Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 49

la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination



  1. #1
    dolmen

    Cool la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Je viens de me poser une question :

    Considérons -que jojo va à la vitesse de la lumière avec sa montre, qu'il part à 4h et qu'il a rendez vous à 6h chez juju
    -que 2 heures passées sur terre lui parraisse passer 2 minutes dans son vaisseau (pour simplifier)
    bref ici, 2h terrestre = 2min à la vitesse de la lumière

    Est-ce que cette phrase est correcte : lorsque jojo regarde sa montre les aiguilles de sa montre lui paraisse tourner très vite (en 2 min les aiguilles doivent tourner pour indiquer 6h) alors qu'elles vont à la vitesse normale ("normal" : c'est à dire comme lorsqu'on les regardent maitenant)

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Garion

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Bon, déja on va dire que Jojo va a une vitesse proche de la lumière et non pas à la vitesse de la lumière car c'est impossible.

    Mais ta proposition n'est pas correcte, Jojo verra sa montre sa montre indiquer seulement 2mn de plus et il la verra tourner normalement.

  4. #3
    Argawaen

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    mais où est juju ?
    c sûr que pour se donner rdv à 6h il faut se mettre d'accord sur comment synchroniser les montres et ce n'est pas chose évidente ^^

    vu comment tu énonces ton pb, au moment où il est 6h pour juju la montre de jojo n'affichera que 4h02.

  5. #4
    dolmen

    Cool Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Argawaen, disons que Juju est à Paris et que Jojo part à 4h d'un endroit quelconque de l'espace et doit revenir à 6h à Paris pour retrouver Juju. Les montres de juju et jojo indique la même heure exactement .

    Argawaen et Garion, mon prof de physique m'a dit si un individu allait à la vitesse de la lumière, s'il part durant 3 heures, par exemple, lorsqu'il revient, il s'est passé plusieurs années sur Terre .

    Mais le problème c'est que les aiguilles d'une montre font des "tic tac" avec régularité, une montre, c'est mécanique .

    Alors, dans mon cas avec Juju et Jojo, c'est que la montre de Jojo doit tourner en 2min ce que tournerait une montre en 2h, car quand Jojo et Juju se retrouvent, leurs montres à tous les 2 doivent afficher 6h précise . Jojo devrait donc avoir la sensation que les aiguilles de sa montre tourne très vite alors que réellement les aiguilles tournent normalement .

  6. #5
    deep_turtle

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Ton erreur de raisonnement est ici :

    quand Jojo et Juju se retrouvent, leurs montres à tous les 2 doivent afficher 6h précise
    Non. Si au début elles étaient à la même heure, fatalement elles sont désynchronisées une fois que l'un va à une vitesse différente de l'autre !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Argawaen

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Mais le problème c'est que les aiguilles d'une montre font des "tic tac" avec régularité, une montre, c'est mécanique .

    n'oublie pas que le temps ainsi considéré n'est pas du tout absolu. Dans le cas que tu nous présentes tu as à faire à une dilatation du temps pour Jojo. Par rapport au temps de juju, son temps a lui se dilatera proportionnellement à un facteur qui dépend de sa vitesse par rapport à juju. C'est à dire que les aiguilles de sa montre (je te rappelle que sa montre est aussi soumise à cette dilatation) bateront moins vite que celles de juju. Pendant que Juju observera 7200 battements de secondes pour ses 2h, Jojo n'en aura compté que 120 pour ses 2min.

  9. Publicité
  10. #7
    dolmen

    Unhappy Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Argawaen et deep_turtle, je ne comprend pas , comment voulez vous que leurs montres ne soient pas à la même heure lorsqu'ils se retrouvent : les battements des aiguilles ne peuvent pas changer, ce n'est que le temps qui se dilate et non quelque chose de mécanique ! comment peut-on dire que les aiguilles subissent cette dilatation? je ne vois pas

    bon, si des aiguilles peuvent subir une dilatation , prenons une montre numérique (où ce sont des nombres qui indiquent l'heure et non des aiguilles), Jojo devrait donc avoir la sensation que les nombres de sa montre changent très vite alors que réellement les nombres changent normalement ...

