Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 40

Moteur magnétique "perpetuel"



  1. #1
    Etorre

    Moteur magnétique "perpetuel"


    ------

    Bonjour a tous,
    Je ne veut pas lancer de polémique, d'autant plus que je n'y crois pas du tout pour un tas de raisons. Je ne veux pas entendre le nom de Tesla. Mais on trouve sur le net un paquet de vidéo qui montre que ces moteurs existent et tournent pendant plusieurs jours (ce qui infiniment différent du perpétuel). Si la réalisation des moteur est très belle mécaniquement, le contenu scientifique de ces sites est néanmoins déplorable, du coup je n'arrive pas a faire de recherche sérieuse, sur le pourquoi le moteur s’arrête. Il y a 4 ans, j'ai moi même fait tourner une bobine avec de gros aimant pendant 2 heures (j'ai arrêté la boussole car le labo fermait)
    La boussole aurait finit par s’arrêter, selon une prof de fac, car l’énergie est puisée dans les aimants, et les aimants finissent par perdre leur aimantation. Je me satisfait entièrement de cette explication, mais ma réponse sur un autre post a lancé le débat. j'ai donc deux question :

    1) Qu'en pensez vous ?
    2) Si vous avez la réponse expérimental d'une quelconque déaimantation au bout d'un long temps pour un moteur magnétique
    , cela réglerez directement le problème et c'est surtout ce que je voudrais.

    PS : Ça ne rien de poster un truc du genre "c'est impossible". Oui le moteur perpétuel est impossible (An l'an 400 Après Galilée, après 400 ans de sciences modernes et d'observation, ça parait certain) mais ne venais pas me dire que le moteur magnétique n'existe pas. Je l'ai crée moi même, Constaté de mes yeux et donc vous me traiteriez de menteur... sans avoir essayé vous même, ce qui est très malhonnête.

    Merci pour vos réponse.
    Très cordialement,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    obi76

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Bonjour,

    je ne vais pas m'étendre, j'ai mis un post-it pour ça. Lisez-le et ne vous étonnez pas si je ferme purement et simplement ce fil en cas de dérapage.

    Pour la modération,
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  4. #3
    invite231234
    Invité

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par Etorre Voir le message
    1) Qu'en pensez vous ?
    Salut Etorre !

    Je pense que c'est très décousu ... mais bon as-tu essayé d'en extraire de l'énergie ???

    @ +

  5. #4
    Etorre

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par arxiv Voir le message
    Salut Etorre !

    Je pense que c'est très décousu ... mais bon as-tu essayé d'en extraire de l'énergie ???

    @ +
    D'abord merci obi76 pour laisser le post ouvert. J'ai volontairement mis un titre "accrocheur" mais il est clair que les gens qui croit au moteur perpétuel n'ont rien compris au lois physique qui régissent notre univers...Et la découverte qu'il croit détenir restera dans leur tête...

    Non je veux juste une explication pourquoi le moteur s’arrête.
    Pour te répondre arxiv non je ne l'ai pas fais. j'ai trouvé des gens qui le fond sur le net, mais ca ne va pas du tout, car les explications ne tiennent pas du tout la route, et révèlent un manque de rigueur scientifique. de plus aucune précision sur la "durée de vie " du moteur.

    Tout est il que la boussole ayant tourné 2h, elle a lutté contre le frottement pendant deux heures. Mon montage était sommaire, même si la liaison était une pointe. Il reste le frottement de l'air, qui est, a l’échelle de temps deux heure, loin d’être négligeable a mon avis.

    J'aurai pu par exemple faire l’expérience sous vide et récupérer le gain de frottement de l'air en énergie.
    bonne soirée

  6. #5
    Etorre

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Sinon j'ai ici le genre de schéma d'un moteur qui peut être réaliser (c'est pas celui que j'ai fais).
    XXXXXXXXX merci de mettre vos images en pièces jointes XXXXXXX
    Ce n'est pas ce qu'il y a de mieux, mais ça montre le principe : "l’arrière"" de l'aimant est sans cesse est repoussé par le pôle identique, et le devant attiré par le pôle opposé.
    cordialement,
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par obi76 ; 21/07/2011 à 05h43.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    MarioB

