Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

La conductivité de l'air



  1. #1
    seraph

    La conductivité de l'air


    ------

    Je fais un TIPE sur la foudre , et lors d'une expérience réalisée à l'aide d'un condensateur composé de 2 plaques j ai calculé la conductivité de l'air. J'aimerai comparer ma valeur à une valeur theorique ou a une autre valeur expérimentale pour m'assuré de ma valeur. Je trouve partout quelle elle nulle mais il doit tout de meme y avoir une valeur , minime , puisque un condensateur a une resistance de fuite. Merci pour les réponses

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    b@z66

    Re : La conductivité de l'air

    Citation Envoyé par seraph
    Je fais un TIPE sur la foudre , et lors d'une expérience réalisée à l'aide d'un condensateur composé de 2 plaques j ai calculé la conductivité de l'air. J'aimerai comparer ma valeur à une valeur theorique ou a une autre valeur expérimentale pour m'assuré de ma valeur. Je trouve partout quelle elle nulle mais il doit tout de meme y avoir une valeur , minime , puisque un condensateur a une resistance de fuite. Merci pour les réponses
    L'air n'a pas à priori de conductivité ou plutôt elle serait nulle en dessous d'une certaine valeur de champs électrique appliqué(comme le vide) et au dessus cette conductivité augmenterait d'un seul coup de façon importante. Je ne pense pas que cela indique une conductivité au sens linéaire que l'on connait(E=sigma*J). Je ne me souviens plus vraiment du nom de cette valeur de champ limite(je crois que c'est "champ de claquage de l'air" ou un truc dans le genre). Pour ton exposé c'est par contre important puisque dans le cas de la foudre ce fameux seuil de champs électrique est franchi et c'est pour cela qu'elle se déchenche d'un seul coup. Pour ce qui est de l'exemple d'un condensateur, ta remarque n'est pas très adéquate puisqu'on se débrouille en général pour remplacer l'air entre ses armatures par un autre matériau de permitivité différente. C'est pour ce matériau que l'on parle de résistance de fuite.


  4. #3
    b@z66

    Re : La conductivité de l'air

    Le nom que je cherchai est "champ disruptif". Il indique qu'il faut une tension d'au moins 360000V entre deux point de l'air éloigné de 1 cm pour créer une étincelle entre ces deux points. Tu en as une définition sur Wikipédia.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Champ_disruptif
    Dernière modification par b@z66 ; 09/11/2005 à 18h00.

  5. #4
    Chip

    Re : La conductivité de l'air

    Citation Envoyé par b@z66
    Il indique qu'il faut une tension d'au moins 360000V entre deux point de l'air éloigné de 1 cm pour créer une étincelle entre ces deux points.
    Il y a une coquille dans la page Wikipédia, c'est en fait 36000 V/cm.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Meumeul

    Re : La conductivité de l'air

    pfiouuuu...je prefere nettement les 36 kV/m.

    SInon, la conductivite de l'air n'est pas nulle !!! meme en dessous du claquage ; elle est juste nettement plus faible. En fait, meme avant le claquage, tu peux ioniser les particules proches d'une armature, et la faire migrer vers l'autre....(pour s'en convaincre, une recherche sur les lifters sur google). Tu as peut etre une chance de trouver ta valeur quelque part dans une de ces pages.....

  8. #6
    b@z66

    Re : La conductivité de l'air

    Citation Envoyé par Meumeul
    pfiouuuu...je prefere nettement les 36 kV/m.

    SInon, la conductivite de l'air n'est pas nulle !!! meme en dessous du claquage ; elle est juste nettement plus faible. En fait, meme avant le claquage, tu peux ioniser les particules proches d'une armature, et la faire migrer vers l'autre....(pour s'en convaincre, une recherche sur les lifters sur google). Tu as peut etre une chance de trouver ta valeur quelque part dans une de ces pages.....
    La conductivité n'est peut-être pas nulle, il n'empêche qu'elle est vraiment très très très faible pour les champ relativement faible alors dire qu'elle est nulle n'est pas si loin de la vérité. L'apparition de l'arc électrique n'est pas quelques chose qui se produit progressivement en augmentant le champ électrique, il y a assurément un effet de seuil qui joue nettement sur la conductivité.
    Enfin pour les 36KV et non 360KV, il y avait effectivement une coquille dans la page de Wikipédia.


