Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Quelques questions existentielles



  1. #1
    alex934mas

    Quelques questions existentielles


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai des questions au-quelle je n'arrive pas a répondre:

    Imaginons un train TGV lancé a 200Kmh avec une fenêtre ouverte, sur le bord du rail un oiseau est en train de voler et au moment ou le tgv passe devant lui, rentre par la fenetre. Qu'est ce qui se passe pour l'oiseau? Il il passe de 10kmh à 200kmh?il est projeter a l'arriere du wagon?

    Deuxieme question, toujours un train lancé a 200kmh, quelqu'un tire un projectile a 200 kmh (avec un pistolet par exemple) vers l'arriere du train, quelqu'un qui se trouve à coté des rail vera la balle faire du surplace pendant quelques secondes?



    Merci, d'ici j'aurais surement d'autres questions

    -----

  2. #2
    philou21

    Re : Quelques questions existentielles

    Citation Envoyé par alex934mas Voir le message
    ...il est projeter a l'arriere du wagon?
    Il n'est pas projeté... c'est plutôt le fond du wagon qui va le percuter à 200 km/h.

    ... quelqu'un qui se trouve à coté des rail vera la balle faire du surplace pendant quelques secondes?...
    Il la verra tomber verticalement comme si on l'avait lâchée devant lui.

  3. #3
    kuck

    Re : Quelques questions existentielles

    Il la verra tomber verticalement comme si on l'avait lâchée devant lui.
    Heu , en êtes vous sur ?
    Le train et la balle vont en sens opposé . Si le train est fini (cas réel) , l'observateur verra la balle statique jusqu'à ce que le train finisse de passer devant lui , et que la balle s'écrase sur le fond du train .
    Si le train est infini ou suffisamment grand , la balle va chuter verticalement mais "au ralenti" pour l'observateur non ?

  4. #4
    philou21

    Re : Quelques questions existentielles

    j'ai supposé que la balle était tirée de l'arrière du train vers l'extérieur.
    La balle est soumise à l’accélération de la pesanteur : son mouvement vertical sera le même quelque soit sa vitesse horizontale (je ne suis pas sûr qu'elle ait une bonne capacité de "voler")

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    S321

    Re : Quelques questions existentielles

    Citation Envoyé par kuck Voir le message
    Si le train est infini ou suffisamment grand , la balle va chuter verticalement mais "au ralenti" pour l'observateur non ?
    Pourquoi au ralenti ? Pour l'observateur il s'agit d'un objet lâché à une certaine hauteur sans vitesse initiale et tombe donc comme tel.
    Wir müssen wissen, wir werden wissen.

  7. #6
    mc222

    Re : Quelques questions existentielles

    Citation Envoyé par kuck Voir le message
    Heu , en êtes vous sur ?
    Le train et la balle vont en sens opposé . Si le train est fini (cas réel) , l'observateur verra la balle statique jusqu'à ce que le train finisse de passer devant lui , et que la balle s'écrase sur le fond du train .
    Si le train est infini ou suffisamment grand , la balle va chuter verticalement mais "au ralenti" pour l'observateur non ?
    Je vois pas comment on peut arriver à faire intervenir la longeur du train la dedant...

    Le train donne une vitesse initiale de 200km/h, le pistolet donne une vitesse initiale de -200km/h, la balle n'a pas de vitesse initiale dans le référentiel du sol, basta.

    De toute facon, dans le cas d'une balle, le temps de vole ne dépend que de la vitesse initiale verticale, la composante horizontal n'a absolument aucune incidence ( aucune portance pour une balle).

  8. #7
    mc222

    Re : Quelques questions existentielles

    Citation Envoyé par philou21 Voir le message
    Il n'est pas projeté... c'est plutôt le fond du wagon qui va le percuter à 200 km/h.
    Nan, si l'oiseau arrête de battre des ailes au moment où il rentre dans le wagon et qu'il entre dans de l'air statique pour lui, il ne lui arrivera rien, il sera statique par rapport au wagon.

  9. #8
    Tlaloc

    Re : Quelques questions existentielles

    Citation Envoyé par mc222 Voir le message
    Nan, si l'oiseau arrête de battre des ailes au moment où il rentre dans le wagon et qu'il entre dans de l'air statique pour lui, il ne lui arrivera rien, il sera statique par rapport au wagon.
    Comment pourrait-il entrer dans de l'air sans vitesse par rapport à lui alors que le train a une vitesse de 200 kmh ?

  10. #9
    mc222

    Re : Quelques questions existentielles

    autant pour moi, j'avais compris que l'oiseau volait à la meme vitesse que le tgv

  11. #10
    Tlaloc

    Re : Quelques questions existentielles

    Donc un oiseau qui volerait à 200 km/h ?

  12. #11
    mc222

    Re : Quelques questions existentielles

    Citation Envoyé par Tlaloc Voir le message
    Donc un oiseau qui volerait à 200 km/h ?
    http://www.linternaute.com/nature-an...itesse/1.shtml

    hum hum...

  13. #12
    LPFR

    Re : Quelques questions existentielles

    Bonjour.
    On a déjà eu une discussion sur le même sujet, mais avec une voiture et l'oiseau qui volait à la même vitesse que la voiture.
    Je pense que cette version ne présente aucun intérêt et que la réponse correcte a été donnée par Philou21

    Il est vrai que des oiseaux peuvent dépasser les 200 km/h mais uniquement en piqué. Et on n'a pas dit que le TGV était lui aussi en piqué.
    Au revoir.

  14. #13
    mc222

    Re : Quelques questions existentielles

    merci de nous rappeler ce qui a de l'interet et ce qui n'en a pas.

Discussions similaires

  1. Questions existentielles
    Par wishmasterz dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 02/05/2007, 14h22
  2. Questions existentielles en thermo...
    Par eminpearl dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/05/2006, 21h08
  3. quelques questions
    Par frenchy dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/03/2006, 16h39
  4. Quelques questions
    Par cindy06 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/10/2005, 09h14
  5. Quelques questions ...
    Par Kelly1 dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 31/05/2005, 17h52