Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Une question sur la lumière et le temps



  1. #1
    tlecoz

    Une question sur la lumière et le temps


    ------

    Bonjour !

    Je viens de tomber sur une vielle conversation sur ce forum datant de 2007 et concernant les voyages dans le temps.
    http://forums.futura-sciences.com/de...rer-temps.html

    Je n'ai aucun bagage technique particulier, je ne connais casiment rien en physique mais bizarrement j'ai un point de vue sur le voyage dans le temps, un point de vue complètement à coté de la plaque je n'en doute pas une minute, mais j'aimerais savoir pourquoi il est à coté de la plaque Et c'est la raison de mon message ici...
    (je pars du principe qu'il est faux car je ne retrouve ce raisonnement nulle part, ce doit vraiment être absurde ^^)




    Pour moi, c'est une évidence , on peut remonter le temps !

    Bizarrement j'ai plus de facilité à penser qu'on puisse voyager dans le passé que dans le futur
    (sauf si on se trouve dans le passé suite à un voyage dans le temps, auquel cas il me parait évident que le "futur/présent" existe là ou on s'attend à le trouver).

    J'ai l'impression, mais c'est probablement une erreur, que remonter dans le passé on sait déjà faire : il suffit de prendre un téléscope-ultra-puissant.
    De fait, je me dit que pour voyager dans le temps, il me suffit d'avoir 2 ou plusieurs téléscope ultra-puissant (mais de puissance différente) et en passant de l'un à l'autre je devrais pouvoir observer le même objet à des époques différentes (?).

    De fait, si les extraterrestres existent, et qu'ils peuvent observer la terre avec plusieurs télescope ultra-puissant, ils devraient également pouvoir remonter/voyager dans le temps terrestre (?)
    Et tout comme nous avec nos téléscopes, ils pourraient observer plusieurs époque en même temps (tout en ciblant le même objet, dans la même dimension (?) )

    Si oui, alors ne nous "suffit"-il pas d'aller plus vite que la vitesse de la lumière pour "remonter" le faisceau de lumière terrestre ?

    J'envisage plus facilement d'aller dans le passé puis de revenir car la lumière contenant les évènements passé existe, il semble possible de la suivre, la remonter, voyager dedans (cf: les téléscopes), on peut aussi tourner le telescope un peu pour anticiper son déplacement (je suppose), mais si la lumière n'est pas encore arrivée on verra du vide avant qu'elle n'arrive , ce qui me fait penser que si on va plus vite et dans la même direction que le "faisceau de lumière terrestre" , on devrait tomber sur du vide jusqu'a ce que la lumière ne nous rejoigne (?)

    Il me parait beaucoup plus efficient d'avoir un rayon de lumière unique qui puisse décrire à lui seul une infinité "d'instants" différent (qui seront perçu comme unique par tout les "acteurs") que d'avoir un monde parallèle par possibilité.

    En fait, c'est presque l'extrême opposé puisque de mon point de vue, le passé et le présent existent en même temps, ce ne sont que "des lieux" différents , les "acteurs" ont l'impression d'interagir/faire des choix dans chaque lieu mais les seules vrais choix ne sont fait que dans le présent.

    Je crois aux monde parallèles, mais quand je penses à eux j'imagine plus les gammes de fréquences qu'on ne perçoit pas et qui décrivent sans doute d'autre réalités se superposant à la nôtre , mais je ne vois pas de rapport logique avec les voyages dans le temps (mais c'est sans doute parce qu'il s'agit d'un concept qui n'a justement rien a voir )


    Quel est votre point de vue sur tout ça ?



    Merci d'avance !

    -----
    Dernière modification par tlecoz ; 08/11/2011 à 01h26.

  2. Publicité
  3. #2
    rommelus

    Re : Une question sur la lumière et le temps

    Bonjour,

    On suppose que pour un quelconque physicien le mouvement de la lumière émise par une source ne dépend pas du mouvement de la source ?