  9. Publicité
  10. #7
    Meumeul

    Re : La conductivité de l'air

    je suis totalement d'accord, cependant vu la manip de Seraph (condensateur plus ou moins plan) ca suggere un travail avant le claquage (de plus, il faut trouver le prof de sup/spé qui va te laisser faire mumuse avec 50kV !!!!! )

  11. #8
    b@z66

    Re : La conductivité de l'air

    Citation Envoyé par Meumeul
    je suis totalement d'accord, cependant vu la manip de Seraph (condensateur plus ou moins plan) ca suggere un travail avant le claquage (de plus, il faut trouver le prof de sup/spé qui va te laisser faire mumuse avec 50kV !!!!! )
    En fait, dans sa manip, c'était plutôt le terme de résistance de fuite qui me gênait même s'il existe une conductivité faible de l'air. D'un autre coté, je ne pense pas que c'est en branchant une pile de 1,5V aux bornes du condo qu'il va réussir à observer quelque chose.
    Enfin, on peut toujours générer du 50KV temporairement même avec des composants de base, ce qu'il faut voir c'est le courant correspondant pour vérifier que ce n'est pas dangereux.
    Dernière modification par b@z66 ; 09/11/2005 à 22h11.

  12. #9
    Meumeul

    Re : La conductivité de l'air

    Si tu travailles avec des petites charges, pas de probleme, mais si tu veux faire une mesure sur une manip', faut quand meme que tu es le temps de la faire et donc maintenir ta haute tension.

    Sinon, je suis plutot d'accord.

  13. #10
    _Goel_

    Lightbulb Re : La conductivité de l'air

    Eh, si ca se trouve c'est du pain béni ! :

    http://foudre.free.fr/PremierPartie.htm

    nota : 30kV en air sec, jusqu'à 10kV en air saturé en humidité (tension de claquage de l'air)
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  14. #11
    seraph

    Re : La conductivité de l'air

    merci a tous pour vos reponses, je vous explique ma manip, c est un circuit R-C alimenté en sinusoidale et avec R. En considerant que la resisatance de fuite est un Rf parrallele au condensateur on a, en considerent de plus la resistance de l'oscillo R0, 1/Rf + 1/Ro = 1/R
    en prenant de telle façon que Uc = E/2.
    J obtients donc bien une valeur de resistance de fuite et avec la formule Rf = e/ ( conduc-air * surface ) j en deduite la conduc de l 'air.
    je trouve une valeur de 3*10^-9 S.m-1

    Qu en pensez vous ?

  15. #12
    seraph

    Re : La conductivité de l'air

    personne n en pense qq chose ?

    et sinon auriez vous des idées d' expérience pour traiter le sujet : FOUDRE : FORCE MECANIQUE ET ELECTRIQUE. j avai pensez aux ondes sonores , mais je sais pas trop quoi faire en expérience et niveau élec je pensai exp sur tension de claquage.
    auriez vous d autres idée ?

  16. Publicité
  17. #13
    Baygon_Jaune

    Re : La conductivité de l'air

    Déjà, pour observer une décharge, tu peux prendre une pointe en face d'un plan, ça diminue pas mal les tensions à atteindre. Ensuite, dans bon nombre de lycées il y a encore de vieilles machines genre Wimshurst qui devraient te permettre d'amorcer une décharge.
    Si tu places une très grosse résistance en parallèle, suivi d'une plus petite aux bornes de laquelle tu met un oscillo (ou un voltmètre), tu devrais (après étalonnage) pouvoir dire à quelle tension s'opère le claquage.
    Attention quand même à la manip, même si la puissance est faible, quelques dizaines de kV ça secoue pas mal (c'est le principe des tasers) ^^
    « L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! » Desproges

  18. #14
    mattlander

    Re : La conductivité de l'air

    Pas mal les gars...si vous prendrez un transformateur de type celui qui se trouve dans les ancienne radio (120 v to 12 v) et que vous raprocher les poles ( 120 V ) de quelque cm.et apres une pile ( v Dc ) vous reliez une branche a la section primaire,et essaye de taper l'autre branche avec l'autre pole de la pile et vous voyer une etincelle qui se produit entre les bornes secondaire du transformateur,comme un laser(Ne touche pas les poles le voltage peux depasser 2kv selon le voltage de la pile utilise ).....l'air a vraiment une resistance,je pense aussi que ca depend de la frequence et du haut voltage.

  19. #15
    f6bes

    Re : La conductivité de l'air

    Citation Envoyé par mattlander Voir le message
    Pas mal les gars...si vous prendrez un transformateur de type celui qui se trouve dans les ancienne radio (120 v to 12 v) et que vous raprocher les poles ( 120 V )
    Bjr à toi,
    2005,2006,2007,2008,.....2010,....2012.

    Bonne journée

  20. #16
    obi76
    Modérateur*

    Re : La conductivité de l'air

    Et bonne année ! Je ferme.

    Pour la modération,
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

Discussions similaires

  1. conductivité
    Par cpai dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/12/2007, 21h27
  2. Conductivité
    Par Ferit dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/12/2006, 08h54
  3. Conductivité
    Par Kanami dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/10/2006, 20h30
  4. conductivité
    Par benj01 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/01/2006, 20h33
  5. Bras en l'air et tête en l'air ;-)
    Par [RV] dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/07/2003, 10h33