Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Physique quantique



  1. #1
    Neizer

    Post Physique quantique

    Bonjour,

    Je suis étudiant à bordeaux 1, vous vous en doutez je veux donc continuer mes études dans la physique et tout particulièrement la physique quantique, bien que mon année de licence soit consacré à la physique ingénierie, je ne suis pas persuadé que celle-ci sois la mieux adapté à ce que je veux finalement faire.
    Souhaiterai donc savoir quelle fac ou école serait la plus adapté pour l'étude de la physique quantique . Tout en sachant que mon parcours scolaire est particulier et que je n'ai pas décroché de mention au bac (je ne conte donc pas sur les écoles prestigieuses où il est demandé d'avoir mention très bien pour y rentrer).

    Je vous remercie d'avance pour vos futur réponses qui ,je l'espère, vont m'aider!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    NoNo282

    Re : Physique quantique

    Hello,

    Si tu veux venir faire un p'tit tour en Suisse, il y a l'EPFL, très prestigieuse mais libre d'accès : pas besoin de mention, pas d'exam d'entrée.


    A bientôt
    « Peut-on penser la science ? Une science de la science est-elle possible ? »

  4. #3
    NoNo282

    Re : Physique quantique

    *Désolé pour le double post. Comment modifie-t-on les messages ?

    Voici le lien du clip, à chaque fois que je le regarde je suis impatient d'y aller !!! http://www.youtube.com/watch?v=v9Zn-RGoybA

    +
    « Peut-on penser la science ? Une science de la science est-elle possible ? »

  5. #4
    Neizer

    Re : Physique quantique

    Oui effectivement merci, mais je m'y étais déjà très intéressé, malheureusement il faut avoir des moyens que je n'ai pas pour le moment :/. Surtout que ça devient compliqué pour toucher les bourses!
    Je te remercie quand même de m'avoir répondu

  6. #5
    Hermann2

    Re : Physique quantique

    Salut, voila je ne vais peut être pas vous indiquer un établissement "adapté pour l'étude de la physique quantique", juste vous préciser que vous aurez de toute façon à faire de la physique quantique si vous entamez des études en physique (en temps que spécialité), maintenant si vous êtres passionné par la physique quantique et le formalisme de la mécanique quantique, je vous conseille de choisir des études en "physique théorique", un domaine qui est principalement fondé sur la M.Q et la Relativité d'Einstein.
    la physique quantique n'étant à elle seule, pas une spécialité, mais une théorie sur la quelle se basent de nombreux domaines de la physique.
    Bon courage ^^.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    NoNo282

    Re : Physique quantique

    Oui, je sais que les coûts sont élevés, mais il y a toujours des solutions, il ne faut pas que l'argent soit une impasse pour les études !
    « Peut-on penser la science ? Une science de la science est-elle possible ? »

  9. Publicité
  10. #7
    gatsu

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par Neizer Voir le message
    Bonjour,

    Je suis étudiant à bordeaux 1, vous vous en doutez je veux donc continuer mes études dans la physique et tout particulièrement la physique quantique, bien que mon année de licence soit consacré à la physique ingénierie, je ne suis pas persuadé que celle-ci sois la mieux adapté à ce que je veux finalement faire.
    Souhaiterai donc savoir quelle fac ou école serait la plus adapté pour l'étude de la physique quantique . Tout en sachant que mon parcours scolaire est particulier et que je n'ai pas décroché de mention au bac (je ne conte donc pas sur les écoles prestigieuses où il est demandé d'avoir mention très bien pour y rentrer).

    Je vous remercie d'avance pour vos futur réponses qui ,je l'espère, vont m'aider!
    Salut,

    Quels sont les parcours et spécialités de master physique proposés dans ta fac ?
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  11. #8
    Neizer

    Re : Physique quantique

    Oui c'est bien de la physique théorique, que je veux faire. Je sais bien que la physique quantique est de toute façon au programme, mais pour moi l'on ne fait pas assez de physique fondamental ou du moins on tarde à en faire !
    En master j'ai deux choix: - science de la fusion
    - Physique

    Je choisirai donc le master recherche Physique qui est lui issu de la fusion des deux spécialités recherche APC (Astrophysique et Physique Corpusculaire) et LMN (Lasers Matière et Nanosciences)

    Les UEs couvrent principalement les secteurs du Laser, de la Matière condensée et des Nanosciences :

    les sources lasers, les matériaux pour l'optique, les méthodes optiques de spectroscopie et d’imagerie, la micro-fluidique, et la biophotonique

    Ainsi que les secteurs Astrophysique et Nucléaire, un certain rapprochement est motivé d’un point de vue thématique par l’étroite relation entre les différentes disciplines qui composent ces deux voies, tant du point de vue expérimental et observationnel que d’un point de vue théorique.