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Bonsoir Etorre,

    je suis au regret, après avoir étudié le soit-disant moteur du lien fourni, de te dire qu'il ne peut fonctionner;

    en effet, il faut décomposer les poles du stator en deux demi-poles pour lesquels l'interaction avec les poles, par exemple de polarités opposées, du rotor est alternativement à énergie "potentielle" décroissante avec le premier demi-pole, ce qui produit une attraction dans un sens privilégié spontanée et motrice, et à énergie "potentielle" croissante avec le second demi-pole du stator, ce qui produit une attraction spontanée en sens opposée contre-motrice;

    ce qui fait que, en appliquant le meme raisonnement pour les poles de memes polarités, que ce dispositif ne bougera que pour s'arréter en oscillant et en amortissant ses oscillations jusqu'à l'arret complet;

    la solution est d'écranter un demi-pole sur deux, des poles du stator avec un matériaux doté de propriétés paramagnétiques;

    cet écrantage paramagnétique permet de faire apparaitre une variation d'énergie d'un demi-pole à l'autre des aimants du stator en interaction et donc un différentiel de force dans une direction privilégiée, toujours la meme, et l'accélération associée par l'interaction avec les poles des aimants du rotor.

    XXXXXXXXXXXXXXXX hors charte XXXXXXXXXXXXXXX

    Perpétuel, je le rappelle, ne veut pas dire éternel mais qui se perpétue ou s'auto-entretient.
    Tout à fait, mais faire fonctionner un tel système pendant 20 minutes n'est pas une preuve qu'il s'auto-entretient


    A+
    Dernière modification par obi76 ; 21/07/2011 à 05h46.

  9. Publicité
  10. #7
    wizz

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par Etorre Voir le message
    Ce n'est pas ce qu'il y a de mieux, mais ça montre le principe : "l’arrière"" de l'aimant est sans cesse est repoussé par le pôle identique, et le devant attiré par le pôle opposé.
    si j'ai bien vu le schéma, chaque aimant fixe est composé d'un pole Nord et d'un pole Sud, ce qui fait que chaque aimant fixe attirera autant l'aimant mobile (son avant ou son arrière) qu'il ne le repousse...

  11. #8
    MarioB

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Bonjour obi76,

    bien entendu obi, aucune expérience n'est une preuve de quoi que ce soit; la définition d'une preuve est celle de la démonstration: toute preuve est démonstration; un milliard d'expériences ne vaut pas un seule démonstration prouvant quelque chose; c'est une règle élémentaire de logique.

    Et comme toute démonstration est théorie quantitative prédictive et démonstrative et que sur ce forum, toute théorie est bannie, donc toute preuve aussi, nous voila bien dans l'embarras, obi !

    ha bon ???

    XXXXXXXXX si vous n'êtes pas d'accord avec les règles de ce forum et/ou de la charte, merci d'en discuter en privé. XXXXXXXXXXX

    A+....
    Dernière modification par obi76 ; 21/07/2011 à 11h16.

  12. #9
    gatsu

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par Etorre Voir le message
    Non je veux juste une explication pourquoi le moteur s’arrête.
    Pour te répondre arxiv non je ne l'ai pas fais. j'ai trouvé des gens qui le fond sur le net, mais ca ne va pas du tout, car les explications ne tiennent pas du tout la route, et révèlent un manque de rigueur scientifique. de plus aucune précision sur la "durée de vie " du moteur.

    Tout est il que la boussole ayant tourné 2h, elle a lutté contre le frottement pendant deux heures. Mon montage était sommaire, même si la liaison était une pointe. Il reste le frottement de l'air, qui est, a l’échelle de temps deux heure, loin d’être négligeable a mon avis.
    Salut,

    Ba justement est ce que les frottements de l'air ne sont pas suffisants pour expliquer ce qu'il se passe ?

    Par ailleurs il existe des pendules (gravitationnels) qui oscillent pendant des jours sans sourciller et on sait bien qu'ils n'ont rien de perpetuel pour autant.
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  13. #10
    Paul1

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Le moteur s’arrêtera pour une bonne raison c'est à cause des frottements dans la liaison pivot. Je ne dis pas ça pour vous, mais bon nombres de personnes oublient ces frottements.

    En surfant sur le net on peut trouver un tas de réalisation bizarres sensées produire des mouvements perpétuels. Pour tout ceux qui souhaitent bien rigoler:

    http://nseo.com/aldocosta/

    C'est un exemple très représentatif. Quand on voit le mécanisme, la machine s’arrêtera à cause des frottements dans la liaison pivot (et aussi au frottement de l'air).

