Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 73

Lampe à incandescence et lumière



  1. #1
    franklin.

    Lampe à incandescence et lumière


    ------

    Bonjour,
    pourquoi une lampe à incandescence émet- elle de la lumière ?
    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Bjr à toi et bienvenue sur FUTURA
    Ben parce que portée à TRES haute température , le filament "libére" des photons.
    Il se produit la meme chose lorqu'un fer est porté au blanc dasn une forge.
    A+
    On ne s'excuse PAS....on DEMANDE à étre...excusé. (sinon c'estTROP facile)

  4. #3
    deyni

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Très schématiquement, on fait faire des transitions d'énergie aux électrons, leurs transitions s'accompagne d'une emission, une émission lumineuse.
    Deynid'oiseaux partout !! :rire:

  5. #4
    LPFR

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Bonjour et bienvenu au forum.
    Il faut aller chercher l'explication dans le rayonnement du corps noir.

    La raison est que la température est la manifestation de l'agitation thermique des électrons et atomes du corps. Les atomes du corps vibrent à des tas de fréquences et émettent du rayonnement électromagnétique correspondant à ces fréquences. À mesure que l'agitation thermique augmente (donc, la température), ces fréquences sont de plus en plus élevées. Si la température est suffisamment haute, le rayonnement comporte une partie qui tombe dans la lumière visible.
    Mais, vous même, avec vos minables 37°C, émettez du rayonnement thermique (dans l'infrarouge), que l'on peut capter avec des caméras thermiques.
    Au revoir.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    LPFR

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Citation Envoyé par deyni Voir le message
    Très schématiquement, on fait faire des transitions d'énergie aux électrons, leurs transitions s'accompagne d'une emission, une émission lumineuse.
    Re.
    Non. Ici il ne s'agit pas de transitions électroniques. Le spectre est continu.
    A+

  8. #6
    deyni

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Bonjour,

    question à part, pourquoi si on chauffe à très haute température, on ne verrai pas du bleu/violet?
    Deynid'oiseaux partout !! :rire:

  9. Publicité
  10. #7
    LPFR

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Re.
    C'est bien le cas.
    Remarquez la couleur des arcs des soudures à l'arc.
    C'est aussi le cas de certaines étoiles très chaudes.
    Par contre je ne trouve pas d'exemple dans le violet. Probablement parce que même si le maximum d'émission se trouve dans le violet, nos capteurs ne captent que dans le visible avec tout ce qui est émis, et le résultat c'est du blanc-bleu.
    A+

  11. #8
    franklin.

    Re : lampe à incandescence et lumière

    bonjour,
    la matière "libère" un photon.
    Est-ce à dire qu' un changement d' "état" (une agitation ) de la matière se fait à la vitesse de la lumière ?

    ce changement d'état ( cette agitation ) est vibratoire puisque la lumière est une onde, je suppose donc que cette vibration est le résultat d'une oscillation d'où la possibilité de mesurer la fréquence , cette fréquence mesure le nombre de changement d'état ( plus le nombre d'oscillations est grand plus la fréquence augmente), en revanche l'intervalle est constant et ne dépend pas de la vitesse de la particule ( la vitesse de la lumière est une constante).

    Quelle oscillation de la matière a pour résultat l'émission d'un photon ?

    mes assertions vous semble t' elle non rationnelles ?

  12. #9
    deyni

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Bonjour et merci.

    Pour les flammes, on a parfois une base bleu, et le haut rouge.
    On peut donc en déduire que le "feu bleu" est plus chaud que le feu rouge.
    Deynid'oiseaux partout !! :rire:

  13. #10
    obi76
    Modérateur*

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Bonjour,

    non, parce que dans les flammes, il y a les deux. En général le bleu est émit par la recombinaison des ions OH (transition électronique donc), et la couleur jaune par la suie qui est chauffée à haute température (rayonnement de corps noir)
    \o\ \o\ Dunning-Kruger encore vainqueur ! /o/ /o/

  14. #11
    deyni

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Bonjour, et merci.

    Alors il n'y a aucun lien.
    Deynid'oiseaux partout !! :rire:

  15. #12
    LPFR

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Citation Envoyé par deyni Voir le message
    Bonjour et merci.