    Résumé du master 1...

    Je vous remercie tous pour vos réponses! Et suis désolé pour ma réponse tardive, dû au fait qu'en ce moment j'ai pas mal d'examens.

  12. #9
    gatsu

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par Neizer Voir le message
    Oui c'est bien de la physique théorique, que je veux faire. Je sais bien que la physique quantique est de toute façon au programme, mais pour moi l'on ne fait pas assez de physique fondamental ou du moins on tarde à en faire !
    En master j'ai deux choix: - science de la fusion
    - Physique

    Je choisirai donc le master recherche Physique qui est lui issu de la fusion des deux spécialités recherche APC (Astrophysique et Physique Corpusculaire) et LMN (Lasers Matière et Nanosciences)

    Les UEs couvrent principalement les secteurs du Laser, de la Matière condensée et des Nanosciences :

    les sources lasers, les matériaux pour l'optique, les méthodes optiques de spectroscopie et d’imagerie, la micro-fluidique, et la biophotonique

    Ainsi que les secteurs Astrophysique et Nucléaire, un certain rapprochement est motivé d’un point de vue thématique par l’étroite relation entre les différentes disciplines qui composent ces deux voies, tant du point de vue expérimental et observationnel que d’un point de vue théorique.

    Résumé du master 1...

    Je vous remercie tous pour vos réponses! Et suis désolé pour ma réponse tardive, dû au fait qu'en ce moment j'ai pas mal d'examens.
    Ok j'ai aussi été voir sur le site de Bordeau 1 et selon moi il n'y a pas besoin de chercher plus loin, tu as déjà tout ce que tu désires dans le programme de Master physique spécialité physique non (de l'optique quantique à l'interaction faible en passant par la physique des plasmas et la biophysique) ?

    Ou sinon qu'est ce qui ne te convient pas ou que voudrais tu de plus ?
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  13. #10
    Neizer

    Re : Physique quantique

    Je ne peux pas effectivement vous dire que le programme de master ne m'intéresse pas mais pour moi, il n'est pas assez complet. Tout comme la licence ... je ne trouve que la physique théorique soit assez "approfondie". Et bien que j'ai le temps devant moi avant d'aller en doctorat, pour le moment, les formations qui y ont été proposé ne m'intéresse pas .
    Je dois admettre que cette Fac me convient par rapport à la qualité des cours ainsi que leur système de contrôle continue, mais je ne suis pas persuadé que ce soit la fac qui me propose le meilleur programme pour ce que je veux réellement faire .

  14. #11
    gatsu

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par Neizer Voir le message
    Je ne peux pas effectivement vous dire que le programme de master ne m'intéresse pas mais pour moi, il n'est pas assez complet. Tout comme la licence ... je ne trouve que la physique théorique soit assez "approfondie". Et bien que j'ai le temps devant moi avant d'aller en doctorat, pour le moment, les formations qui y ont été proposé ne m'intéresse pas .
    Je dois admettre que cette Fac me convient par rapport à la qualité des cours ainsi que leur système de contrôle continue, mais je ne suis pas persuadé que ce soit la fac qui me propose le meilleur programme pour ce que je veux réellement faire .
    Donc je pense que la question est là : que veux tu faire exactement ?
    Et "mécanique quantique" n'est pas une réponse dans le sens où tu as apparemment une idée bien précise en tête...
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  15. #12
    Neizer

    Re : Physique quantique

    A vrai dire c'est une très bonne question! Exactement je ne suis pas sur, mais je sais que la théorie quantique des champs m'intéresse beaucoup! (il y a aussi la théorie du plasma... bien qu'elle m'intéresse moins).
    J'en profite, pour demander ce qu'est exactement la phénoménologie "phenomenology particul physics", car je sais que jusqu'alors les seuls liens que j'ai pu trouvé m'informant exactement de ce qu'était la phénoménologie étaient en anglais. Est-ce finalement la théorie appliqué ?