    Si oui alors voici une remarque qui n'a pas pour but de contredire l'hypothèse : si un physicien voyage aussi vite que la lumière qu'il émet alors il se croira invisible, il ne pourra voir la lumière émise par ses mains ni par son horloge. Peut être même qu'il va mourir parce que les signaux électriques qui transportent les informations dans son cerveau ne se déplaceront plus.

    Si on voyage dans le temps, c'est pour aller causer avec les personnes du passé ?

    Si un physicien va plus vite que la lumière qu'il émet et s'il ralentit à un moment alors il pourrait se voir entrain de rajeunir sans pouvoir interagir avec son lui du passé.

    Cordialement,
    Rommel Nana Dutchou
    Dernière modification par rommelus ; 08/11/2011 à 02h35.

  4. #3
    Xoxopixo

    Re : Une question sur la lumière et le temps

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Rommelus
    Si oui alors voici une remarque qui n'a pas pour but de contredire l'hypothèse : si un physicien voyage aussi vite que la lumière qu'il émet alors il se croira invisible, il ne pourra voir la lumière émise par ses mains ni par son horloge. Peut être même qu'il va mourir parce que les signaux électriques qui transportent les informations dans son cerveau ne se déplaceront plus.
    Si je ne m'abuse, il me semble que cette affirmation est erronée.

    "Un physicien voyage aussi vite que la lumière" : Non, localement il ne le peut pas, la lumière sera toujours, à notre connaissance, plus rapide que lui.
    "Un physicien voyage aussi vite que la lumière" : Une vitesse n'a de sens que si on précise un réferentiel dans lequel on la mesure.
    "il se croira invisible, il ne pourra voir la lumière émise par ses mains ni par son horloge" : Non, la lumière ira à C dans le referentiel lié au physicien.
    Elle partira des mains vers l'oeil du physicien comme à l'accoutumé (sur Terre).
    (Je vois ça comme une "bulle" spatiotemporelle qui contient le physicien)
    D'un point de vue général, les lois physiques sont les mêmes localement (sans chipoter ), quelle que soit sa vitesse par rapport à n'importe quel autre réferentiel.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  5. #4
    rommelus

    Re : Une question sur la lumière et le temps

    Bonjour Monsieur,

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    Bonjour,
    Si je ne m'abuse, il me semble que cette affirmation est erronée.
    "Un physicien voyage aussi vite que la lumière" : Non, localement il ne le peut pas, la lumière sera toujours, à notre connaissance, plus rapide que lui.
    "Un physicien voyage aussi vite que la lumière" : Une vitesse n'a de sens que si on précise un réferentiel dans lequel on la mesure.
    "il se croira invisible, il ne pourra voir la lumière émise par ses mains ni par son horloge" : Non, la lumière ira à C dans le referentiel lié au physicien.
    Elle partira des mains vers l'oeil du physicien comme à l'accoutumé (sur Terre).
    (Je vois ça comme une "bulle" spatiotemporelle qui contient le physicien)
    D'un point de vue général, les lois physiques sont les mêmes localement (sans chipoter ), quelle que soit sa vitesse par rapport à n'importe quel autre réferentiel.
    Voici ce que j'ai éciris pour mémoire :

    Citation Envoyé par rommelus Voir le message
    Bonjour,

    On suppose que pour un quelconque physicien le mouvement de la lumière émise par une source ne dépend pas du mouvement de la source ?

    Si oui alors (...)
    Jusqu'à présent et à ma connaissance, si le mouvement des ondes électromagnétiques devait dépendre de celui de la source d'après un quelconque physicien, la relativité restreinte serait de la science fiction. Personnellement, je crois en la relativité restreinte (qui est la seule théorie permettant à l'électromagnétisme de Maxwell et au principe de relativité de coexister) qui est la base absolue de ma propre théorie.


    Cordialement,
    Rommel Nana Dutchou

    Cordialement,

  6. #5
    rommelus

    Re : Une question sur la lumière et le temps

    Bonjour,

    C'est moi le daltonien apparemment.

    Ma première devait demander si on suppose que le mouvement des ondes dépend effectivement de celui de la source pour un quelconque physicien.