  11. #8
    Argawaen

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    en raisonnant comme ça tu prends encore en compte un temps absolu qui rendrait compte des battements mécaniques ou du changement des chiffres sur l'écran.
    or le temps est relatif au référentiel dans lequel tu te places pour l'observer.
    Chacun de leur coté Jojo et Juju verrons le temps passer comme ils en ont l'habitude parce que leur témoin (la montre) subira les mêmes effets relativistes que leur conscience de ce "temps qui passe".
    Mais pris séparément, ils présenteront un temps différent, leur montre n'affichera pas la même chose.

    Pense bien qu'une montre n'est qu'un témoin physique du temps qui s'écoule. Ce n'est qu'un phénomène physique parmi d'autre qui rend compte de ce temps, que ce soit la désintégration d'un atome pour les horloges atomiques ou bien une mécanique pour une montre ou encore les vibrations d'un atome de quartz pour une montre à quartz.
    Et en tant que phénomène physique, ils sont tout autant soumis à la relativité du temps que nos sens.
    Dernière modification par Argawaen ; 29/10/2005 à 20h58.

  12. #9
    dolmen

    Wink Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Je ne savais pas que tout se dérègle, même la montre de jojo !
    Aussi haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier .

  13. #10
    Argawaen

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    tout ne se dérègle pas, cela dépend du référentiel dans lequel tu te places.

  14. #11
    Skippy le Grand Gourou

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Il me semble d'ailleurs qu'une (plusieurs ?) expérience(s ?) a (ont ?) été faite(s ?) avec des avions qui tournaient autour de la Terre dans le sens opposé l'un de l'autre, et qu'on a bien observé que l'heure indiquée par les horloges n'étaient plus les mêmes, ce qui était (encore !) une preuve éclatante de la validité de la relativité restreinte.

    NB : Quelqu'un pour confirmer ?
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]

  15. #12
    dolmen

    Question Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    je me poses d'autres questions ...

    - Juju est à Paris dans son lit
    - Jojo est sur le soleil et rejoint Juju en allant plus vite que la vitesse de la lumière au lieu de mettre 8 minutes pour arriver sur Terre, il en met 6.

    que voit-il ? voit-il une scène future : Juju qui se lève ?

    une autre question : est-ce que lorsqu'on prend l'autoroute, nos montres se dérèglent même d'une milli milli milli milli milli milli seconde ?
    Aussi haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier .

  16. Publicité
  17. #13
    b@z66

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Citation Envoyé par dolmen
    je me poses d'autres questions ...

    - Juju est à Paris dans son lit
    - Jojo est sur le soleil et rejoint Juju en allant plus vite que la vitesse de la lumière au lieu de mettre 8 minutes pour arriver sur Terre, il en met 6.

    une autre question : est-ce que lorsqu'on prend l'autoroute, nos montres se dérèglent même d'une milli milli milli milli milli milli seconde ?
    Réponses: 1 on ne peut pas voyager plus vite que que la vitesse de la lumière et 2 oui, quand on prend l'autoroute cela doit dérègler nos montres mais cela d'une façon tellement infime que c'est difficile de le percevoir par les moyens de mesure du temps habituels. Pour info, l'expérience a déjà été réalisée à bord d'avions emportant une horloge atomique (donc très précise) ou encore le phénomène a l'habitude d'être pris en compte par certains satellites artificiels.
    Dernière modification par b@z66 ; 30/10/2005 à 08h41.

  18. #14
    Garion

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Bon, pour ton second problème, il n'y a pas de réponse, car on ne peut pas aller plus viter que la lumière (ni même l'atteindre).

    Pour en revenir aux montres, on ne peut pas dire qu'elles se dérèglent, elles sont toutes justes, même si elles n'indiquent plus la même heure c'est le temps qui ne s'est pas écoulé de la même manière et elle l'ont bien mesuré.

  19. #15
    dolmen

    Question Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Mis si on pouvais aller plus vite que la lumière verrait-on une scène future ?

    merci pour vos réponses !
    Aussi haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier .

  20. #16
    Garion

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Citation Envoyé par dolmen
    Mis si on pouvais aller plus vite que la lumière verrait-on une scène future ?

    merci pour vos réponses !
    Ce n'est pas si simple. La physique ne permet qu'on aille plus vite que la lumière, les équations qu'on utilise pour faire les calculs n'ont pas de réponse si on va plus vite que la lumière.