  14. #11
    adamantin

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    J'aimerais personnelement comprendre comment ca peut fonctionner?
    Est-ce que ca va fonctionner indéfinniment, très longtemps,...Et pourquoi?

    http://www.youtube.com/watch?v=1P30dVMI-HE

    Avec des explications simples SVP, je débute en électromagnétisme.

  15. #12
    gatsu

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par adamantin Voir le message
    J'aimerais personnelement comprendre comment ca peut fonctionner?
    Est-ce que ca va fonctionner indéfinniment, très longtemps,...Et pourquoi?

    http://www.youtube.com/watch?v=1P30dVMI-HE

    Avec des explications simples SVP, je débute en électromagnétisme.
    Ca ne marchera pas indéfiniment à cause des frottements. Tu peux aussi lire les commentaires sur la page que tu mets en lien. Certains sont très pertinents.
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  16. Publicité
  17. #13
    Tryss

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    En surfant sur le net on peut trouver un tas de réalisation bizarres sensées produire des mouvements perpétuels. Pour tout ceux qui souhaitent bien rigoler:

    http://nseo.com/aldocosta/

    C'est un exemple très représentatif. Quand on voit le mécanisme, la machine s’arrêtera à cause des frottements dans la liaison pivot (et aussi au frottement de l'air).
    Enooooorme les explications sur ce site

  18. #14
    Castitatis

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Enooooorme les explications sur ce site
    en effet j'suis allé lire un peu, et y a tellement de bêtises...on voit que le type sait de quoi il parle...

  19. #15
    Paul1

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    C'est hallucinant ce site!!!

    Je cite une explication du mécanisme:

    "En bas, le tenseur espace-temps divise par 10 la résistance du tenseur impulsion-gravitation par le fait de sa longueur 10 fois plus grande."

    Dernière modification par Paul1 ; 21/07/2011 à 11h43.

  20. #16
    Moinsdewatt

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par Castitatis Voir le message
    en effet j'suis allé lire un peu, et y a tellement de bêtises...on voit que le type sait de quoi il parle...
    c' est vraiment du gros portenawak. exemple
    ....La quantité de moment cinétique conservée qui résulte dans un espace-temps approprié, peut selon les besoins être augmentée par mécanique quantique.....

  21. #17
    Etorre

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par adamantin Voir le message
    J'aimerais personnelement comprendre comment ca peut fonctionner?
    Est-ce que ca va fonctionner indéfinniment, très longtemps,...Et pourquoi?

    http://www.youtube.com/watch?v=1P30dVMI-HE

    Avec des explications simples SVP, je débute en électromagnétisme.
    Bonsoir,
    C'est exactement la machine que j'avais proposé (je n'ai pas donné le schéma. Les aimant sont attirés d'un coté, font tourner la roue. Les aimants repoussés de l'autre la font tourner dans le même sens de plus belle.

    A propos des frottements :
    Certes ya des bidules (Gyroscope pour tester la RG par exemple) qui tourne depuis des année sans s’arrêter. Mais tout ça est fait sous vide, et vous aurez beau avoir la liaison pivot la plus parfaite, dans l'air, les frottement vont arrêter très rapidement le système. Je ne peut croire qu'avec mon montage pourrit, la boussole tourne deux heures, et détient assez cinétique initiale pour lutter contre le frottement pendant deux heure. Non franchement, ca ne va pas du tout.
    Deuxièmement, l'explication des frottement ne tiens pas du tout la route, ou est du moins incomplète. Sinon comment expliquer que la vitesse de rotation augmente, et finit par se stabiliser (quand les frottement compense la force motrice).
    Pendant la phase d'acceleration, d’où vient cette force motrice ?! d'ou vient l’énergie qui a permit de donner une grande vitesse a la roue ?
    Initialement : vitesse de rotation faible=> peu d’énergie
    Après 20 secondes : vitesse de rotation élevée. => énergie plus élevée


    Bilan énergétique ?
    Non, on le voit sur la vidéo, on est bien en présence d'un moteur, qui sort bien sont énergie de quelque part. Je reste sur mon idée (énergie qui provient de l'aimantation) en attendant une proposition plus convaincante.
    Bonsoir,