    Cordialement,
    Rommel Nana Dutchou

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Chanur

    Re : Une question sur la lumière et le temps

    Bonjour,

    Citation Envoyé par tlecoz Voir le message
    J'ai l'impression, mais c'est probablement une erreur, que remonter dans le passé on sait déjà faire : il suffit de prendre un téléscope-ultra-puissant.
    Si on veut, mais c'est un peu un abus de langage : on peut juste observer le passé.
    En fait, à un instant donné, on observe la lumière qui nous arrive d'une étoile.
    Si l'étoile est à 10 années-lumières (je suppose que l'étoile ne bouge pas, pour simplifier) on a une image de ce qu'elle était il y a 10 ans.
    Si on regarde une autre étoile, situé, elle, à 100 années-lumières, on la voit telle qu'elle était il y a un siècle.
    Comme on a des télescopes très puissants, on peut observer des objets situés à plus de 10 milliards d'années-lumière, qu'on voit donc tels qu'ils étaient il y a plus de 10 milliards d'années.

    Citation Envoyé par tlecoz Voir le message
    De fait, je me dit que pour voyager dans le temps, il me suffit d'avoir 2 ou plusieurs téléscope ultra-puissant (mais de puissance différente) et en passant de l'un à l'autre je devrais pouvoir observer le même objet à des époques différentes (?).

    De fait, si les extraterrestres existent, et qu'ils peuvent observer la terre avec plusieurs télescope ultra-puissant, ils devraient également pouvoir remonter/voyager dans le temps terrestre (?)
    Et tout comme nous avec nos téléscopes, ils pourraient observer plusieurs époque en même temps (tout en ciblant le même objet, dans la même dimension (?) )
    Non, justement, on ne peut pas cibler le même objet à différentes époques mais seulement l'image qui arrive aujourd'hui sur terre.

    Cordialement,
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement ; et les mots pour le dire arrivent aisément.

  9. Publicité
  10. #7
    tlecoz

    Re : Une question sur la lumière et le temps

    merci pour votre réponse !

    Je reconnais qu'il y a une différence entre voyager dans le passé et observer le passé. Mais l'intérêt de l'observation est qu'elle n'aboutie à aucun paradoxe puisqu'on ne modifie rien, mais elle permet de (dé)montrer que le passé et le présent "co-existent" en même temps mais à des endroit différent et qu'il n'y a pas besoin d'invoquer de nouvelle dimension, des trous noirs et autres bizarrerie pour arriver à ce constat.

    Je ne vois pas bien la différence qu'il y a entre "la réalité" et un film image-par-image contenant l'intégralité des informations (image d'atome par image d'atome) sur tout ce qui existe à un instant donné.

    Je ne doute pas que plein d'aspect des choses m'échappent, mais lesquels ? (en gros, pas dans le détails, inutile de m'asommer ^^)


    Merci d'avance !

  11. #8
    rommelus

    Re : Une question sur la lumière et le temps

    Bonjour,

    Citation Envoyé par tlecoz Voir le message
    Je ne vois pas bien la différence qu'il y a entre "la réalité" et un film image-par-image contenant l'intégralité des informations (image d'atome par image d'atome) sur tout ce qui existe à un instant donné.
    Je ne sais pas si l'analogie est bonne mais regarder un film à télé même atome par atome (ou regarder des images avec son télescope d'une génération avenir) ne risque pas de modifier la fin : le gentil peut mourir. Pourtant être sur la scène permet d'empêcher cette tragédie, ce sont les acteurs qui choisissent la fin du film.

    Cordialement,
    Rommel Nana Dutchou

  12. #9
    tlecoz

    Re : Une question sur la lumière et le temps

    Je ne sais pas si l'analogie est bonne mais regarder un film à télé même atome par atome (ou regarder des images avec son télescope d'une génération avenir) ne risque pas de modifier la fin
    Certes, mais le fait que nous soyons libre de nos choix (et que nous soyons réellement acteur) n'est qu'une hypothèse indémontrable .

  13. #10
    tlecoz

    Re : Une question sur la lumière et le temps

    Si un modo passe par là, je veux bien qu'il supprime mon dernier message, c'était bête de dire ça...

