Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Valve gaz, compression, dilatation des gaz, pertes singulières



  1. #1
    maxpoly

    Valve gaz, compression, dilatation des gaz, pertes singulières

    Bonjour,

    Dans le cadre de mes études d'ingénieur je cherche a comprendre les bases des réacteurs a propulsion j'ai donc les trois éléments clés, le compresseur, la chambre de combustion et la turbine.
    Le tout tournera avec du gaz propane, le compresseur et la turbine viennent d'un turbo de voiture neuf que j'ai acheté afin de ne pas prendre de risque avec cette pièce.
    Ce qui me pose problème maintenant est la chambre de combustion...
    Elle reçoit de l'air du compresseur et du gaz depuis la bouteille de gaz a laquelle elle est relié.
    La question toute bête que je me pose actuellement est plutôt générale :
    Prenons l'exemple d'un bruleur sur une bouteille de gaz de camping, comment se fait-il que la flamme de va pas dans la bouteille ? Est-ce la différence de pression ou la valve joue-t-elle un rôle ici ?
    Dans le cas ou ce serait la différence de pression, le fait d'avoir environ 20 bar de pression dans ma chambre de compression n'augmenterait pas les risque de retour ? Si oui quels sont les précautions à prendre ?

    J'ai aussi une question à propos de la perte singulière.
    J'ai un coude de 90° pour faire le lien du compresseur vers la chambre de combustion et un autre coude de 90° qui sors de la chambre de combustion pour entrer dans la turbine. Qu'elle serait la meilleur solution pour minimiser la perte singulière ?

    Merci !
    Maxime

    -----


  2. #2
    LPFR

    Re : Valve gaz, compression, dilatation des gaz, pertes singulières

    Bonjour et bienvenu au forum.
    Il faut que la pompe qui injecte le combustible dans la chambre de combustion crée une pression plus importante que celle de la chambre. Si non, il n'y aura pas injection.
    Je ne crois pas qu'un turbocompresseur de voiture crée une pression de 20 bars. Je pense qu'elle est bien plus petite: entre 1 et 2 bars.
    S'il y avait une surpression dans la chambre et que les gaz chaud entraient dans le réservoir de gaz, soit il ne se passe rien, car le gaz seul ne peut pas bruler sans comburant, soit la surpression est plus grande que la résistance mécanique du réservoir, se qui le fera déchirer ou exploser, inondant de combustible ses alentours. Il faut une vanne anti-retour dans l'alimentation.

    Je ne veux pas être désobligeant, mais je pense que vous n'avez pas les connaissances minimales pour vous lancer dans la construction de ce type d'engin. Vous risquez de faire des erreurs qui peuvent vous couter cher (très cher).
    Au revoir.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. pertes des gaz
    Par sarourou dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/02/2010, 13h50
  2. [Thermique] Valve chauffe-eau au gaz : [résolu]
    Par france13 dans le forum Dépannage
    Réponses: 18
    Dernier message: 19/09/2009, 08h11
  3. Pertes de charge singulières
    Par bille-de-clown dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/05/2009, 14h28
  4. dilatation des gaz
    Par cybercool dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 01/12/2008, 15h45
  5. Dilatation des gaz
    Par géo323 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/11/2007, 17h46