  22. #18
    adamantin

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par Etorre Voir le message
    Deuxièmement, l'explication des frottement ne tiens pas du tout la route, ou est du moins incomplète. Sinon comment expliquer que la vitesse de rotation augmente, et finit par se stabiliser (quand les frottement compense la force motrice).
    Pendant la phase d'acceleration, d’où vient cette force motrice ?! d'ou vient l’énergie qui a permit de donner une grande vitesse a la roue ?
    Initialement : vitesse de rotation faible=> peu d’énergie
    Après 20 secondes : vitesse de rotation élevée. => énergie plus élevée


    Bilan énergétique ?
    Non, on le voit sur la vidéo, on est bien en présence d'un moteur, qui sort bien sont énergie de quelque part. Je reste sur mon idée (énergie qui provient de l'aimantation) en attendant une proposition plus convaincante.
    Bonsoir,

    C'est éxactement ce que je pense, on voit très clairement une phase d'accélération dans les premiers tours que fait la roue, donc il y a une force!
    Je n'ai rien dis parceque m'on niveau de physique ne me permet pas d'argumenter, et que le le sujet semble faire polémique.

    D'après mes recherches sur le net(oui je sais ce n'ast pas une source fiable) c'est toi qui aurait raison, et les aimant se démagnétisent avec le temps en présence d'un champ magnétique.
    Preuve en est, on utilise des systèmes pour conserver l'aimantation des aimant permanents en créant une continuité dans le champ par une sorte de pont magnétique...

    http://www.tutorvista.com/physics/magnetic-keepers

    Quand à l'affaire de spin et de domaines dont il a était question sur l'autre fil, c'est également ce que je connaissait et que je vois se confirmer par mes recherches sur le net.

    Ceci n'empêche pas que l'énergie soit de type potentielle...

  23. Publicité
  24. #19
    Tropique

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par Etorre Voir le message
    Bonsoir,
    C'est exactement la machine que j'avais proposé (je n'ai pas donné le schéma. Les aimant sont attirés d'un coté, font tourner la roue. Les aimants repoussés de l'autre la font tourner dans le même sens de plus belle.

    A propos des frottements :
    Certes ya des bidules (Gyroscope pour tester la RG par exemple) qui tourne depuis des année sans s’arrêter. Mais tout ça est fait sous vide, et vous aurez beau avoir la liaison pivot la plus parfaite, dans l'air, les frottement vont arrêter très rapidement le système. Je ne peut croire qu'avec mon montage pourrit, la boussole tourne deux heures, et détient assez cinétique initiale pour lutter contre le frottement pendant deux heure. Non franchement, ca ne va pas du tout.
    Deuxièmement, l'explication des frottement ne tiens pas du tout la route, ou est du moins incomplète. Sinon comment expliquer que la vitesse de rotation augmente, et finit par se stabiliser (quand les frottement compense la force motrice).
    Pendant la phase d'acceleration, d’où vient cette force motrice ?! d'ou vient l’énergie qui a permit de donner une grande vitesse a la roue ?
    Initialement : vitesse de rotation faible=> peu d’énergie
    Après 20 secondes : vitesse de rotation élevée. => énergie plus élevée


    Bilan énergétique ?
    Non, on le voit sur la vidéo, on est bien en présence d'un moteur, qui sort bien sont énergie de quelque part. Je reste sur mon idée (énergie qui provient de l'aimantation) en attendant une proposition plus convaincante.
    Bonsoir,
    Il faut se méfier des apparences, dans les systèmes où l'énergie alterne entre différents modes de stockage, on peut avoir l'impression que tout devient stationnaire à un moment, pour repartir l'instant d'après.

    En tous cas, la désaimantation n'est jamais la source d'énergie de ces mouvements (pseudo) perpétuels: non seulement ce serait épouvantablement difficile sur un plan technique, mais surtout, c'est la force d'attraction ou de répulsion magnétique qui sert de ressort à pertes minimales pour réaliser l'illusion, et celle-ci disparaitrait en même temps que l'aimantation.

    Il y a des systèmes encore nettement plus subtils, mais qui peuvent facilement être "démontés". Le moteur Steorn p.ex.:
    http://forums.futura-sciences.com/el...te-2010-a.html

    Mais il n'y a rien à faire: et le vieux fantasme des "écrans magnétiques", qu'ils soient ferro, para ou ce-qu'on-veut-magnétiques est aussi voué à l'échec: le bilan d'énergie pour les déplacer dans un gradient de champ est non-nul.