  14. #11
    Xoxopixo

    Re : Une question sur la lumière et le temps

    Citation Envoyé par Rommelus
    Si oui alors (...)
    D'accord, merci pour cette précision.
    J'avais vu ces trois mots, mais il me semblait alors que la suite pouvait prêter à confusion.
    Vous connaissant par vos écrits précédents, j'aurais opté pour une hypothèse de travail plutot qu'un constat de fait, mais je me suis dit que ce n'est peut-être pas le cas de tous le monde.

    Citation Envoyé par Tlecoz
    Je reconnais qu'il y a une différence entre voyager dans le passé et observer le passé. Mais l'intérêt de l'observation est qu'elle n'aboutie à aucun paradoxe puisqu'on ne modifie rien, mais elle permet de (dé)montrer que le passé et le présent "co-existent" en même temps mais à des endroit différent et qu'il n'y a pas besoin d'invoquer de nouvelle dimension, des trous noirs et autres bizarrerie pour arriver à ce constat.
    A la limite, il n'est pas utile de faire référence aux objets spatiaux éloignés.
    Tout objet d'étude est observé avec un retard par rapport à l'état qui permet son observation. Ceci est également valable pour une observation faite d'un objet situé à 1 cm.
    De plus, une mesure nécéssite un temps.

    Par contre je pense qu'il y a confusion entre "la lumière qui est l'image de l'objet" et l'objet lui-même.
    L'objet émet de la lumière, cette lumière se propage, elle est captée.
    La lumière lorsqu'elle est captée fait partie du présent de l'observateur.
    Cette lumière a son histoire, elle peut être déviée, oscille, et a parcouru un espace pendant un temps.
    Plus finement, on peut dire que les photons se propagent de l'espace-temps d'emission vers l'espace-temps d'observation.
    Mais l'objet, qui émet par lui-même ne se propage pas, lui, il reste dans son espace-temps.

    Cette lumière n'est pas identique à ce qu'elle etait au moment de son émission.
    Dire, on observe le passé est, je pense, un abus de langage.

    A noter également que la lumière émise n'est qu'une des "propriétés" de l'objet.
    Un atome continue de vieillir localement indépendement de cette émission.
    La lumière ne peut pas exister avant d'avoir été émise, elle constitue le top instant d'émission localement.

    Certains croient alors que si il etait possible de se déplacer plus vite que la lumière, on remonterait le temps et l'objet ayant émis le photon rajeunirait.
    Ceci est un artefact de raisonnement.
    La lumière n'est pas l'objet et qui plus est en est issu.
    Cette lumière ne peut pas exister si l'atome ne l'a pas émis.

    Pour comprendre, il suffit d'imaginer qu'il soit possible d'atteindre une vitesse telle que nous pouvons nous déplacer quasiment instantanément jusqu'à l'objet.
    Dans ce cas de figure, ne nous étant déplacé que quasiment, instantannément, soit un facteur tres superieur à C, l'objet aura vieilli un peu.
    Si maintenant, il etait possible de se déplacer instantanément, soit à une vitesse infinie, l'objet n'aura pas vieilli... mais il n'aura pas rajeuni pour autant.

    La confusion provient, à mon avis du paradoxe des jumeaux mal interprété.
    Les deux jumeaux vieillissent l'un et l'autre, même si ce n'est pas à la même vitesse relativement l'un à l'autre.
    Mais aucun jumeau ne rajeunit localement, chacun vit sa vie normalement, indépendement de ce qui peut se passer autour d'eux.
    Ils sont chacun dans leur espace-temps.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Une petite question sur la vitesse de la lumière
    Par geeko dans le forum Archives
    Réponses: 120
    Dernier message: 29/06/2013, 00h25
  2. Une question sur le temps en physique quantique :
    Par invité87654321234567 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 52
    Dernier message: 14/02/2010, 00h45
  3. Une question sur le Temps cosmologique .
    Par Korzibsk dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 05/07/2009, 18h23
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 22/02/2009, 18h58
  5. la lumiere un rôle sur l'espace - temps ?
    Par insane dans le forum Archives
    Réponses: 65
    Dernier message: 14/05/2007, 15h36