Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Freinage et Recul.



  1. #1
    ClaudeH

    Freinage et Recul.


    ------

    Bonjour..

    Pourquoi il y a t-il un "recul" lorsqu'un objet en décélèration arrive à la vitesse "0"?
    C'est très caractéristique dans un vehicule lorsqu'il perd son énergie cinétique lors d'un freinage.
    Je ne pense pas que ce "recul" soit proportionnel à l'énergie cinétique emmagazinée par le véhicule car celle-ci dépend de la masse et de la (vitesse)² du véhicule.
    D'ailleurs une faible vitesse suivie d'un freinage prompt engendrent un "recul" important.
    Je pense que ce "recul" ne concerne que les véhicules ayant un contact avec le sol, à moins qu'on puisse le vérifier dans l'air.
    Mais qu'est-ce qui génère ce "recul"?

    Merci..

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    halberick

    Re : Freinage et Recul.

    bonjour;

    Le recul dont tu parles provient de l'énergie cinétique accumulé par le véhicule lorsu'il freine et restituer à ce dernier du fait du coefficient de frottement sur le support ou il circule.

    cordialement

  4. #3
    Dordon

    Re : Freinage et Recul.

    On accumule de l'energie cinétique quand on freine ? Je ne comprends pas très bien

  5. #4
    Coincoin

    Re : Freinage et Recul.

    Salut,
    Personnellement, je pense que c'est dû aux amortisseurs : lorsque tu freines, tu exerces une force vers l'avant (la réaction de la force qui te fait freiner). Lorsque tu arrives à une vitesse nulle, cette force s'annule brusquement. Donc ton véhicule change de position... C'est pour ça que quand on s'arrête en voiture, il faut un freinage dégressif : on diminue progressivement cette force, et on n'a plus la discontinuité.
    Mais ce n'est que mon avis.
    Encore une victoire de Canard !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    halberick

    Re : Freinage et Recul.

    Quand un véhicule avance il acquiert une certaine énergie cinétique en fonction de la formule E=1/2mv2. Lorsque tu freine cette énergie cinétique se transforme en vertu du principe de conservation de l'énergie en partie en énergie calorique dans les freins et en énergie mécanique accumulée dans les amortisseurs et les pneumatiques du véhicule. Donc quand je parle d'énergie cinétique accumulée c'est de cette énergie dont je parle. Lorsque le véhicule s'arrête l'énergie mécanique accumulée dans les amortisseurs et les pneumatiques est toujours présente et est restitué au véhicule en réaction suite au cefficient de frottement sur la route, le véhicule a tendance à reculer. En effet sur une surface glissante le phénomène ne se produit pas, je te recommande toutefois de ne pas le tester à moins d'avoir une grande surface libre.

    cordialement

  8. #6
    matthias

    Re : Freinage et Recul.

    Citation Envoyé par Coincoin
    Personnellement, je pense que c'est dû aux amortisseurs
    Oui je pense aussi, encore que le recul puisse sans doute être plus forte pour les personnes dans le véhicule. Un parce qu'il y a plus ou moins le même phénomène avec la ceinture de sécurité et surtout parce que pendant le freinage on essaye de compenser le mouvement avec son corps en s'appuyant où on peut, ce qui entraine un recul quand la force à compenser s'arrête. Enfin, c'est comme ça que je vois les choses.

  9. Publicité
  10. #7
    matthias

    Re : Freinage et Recul.

    Citation Envoyé par halberick
    Lorsque tu freine cette énergie cinétique se transforme en vertu du principe de conservation de l'énergie en partie en énergie calorique dans les freins et en énergie mécanique accumulée dans les amortisseurs et les pneumatiques du véhicule. Donc quand je parle d'énergie cinétique accumulée c'est de cette énergie dont je parle.
    C'est donc de l'énergie potentielle qui est accumulée, elle est ensuite retransformée en énergie cinétique.

  11. #8
    halberick

    Re : Freinage et Recul.

    Effectivement c'est un lapsus. Et dans le cas qui nous intéresse il s'agit de la conversion d'énergie cinétique acquise par le véhicule lors de son déplacement en énergie potentielle mécanique et calorique lors du freinage et restituée au véhicule lors de son arrêt en réaction suite au cefficient de frottement des pneumatiques sur la route, d'où le recul observé.
    S'il n'y avait pas les amortisseurs le problème se poserait toujours, mais dans ce cas le freinage serait plus long car l'énergie mécanique absorbé par ceux-ci devrait être entièrement dissipé au niveau des freins.

    Posté par coin coin :Personnellement, je pense que c'est dû aux amortisseurs : lorsque tu freines, tu exerces une force vers l'avant (la réaction de la force qui te fait freiner). Lorsque tu arrives à une vitesse nulle, cette force s'annule brusquement. Donc ton véhicule change de position...
    Je ne vois pas de quelle force tu parles. Lorsque tu freine tu n'exerce aucune force vers l'avant à part celle d'appuyer sur la pédale de frein. En fait quand tu freine tu oppose une force dans le sens opposé au déplacement au niveau des roues du véhicule (par l'actino des plaquettes de frein) qui se répercute sur le véhicule du fait du coefficient de frottement des roues sur la route.

  12. #9
    Coincoin

    Re : Freinage et Recul.

    Effectivement, je n'étais pas clair du tout. Après réflexion, je parle de la force d'inertie d'entraînement dans le référentiel du véhicule.
    Encore une victoire de Canard !

  13. #10
    ClaudeH

    Re : Freinage et Recul.

    Re bonjour..

    Merci pour toutes ces réponses..
    Mais, il me semble qu'on observe également un léger recul lorsque qu'une simplement balle roulant, perd petit à petit de son énergie cinétique et arrive à la vitesse "0".
    Est-ce du à la résistance de l'air qui joue ici le rôle de frein?

    Merci..

  14. #11
    360no2

    Re : Freinage et Recul.

    J'aurais surtout tablé sur un effet des pneus qui tendent à vouloir reprendre une forme qu'ils avaient quelques secondes avant.
    En effet, quand on met le frein tout de suite à l'arrêt, il n'y a pas ce mouvement de recul, mais si on libère le frein après un laps de temps assez court, la voiture recule quand même, par contre si on revient le lendemain, elle ne bouge pas lorsqu'on enlève le frein, et je ne sais pas si ce genre de phénomène correspond à l'action des amortisseurs...
    Faites que vos rêve dévorent votre vie avant que votre vie ne dévore vos rêves !

  15. #12
    Tofu

    Re : Freinage et Recul.

    Citation Envoyé par ClaudeH
    Re bonjour..

    Merci pour toutes ces réponses..
    Mais, il me semble qu'on observe également un léger recul lorsque qu'une simplement balle roulant, perd petit à petit de son énergie cinétique et arrive à la vitesse "0".
    Est-ce du à la résistance de l'air qui joue ici le rôle de frein?

    Merci..
    Effectivement, car la balle n'est pas totalement ronde.
    desole pour le manque de ponctuation

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Armes à feu et recul.
    Par EaGle58 dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 29/06/2006, 17h34
  2. Caméra de recul
    Par Fireball dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/04/2006, 10h19
  3. Radar de recul
    Par swap dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2006, 22h39
  4. Detecteur de recul
    Par langdon dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/11/2005, 10h33
  5. Radar de recul
    Par rlelapin dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/06/2005, 21h47