelle.
    Les deux principales théories (en réalité il y en a d'autre mais beaucoup moins connus) sur ce sujet sont la théorie des cordes et la gravitation quantique à boucle.

    Dans cette dernière approche, le temps ne joue plus du tout de rôle centrale, il disparait presque totalement de la théorie. En fait la théorie décrit des coïncidences d'évènement plutôt que des évolutions temporels. Un autre résultat important est la quantification des aires et des volumes (ce qui était prévisible d'après la physique quantique).

    Dans tous les cas la théorie quantique doit se ramener à la théorie classique dans les bonnes limites (champs faibles, faibles vitesses ...).


    Je tenais également à rectifier quelque chose, la RG n'attribue pas "un" temps à chaque point d'espace temps. Tu peux reparamétriser le temps comme tu veux. C'était d'ailleur déja le cas en relativité restreinte, ou un point d'espace temps peut avoir les coordonée (x1,t1) dans un reférentiel et (x2,t2) dans un autre.

    En espérant t'avoir éclaircit un peu! Bon courage.

  5. #4
    jojo17

    Re : Temps et espace dans l'espace-temps; Qu'est-qui change avec un champ gravitationnel quantifié?

    Salut,
    Citation Envoyé par Mixoo Voir le message
    Dans cette dernière approche, le temps ne joue plus du tout de rôle centrale, il disparait presque totalement de la théorie. En fait la théorie décrit des coïncidences d'évènement plutôt que des évolutions temporels.
    Peut-on avoir un peu plus de détail?
    cela fait pensé que la causalité serait une succession "heureuse" d'événement? Cela fait aussi pensé, par l'emploi de "coïncidence" à la notion de hasard. ce concept es-il centrale en LQG comme en MQ?
    Un autre résultat important est la quantification des aires et des volumes (ce qui était prévisible d'après la physique quantique).
    Alors là, peut-être une question stupide mais tant pis je tente...
    On parle d'aire et de volume fini, existe-il un "pas" entre ces quanta d'espace, qui le constitue, ou bien sont-il (je m'exprime comme je peux) à "touche-touche"?
    De toute façon dans les deux cas une question, comment l'expansion de l'univers s'explique-t-elle à cette échelle?
    S'il y a un "pas" entre les quanta, est-ce ce pas qui augmente?
    Si les quanta sont à "touche-touche",y a-t-il augmentation du nombre des quanta?
    Dans tous les cas la théorie quantique doit se ramener à la théorie classique dans les bonnes limites (champs faibles, faibles vitesses ...).
    Même principe que de retrouver la mécanique classique en RG, en champ faible, faible vitesse...?
    Je tenais également à rectifier quelque chose, la RG n'attribue pas "un" temps à chaque point d'espace temps.
    D'accord, mais n'est-ce pas le cas pour un observateur donné? Observateur et référentiel doivent-ils être distingués?


    Merci.
    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invité576543
    Invité

    Re : Temps et espace dans l'espace-temps; Qu'est-qui change avec un champ gravitationnel quantifié?

    Citation Envoyé par jojo17 Voir le message
    La RG associe en chaque point de l'espace-temps "un" temps (pour un observateur donné), lui-même définit selon la vitesse de l'observateur en ce point, pour faire super court
    Bof... Sur tous les points ou presque!

    , et synthétiser ce que j'ai compris après divers discussion...vous rectifierez si besoin.
    Y'a besoin... Mais ça demande beaucoup de texte.

    Cordialement,

  8. #6
    Mixoo

    Re : Temps et espace dans l'espace-temps; Qu'est-qui change avec un champ gravitationnel quantifié?

    Non coïncidence est a prendre au sens du verbe coincider. Par exemple deux évênement coincident lorsqu'ils on lieu au même point d'espace temps. En fait tout ce que l'on mesure en physique ne sont que des coincidences d'évênements, par exemple en mécanique classique, lorsque tu affirmes qu'un sprinter met 10s pour parcourir 100m, en fait tu marques les coincidences entre les évênements "départ du coureur" <-> "chronomètre à 0s" et "arrivé du coureur" <-> "chronomètre affiche 10s"
    Le hasard n'entre pas en jeu dans cette définition, même si par ailleur la LQG se base (évidemment) sur la MQ et à donc une nature probabiliste.


    Pour l'expension de l'univers, je ne sais pas trop, en même temps il est difficile (même en RG) de donner un sens à l'expension de l'univers à des échelle très petites. L'expension de l'univers est généralement décrites sur des distance très grandes où l'on peu approximer la distribution d'énergie dans l'univers par une distribution continue.


    Sinon oui, pour la limite c'est le même principe que en RG ou qu'en MQ :
    RG -> Newton pour des vitesses et champs faible
    MQ -> Méca classique lorsque h est négligeable


    Disons qu'un observateur se place dans un référentiel, mais il n'y a pas de correspondance univoque entre référentiel et observateur.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. L'écoulement du temps dans l'espace
    Par Yoop dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/01/2010, 08h26
  2. trajectoire dans l'espace-temps
    Par parousky dans le forum Archives
    Réponses: 32
    Dernier message: 04/07/2009, 14h29
  3. Le décalage de temps dans l'espace
    Par Marc_911 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/10/2005, 22h51
  4. qu'est-ce que l'espace-temps ?
    Par sebpoirrier dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 24/06/2005, 14h44
  5. champ électromagnétique et espace temps
    Par gq2+1 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/03/2005, 21h03