Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Question, au sujet de la vitesse de la lumière.



  1. #1
    Gregomed

    Lightbulb Question, au sujet de la vitesse de la lumière.


    ------

    Bonjour à toutes et tous.
    Pour commencer je vous demande de ne pas me taper et soyez indulgents^^.

    Ma question va paraître peut être simpliste, mais voila je vous la pause quand même car cette question de fait tourné la tête.
    Arrêtez moi si je suis dans le faux.

    Alors voila, si je résume la lumière et à la fois une onde mais aussi composée de micro-particules nommé "photons", on sais que la vitesse de la lumière et égale à 300 000 km/s.
    Mais voila ma question et de savoir mais qu'est ce qui propulse les photons à une telle vitesse?

    Pour qu'un corps tel qu'il soit puisse être en mouvement il doit obligatoirement reçevoir une énégie, lui permettant de ce déplacer.
    L'énergie utilisé par les photons, ou qui les propulses, et une energie qui à la base et trouvé à l'infinie, ou en très grande quantité, dans ce cas ne serait-il pas possible de copier cette energie pour des nouvelles générations de moteur, permettant d'approcher des vitesses foles jamais atteinte et pourquoi pas celle de la lumière même si après recherche cela est impossible " théorie de la relativité"?

    Je vous d'excuser ma naïveté, je n'est que 16ans et je m'interésse beaucoup à la science et tout ce qui touche au domaine.
    Amicalement.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    phys4

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    Bonjour,

    Tu peux raisonner en ondes ou en particules appelées photons.

    La lumière étant une onde elle se propage suivant les propriétés de l'électricité qui lui imposent cette vitesse.

    En tant que photons, ces particules n'ont pas de masse, toute leur énergie est donc de l'énergie cinétique, donc même une énergie très faible leur donne la vitesse maximale possible.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  4. #3
    Gregomed

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    D'accord.
    Merci pour la réponse.
    Sommes nous vraiment sur qu'un photon n'a pas de masse, même infime?
    Autre question plus un objet va vite, plus il est lourd?

  5. #4
    phys4

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    Un objet qui va très vite est lourd au sens de l'impulsion, c'est à dire de la force qu'il peut transmettre dans un impact. Sa masse est une constante qui lui est propre, elle ne change pas. Mais il n'est pas nécessaire d'avoir une masse, pour avoir une impulsion. Les photons qui sont reçus par un écran, lui cède leur impulsion.
    C'est la pression de rayonnement.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gregomed

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    merci pour ta réponse je comprend un peu mieux^^.
    Cela dis je pense qu'on peut approcher la vitesse universel^^

  8. #6
    phys4

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    Citation Envoyé par Gregomed Voir le message
    Cela dis je pense qu'on peut approcher la vitesse universel^^
    Oui merci, il est possible d'approcher aussi près que l'on veut la vitesse limite, il suffit d'avoir de l'énergie, voir par exemple le projet LHC qui produit les protons les plus rapides du monde.
    Il y a des nombreuses discussions sur ce problème de vitesse limite.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  9. Publicité
  10. #7
    Amanuensis

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    Citation Envoyé par Gregomed Voir le message
    Sommes nous vraiment sur qu'un photon n'a pas de masse, même infime?
    Non, en science on n'est jamais sûr de quoi que ce soit. Il y a toute une collection d'observations et d'expérimentation permettant de mettre une borne à la masse d'un photon, et cette borne est actuellement si petite qu'aucune théorie considérant cette masse comme nulle n'amène des erreurs perceptibles.

    En d'autres termes, on modélise le photon comme de masse nulle, et rien dans ce qu'on voit dans l'Univers ne met ce modèle en défaut. Dans ce cas on dit "la masse est nulle", tout en se rappelant (de temps en temps) qu'en science on n'est "sûr" de rien.

  11. #8
    Gregomed

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    Merci pour ces idées très interéssante.
    Maintenant ( vous allez dire que je suis chiant avec mes questions^^ ), le soleil propulse les photons via l'energie nucléaire " même principe ", le photon n'ayant pas de masse, il sera propusé à la vitesse ultime. Est ce que dans ce cas il ne serai pas possible de coupler cette energie nucléaire, dans des moteurs de navettes spaciales, comme moyen de propulsion élevé. Je suis conscient que plus l'objet va vite plus il subit des frottements ce qui entraine une augmentation de la chaleur et en suis la désintégration.

    Maintenant il me semble avoir lu dans un de vos dossiers, que leq chercheur aurai inventé des nano-tubes de carbone, qui seraient plus résistant que le diamant?
    Le carbone est réputé comme étant très léger et solide.
    Ne serait-il donc pas possible de créer des fuselages en pour les navettes avec cette nano-technologie, et pouvoir ainsi approcher la célérité, avec desq moteur à propulsion nucléaire, sans risquer une désintégration?

  12. #9
    Alzen McCAW

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    boujou',
    Citation Envoyé par Gregomed Voir le message
    Ne serait-il donc pas possible de créer des fuselages en "carbone (?)" pour les navettes avec cette nano-technologie, et pouvoir ainsi approcher la célérité, avec des moteurs à propulsion nucléaire, sans risquer une désintégration?
    on pourrait même se passer du fuselage, pour faire plus léger, mais le moteur, on fait comment pour lui enlever de la masse? Et les voyageurs, ils font un régime ?
    Attention, vivre c'est mortel...