    Je vous remercie de cette question qui finalement va droit au but, et qui plus est très importante. Mais je crains ne pas être encore totalement fixé .

  16. Publicité
  17. #13
    lionelod

    Re : Physique quantique

    En physique, c'est important de savoir pourquoi on s'y interesse!

    Si tu souhaites construire des ponts ou le prochain smartphone, pas besoin de faire de la physique théorique.

    Si tu es d'une nature intello: c'est à dire que tu t'interesses à une science pour sa seule beauté en dehors de tout autre considération (fonction sociale, salaire, etc) alors fonces, sinon ...

  18. #14
    gatsu

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par lionelod Voir le message
    En physique, c'est important de savoir pourquoi on s'y interesse!

    Si tu souhaites construire des ponts ou le prochain smartphone, pas besoin de faire de la physique théorique.

    Si tu es d'une nature intello: c'est à dire que tu t'interesses à une science pour sa seule beauté en dehors de tout autre considération (fonction sociale, salaire, etc) alors fonces, sinon ...
    C'est loin d'être aussi simple que ça et, une fois encore, la physique théorique ne se limite pas à la physique des particules.
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  19. #15
    lionelod

    Re : Physique quantique

    Y a t-il un intérêt autre que celui d'étudier par exemple la Relativité en dehors d'elle même?

    JE veux bien que les effets relativistes soient pris dans les GPS, mais quand même...

  20. #16
    mariposa

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par lionelod Voir le message

    Si tu souhaites construire des ponts ou le prochain smartphone, pas besoin de faire de la physique théorique.

    c'est ce que l'on pourrait croire à priori et pourtant c'est exactement le contraire.

    il y a eu beaucoup de physique théorique en amont du travail des ingénieurs électroniciens.

  21. #17
    albanxiii

    Re : Physique quantique

    Bonjour,

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    il y a eu beaucoup de physique théorique en amont du travail des ingénieurs électroniciens.
    Oui, en amont. Parce que je puis vous dire que quand vous êtes ingénieur, que vous devez lancer la 1ère livebox (je ne me souviens plus de l'année, mais bien avant 2005 !), que vous avez votre chef qui vous met une pression pas possible, FT qui fait pareil sur votre chef, et je ne parle pas des nuits blanches, etc, etc... vous vous moquez bien de savoir que votre circuit intégré qui comporte un coeur de processeur, un modela ADSL et le front end analogique qui va avec fonctionne grâce à telle ou telle propriété des semi-conducteurs, quel est le niveau de Fermi, est-ce qu'on est loin ou non de la températeur de Debye en fonctionnement normal, etc, etc....

    Les personnes qui ont rendu possible la réalisation de tous les composants basé sur les semi-conducteurs ne font pas du tout le même travail que ceux qui les utilisent.

  22. #18
    mariposa

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par albanxiii Voir le message
    Bonjour,


    Oui, en amont. Parce que je puis vous dire que quand vous êtes ingénieur, que vous devez lancer la 1ère livebox (je ne me souviens plus de l'année, mais bien avant 2005 !), que vous avez votre chef qui vous met une pression pas possible, FT qui fait pareil sur votre chef, et je ne parle pas des nuits blanches, etc, etc... vous vous moquez bien de savoir que votre circuit intégré qui comporte un coeur de processeur, un modela ADSL et le front end analogique qui va avec fonctionne grâce à telle ou telle propriété des semi-conducteurs, quel est le niveau de Fermi, est-ce qu'on est loin ou non de la températeur de Debye en fonctionnement normal, etc, etc....

    Les personnes qui ont rendu possible la réalisation de tous les composants basé sur les semi-conducteurs ne font pas du tout le même travail que ceux qui les utilisent.

    Bah oui, c'est pourquoi j'ai précisé en amont.

    ps: Apparemment tu travaillerais chez FT?