    Le fait que des mouvements aient l'air perpétuels ne devrait pas étonner: des pendules peuvent fonctionner des jours après avoir été remontées, et c'est de la techno du 18ème siècle.
    Les planètes peuvent tourner des milliards d'années malgré des pertes colossales, en effets de marée et autres.

    Et des atomes et particules subatomiques "tournent" encore bien plus longtemps.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  25. #20
    phuphus

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par adamantin Voir le message
    D'après mes recherches sur le net(oui je sais ce n'ast pas une source fiable) c'est toi qui aurait raison, et les aimant se démagnétisent avec le temps en présence d'un champ magnétique.
    Preuve en est, on utilise des systèmes pour conserver l'aimantation des aimant permanents en créant une continuité dans le champ par une sorte de pont magnétique...
    Bonjour,

    seuls les aimants ayant un coercitif faible (type AlNiCo) peuvent se désaimanter à l'air libre sous leur propre champ, et cette désaimantation est très rapide (pour ne pas dire instantanée). Pour éviter cela, on les court-circuite avec un simple barreau ferromagnétique, de manière à réduire leur propre champ de démagnétisation (tout en augmentant le flux qui les traverse).

    Certes, tout aimant est amené à se désaimanter tôt ou tard, mais comme l'a évoqué gatsu sur l'autre fil la désaimantation "naturelle" d'un matériau magnétique dur comme le ferrite ou le NdFeB se fait sur des échelles de temps qui n'ont rien à voir avec une courte vie humaine.

    Il n'y a pas 36 moyens de récupérer l'aimantation transmise à un aimant permanent. Je n'en connais que 2, passer le coude de désaimantation ou bien franchir la température de Curie. Dans ces deux cas, un aimant permanent redonne tout ou une partie de son énergie magnétostatique (à ne pas confondre l'énergie d'aimantation intrinsèque, c'est à dire celle correspondant à la somme des dipôles magnétiques élémentaire constituant un aimant).

    Dans tous les cas, cette énergie est loin d'être faramineuse. Elle est égale à

    1/2.µ0.Mr².V

    Avec Mr aimantation rémanente (=Br / µ0) et V volume de l'aimant. Pour un gros aimant NdFeB de 1kg type N42, on trouve environ 84 J. A peine de quoi accélérer une masse de 1kg à la vitesse d'un sprinter.

  26. #21
    Etorre

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message

    Dans tous les cas, cette énergie est loin d'être faramineuse. Elle est égale à

    1/2.µ0.Mr².V

    Avec Mr aimantation rémanente (=Br / µ0) et V volume de l'aimant. Pour un gros aimant NdFeB de 1kg type N42, on trouve environ 84 J. A peine de quoi accélérer une masse de 1kg à la vitesse d'un sprinter.
    Effectivement ça pèse pas lourd. Elle vient d’où la formule ? On dirait une formule classique, mais comme la corrélation entre les spin est quantique...
    si ta formule est bonne, c'est clair que dans un aimant ya pas de quoi faire tourner un moteur...
    Alors d’où vient l’énergie qui amène a augmenter la vitesse du moteur ?
    J'ai plus d’élément grâce a vous, mais je patine encore plus dans la semoule qu'avant.

  27. #22
    invite231234
    Invité

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Salut à tous !

    Citation Envoyé par adamantin Voir le message
    J'aimerais personnelement comprendre comment ca peut fonctionner?
    Est-ce que ca va fonctionner indéfinniment, très longtemps,...Et pourquoi?

    http://www.youtube.com/watch?v=1P30dVMI-HE

    Avec des explications simples SVP, je débute en électromagnétisme.
    Je vais expliquer cette vidéo :
    A l'état initial, il y a 2 énergies potentielles :
    • une énergie potentielle magnétique.
    Ces 2 énergies sont au maximum.
    A l'instant t+1 on libère l'énergie gravitationnelle qui se transforme en énergie cinétique d'où accélération. Lors de la rotation, l'énergie cinétique fait diminuer l'énergie potentielle magnétique qui va recharger l'énergie potentielle gravitationnelle -> c'est le phénomène de stockage/déstockage.
    A tf il reste de l'énergie potentielle magnétique et l'énergie potentielle gravitationnelle est rechargée d'où une accélération au prochain cycle, jusqu'à ce que les frottements viennent à bout de ce joli mécanisme.

