Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Tension aux bornes d'une résistance



  1. #1
    maximust11

    Tension aux bornes d'une résistance


    ------

    Bonjour à tous, je doute sur la réponse a apporter a ce qcm:

    "On considère un circuit électrique dans lequel sont montés en série un générateur de courant continu ((I=0,2 mA), un interrupteur K, un condensateur de capacité C=400 µF, et une résistance R=1 k Ohm. Quelles est la valeur de la tension aux bornes de la résistance au moment où l'on ferme l'interrupteur?

    a- 0V
    b- 0,2V
    c- 1V
    d- 0,8V "

    Ma réponse serait 0V pour deux raisons. La première parce qu'au moment précis où l'on ferme l'interrupteur, la tension est toujours 0 après le condensateur, donc 0V aux bornes de la résistance. Mais aussi car normalement, un condensateur ne "laisse pas passer" le courant continu?

    Ma réponse est elle bonne, et surtout qu'elle justification apporter?

    Merci à tous. Bonne journée

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Bjr à toi,
    Un condo ne laisse pas passer le continu.,
    Lorsqu'in FERME l'interrupteur , la tension passe de 0 à combien d'aprés toi ?
    Il y a donc variation de courant...qui traverse ou pas le condo (à toi de choisir) !
    Il faut considérer QUE ce lap de temps.
    A+
    Ben ça marche!

  4. #3
    maximust11

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    je maintiendrais ma réponse de 0V d'autant que l'exo ne donne aucune indication de temps . non?

  5. #4
    arrial

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Si le condensateur a initialement une ddp double de celle du générateur, tu réponds kôa ?
    « le pire n'est jamais acquis … la dérision est une culture »

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    f6bes

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Citation Envoyé par maximust11 Voir le message
    je maintiendrais ma réponse de 0V d'autant que l'exo ne donne aucune indication de temps . non?
    Bsr à toi,
    Ca , c'est un temps :"....au MOMENT où l'on ferme l'interrupteur?..."

    C'est donc bien SPECIFIE dans l'exo..
    Sur que 3 jours plus tard...!
    A+
    Ben ça marche!

  8. #6
    LPFR

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Citation Envoyé par maximust11 Voir le message
    "On considère un circuit électrique dans lequel sont montés en série un générateur de courant continu ((I=0,2 mA), un interrupteur K, un condensateur de capacité C=400 µF, et une résistance R=1 k Ohm.
    Bonjour.
    À nouveau la même connerie qui réapparaît: une source de courant en série avec un interrupteur.
    Stefjm va augmenter sa collection.

    @ maximust11: vous n'y êtes pour rien. Votre prof ne sait pas ce qu'est une source de courant et que c'est une connerie que de mettre en série une source de courant et un interrupteur ouvert.

    Peut-être que quelqu'un va venir dire que ce n'est pas la faute ou l'ignorance des profs et que ce sont des directives du ministère que de mettre des sources de courant en série avec des interrupteurs ouverts.

    @ maximust11: une source de courant crache le courant quoi que l'on branche aux bornes: même si c'est un interrupteur ouvert.
    Ils veulent que vous répondiez que le courant sera (et pour cause) de 0,2 mA et que la tension aux bornes de la résistance sera....

    Au revoir.

  9. Publicité
  10. #7
    f6bes

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Bsr LFPR,
    Juste pour moi , (j'ai zéro)?
    Voilà ce que c'est que de courir aprés les études!
    Si je dis des clowneries, priére de le lui dire au BES !
    Merci et bonne soirée
    Ben ça marche!

  11. #8
    LPFR

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bsr LFPR,
    Juste pour moi , (j'ai zéro)?
    Voilà ce que c'est que de courir aprés les études!
    Si je dis des clowneries, priére de le lui dire au BES !
    Merci et bonne soirée
    Bonjour F6bes.
    Si vous pensez que le courant ne passe pas, alors oui, vous avez zéro.
    Avec une source de courant le courant passe toujours. La tension dans le condensateur augmentera indéfiniment.
    Jusqu'à ce que la source de courant jette l'éponge (s'arrête d'être une source de courant) ou que le condensateur claque.

    Plus simple: quand vous branchez un condo sur une pile, le condensateur se charge. Il faut donc que le courant passe... pendant un temps. À long terme, sans des sources de courant théoriques, le courant continu s'arrête de traverser le condensateur.
    Cordialement.

