Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Ascension d'une montgolfiere.



  1. #1
    MQuestion

    Ascension d'une montgolfiere.

    Bonjour,

    j'ai un exo de Physique concernant une montgolfiere, et la relation du poids et de la poussée d'Archimede lors de son ascension.

    D'apres moi, si la montgolfiere s'eleve verticalement a une vitesse constante dans le référentiel terrestre, la poussée est un petit peu supérieure au poids. (Je dois tout schématiser).

    Si elle s'eleve verticalement en accélérant, le poids est négligeable face a la poussée.

    Et si elle décelere, alors la poussée>poids, mais il y a des forces de freotement s'y opposant.

    Suis-je sur la bonne voie?

    Merci d'avance.

    -----


  2. #2
    phys4

    Re : Ascension d'une montgolfiere.

    Citation Envoyé par MQuestion Voir le message
    j'ai un exo de Physique concernant une montgolfière, et la relation du poids et de la poussée d'Archimede lors de son ascension.

    D'apres moi, si la montgolfiere s'eleve verticalement a une vitesse constante dans le référentiel terrestre, la poussée est un petit peu supérieure au poids. (Je dois tout schématiser).
    Bonjour,
    Jusque là, tout va bien, il suffirait d'ajouter que la différence poussée - poids sera équilibrée par les frottements ce qui déterminera la vitesse ascensionnelle.

    Citation Envoyé par MQuestion Voir le message
    Si elle s'eleve verticalement en accélérant, le poids est négligeable face a la poussée.

    Et si elle décelere, alors la poussée>poids, mais il y a des forces de frottement s'y opposant.
    Il vaut mieux oublier ces extrapolations. Une montgolfière a des accélérations très faibles, elle atteint rapidement sa vitesse limite.

    Cordialement.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  3. #3
    stefjm

    Re : Ascension d'une montgolfiere.

    Citation Envoyé par phys4 Voir le message
    Une montgolfière a des accélérations très faibles, elle atteint rapidement sa vitesse limite.
    Bonjour,
    Il me semble que quelles que soient les accélérations, le temps typique pour atteindre la vitesse limite est en Masse/Coeff de frottement. (Si frottement fluide, linéaire)
    Si ce temps est petit, c'est surtout parce qu'une mongolfière, c'est à la fois léger (petite masse) et très volumineux (grand coeff de frottement).
    Cordialement.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Calculer l'équilibre des forces d'une montgolfière ?
    Par invite543121 dans le forum Physique
    Réponses: 67
    Dernier message: 14/01/2012, 07h04
  2. montgolfiere
    Par KaioshinDBZ dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 07/03/2011, 17h40
  3. Montgolfière
    Par thafame dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/12/2009, 15h55
  4. le problème d'une montgolfière...
    Par black heart dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/03/2009, 22h01
  5. dynamique d'une montgolfiere
    Par nicode dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/10/2007, 10h43