Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

théorème de thévenin



  1. #1
    Wöler

    théorème de thévenin


    ------

    Bonjour,

    J'éprouve un peu de mal à comprendre ce théorème à partir de l'énoncé.

    Il est dit selon ce théorème que :

    Un réseau actif linéaire vu des bornes A et B est équivalent à un générateur dit de thévenin de f.e.m E(th) égale à la tension à vide entre les points A et B (circuit ouvert).

    Ainsi, il s'agit de retirer la résistance de charge et de calculer E(th) à partir du diviseur de tension et à l'aide de la valeur des résistances ainsi que la tension du générateur de courant. (c'est bien ça)

    Mais après, il est dit que ce générateur de thévenin est monté en série avec une résistance interne R(th) égale à celle du réseau vue des points A et B lorsqu'on a éteint tous les générateurs.

    C'est là que je ne comprend pas : quelle est l'utilité de remplacer les générateurs par des fils (c'est-à-dire des les court-circuiter) ?

    Je ne vois ce que ça change de calculer la résistance du réseau lorsque les générateurs sont éteints et lorsqu'ils ne le sont pas.

    De plus, comment calcule-t-on la valeur de la résistance ? On fait comme s' il y a encore du courant dans tous le réseau et on fait comme si on avait rebranché la résistance de charge qui n'est donc plus assimilée à un interrupteur ?


    J'espère avoir été clair.

    Merci d'avance pour vos éventuelles réponses.

    Woler.

    -----

  2. #2
    LPFR

    Re : théorème de thévenin

    Bonjour.
    La résistance équivalente de Thévenin est égale à ΔV/ΔI, où ΔV est la variation de tension aux bornes de sortie, quand le courant de sortie du circuit varie de ΔI.
    Vous pouvez donc calculer cette résistance de cette façon si cela vous chante. Le masochisme n'est pas interdit par la loi. Mais faire le calcul de la résistance avec les sources de tension remplacées par des courts-circuits est bien plus court, car les deux situations pour calculer ΔV et ΔI son:
    - tension quand il y a un courant I et
    - 0 volts quand il y a un courant 0.
    Autrement dit, c'est la résistance vue de la sortie du circuit.
    Et le résultat est le même par les deux méthodes. Sauf que les chances de se planter dans le calcul sont plus grandes quand le calcul est plus long.
    Mais, en fin, chacun prend son plaisir comme il l'entend.

    Vous verrez bientôt, qu'il est encore plus commode de calculer la tensiont en circuit ouvert, qui vous donne la tension de Thévenin, et le courant de court-circuit. La résistance de Thévenin est alors égale à Vco/Icc.
    Évidemment ce n'est qu'une méthode de calcul et non de mesure. Peut de dispositifs supportent des courts-circuits en sortie.
    Au revoir.

Discussions similaires

  1. theoreme de thevenin
    Par revolver dans le forum Électronique
    Réponses: 32
    Dernier message: 26/12/2011, 20h51
  2. Théorème de Thévenin
    Par keke35 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/09/2009, 06h09
  3. Théorème de thevenin
    Par abdannour dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/02/2009, 16h52
  4. theoreme de thevenin
    Par dora209 dans le forum Électronique
    Réponses: 39
    Dernier message: 26/05/2007, 16h55
  5. theoreme de thévenin
    Par stilldre dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/05/2007, 15h01