    @ +

  28. #23
    gatsu

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par Etorre Voir le message
    Effectivement ça pèse pas lourd. Elle vient d’où la formule ?
    Je pense qu'elle vient du fait que l'énergie à fournir pour créer un dipole µ avec un champ B donné est 1/2.B.µ.
    Maintenant si µ=Mr.V et si B=Mr.µ0 où µ0 est la perméabilité magnétique du vide alors on trouve :
    1/2.µ0.Mr^2.V
    On dirait une formule classique, mais comme la corrélation entre les spin est quantique...
    ça ne change pas grand chose, une bonne partie de l'origine quantique de l'interaction peut être encapsulée dans le facteur J qui apparait dans le hamiltonien de ton système (et donc dans l'aimantation rémanente Mr) qui peut ensuite être traité classiquement sans trop se gourrer.
    Alors d’où vient l’énergie qui amène a augmenter la vitesse du moteur ?
    Comme déjà dit, elle est de type interaction. Mais cette question, pas idiote du tout, est tout aussi troublante en électrostatique par exemple (puisque pour la gravitation tu veux apparemment en venir à la RG).
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  29. #24
    MarioB

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Bonjour,

    une analyse de la video présentée par adamantin montre deux systèmes:

    l'un d'impédance Z = g . h . t / 2m - k qui est gravitationnelle(ou k est le coefficient de frottement dynamique).

    l'autre est magnétique et d'impédance Z = 2 . V² . t . µ / B² . v ou V est un potentiel magnétique et v est le volume ou règne le champ B;

    ces impédances sont obtenues en égalant l'énergie du système avec la formule connue E = V² . t / Z ou V est le potentiel ( ou différence de potentiel ) et Z l'impédance recherchée comme inconnue.

    Il est à remarquer que si l'impédance du premier système est distincte de celle du deuxième, la variation de l'énergie de ce dispositif dépend du quotient des impédance et n'est plus nulle, signifiant que la symétrie des impédances a été brisée et que la conservation de l'énergie totale se fait avec addition de la variation d'énergie potentielle due à la non-symétrie de l'impédance au cours du fonctionnement (Théorème de Noether);

    c'est cette variation non-nulle de l'énergie potentielle qui s'additionne qui est l'énergie motrice de ce dispositif et qui permet au dispositif de se réinitialiser après chaque cycle malgré les frottements;

    Donc, pour ce dispositif: point d'énergie du vide, point de neutrino, ni de tachyons, ni de mouvement perpétuel, etc...

    A+

  30. Publicité
  31. #25
    Etorre

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par arxiv Voir le message
    Salut à tous !



    Je vais expliquer cette vidéo :
    A l'état initial, il y a 2 énergies potentielles :
    • une énergie potentielle magnétique.
    Ces 2 énergies sont au maximum.
    A l'instant t+1 on libère l'énergie gravitationnelle qui se transforme en énergie cinétique d'où accélération. Lors de la rotation, l'énergie cinétique fait diminuer l'énergie potentielle magnétique qui va recharger l'énergie potentielle gravitationnelle -> c'est le phénomène de stockage/déstockage.
    A tf il reste de l'énergie potentielle magnétique et l'énergie potentielle gravitationnelle est rechargée d'où une accélération au prochain cycle, jusqu'à ce que les frottements viennent à bout de ce joli mécanisme.

    @ +
    bonjour,

    Le fonctionnement que tu décris est cyclique. Donc le mouvement que tu décris est cyclique. L’énergie potentiel (magnétique et gravitationnelle) doivent être 2pi périodique. Hors la mouvement s’accélère sur une bonne dizaine de tour, alors qu'avec ta description, la vitesse max devrait etre atteinte en un tour max.
    Cette description est incomplète. Et n’explique par le fonctionnement sur une dizaine de tour.

    c'est comme un système classique masse+ressort que l'on lâche : l'amplitude max est atteinte au bout d'une oscillation.

    Cordialement,

  32. #26
    adamantin

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par Etorre Voir le message
    bonjour,

    Le fonctionnement que tu décris est cyclique. Donc le mouvement que tu décris est cyclique. L’énergie potentiel (magnétique et gravitationnelle) doivent être 2pi périodique. Hors la mouvement s’accélère sur une bonne dizaine de tour, alors qu'avec ta description, la vitesse max devrait etre atteinte en un tour max.
    Cette description est incomplète. Et n’explique par le fonctionnement sur une dizaine de tour.

    c'est comme un système classique masse+ressort que l'on lâche : l'amplitude max est atteinte au bout d'une oscillation.

