Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Le strontium colore les flammes en bleu



  1. #1
    Penangol

    Le strontium colore les flammes en bleu


    ------

    Bonjour à vous !

    Je suis perplexe.
    J'essaie de comprendre comment le strontium colore les flammes en rouge.
    Or d'après les spectres, les principales émissions sont entre 400 et 460 nm...
    C'est en tout cas ce que j'ai trouvé sur le site du NIST (http://physics.nist.gov/PhysRefData/ASD/lines_form.html , entrez Sr.)
    Comment comprendre alors que, dans la pratique, la flamme soit effectivement rouge et pas bleue ?!

    Merci d'avance !
    Pen

    -----
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  2. Publicité
  3. #2
    obi76

    Re : Le strontium colore les flammes en bleu

    Parce que la couleur que ça donne au flamme est du à l'énergie de recombinaison de l'atome en question, pas de son ionisation.

    Si le strontium s'oxyde, il n'émettra pas la même longueur d'onde que si tu l'ionise et que tu le laisse se recombiner tout seul...
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  4. #3
    LPFR

    Re : Le strontium colore les flammes en bleu

    Bonjour.
    Les chiffres du nist correspondent bien à l'émission du Sr.
    Mais dans une flamme je crois que le spectre d'émission que l'on voit est celui des molécules avec du Sr et non ou très peu l'émission de Sr atomique. Il est possible que le spectre bleu corresponde à la molécule d'oxyde ou du chlorure (ou quelque chose d'autre) de Sr.
    Mais je ne suis pas du tout sûr.

    Mais wikipedia dit:
    Volatile strontium salts impart a crimson color to flames, and these salts are used in pyrotechnics and in the production of flares.
    Au revoir

  5. #4
    obi76

    Re : Le strontium colore les flammes en bleu

    Bonjour LPFR,

    oui en rentrant un peu plus dans le détail, lorsque deux radicaux s'assemblent, c'est bien la réabsorption d'un électron qui va émettre un photon, énergie du photon qui dépendra de la molécule et non pas des atomes séparés.

    Désolé si je n'ai pas été (du tout) clair...
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  6. #5
    Penangol

    Re : Le strontium colore les flammes en bleu

    Merci de vos réponses.

    Si je comprends bien, le pic à 460nm est du au strontium atomique, mais n'apparait pas dans la combustion des composés du strontium, qui présentent le strontium sous une forme oxydé ?

    Ce qui me dérange encore, c'est que les bases du NIST indique la bande pour le strontium I (soit un degré d'oxydation, c'est à dire pas le niveau atomique...).
    Il pourrait y avoir une telle différence entre le degré I et le degré II d'oxydation (celui des sels qui colore les feux en rouge) ?
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LPFR

    Re : Le strontium colore les flammes en bleu

    Bonjour.
    J'ouvre mon parapluie en rappelant que ce n'est pas mon domaine.
    La lumière des flammes n'est pas celle émisse par le strontium mais celle émisse par certaines sels de strontium.
    Ce sont des niveaux moléculaires et non atomiques.
    Même si dans les flammes il doit avoir aussi un peu de spectre atomique (dépendant de la température de la flamme).
    Au revoir.

  9. Publicité
  10. #7
    obi76

    Re : Le strontium colore les flammes en bleu

    Lors d'une réaction de combustion, en fait tu as une multitude de petites réactions, mais vraiment en très grand nombres.

    Par exemple : juste pour la combustion du CH4 avec de l'O2, tu as pas loin de 800 réactions chimiques distinctes, donc potentiellement des émissions de photons avec 800 niveau énergétiques différents.

    L'oxydation du strontium ça doit être la même...
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  11. #8
    Jeanpaul

    Re : Le strontium colore les flammes en bleu

    Citation Envoyé par Penangol Voir le message
    Merci de vos réponses.

    Si je comprends bien, le pic à 460nm est du au strontium atomique, mais n'apparait pas dans la combustion des composés du strontium, qui présentent le strontium sous une forme oxydé ?

    Ce qui me dérange encore, c'est que les bases du NIST indique la bande pour le strontium I (soit un degré d'oxydation, c'est à dire pas le niveau atomique...).
    Il pourrait y avoir une telle différence entre le degré I et le degré II d'oxydation (celui des sels qui colore les feux en rouge) ?
    Le strontium I c'est l'atome, le strontium II c'est l'atome ionisé une fois, etc... Pour t'en convaincre, cherche le sodium dans ta table (bien faite, rien à dire) et tu verras que Na I a le fameux doublet 5890-5896 angstroems.

  12. #9
    Penangol

    Re : Le strontium colore les flammes en bleu

    L'atome seul ne correspond-t-il pas normalement au niveau 0 d'oxydation ?

    J'allais justement aborder le cas du sodium... Le doublet à 589 est sensé être caractéristique du sodium atomique. Or la projection de composés de sodium sur une flamme fait très clairement apparaitre le double pic (j'ai les spectres, si vous les voulez).
    On aurait donc
    => dans le cas du sodium, une émission atomique ou en tout cas une émission moléculaire quasi identique à l'émission atomique.
    => dans le cas du strontium une émission moléculaire qui n'a rien à voir avec les émissions atomiques.

    Ce qui continue de me déranger encore un peu, c'est que j'ai fait les manips avec 3 composés différents du Sr (tous de degré 2 cela dit) et 2 composés différents du Na, et que les spectres sont relativement identiques d'un composé sur l'autre. Ce serait donc vraiment le degré d'oxydation qui joue énormément sur le spectre ?
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  13. #10
    Penangol

    Re : Le strontium colore les flammes en bleu

    une dernière idée avant que le sujet ne tombe dans les limbes du forum ?
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  14. #11
    Penangol

    Re : Le strontium colore les flammes en bleu

    Vraiment pas ?
    Le résumé que j'ai posté est correct ?

    Merci et désolé du flood
    Pen
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Alignements de Saint-Just sous les flammes...
    Par Dragonidae dans le forum Archéologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/09/2009, 17h05
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 04/08/2008, 17h14
  3. [TIPE] Les flammes
    Par Filoi dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/05/2008, 11h00
  4. les flammes
    Par ladekure dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/04/2007, 11h43
  5. L'ouest du Canada ravagé par les flammes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/07/2006, 11h46