Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Une question sur le Temps cosmologique .



  1. #1
    Korzibsk

    Une question sur le Temps cosmologique .


    ------

    La relativité générale nous dit que lorsque l'intensité du champ de gravité diminue, l'écoulement du temps s'accélère. (Si j'ai bien compris)

    Je me demande si c'est valable pour l'univers :

    A savoir plus on est proche de la singularité, plus le champ gravitationnel, est fort et plus le temps s'écoule lentement.

    Plus l'univers s'expand, plus son champs gravitationnel moyen diminue, plus l'horloge cosmologique s'accélère.

    Mais comme cette accélération du temps est symétrique pour tout l'univers, on ne peut pas la percevoir.

    Je ma demande si ce raisonnement tient la route ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Cordialement,

    Korzibsk

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Korzibsk

    Cool Re : Une question sur le Temps cosmologique .

    J'arrive même en tenant un tel raisonnement à un paradoxe :

    Car d'un point de vue thermodynamique on associe, une plus grande agitation atomique à un réchauffement, et une moins grande agitation atomique à un refroidissement.

    Hors si le temps cosmologique s'accélère, c'est équivalent pour la matière à une plus grande agitation globale, donc à un réchauffement.

    Ce qui est contre intuitif, car on associerait plutôt une expansion des champs de matière à une mort thermodynamique.

    De même si on regarde sur côté de la singularité, ou les champs de matière se compriment, cela correspond à un réchauffement, ou mais sauf que la Gravité cosmologique augmente et le temps ralentit, ce qui correspond à un refroidissement.

    En poursuivant le raisonnement jusqu'au bout, au plus proche du Big Bang, là où l'énergie est censée atteindre des températures colossales, le temps est pratiquement figé.

    Comme des atomes qui seraient figés à 0 ° Kelvin, zéro absolu...

    Paradoxale non ? où est le bug ???

    Cordialement,

    Korzibsk

  4. #3
    Korzibsk

    Re : Une question sur le Temps cosmologique .

    Se pourrait-il que l'expansion soit équivalente à une création d'énergie,
    qui contrecarre exactement la diminution de la densité de matière.
    Auquel cas l'énergie de l'univers pourrait être invariante.
    L'idée étant qu'il existe un couplage de l'énergie à l'espace-temps.

    Cordialement

    Korzibsk

  5. #4
    Coincoin

    Re : Une question sur le Temps cosmologique .

    Salut,
    Dire que le temps s'accélère n'a aucun sens. Quoi que tu fasses, la vitesse du temps est toujours de 1 s/s !
    Quand on dit que le temps s'accélère ou ralentit en fonction du champ gravitationnel, c'est qu'on compare un point dans le champ et un autre point plus loin. Tu ne peux pas comparer deux instants différents (car tu ne peux pas envoyer de message dans le passé).

    Et pour l'histoire de la thermodynamique, ce qui compte pour la vitesse des molécules, c'est le temps à l'endroit où elles sont qui compte. On se fiche de savoir s'il passe plus ou moins vite qu'à un autre endroit.
    Encore une victoire de Canard !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Korzibsk

    Re : Une question sur le Temps cosmologique .

    Dire que le temps s'accélère n'a aucun sens. Quoi que tu fasses, la vitesse du temps est toujours de 1 s/s !
    Quand on dit que le temps s'accélère ou ralentit en fonction du champ gravitationnel, c'est qu'on compare un point dans le champ et un autre point plus loin. Tu ne peux pas comparer deux instants différents (car tu ne peux pas envoyer de message dans le passé).
    Mais si cela a du sens :

    Imagine cette expérience de pensée :

    Je simule sur un ordinateur un univers virtuel, avec des êtres virtuels :
    ces êtres virtuels n'ont pas d'autre référentiel de temps que le mouvement des objets cosmiques de leur univers virtuel.

    Suppose un instant que je booste mon PC, et que je multiplie par 2 ou par 3 la vitesse du processeur de mon PC, permettant au programme de tourner 2 ou 3 fois plus vite.

    Les êtres virtuels de mon monde virtuels, continuerons à vivre leur vie virtuelle , selon un mode relatif, et un temps relatif, propre au programme, indépendamment de la vitesse d'exécution du processeur.

    Conclusion
    : L'idée d'un temps relatif, n'est pas incompatible avec celle d'un temps absolu, qui serait le temps propre de l'univers.