  21. #17
    dolmen

    Talking Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Merci pour ta réponse ... excuse moi si je suis assez têtue ...
    Aussi haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier .

  22. #18
    quetzal

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    j'ai une question, est-ce le temps qui devient plus grand sous la vitesse, ou est-ce la vitesse(energie cinétique) qui plombe la causalité au sein des horloges atomique... le surcroit d'energie localement subie n'est-il pas à même de peser intimement sur la fréquence des atomes.. un observateur local etant de nature identique a la pendule, matériellement parlant, ceux-ci evoluant dans le même système, ne peut-on dire que toute les réactions soit comme un peu ralentie?? n'est-ce que l'on remarque vraiment lors du voyage en avion d'une horloge atomique... les chiffres s'affiche simplement plus lentement, je dirais subjectivement a la vitesse du repère galiéen...

    est-il possible de fait de conclure a partir d'une mesure physique qu'il puisse y avoir une dimension de temps universelle, puisque de fait, le temps subjectivement a ce repère en mouvement y est simplement relatif... ne pose-t-on pas un peu vite une quatrième dimension en tant qu'universelle alors que l'on ne perçoit qu'une modification physique locale de propagation de la causalité propre a ce mobile(dsl si ce n'est pas très bien dit)... le temps universel ne serait-il pas comme cette gravitation universelle qui se modifie en fonction de l'accélération d'un repère galliléen..

    pour ma part je doute très fort que le temps universel existe vraiment en tant que dimension pour d'autre très bonne raison, par contre il m'est très facile de comprendre qu'une force, une energie appliqué localement soit en mesure de fausser intimement la manière dont un système evolue, peut-on dire son mode d'etre thermodynamique???

    l'on a l'habitude de comprendre l'évolution d'un système, une horloge en tant que mesure d'un temps universelle, c'est un mode classique de pensé... or dans des système relativiste, peut-on encore parler de temps universelle objectif, là ou somme toute il n'y a que du subjectif, du local?? ainsi, si l'on ne peux plus comprendre l'evolution d'une horloge comme une mesure universelle, il reste tout de même localement cette possibilité de modification d'évolution "thermodynamique" propre au système, plus que du temps, une mesure physique, orthonormé de cette évolution locale... celle par exemple de la fréquence de vibration du quartz dans une horloge atomique lancé a mach2 audessus de l'atlantique ou bien dans l'espace...

    si je dis cela c'est que sa correspond a beaucoup d'autre fait, qui mette en doute l'existance en soit du temps en tant qu'objet réel, et qui en tant que dimension, srait lus de l'ordre de la représentation orthonormé du monde dans le plan causal/thermodynamique purement materiel(pour peu que cela est encore un sens)

    PS: mon vocabulaire physique n'est pas super au point, donc merci de votre indulgence pour replacer au besoin un terme inadequat par ceux had-oc...

  23. Publicité
  24. #19
    Major_PR

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Citation Envoyé par Argawaen
    tout ne se dérègle pas, cela dépend du référentiel dans lequel tu te places.
    en effet : ta montre ne se deregle pas, elle mesure le temps qui s'ecoule ! et celui-ci s'ecoule "normalement" pour toutes personnes dans ce referentiel. Pour des personnes qui ne se deplacent pas dans l'espace (c'est-à-dire je crois qu'ils se deplacent à la vitesse de la lumiere dans la dimension temporelle), le temps s'ecoule differement, beaucoup plus lentement, et tout en est affecte : sa digestion (et donc au bout de combien de temps il a faim) et sa montre. Par rapport à l'estomac et a la montre qui se deplacent très vite dans l'espace, et donc beaucoup plus lentement dans le temps, le temps se deroule plus lentement, et lorsque les deux se rejoignent, celui qui est alle vite dans l'espace a parcouru beaucoup moins de temps...

