Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Constante diélectrique des métaux



  1. #1
    Nakis

    Constante diélectrique des métaux


    ------

    Bonjour à tous,

    Je suis en train de (ré)étudier l'électrostatique, pour expliquer certains comportements... Voici donc ma première question sur le sujet : quelle est la valeur de la constante diélectrique des métaux ? est-elle infinie ou plutôt ?

    Merci !!

    -----
    --Nakis

  2. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  3. #2
    Tropique

    Re : Constante diélectrique des métaux

    Hello

    A priori, l'électrostatique ne traite que des charges fixes, contrairement à l'électrodynamique, or il est impossible de conserver des charges stationnaires dans un corps conducteur soumis à une différence de potentiel. Dans ce contexte, la question n'a pas de sens.
    Si l'on veut être moins orthodoxe, on peut envisager la constante diéléctrique au sens général, en admettant qu'elle soit accompagnée d'une forte conductance volumique (ce qui est le cas à des degrés divers pour tous les matériaux réels). Dans ce cas, on peut considérer qu'elle est plutot infinie: dans toutes les équations où cette valeur ne produit pas une indétermination insurmontable, le résultat sera correct: exemple, la mise en série de condensateurs.
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  4. #3
    curieuxdenature

    Re : Constante diélectrique des métaux

    Bonjour,
    effectivement, la constante diélectrique ne se formule que dans l'étude des isolants.
    Les isolants font des condensateurs, les conducteurs font des inductances.
    Avec les conducteurs, on étudie le magnétisme (et aussi la résistivité), c'est l'ensemble qui constitue les lois de l'electromagnétisme.

    Loin de moi l'idée de me moquer, mais c'est juste pour la pertinence de la question. On pourrait soulever cette question:
    Quelle est l'inductance d'une bobine de nylon, 20 spires de diamètre 40, longueur 100 ?

    Tu comprends mieux ?
    (la question n'a pas de sens car le nylon est un isolant.)

    L'étude de l'electricité se scinde en 3 parties,
    les resistances,
    le magnetisme,
    l'electrostatique.

    L'etude de l'electronique est l'application de ces 3 domaines:
    R, L et C.
    Bon courage.

Discussions similaires

  1. constante diélectrique
    Par Caroleee dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/10/2007, 19h33
  2. Relation constante diélectrique/ électronégativité
    Par mimicracra222 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/06/2007, 14h46
  3. matériaux a grande constante diélectrique, les péroskites
    Par champunitaire dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/06/2006, 12h34
  4. [Âges des métaux] L'Ours pendant les Âges des Métaux
    Par sybarite dans le forum Archéologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/02/2006, 17h36
  5. Constante diélectrique d'un solvant
    Par mola dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/11/2005, 11h21