    Dont la vitesse d'écoulement serait couplée l'expansion.
    Cela revient à donner une dimension supplémentaire au temps.

    Selon cette idée, la densité d'énergie proche du big bang, n'a pas pu atteindre de valeur infinie, car cela équivaudrait dans mon expérience de pensée, à un arrêt du microprocesseur.

    Preuve que la relativité générale a ses limites...

    Cordialement,

    Korzibsk
    Dernière modification par Korzibsk ; 04/07/2009 à 22h28.

  8. #6
    Korzibsk

    Re : Une question sur le Temps cosmologique .

    Je suppose que,

    Si l'on disposait d'une théorie quantique de la gravitation, on saurait comment cette 2 ème dimension du temps se comporte.

    Cordialement,

    Korzibsk

  9. Publicité
  10. #7
    Korzibsk

    Re : Une question sur le Temps cosmologique .

    Le temps imaginaire d'Hawking :

    http://www.astrosurf.com/luxorion/cosmos-quantique5.htm

    Cordialement,

    Korzibsk

  11. #8
    Coincoin

    Re : Une question sur le Temps cosmologique .

    Sauf que pour les êtres virtuels de ton exemple, le temps de l'ordinateur n'a aucun sens : il ne change strictement rien à leur univers et n'est pas du tout mesurable. Bref, pour eux, c'est de la métaphysique, pas de la science.

    De toute façon, la valeur précise du temps n'est qu'une coordonnée sans importance. Or en relativité générale, tu as le droit de faire des changements de coordonnées. Si tu as un temps qui tend lentement mais asymptotiquement vers une certaine valeur initiale, alors je peux très bien décrire la même chose dans un système de coordonnées où le temps commence à zéro et évolue gentiment.
    Encore une victoire de Canard !

  12. #9
    Korzibsk

    Re : Une question sur le Temps cosmologique .

    Sauf que pour les êtres virtuels de ton exemple, le temps de l'ordinateur n'a aucun sens : il ne change strictement rien à leur univers et n'est pas du tout mesurable. Bref, pour eux, c'est de la métaphysique, pas de la science.
    Oui effectivement, dans mon expérience de pensée ce temps "imaginaire" est une vérité indécidable, car inaccessible à toute perception, mes pauvres êtres imaginaires étant enfermés dans leur monde virtuel...

    Mais dans notre univers, nous avons un indice qui nous dit comment la composante imaginaire du temps évolue :

    L'expansion,

    Ce temps imaginaire couplé à l'expansion, est orthogonale au temps
    relatif, il nous indique à quel moment de l'histoire de l'univers nous nous situons.

    Un univers en contraction correspondrait à une inversion du temps imaginaire.

    En supposant que cette théorie tiennent la route, on peut en déduire, que l'univers n'a pas encore atteint la moitié de sa vie...

    Cordialement,

    Korzibsk

  13. #10
    Coincoin

    Re : Une question sur le Temps cosmologique .

    L'expansion n'a rien d'un mystère non-résolu. C'est une prédiction directe de la relativité générale.
    Encore une victoire de Canard !

  14. #11
    Korzibsk

    Re : Une question sur le Temps cosmologique .

    La RG prévoit des scénarios possibles, mais ne dit pas lequel sera retenu ( Big Bang, Big Crunch, Big Rip ).

    Ai-je bien compris ?

    Cordialement,

    Korzibsk

  15. #12
    Coincoin

    Re : Une question sur le Temps cosmologique .

    La RG décrit comment se déroule l'expansion en fonction des différents composants présents dans l'Univers (quantité de matière, d'énergie noire, ... ; propriété de l'énergie noire, ...).
    Encore une victoire de Canard !

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Le temps cosmologique
    Par jojo17 dans le forum Archives
    Réponses: 24
    Dernier message: 26/12/2011, 15h45
  2. Encore une question de temps
    Par Rhedae dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/02/2009, 20h16
  3. Question sur le temps cosmologique
    Par Mumyo dans le forum Archives
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/08/2008, 13h36
  4. TIPE: temps de vol, juste une question anodine
    Par Chingachook dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/01/2007, 17h51
  5. Encore une question de temps
    Par Bob Trebor dans le forum Physique
    Réponses: 25
    Dernier message: 01/07/2005, 12h54