    Pour les flammes, on a parfois une base bleu, et le haut rouge.
    On peut donc en déduire que le "feu bleu" est plus chaud que le feu rouge.
    Bonjour.
    Je ne suis pas spécialiste de flammes, mais je ne pense pas que la couleur de la flamme soit une indication directe de la température comme ce peut être le cas pour un solide. La flamme n'est pas un corps noir.
    Et si certaines flammes sont très lumineuses, elles le sont par des particules de carbone incandescentes. C'est le cas des flammes d'hydrocarbures. Mais ces particules ne se forment que dans des situation particulières avec pas assez d'oxygène. On peut le constater quand on règle la flamme d'un chalumeau oxyacétylénique.
    Donc, méfiance d'une interprétation hâtive.
    Au revoir.

  16. Publicité
  17. #13
    deyni

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Désolé d'être aller trop hativement.
    Ca m'a déjà couté cher en examens.
    Deynid'oiseaux partout !! :rire:

  18. #14
    franklin.

    Re : lampe à incandescence et lumière

    bonjour,
    il semble que l'on peut distinguer deux aspects :
    - d'une part il y a émission de photons ce qui serait le résultat de variations dans l'interaction électromagnétique des particules, résultat de l' interaction du aux charges des particules.
    - d'autre part une élévation de la chaleur, manifestant une agitation de type mécanique des particules, probablement dû au frottements.

  19. #15
    LPFR

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Citation Envoyé par franklin. Voir le message
    ...
    - d'une part il y a émission de photons ce qui serait le résultat de variations dans l'interaction électromagnétique des particules, résultat de l' interaction du aux charges des particules.
    ...
    Bonjour.
    Les photons responsables de l'interaction entre particules ne sont pas des photons réels, mais de photons virtuels. On ne peut pas les voir. Ils ne servent qu'à calculer.
    Au revoir.

  20. #16
    franklin.

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Les photons responsables de l'interaction entre particules ne sont pas des photons réels, mais de photons virtuels.
    Bonjour,
    Virtuel : dont «l' état est potentiellement susceptible d'actualisation »
    Cela voudrait dire que le passage du courant dans le filament actualise l'apparition du photon virtuel dans le réel.

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    on ne peut pas les voir
    je pense que ce n'est pas parce qu'on ne peut le voir qu'il n' existe pas. En fait si le photon virtuel est projeté en dehors de l'atome à la vitesse d'environ 300 000 km/s dans le vide, le rendant par là même réel, il se peut que la vitesse d'oscillation du photon à l'intérieur de l'atome étant donné la taille de l'atome ne nous permettent pas de voir le photon, ce qui induit une approche en terme de photon réel et de photon virtuel, virtualité néanmoins nécessaire au calcul.

    Vous faîtes remarquer qu'un corps à 37 degré émet de l'infrarouge, cela voudrait dire que l'agitation des particules au sein de la matière manifestée par la chaleur a la propriété de rendre réel l'émission de photon, puisqu'il y a projection d'infrarouge.
    Qu'en pensez vous ?
    Dernière modification par franklin. ; 23/10/2012 à 12h36. Motif: oublie d'une lettre

  21. #17
    LPFR

    Re : lampe à incandescence et lumière

    @franklin:
    Re.
    Je ne partage pas votre opinion.
    A+

  22. #18
    franklin.

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Bonjour,
    en venant sur futurasciences, je cherche justement par le dialogue à dégager de mon opinion, le jugement personnel. Pouvez vous me dire donc ce qui vous semble être un jugement personnel dans mon opinion ?
    merci
    Dernière modification par franklin. ; 25/10/2012 à 10h08.

  23. Publicité
  24. #19
    coussin

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Le filament est chaud, les atomes constituant le filament bougent, ils rayonnent. Point.
    C'est tout bête et ne fait intervenir rien de virtuel

  25. #20
    Nicophil

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Bonjour,

    La distinction photon réel / photon virtuel n'est pas celle-là, pas du tout.
    A votre niveau, oubliez pour le moment le photon virtuel et réfléchissez aux deux représentations de la lumière: ondes électromagnétiques et flux de photons réels.

