Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Météo



  1. #1
    sacha20

    Météo


    ------

    Bonjour a tous,

    petites questions de météo:

    -Pourquoi utiliser le métre géopotentiel et pas le métre lorsqu'il s'agit de représenter les surfaces isobares en altitude?

    Je vois dans mes cours que la température décroit de 2°C/1000 ft, je lis aussi que le gradient adiabatique d'une particule d'air sec est de 3°C/1000 ft.
    Je ne parviens pas a déterminer pourquoi cette différence.

    - La T° de la particule ne devrait elle pas s homogénéiser avec le milieu extérieur pendant son ascencion?

    - Dans le cas d'un anticyclone thermique par exemple, je lis que l'anticyclone s'atténue en altitude pour se transformer en dépression. ( je ne parviens pas a déterminer pqoi l anticyclone thermique de surface se transforme en depression ( que je suppose, elle par contre, dynamique).
    Meme question avec l anticyclone dynamique qui résulte d un affaissement de la masse d'air, il est donc peuplé d'air chaud, je lis qu il se renforce en altitude mais ne devrait t'il pas au contraire se combler avec la diminution de T°?

    Merci d'avance

    -----

  2. #2
    Damien49

    Re : Météo

    Rapidement parce qu'il est 2h du mat ^^

    Citation Envoyé par sacha20 Voir le message
    Bonjour a tous,

    petites questions de météo:

    -Pourquoi utiliser le métre géopotentiel et pas le métre lorsqu'il s'agit de représenter les surfaces isobares en altitude?
    Parce que la pression est conditionné par la gravité, on prend donc le géoïde comme référence.

    Je vois dans mes cours que la température décroit de 2°C/1000 ft, je lis aussi que le gradient adiabatique d'une particule d'air sec est de 3°C/1000 ft.
    Je ne parviens pas a déterminer pourquoi cette différence.
    Bon alors 1000ft = environ 300m (parce que moi je parle en mètre). Soit 0.6°C tous les 100m dans une atmosphère standard normalisée (qui correspond à une atmosphère idéale de 15°C au sol pour une pression de 1013hpa). Tu te doutes bien que ceci est une moyenne pour la troposphère et ne correspond à rien dans la réalité, mais c'est ce qu'on appelle la norme OACI et est utilisé par l'aviation par exemple : http://fr.wikipedia.org/wiki/Atmosph...ormalis%C3%A9e

    et 1°C tous les 100m pour l'adiabatique sèche c'est le gradient cette fois-ci réel de la température d'une parcelle d'air sèche, (sans que l'humidité ne joue un rôle). Cela sert par exemple sur un radiosondage, contrairement au gradient OACI.

    - La T° de la particule ne devrait elle pas s homogénéiser avec le milieu extérieur pendant son ascencion?
    Si tu parles d'une particule d'air elle finit au bout d'un moment par s'homogénéiser avec les autres particules et heureusement, sinon tout phénomène météo n'aurait jamais de fin. Par contre, je rentre pas dans les détails mais plus tu prends des grands ensembles de particules (parcelles, masses d'airs etc...) et moins cela devient vrai car toute la circulation générale de l'atmosphère est basé sur la notion de déséquilibre. Donc d'un point de vue local, oui il y a bien homogénéisation au bout d'un moment, mais d'un point de vue général, jamais.

    - Dans le cas d'un anticyclone thermique par exemple, je lis que l'anticyclone s'atténue en altitude pour se transformer en dépression. ( je ne parviens pas a déterminer pqoi l anticyclone thermique de surface se transforme en depression ( que je suppose, elle par contre, dynamique).
    Ce n'est pas l'anticylone thermique qui se transforme en dépression, au départ l'état normal de l'atmosphère près des pôles est d'être dépressionnaire, surtout en altitude. Mais ce sont des températures plus froides et donc plus denses en surface (car près des pôles ou chez nous l'hiver il fait froid) qui forcent l'air normalement dépressionnaires à se plaquer au sol et donc cela créé un anticyclone au sol alors qu'au dessus cela reste dynamiquement dépressionnaire. Tu peux très bien avoir un jet-stream fortement tempétueux et dépressionnaire à 5000m d'altitude et au sol un brouillard givrant sans un pet de vent. C'est même assez fréquent par chez nous l'hiver.