  23. Publicité
  24. #19
    gatsu

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par Neizer Voir le message
    A vrai dire c'est une très bonne question! Exactement je ne suis pas sur, mais je sais que la théorie quantique des champs m'intéresse beaucoup! (il y a aussi la théorie du plasma... bien qu'elle m'intéresse moins).
    J'en profite, pour demander ce qu'est exactement la phénoménologie "phenomenology particul physics", car je sais que jusqu'alors les seuls liens que j'ai pu trouvé m'informant exactement de ce qu'était la phénoménologie étaient en anglais. Est-ce finalement la théorie appliqué ?

    Je vous remercie de cette question qui finalement va droit au but, et qui plus est très importante. Mais je crains ne pas être encore totalement fixé .
    Je me rends bien compte qu'il est difficile de s'orienter vers une spécialité aussi tot mais voilà ce que je peux te dire :

    - le Master physique spécialité physique de Bordeaux 1 me semble adapté à une future recherche en (d'après le programme) :
    * matière condensée (matière molle ou physique du solide à la fois théorique et expérimentale)
    * physique des plasmas dans de multiples domaines allant des plasmas industriels froids aux plasmas chauds astrophyiques
    * astronomie (recherche d'exoplanètes, spectroscopie des astres et composition chimique des atmosphères des exoplanètes etc...)
    * biophysique
    * dynamique des fluides complexes
    * interaction rayonnement-matière (essentiellement de l'electrodynamique quantique)
    * physique des particules

    - Cela est corroboré par les laboratoires de recherche affilié à Bordeau 1 en physique :
    * Ondes et Matière

    * Astrophysique de Bordeaux

    * Etudes Nucléaires
    qui a notamment un groupe théorique

    * Laser et Applications

    * Centre Paul Pascal

    - Enfin, il faut faire attention au fait que la physique théorique des hautes énergies (très souvent vendue comme étant la seule physique théorique ce qui est complètement faux) conduit très difficilement à des débouchés que cela soit en thèse, postdoc et encore plus en postes permanents.

    - Plus personnellement, contrairement à ce qu'on croit, elle est aussi très "phénoménologique" (et c'est tant mieux) dans le sens où elle est basée sur un modèle que l'on rafistole à mesure que l'on fait des expériences (attention, le cadre théorique lui n'est à ce jour pas remis en cause).
    Tout ça pour dire, que le modèle standard de la physique des particules et encore moins la théorie des cordes ne sont le graal de la physique que l'on veut faire croire, ce sont "juste" des tentatives de représentations des objets pertinents à des échelles d'énergie, de temps et d'espace données...exactement comme tout ce qui est fait dans le reste de la physique mais à des échelles de temps, d'espace et d'energie differentes.
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  25. #20
    mariposa

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par gatsu Voir le message
    Je me rends bien compte qu'il est difficile de s'orienter vers une spécialité aussi tot mais voilà ce que je peux te dire :

    - le Master physique spécialité physique de Bordeaux 1 me semble adapté à une future recherche en (d'après le programme) :
    * matière condensée (matière molle ou physique du solide à la fois théorique et expérimentale)
    * physique des plasmas dans de multiples domaines allant des plasmas industriels froids aux plasmas chauds astrophyiques
    * astronomie (recherche d'exoplanètes, spectroscopie des astres et composition chimique des atmosphères des exoplanètes etc...)
    * biophysique
    * dynamique des fluides complexes
    * interaction rayonnement-matière (essentiellement de l'electrodynamique quantique)
    * physique des particules
    Bonjour,


    Petite question simple:


    Le master, correspond aux 7 lignes que tu cites?


    Question annexe: master = 3 +4 ieme année où comprend année de DEA?


    -

  26. #21
    gatsu

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    Bonjour,


    Petite question simple:

    Le master, correspond aux 7 lignes que tu cites?
    Oui...


    Question annexe: master = 3 +4 ieme année où comprend année de DEA?
    Master = 4 + 5eme année = 4eme année + DEA pour les anciens

    Note que les domaines de recherches que je mets sont assez variés mais ils reflètent selon moi l'enseignement varié dispensé dans cette formation.

    Bien entendu, qui dit enseignement varié dit aussi "enseignement de surface ou peu approfondie" mais je ne pense pas que cela soit handicapant pour le commencement d'une recherche dans laquelle on connait déjà les bases (mais dont on est pas ultra spécialiste).