  26. #21
    Nicophil

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Citation Envoyé par franklin. Voir le message
    il semble que l'on peut distinguer deux aspects :
    - d'une part il y a émission de photons.
    - d'autre part une élévation de la chaleur, manifestant une agitation de type mécanique des particules, probablement dû au frottements.
    Pas du tout, il s'agit du même phénomène électromagnétique, la seule différence étant la fréquence du rayonnement: nos yeux sont des antennes sensibles à une bande relativement étroite du spectre, voilà la différence du point de vue de nos sensations.
    Dernière modification par Nicophil ; 25/10/2012 à 10h55.

  27. #22
    franklin.

    Re : lampe à incandescence et lumière

    bonjour,
    l' énergie cinétique des particules est donc transformée en énergie électromagnétique, la chaleur est l'expression de l'agitation des particules qui induit l'émission de photons. Est ce à dire qu' en fait la chaleur mesure la quantité de photons émise par la matière du fait de son agitation ?
    merci

  28. #23
    coussin

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Citation Envoyé par franklin. Voir le message
    Est ce à dire qu' en fait la chaleur mesure la quantité de photons émise par la matière du fait de son agitation ?
    C'est mal dit…
    Mais oui, pour une température donnée on connait le spectre émis.
    Et inversement : on déduit la température d'un objet en mesurant son spectre.
    Dernière modification par coussin ; 30/10/2012 à 13h35.

  29. #24
    franklin.

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Bonjour,
    cette question en a appelé beaucoup d'autres. La première : peut on dire que la lumière est une oscillation de la courbure de l'espace temps ?
    merci

  30. Publicité
  31. #25
    Nicophil

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Non : ce qu'elle excite (plutôt que fait "osciller"), c'est le champ électromagnétique.

  32. #26
    franklin.

    Re : lampe à incandescence et lumière

    merci nicophil,
    Ce que tu veux dire, c'est que la lumière est le résultat de l'excitation des particules , ces particules étant chargées, cette excitation a pour conséquence une "rapide modification " de l'interaction électromagnétique entre les particules se manifestant par l'émission de paquets de photons se propageant sous forme d'onde ( peut être y a t' il oscillation des particules puisque l'onde se caractérise par une fréquence ?)

  33. #27
    coussin

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Citation Envoyé par franklin. Voir le message
    […] une "rapide modification " de l'interaction électromagnétique entre les particules […]
    Pourquoi faire intervenir « l'interaction entre les particules » ?
    Une charge unique, qui bouge, émet de la lumière…

  34. #28
    franklin.

    Re : lampe à incandescence et lumière

    bonsoir,
    y a t' il une situation expérimentale dans laquelle on isole une particule et où cette particule émet de la lumière ?
    merci

  35. #29
    coussin

    Re : lampe à incandescence et lumière

    Non, on ne sait pas isoler une unique particule.

  36. #30
    franklin.

    Re : lampe à incandescence et lumière

    ... il est donc difficile d'affirmer qu'une charge isolée émet de la lumière. En revanche une charge isolée rayonne et c'est l'interaction de rayonnements "opposés" qui ondulent. c'est une hypothèse.
    Je joins une image que j'ai créée : je vous la décrit il s'agit de la superposition de deux motifs rayonnants l'un noir, l'autre blanc. (chaque rayon noir passe par un centre unique, de même pour les rayons blancs, il y a donc deux centres). Il y a un léger décalage du centre du motif de rayonnement blanc par rapport au centre du motif de rayonnement noir, et cette superposition induit un motif qui n'est pas sans rappeler le motif que peut provoquer le dépôt de limaille de fer autour d'un aimant. Il y a une double polarité lorsque les rayons sont en phase, un motif "ondulatoire" lorsque les rayons sont déphasés. Bien sur il ne s'agit ici que d'une image mais on peut être frappé par la proximité visuelle du dépôt de limaille de fer autour d'un aimant ou bien encore de la modélisation graphique de la ceinture de Van Halen autour de la terre.
    Images attachées Images attachées  

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. lampe à incandescence électricité et lumière
    Par fbault dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/10/2009, 11h21
  2. lampe à incandescence
    Par Dindonneau dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 10/05/2005, 10h58
  3. lampe a incandescence minimale
    Par lyonnais dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/09/2004, 13h26
  4. le spectre de la lampe à incandescence
    Par aristarque dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/11/2003, 18h33