    Cordialement,
    Une fois de plus je suis d'accord, si le mouvement était celui d'écrit par arxiv, alors c'est celui d'un oscillateur harmonique, tout à fait semblable à celui d'un pendule, or à cause de la conservation de l'énergie, l'amplitude des oscillation ne peut augmenter, pas plus qu'ici la vitesse.
    De plus si les frottemnts devaient arreter le mouvement alors ils le feraient sur le 1er tour, là ou la vitesse est la plus faible.

    Cette fois à l'horizontale:
    http://www.youtube.com/watch?v=H401w...eature=related

    http://www.youtube.com/watch?v=f1OR0...eature=related

    Si quelqu'un peut expliquer...Simplement mais avec des lois physiques SVP.

  33. #27
    invite231234
    Invité

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par Etorre Voir le message
    bonjour,

    Le fonctionnement que tu décris est cyclique. Donc le mouvement que tu décris est cyclique. L’énergie potentiel (magnétique et gravitationnelle) doivent être 2pi périodique. Hors la mouvement s’accélère sur une bonne dizaine de tour, alors qu'avec ta description, la vitesse max devrait etre atteinte en un tour max.
    Cette description est incomplète. Et n’explique par le fonctionnement sur une dizaine de tour.

    c'est comme un système classique masse+ressort que l'on lâche : l'amplitude max est atteinte au bout d'une oscillation.

    Cordialement,
    Oui c'est cyclique mais pas pour le magnétisme, c'est , regarde la rampe pour t'en convaincre !

    Maintenant c'est donc normal que l'énergie potentielle magnétique accroît la vitesse de rotation et donc ça accélère sur plusieurs cycles jusqu'à ce que les frottements atteignent leur max et là ça va pomper sur l'énergie gravitationnelle et donc le système finira bloqué par manque d'inertie !

    @ +

  34. #28
    Etorre

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par arxiv Voir le message
    Oui c'est cyclique mais pas pour le magnétisme, c'est , regarde la rampe pour t'en convaincre !

    Maintenant c'est donc normal que l'énergie potentielle magnétique accroît la vitesse de rotation et donc ça accélère sur plusieurs cycles jusqu'à ce que les frottements atteignent leur max et là ça va pomper sur l'énergie gravitationnelle et donc le système finira bloqué par manque d'inertie !

    @ +
    Bonjour
    Faut que tu m'explique... L’énergie magnétique potentiel ne dépend QUE de la position de la roue. qui est la même au bout de . d’où vient ton espilon ?

  35. #29
    invite231234
    Invité

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par Etorre Voir le message
    L’énergie magnétique potentiel ne dépend QUE de la position de la roue.
    Non, je ne pense pas, l'énergie magnétique potentielle ne dépend que de la distance entre aimants.

    d’où vient ton espilon ?
    Si je ne veux pas dire de bêtise ... il faut que je me base sur une expérience complète !

  36. #30
    adamantin

    Re : Moteur magnétique "perpetuel"

    Citation Envoyé par arxiv Voir le message
    Oui c'est cyclique mais pas pour le magnétisme, c'est , regarde la rampe pour t'en convaincre !

    Maintenant c'est donc normal que l'énergie potentielle magnétique accroît la vitesse de rotation et donc ça accélère sur plusieurs cycles jusqu'à ce que les frottements atteignent leur max et là ça va pomper sur l'énergie gravitationnelle et donc le système finira bloqué par manque d'inertie !

    @ +
    Si c'est ce epsilon qui accélère le mouvement, pourquoi ne continue t'il pas de l'accélrer ensuite, donc de produire une force qui résiste à celle de la friction.
    En plus, vu la quantité de frottement qu'il doit y avoir le bras "tape" en haut et en bas, la simple énergie potentielle gravitationnelle serait, je pense, consommer beaucoup plus vite...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. "principe" transhumaniste1:Progrès perpétuel
    Par mtheory dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/07/2006, 16h24
  2. poussée d'Archimède et "moteur perpétuel"
    Par Casse cailloux dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/01/2005, 08h18