    Le reste dépend de l'acceptation des étudiants par les personnels des differents laboratoires de l'université.
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  27. #22
    mariposa

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par gatsu Voir le message
    Oui...




    Master = 4 + 5eme année = 4eme année + DEA pour les anciens

    Note que les domaines de recherches que je mets sont assez variés mais ils reflètent selon moi l'enseignement varié dispensé dans cette formation.

    Bien entendu, qui dit enseignement varié dit aussi "enseignement de surface ou peu approfondie" mais je ne pense pas que cela soit handicapant pour le commencement d'une recherche dans laquelle on connait déjà les bases (mais dont on est pas ultra spécialiste).

    Le reste dépend de l'acceptation des étudiants par les personnels des differents laboratoires de l'université.

    Oui je me suis interrogé sur l'imposante liste en 7 points et cela ne peut qu' être superficiel ou disons culturel.


    pour ma part pendant 3 ans ( 3 + 4 +5) en école d'ingénieur (INSA) je n'ai fait que de la physique du solide

    et nous trouvions çà superficiel, à peine le niveau du Kittel. ( a noter qu'en prépa intégrée INSA on avait déjà un bagage de MQ).


    Tu comprendras évidemment mon interrogation.


    Maintenant il est vrai que cela n'est pas forcement un obstacle pour faire une bonne thèse de spécialité

    car la culture scientifique à long terme çà paye.

  28. #23
    gatsu

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    pour ma part pendant 3 ans ( 3 + 4 +5) en école d'ingénieur (INSA) je n'ai fait que de la physique du solide
    Vous aviez d'autres trucs quand même non ? Vous avez pas bouffé de la physique du solide 8 heures par jours pendant 3 ans si ?

    et nous trouvions çà superficiel, à peine le niveau du Kittel. ( a noter qu'en prépa intégrée INSA on avait déjà un bagage de MQ).
    Tout dépend de ce que tu appelles le "niveau du Kittel" mais si tu veux dire par là que vous connaissiez à peu près le Kittel (du début jusqu'à la fin), cela me semble être un excellent niveau en quittant un master (niveau que je n'ai évidemment pas en physique du solide).


    Tu comprendras évidemment mon interrogation.
    Je la comprends et elle est légitime. Néanmoins à moment je m'interroge sur les objectifs pédagogiques en sortie de Master recherche...je veux dire "faire de la physique de l'état solide" est à peu près aussi vague que dire "faire de la chimie" ; il y a presque autant de sujets differents que de chercheurs (voire même beaucoup plus de sujets). Cependant, l'invariant normalement c'est les techniques (expérimentales ou théoriques) employées pour sonder les propriétés spécifiques à tel ou tel système de l'état solide.

    Tu pourras me rétorquer que ces techniques varient en fonction du type de solides que l'on a à traiter mais au final il n'en reste pas moins vrai que le nombre de techniques est beaucoup plus petit que le nombre de cas d'études.

    Bref je pense qu'un objectif pédagogique raisonable en sortie de Master est la connaissance de certaines techniques qui ont fait leur preuve dans une classe de cas particuliers connus des étudiants. Après tout le reste c'est de la recherche et n'est plus de l'enseignement en soi.

    Maintenant il est vrai que cela n'est pas forcement un obstacle pour faire une bonne thèse de spécialité

    car la culture scientifique à long terme çà paye.
    Je suis d'accord avec cette affirmation mais je me demande si elle reste vraie pour les ingénieurs ou les Master professionnels...si oui pourquoi ? Et si non pourquoi également ?
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  29. #24
    mariposa

    Re : Physique quantique

    Citation Envoyé par gatsu Voir le message
    Vous aviez d'autres trucs quand même non ? Vous avez pas bouffé de la physique du solide 8 heures par jours pendant 3 ans si ?

    Effectivement, heureusement, il y avait avait d'autres cours, mais les étudiants que nous étions, les "forts en maths" avions un gout prononcé pour le choses qui faisaient rêver et donc la MQ et ses applications.

    En fait on avait un réel pouvoir: Un cours qui nous plaisait pas été boycotté. aux prof de s'adapter. pour rappel on était dans les années post 68.