  13. #10
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    Salut,

    Une fois dans l'espace, il n'y a plus de frottement.

    Les frottements c'est surtout lors de la rentrée dans l'atmosphère qu'ils sont un problème. Au décollage, même avec un super hyper méga moteur, la vitesse resterait raisonnable : on ne peut de toute façon pas trop accélérer, ça tuerait les astronautes (ou ça détruirait les instruments).

    Des propulseurs nucléaires ont déjà été étudié et testé. Le problème est surtout qu'il ne faut pas de panne. Si la fusée explose au décolage, je te dis pas la catastrophe !!!!

    Ce qui compte, c'est surtout le rapport poids moteur/poussée et masse éjectée/poussée. Comme la suggéré Alzen. Et les moteurs les plus efficaces de ce point de vue restent pour les fortes poussées les réacteurs chimiques et pour les faibles poussées les réacteurs ioniques qui sont de plus en plus utilisés.

    L'énergie nucléaire n'apporterait pas grand chose. Sauf peut-être la durée.

    A noter que les thermocouples des sondes qui voyagent longtemps (comme les sondes Voyagers et Explorers) sont déjà allimenté par du plutonium (mais là, c'est la chaleur due à la radioactivité qui est utilisée, pas les réactions nucléaires).
    Keep it simple stupid

  14. #11
    Gregomed

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    Ok très bien.
    Maintenant les energies que vous me sitez, sont elles inépuisable? offre telle la possibilité de propulser à de très grande vitesse proche de la Célérité?
    Est ce qu'il existerai, une energie libre dans l'espace inépuisable et puissante?
    Quand je parlé de fuselage en carbone c'est en faite, c'est juste pour dire que si les vaiseaux étaient plus légers ça faciliterai le déplacement à grande vitesse, même pour quitter la Terre cela demanderai moins de puissance.

    A aussi, question farfelu, la Terre nous maintient grace à la gravité ne serait il pas possible d'inventé des objets qui annulerai cette loi? Comme deux aiment qui ce repousse?

  15. #12
    Amanuensis

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Une fois dans l'espace, il n'y a plus de frottement.
    ????

    Dans le vide parfait, il n'y a pas de frottement (et encore...).

    Dans l'espace (au sens utilisé dans le contexte), c'est autre chose. Certes les frottements sont négligeables à "faible" vitesse. Mais comme il est ici question de vitesse quasi-luminique...

    Même si ce n'est pas le problème premier, il est tout à fait correct de soulever le problème des matériaux pour résister aux agressions (frottements, rayonnement, etc.) subis dans l'espace par un objet de taille conséquente et allant à des vitesses quasi-luminique.

  16. Publicité
  17. #13
    Gregomed

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    OK, donc là j'ai deux avis^^, donc il y a aussi des frottement dans l'espace mais si elle sont faible.
    C'est bien ce que je pensais mais n'étant pas pro dans ce domaine. Car après nombreuses lecture, dans l'espace il y a bien du gaz qui circule librement?

  18. #14
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    Salut,

    Citation Envoyé par Gregomed Voir le message
    OK, donc là j'ai deux avis
    C'est Amanuensis qui a raison, je n'avais en effet pas fait attention.

    Citation Envoyé par Gregomed Voir le message
    C'est bien ce que je pensais mais n'étant pas pro dans ce domaine. Car après nombreuses lecture, dans l'espace il y a bien du gaz qui circule librement?
    Oui, mais en très faible quantité. Le vide intersidéral est généralement bien meilleur que les meilleurs vides qui peuvent être obtenus en laboratoire.

    Ce qui il y a pas mal, en tout cas dans le voisinage des étoiles, c'est des flux de particules chargées (vent solaire). Et même la lumière !!! (pression de rayonnement) On trouve aussi des poussières (très très peu, sauf conditions particulières comme lorsqu'on approche de certains corps comme la queue d'une comète, bien que là aussi c'est fort peu dense, bien moins que l'atmosphère terrestre). Malgré leur faible densité ces poussières jouent un rôle primordial dans l'évolution d'une galaxie, leur chimie est complexe, les poussières sont opaques aux rayonnements (et peuvent donc chauffer) et ce sont ces poussières dans le nuage de gaz à l'origine de notre Soleil qui ont donné les planètes. Comme on dit parfois, nous sommes de la poussière d'étoile
    Keep it simple stupid

  19. #15
    Gregomed

    Re : Question, au sujet de la vitesse de la lumière.

    Ok merci pour ces réponses.
    Pouvez vous s'il vous plaît m'aider dans les exercices de Physique?
    J'ai un poste situé dans cette rubrique un peu plus bas.
    SVP.
    J'ai vraiment besoin d'aide, et j'ai soif de connaîssance.

Discussions similaires

  1. Question Bête Vitesse de la Lumière
    Par Mikeemax dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 27/03/2011, 19h33
  2. question sur la vitesse de la lumiere
    Par swoonboy dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 10/02/2007, 20h28
  3. Question: vitesse de la lumière...
    Par etienne3000 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/10/2006, 17h42
  4. Question sur la vitesse de la lumière
    Par r0d dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/06/2006, 20h42
  5. Question: Référentiel et vitesse de la lumière.
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 30/12/2004, 21h17