  12. #9
    maximust11

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Pour info il 'agit d'une annale du concours de l'exploitation aérienne de l'ENAC. Mes pauvres profs que j'ai quitté depuis longtemps n'y sont pour rien. 3 années post bac m'ont bien éloignées des "bases". Ma dernière option serait donc, i=E/R car t=0 dans ce cas. Ce qui nous donne 0,2V. Je me tourne humblement vers vous pour quémander une réponse. Merci à tous

  13. #10
    f6bes

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bonjour F6bes.
    Si vous pensez que le courant ne passe pas, alors oui, vous avez zéro.
    Bsr et merci,
    J'ai pas tout faux , mais c'est kif kif !
    Pour moi un courant passe durant la phase: 0 à maxi de tension
    C'est l'équivalent de l'alternatif. Mais bon ceçi lorsque c'est en TENSION (générateur "classique")(ma grosse erreur).
    Bonne soirée
    Ben ça marche!

  14. #11
    LPFR

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Citation Envoyé par maximust11 Voir le message
    Pour info il 'agit d'une annale du concours de l'exploitation aérienne de l'ENAC. Mes pauvres profs que j'ai quitté depuis longtemps n'y sont pour rien. 3 années post bac m'ont bien éloignées des "bases". Ma dernière option serait donc, i=E/R car t=0 dans ce cas. Ce qui nous donne 0,2V. Je me tourne humblement vers vous pour quémander une réponse. Merci à tous
    Re.
    Oui, c'est bien ça: I.R = 0,2 V.

    Est-ce que ces annales sont accessibles sur le web? Cela ferait extrêmement plaisir à Stefjm.
    A+

  15. #12
    maximust11

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    bien sur enac.fr --> formation initiales---> AE --> annales

    Merci encore pour les éclaircissements.

  16. Publicité
  17. #13
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bonjour.
    À nouveau la même connerie qui réapparaît: une source de courant en série avec un interrupteur.
    Stefjm va augmenter sa collection.

    @ maximust11: vous n'y êtes pour rien. Votre prof ne sait pas ce qu'est une source de courant et que c'est une connerie que de mettre en série une source de courant et un interrupteur ouvert.
    Bonjour

    Je ne partage pas tout à fait cet extrémisme. En effet un générateur de courant idéal ne peut logiquement pas être ouvert, mais un générateur de courant réel peut tout à fait l'être.

    Pour preuve j'en ai un chez moi, et si je ne branche rien dessus...il ne se passe rien.
    On trouvera simplement la tension max qu'il est capable de fournir à ses bornes. D'ailleurs dès le 1er cours de physique sur les géné de courant les profs introduisent (en principe) la notion de résistance interne en parallèle. Dès lors il n'y a plus de raison de penser qu'il est impossible de ne pas les raccorder.

  18. #14
    doul11

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    bonsoir,

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Bonjour

    Je ne partage pas tout à fait cet extrémisme. En effet un générateur de courant idéal ne peut logiquement pas être ouvert, mais un générateur de courant réel peut tout à fait l'être.

    Pour preuve j'en ai un chez moi, et si je ne branche rien dessus...il ne se passe rien.
    On trouvera simplement la tension max qu'il est capable de fournir à ses bornes. D'ailleurs dès le 1er cours de physique sur les géné de courant les profs introduisent (en principe) la notion de résistance interne en parallèle. Dès lors il n'y a plus de raison de penser qu'il est impossible de ne pas les raccorder.
    je suis d'accord, pour en avoir fait aussi l'expérience, sous 12v et quelques dizaines de mA, je ne vois pas ou est le risque ?
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  19. #15
    stefjm