    je viens d'imaginer une petite image qui peut aider a comprendre (ou du moins, c'est comme ca que je le comprends, dite moi si je me trompe !) : le temps est une dimension au meme titre que celles de l'espace. On peut donc imaginer que si on voyait le temps comme on voit l'espace, on pourrait imaginer un "paysage" temporel. Lorsqu'on se deplace dans l'espace lentement, on voit defiler le paysage spatial lentement ; lorsqu'on accelere (comme dans un train par rapport a a pied), le paysage defile plus vite. C'est pareil dans le temps : lorsqu'on va vite dans le temps, le paysage s'ecoule plus vite ; si on ralentit, ca n'est pas que tout se deregle, mais que le paysage va plus lentement : on parcours donc moins de temps, on voyage moins dans le temps.
    Ainsi, puisqu'on va a vitesse constante dans les 4 dimensions, si on accelere dans les dimensions spatiales (en approchant la vitesse de la lumiere par exemple), on ralentit dans la dimension temporelle.
    Si on considere Juju, a vitesse constante dans l'espace (et donc dans le temps), et Jojo, qui part a 4h a cote de Juju, qui fait un parcours a grande vitesse et reviens voir Juju apres, on se retrouve dans la configuration suivante :
    - Jojo a parcouru une "distance temporelle" beaucoup plus faible, puisqu'il a ete beaucoup plus lentement dans le temps. Sa montre a avance de 2 min, mais son compteur de km parcourus a enormement augmente.
    - Juju a parcouru une distance spatiale tres faible par rapport a Jojo, puisque ce dernier a enormement accelere. Dans le temps, il a par contre ete beaucoup plus vite, et a donc parcouru une "distance temporelle" beaucoup plus importante : son compteur temporel, appele plus communément montre, affiche donc 120 min de plus qu'au moment du depart, soit 6h. Son compteur de km n'affiche par contre qu'une legere augmentation par rapport a celle qu'affiche celui de Jojo...

    du moins, c'est comme ca que je le vois... je crois qu'une analogie entre le temps et l'espace peuvent ainsi s'etablir, avec une certaine limite je pense... le temps est relatif, l'espace aussi, et la vitesse de la lumiere est constante : c'est je crois vérifié dans ce que j'essaie d'expliquer... desole pour la longueur, mais j'aimerais savoir si mon raisonnement est juste !

  25. #20
    GillesH38a

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Quetzal, le problème est double :

    1°) il n'y a pas de vitesse absolue. C'est deja connu depuis Galilée (mais pas par Aristote, d'ou peut etre tes problemes ).
    Chaque observateur a parfaitement le droit de se sentir "immobile", et de penser que les autres bougent.

    2°) Il n'y a pas d'écoulement de temps absolu (ça Galilée et Newton ne le savaient pas, il a fallu attendre Einstein).

    En quelque sorte chaque observateur a une horloge locale pour repérer les évenements, et les différents observateurs en mouvement les uns par rapport aux autres ne peuvent pas se mettre d'accord sur l'intervalle de temps séparant deux évènements, et non plus sur leur caractère de simultaneité (deux évenements simultanés pour un observateur ne le seront en général pas pour un autre).


    L'abandon de la notion de simultaneite est probablement l'aspect le plus contre-intuitif de la relativité, toutes les erreurs de raisonnement viennent de ce qu'on revient instinctivement à des notions d'évènements simultanés "en soi", qui n'est en fait pas definie lorsque ces evenements ont lieu a des endroits differents.


    Il ne faut pas penser que le temps s'ecoule "intrinsequement" plus lentement pour un observateur "intrinsequement" en mouvement, car aucune de ces notions n'a de sens "intrinseque".

    La regle correcte est la suivante : soient deux évenements A et B quelconques. Si il existe un référentiel dans lequel A et B ont lieu au meme endroit (ce qui implique une condition sur A et B : qu'on puisse a la fois passer par A et B en allant moins vite que la lumiere, ce qui n'est pas toujours réalisé), alors l'intervalle de temps mesuré par l'observateur pour lequel A et B ont lieu au meme endroit est plus court que pour tous les autres.

    Ainsi une horloge semble ralentir pour un observateur par rapport auquel elle est en mouvement , car entre deux "tics" d'une seconde mesurée par l'horloge (qui ne bouge pas par définition dans son propre référentiel), il semble s'écouler un temps plus grand pour l'observateur. Mais pour l'horloge, ainsi que pour tous les observateurs pour lequel elle est immobile, le temps s'écoule parfaitement normalement !!!