    Tout dépend de ce que tu appelles le "niveau du Kittel" mais si tu veux dire par là que vous connaissiez à peu près le Kittel (du début jusqu'à la fin), cela me semble

    être un excellent niveau en quittant un master (niveau que je n'ai évidemment pas en physique du solide).
    Il me parait impossible d'avoir le niveau du Kittel, même après 5 ou 10 ans d'expérience. On était donc très loin d'avoir le niveau du Kittel (de même des profs). Par contre nous étions des spécialistes des phénomènes de transport

    et donc très savant sur l'équation de Boltzmann que nous avons étudier en long et en large dans la physique du silicium (pour rappel: INSA= Institut des Sciences Appliquées).


    Je la comprends et elle est légitime. Néanmoins à moment je m'interroge sur les objectifs pédagogiques en sortie de Master recherche...je veux dire "faire de la physique de l'état solide" est à peu près aussi vague que dire "faire de la chimie" ; il y a presque autant de sujets differents que de chercheurs (voire même beaucoup plus de sujets). Cependant, l'invariant normalement c'est les techniques (expérimentales ou théoriques) employées pour sonder les propriétés spécifiques à tel ou tel système de l'état solide.

    Absolument.

    Tu pourras me rétorquer que ces techniques varient en fonction du type de solides que l'on a à traiter mais au final il n'en reste pas moins vrai que le nombre de techniques est beaucoup plus petit que le nombre de cas d'études
    .


    Là je suis moins convaincu.




    Je suis d'accord avec cette affirmation mais je me demande si elle reste vraie pour les ingénieurs ou les Master professionnels...si oui pourquoi ? Et si non pourquoi également ?

    Là j'aurais beaucoup de choses a dire. J'ai monté une école d'ingénieur à Lannion avec un nouveau métier: l'optronique. Cela a été suivi par Supelec et parait-il par d'autres écoles d'ingénieurs

    en Europe. En dépits du succès de cette formation je ne suis pas sûr que mers idées de l'époque soient les bonnes. Avec le recul, j'ai un doute. Le dilemme est spécialisation contre culture générale.

    La résolution de ce dilemme est peut-être que la spécialisation est bon dans le cout terme et la culture dans le long terme. Mais en même temps la spécialisation permet de maitriser un corpus et ouvrir la possibilité

    d' abstraction vers d'autres domaines que l'on ne connait pas. La connaissance culturelle peut à contrario peut mener à l'impossibilité de maîtriser des situations concrètes.

  30. Publicité
  31. #25
    Neizer

    Re : Physique quantique

    Je m'excuse de mon absence prolongée . Pour ce qui est de ce parcours moins approfondi mais plus large que me propose ma fac,c'est peut être finalement une bonne chose pour moi qui ne suis pas encore vraiment fixé .
    Mais je ne suis pas convaincu que pour les formations de doctorat cela me convienne, contrairement par exemple EPFL où je trouve une formation spécifique à ce que je pense vouloir faire, la théorie quantique des champs.

    Je pense tout de même me renseigner sur le programme d'autres fac, histoire de me faire une idée sur le programme qui pourrait éventuellement mieux me convenir. Car je ne suis toujours pas convaincu que ce soit réellement le programme qu'il me faut, je n'arrive pas vraiment à exprimer pourquoi cette formation ne m'interpelle pas... Dans tout les cas je fini mon année dans cette fac, et peut être que, en fonction de mes résultats bien sûr, si j'obtiens un stage en laboratoire, cela me permettra de m'intéresser à ce que propose réellement bordeaux 1 suite au doctorat .

    Je vous remercie tous pour vos réponses
    Je ne rentrerai pas dans le débat pour Dirac et Pauli

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. physique quantique et mécanique quantique
    Par starsign dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 20/10/2009, 20h34
  2. vulgarisation:physique newtonienne,relativité et physique quantique
    Par bashad dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/10/2007, 18h26
  3. physique quantique
    Par Clr14 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/04/2007, 01h09
  4. physique quantique
    Par paradoxdu74 dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 20/03/2006, 00h55
  5. Joindre la physique quantique à la physique relativiste...
    Par mort_khan/Triskaël dans le forum Physique
    Réponses: 79
    Dernier message: 01/08/2005, 16h03