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Je ne partage pas tout à fait cet extrémisme. En effet un générateur de courant idéal ne peut logiquement pas être ouvert, mais un générateur de courant réel peut tout à fait l'être.
    Bonsoir,
    Si le générateur de courant dont il est question ici n'est pas parfait et peut donc être ouvert, il est alors impossible de répondre à la question du QCM de l'ENAC, car une partie des 0.2mA passe dans la résistance interne qui est inconnue.
    C'est bête non?
    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Pour preuve j'en ai un chez moi, et si je ne branche rien dessus...il ne se passe rien.
    On trouvera simplement la tension max qu'il est capable de fournir à ses bornes. D'ailleurs dès le 1er cours de physique sur les géné de courant les profs introduisent (en principe) la notion de résistance interne en parallèle. Dès lors il n'y a plus de raison de penser qu'il est impossible de ne pas les raccorder.
    Dès l'instant qu'un géné de courant n'est plus parfait, c'est pareil qu'un géné de tension non parfait.
    C'est une bête propriété des systèmes physiques linéaires, pompeusement nommée équivalence Thévenin-Norton.
    Citation Envoyé par doul11 Voir le message
    je suis d'accord, pour en avoir fait aussi l'expérience, sous 12v et quelques dizaines de mA, je ne vois pas ou est le risque ?
    Risque de compréhension de travers de ce qu'est un modèle.
    Risque physique si le géné de courant est péchu!

    C'est aussi dangereux d'ouvrir un géné de courant que de court-circuiter un géné de courant.

    En petite puissance, le géné de courant (ou de tension) n'en est plus un et c'est donc couillon de dire que c'en est un.
    En forte puissance, gros flash. (Je vous déconseille la clef de 22 sur la batterie...)
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  20. #16
    stefjm

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Bonjour,
    C'est une vrai perle rare ce concours!
    http://www.enac.fr/pages/concours/concours_ae.htm#
    En 2006, la notion de polynôme a vachement évolué, surtout pour un niveau bac!!! (Q8 2006)

    Bon, le bêtisier est ici :

    http://forums.futura-sciences.com/ph...densateur.html

    Pour le générateur de courant ouvert, je n'ai pas encore trouver quelle année c'était...
    Cordialement.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  21. #17
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Je partage en partie ton point de vue, mais partir en croisade contre ce genre d'énoncé c'est se battre contre des moulins à vent.

    Si on part de ce principe il devient impossible de répondre à 95% des questions posées en physique au collège ou au lycée; faut il pour autant reformer tout le système ?
    S'arrêter sur ce genre de détail est, à mon avis, un petit peu futile.

    De mon coté je me bat contre les "courbes d'étalonnage" faites sans étalon, en pure perte bien sur.

  22. #18
    stefjm

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Je partage en partie ton point de vue, mais partir en croisade contre ce genre d'énoncé c'est se battre contre des moulins à vent.

    Si on part de ce principe il devient impossible de répondre à 95% des questions posées en physique au collège ou au lycée; faut il pour autant reformer tout le système ?
    S'arrêter sur ce genre de détail est, à mon avis, un petit peu futile.

    De mon coté je me bat contre les "courbes d'étalonnage" faites sans étalon, en pure perte bien sur.
    C'est mon coté Don Quichotte.
    Oui, il faut tout reformuler correctement.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  23. Publicité
  24. #19
    doul11

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Risque de compréhension de travers de ce qu'est un modèle.
    oui, je suis allé voir les liens que vous donnez, même si personnellement ça ne me pose pas de problème, effectivement chez les étudiants ça peut poser des soucis de compréhension, jusqu'a court-circuiter un condensateur chargé (même sous 12v ça fait des étincelles ) et même jusqu'a dire que la tension est nulle sur un circuit ouvert
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  25. #20
    stefjm

    Re : Tension aux bornes d'une résistance

    Citation Envoyé par doul11 Voir le message
    oui, je suis allé voir les liens que vous donnez, même si personnellement ça ne me pose pas de problème, effectivement chez les étudiants ça peut poser des soucis de compréhension, jusqu'a court-circuiter un condensateur chargé (même sous 12v ça fait des étincelles ) et même jusqu'a dire que la tension est nulle sur un circuit ouvert
    D'ailleurs, ce n'est pas si facile que cela de comprendre pourquoi cela fait des étincelles!
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

Discussions similaires

  1. Tension aux bornes d'une bobine
    Par someone00 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/12/2008, 17h58
  2. tension aux bornes d'une bobine
    Par sdec25 dans le forum Électronique
    Réponses: 14
    Dernier message: 02/08/2008, 10h52
  3. Tension aux bornes d'une diode à jonction
    Par citron_21 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/08/2008, 15h39
  4. Stabilisation de tension aux bornes d'une varistance
    Par Seirios dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/02/2007, 17h02
  5. Tension aux bornes de la résistance d'un lave vaisselle
    Par alxlau dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/11/2006, 21h13