  26. #21
    dolmen

    Wink Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Citation Envoyé par gillesh38
    Ainsi une horloge semble ralentir pour un observateur par rapport auquel elle est en mouvement , car entre deux "tics" d'une seconde mesurée par l'horloge (qui ne bouge pas par définition dans son propre référentiel !!
    Je ne comprend pas pourquoi on a ici une horloge qui semble ralentir car dans mon tout premier exemple au début de la discution, avec jojo qui va à la vitesse de la lumière et juju immobile, on m'a dit que ni jojo, ni juju n'avait la sensation de voir leur montre ralentir ou accélérer par rapport à la normale .
    Aussi haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier .

  27. #22
    GillesH38a

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Citation Envoyé par dolmen
    Je ne comprend pas pourquoi on a ici une horloge qui semble ralentir car dans mon tout premier exemple au début de la discution, avec jojo qui va à la vitesse de la lumière et juju immobile, on m'a dit que ni jojo, ni juju n'avait la sensation de voir leur montre ralentir ou accélérer par rapport à la normale .
    D'abord, rajoute "presque" avant "à la vitesse de la lumière"...

    Jojo va presque à la vitesse de la lumière par rapport à juju, et juju va presque à la vitesse de la lumière par rapport à jojo.

    Ni l'un ni l'autre ne ressentent rien de spécial, leur montre va normalement par rapport à toutes les sensations internes (battements de coeur, écoulement de la pensée,) et tous les phénomènes qu'ils constatent autour d'eux pour les objets à peu près immobiles par rapport à eux.

    MAIS

    Si jojo regarde la montre de juju (ainsi que tout ce qui se passe pour les objets voyageant avec lui), juju semble aller au ralenti : 2 tics de la montre de juju semblent séparés par 2, 3 , 4 secondes et non une seule.

    Aussi bizarre que cela puisse paraître, si juju regarde jojo, il constate la même chose : pour lui c'est jojo qui vit au ralenti!

    Il n'y a pas de contradiction car on ne compare pas les mêmes couples d' évenements : 2 tics de la montre de jojo sont un couple d'evenements différents de 2 tics de la montre de juju.

    En particulier, si on prend un tic particulier de la montre de juju, et qu'on se demande avec quel tic de la montre de jojo il est simultané, juju et jojo ne seront (nécessairement) pas d'accord. Ainsi, quand jojo utilise sa propre montre pour évaluer la durée entre deux tics de juju, il n'utilise pas les mêmes indications que si juju fait la même chose, donc ils ne sont pas d'accord sur la durée entre ces tics...

    J'espère avoir été clair, mais c'est toujours délicat à expliquer ...

  28. #23
    dolmen

    Wink Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Citation Envoyé par gillesh38
    J'espère avoir été clair, mais c'est toujours délicat à expliquer ...
    C'est très clair , mais il y a quelques chose qui me paraît illogique ...

    Citation Envoyé par gillesh38
    si juju regarde jojo, il constate la même chose : pour lui c'est jojo qui vit au ralenti!
    Pour moi, juju verrait justement jojo qui vit en accéléré ...

    Pourquoi les 2 personnages se voit mutuellement vivre au ralenti alors qu'il ne vont pas à la même vitesse ? je comprend que jojo voit juju vivre au ralenti (jojo va beaucoup plus vite que juju) mais, je ne vois pourquoi à son tour juju voit jojo vivre au ralenti et non pas en accéléré .

    en tout cas, merci pour ta réponse, elle m'a bien aidée !
    Aussi haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier .

  29. #24
    Skippy le Grand Gourou

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Citation Envoyé par dolmen
    Pourquoi les 2 personnages se voit mutuellement vivre au ralenti alors qu'il ne vont pas à la même vitesse ? je comprend que jojo voit juju vivre au ralenti (jojo va beaucoup plus vite que juju) mais, je ne vois pourquoi à son tour juju voit jojo vivre au ralenti et non pas en accéléré .
    Parce que Jojo et Juju vont à la même vitesse l'un par rapport à l'autre : si Juju s'éloigne de Jojo à la vitesse v, alors Jojo s'éloigne de Juju à la vitesse v également.
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]

  30. Publicité
  31. #25
    quetzal

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    c'est une illusion donc, puisque lorsqu'il se retrouve, après le tour de la geodesisque, celui en mouvement seras bien plus jeune que celui a l'arret... cette illusions est-elle du a ce que l'iformtion lumineuse provenant de celui a l'arret ne parvient que peu a celui en mouvement... non??

  32. #26
    b@z66

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Citation Envoyé par quetzal
    c'est une illusion donc, puisque lorsqu'il se retrouve, après le tour de la geodesisque, celui en mouvement seras bien plus jeune que celui a l'arret... cette illusions est-elle du a ce que l'iformtion lumineuse provenant de celui a l'arret ne parvient que peu a celui en mouvement... non??
    Le mot "illusion" est un peu fort car on pourrait croire qu'il y a un truc or il n'y a pas de truc comme tu le laisse suggérer avec ton explication qui comporte la propagation de la lumière(cela concerne l'effet Doppler Fizeau qui s'intègre dans la RR mais indépendemment), c'est simplement le cadre de la physique imaginée par Einstein qui remet en cause la notion de temps et de simultaneité(comme les tic-tacs des horloges).
    En fait, ce que la RR remet en cause, c'est effectivement le fait que l'on voiye "de différents points de vue" le temps s'écouler de la même façon pour tous les objets qui nous entoure. La seule chose qui ne change pas, c'est la perception du temps que tu as sur toi-même (si tu fermes les yeux et les maintient fermé, tu trouveras que le fait de rester comme ça est toujours aussi chiant quel que soit ton point de vue): c'est le temps propre. Quant tu commence à observer ce qui se passe autour, c'est là que les choses commencent à avoir des "comportements différents" avec la relativité.

  33. #27
    quetzal

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    je ne dis pas qu'il ya un truc, mais que le fait d'aller presque a la vitesse de la lumière, fait que toute manière plus tu t'eloigne et plus le photon mettras de temps a te parvenir, un peu comme lorsqu'un véhicule te double a 120km et que toi tu roule a 110km/h il mettra beacoup plus de temps a te doubler(rejoindre) que si tu etais a l'arret.. il ya bien illusion de perception du au vitesse concomittante, car une fois retourné chez jojo, là c'est le choc de sa vie, jojo est un veillard, alors que quelque minute auparavent, l'information qui lui parvenait étais celui de jojo juste un peu plus vieux..

  34. #28
    dolmen

    Wink Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Citation Envoyé par Skippy le Grand Gourou
    Parce que Jojo et Juju vont à la même vitesse l'un par rapport à l'autre : si Juju s'éloigne de Jojo à la vitesse v, alors Jojo s'éloigne de Juju à la vitesse v également.
    si j'ai bien compris,

    Pour jojo, juju s'éloigne de lui à la vitesse de la lumière (car juju est immobile et jojo va à la vitesse de la lumière) et également pour juju, jojo s'éloigne de lui à la vitesse de la lumière .C'est pour cela que chacun voit l'autre vivre au ralenti .
    Aussi haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier .

  35. #29
    b@z66

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Citation Envoyé par quetzal
    je ne dis pas qu'il ya un truc, mais que le fait d'aller presque a la vitesse de la lumière, fait que toute manière plus tu t'eloigne et plus le photon mettras de temps a te parvenir, un peu comme lorsqu'un véhicule te double a 120km et que toi tu roule a 110km/h il mettra beacoup plus de temps a te doubler(rejoindre) que si tu etais a l'arret.. il ya bien illusion de perception du au vitesse concomittante, car une fois retourné chez jojo, là c'est le choc de sa vie, jojo est un veillard, alors que quelque minute auparavent, l'information qui lui parvenait étais celui de jojo juste un peu plus vieux..
    Dans la théorie de la relativité restreinte, le fait que l'information lumineuse se propage à la vitesse c n'est pas pris en compte (on peut l'intégrer, si on veut, quand on étudie l'effet Doppler si ça te dit quelque-chose). Je me répète, ce n'est pas le fait que la lumière se propage (effet déjà pris en compte dans l'électromagnétisme adapté à la mécanique classique) qui conduit à la théorie de la relativité mais qu'elle se propage toujours à la vitesse c et on en tire des conséquences sur la notion de temps qui sont après-coup indépendantes de la notion de propagation de l'information, dans une expérience particulière.
    Dernière modification par b@z66 ; 31/10/2005 à 14h01.

  36. #30
    GillesH38a

    Re : la vitesse des aiguilles d'une montre et un peu d'imagination

    Citation Envoyé par quetzal
    je ne dis pas qu'il ya un truc, mais que le fait d'aller presque a la vitesse de la lumière, fait que toute manière plus tu t'eloigne et plus le photon mettras de temps a te parvenir, un peu comme lorsqu'un véhicule te double a 120km et que toi tu roule a 110km/h il mettra beacoup plus de temps a te doubler(rejoindre) que si tu etais a l'arret.. il ya bien illusion de perception du au vitesse concomittante, car une fois retourné chez jojo, là c'est le choc de sa vie, jojo est un veillard, alors que quelque minute auparavent, l'information qui lui parvenait étais celui de jojo juste un peu plus vieux..
    Pour retrouver jojo, il faut faire demi-tour, et on revient à l'expérience des jumeaux de Langevin.

    Pour savoir ce que juju perçoit pendant le demi-tour, il faut faire une analyse soignée en distinguant le temps mesuré dans le référentiel de juju, qui est celui mesuré par une horloge voyageant à la même vitesse que lui, mais placé à un autre endroit, du signal effectivement reçu localement par juju la ou il est ( la différence entre les deux etant le temps de parcours de la lumière du point considérér jusqu'a juju).

    Par exemple, la galaxie d'Andromède etant à deux millions d'années lumière, vous ne la percevez pas comme elle est "maintenant" mais comme elle était il y a deux millions d'années.

    Le "maintenant" est lui même ambigu parce qu'il dépend de votre vitesse relative par rapport à elle. Il suffit de se lever et de marcher lentement à 1m/s pour décaler le moment "simultané"
    V*d/c2 = ....2 jours et demi ! autrement dit il suffit d'aller et venir dans une pièce pour faire fluctuer le moment "simultané" de la galaxie d'Andromède de plusieurs jours....
    En revanche ça ne changera pas son aspect apparent : si vous voyez des extra terrestres bouger dans votre télescope, vous ne les verrez pas "sauter" de 2 jours en plus ou en moins, vous les verrez evoluer regulierement mais comme ils etaient il y a deux millions d'années.


    Revenons a Juju : si on parle en terme de "temps de référentiel", au moment du demi tour, toutes les horloges qui étaient synchronisées avec lui lui apparaissent soudain désynchronisées. Le moment qui etait simultané quelques minutes avant devient brutalement un moment dans le passé, d'autant plus lointain que les horloges sont loin. Alors qu'il pensait que jojo n'avait presque pas vieilli, il interprete soudain ce jojo jeune comme etant dans un lointain passé. Par rapport à son temps présent le jojo simultané prend tout à coup des dizaines d'années de plus. Cette "désynchronisation des horloges" n'existe que pour le jumeau qui fait demi-tour, et pas pour celui qui est resté galiléen, ce qui est une manière de résoudre le paradoxe de Langevin

    Du point de vue du signal qui lui arrive, ça se comprend comme un effet Doppler. Le jojo au voyage aller lui semblait vieilir beaucoup plus lentement, et après son demi-tour, il se met a vieillir en accéléré. La surprise ne sera pas donc totale, il verra bien jojo vieillir très vite pendant tout le temps de son voyage retour, il a le temps de s'y préparer....

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. comment trouver la vitesse de déplacement d'une plaque à partirde l'âge des sédiments
    Par glob trotteuse dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/12/2007, 19h30
  2. mecanisme d'une montre
    Par miketyson42 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/01/2007, 11h45
  3. besoin d'imagination !!
    Par odany dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/09/2006, 20h46
  4. superposition des aiguilles d'un horloge (1èreS)
    Par Luke14 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/09/2006, 15h57
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 23/11/2005, 18h57