    Meme question avec l anticyclone dynamique qui résulte d un affaissement de la masse d'air, il est donc peuplé d'air chaud, je lis qu il se renforce en altitude mais ne devrait t'il pas au contraire se combler avec la diminution de T°?

    Merci d'avance
    Désolé mais j'ai pas compris ta question. Qu'entends-tu par "se combler avec la diminution de température" ? Les mouvement régnant au sein des grands anticylones tropicaux sont issus avant tout de la circulation générale de atmosphère.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  3. #3
    sacha20

    Re : Météo

    Bonjour,

    Merci pour tes rèponses...

    Toutefois pourrais tu essayer "d'imager" concernant le mètre géopotentiel...car ça reste abstrait...

    Ensuite pourquoi la situation aux pôles est forcément dépressionnaire en altitude... a quoi est du ce phénoméne ( une altitude de la tropopause plus basse donc des T° plus elevées?)


    L"anticyclone dynamique est peuplé d'air chaud, la température diminuant en altitude ne devrait t'il pas se combler en altitude puisque dans la troposphére les dépression sont associées à de l air froid et les anticyclone à de l air chaud?

    Merci pour ton aide....

  4. #4
    Damien49

    Re : Météo

    Je dois avouer que ça fait longtemps que ne me pose plus toutes ces questions très générales. D'autant que je sens que toutes tes questions découlent d'un traitement de la connaissance météo du début du siècle (front polaire, théorie norvégienne, notion d'anticylone-depression dynamique-thermique) et qu'aujourd'hui on ne fait plus de la météo ainsi.

    Bonjour,

    Merci pour tes rèponses...

    Toutefois pourrais tu essayer "d'imager" concernant le mètre géopotentiel...car ça reste abstrait...
    Une réponse toute faites ici :
    http://forums.infoclimat.fr/topic/38437-geopotentiel/


    Ensuite pourquoi la situation aux pôles est forcément dépressionnaire en altitude... a quoi est du ce phénoméne ( une altitude de la tropopause plus basse donc des T° plus elevées?)
    Là encore c'est dû à la circulation générale de l'atmosphère. Plutôt que te faire des réponses courtes forcément incomplète (ou trop compliqué), je te recommande de te renseigner sur cette notion d'abord. Le plus simple (voir simpliste) mais abordable restant wikipedia bien sûr : http://fr.wikipedia.org/wiki/Circula...sph%C3%A9rique mais il y est expliqué des notions qui dans une météorologie du XXIeme siècle est bien plus compliqué à expliquer. Si je te parle de tourbillon absolue, potentielle, baroclinité, je suppose que ça sera du charabia. Donc commence d'abord par les fondamentaux de la théorie norvégienne (mais qui n'expliquent pas tout et sont un peu dépassé aujourd'hui).


    L"anticyclone dynamique est peuplé d'air chaud, la température diminuant en altitude ne devrait t'il pas se combler en altitude puisque dans la troposphére les dépression sont associées à de l air froid et les anticyclone à de l air chaud?
    Là y'a un truc que tu ne sembles pas avoir compris. La notion d'air chaud et froide est relative, pas absolue. Quand on dit qu'un air est "plus chaud" ou "plus froid" c'est en tenant compte du gradient adiabatique. Le gradient est neutre donc ni plus chaud ni plus froid relativement si tu suis exactement le gradient adiabatique. Si ta particule est plus chaude et s’élève au sol à 20°C en étant toujours au-dessus du gradient adiabatique même s'il est à -40°C à 10000m, elle reste toujours plus chaude que l'air qui l'entoure. D'autant que la température ne fait pas tout, l'humidité de l'air (qui est aussi une forme d'énergie potentielle) vient compliquer tout ça. Froid humide ≠ froid sec ≠ chaud sec ≠ chaud humide ≠ ...
    Enfin là encore la notion d'anticyclone et dépression dynamique est lié à la circulation générale de l’atmosphère. C'est cette circulation qui est importante, la notion d'anticyclone et dépression (poids de l'air) qui en découle n'en sont que des conséquences
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. meteo
    Par abza dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/10/2012, 09h24
  2. Météo ?
    Par harmonique dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/02/2011, 00h07
  3. Météo
    Par ClaudeH dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/06/2008, 16h01
  4. [Divers] meteo
    Par zijou dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/10/2007, 09h29
  5. météo
    Par azoth dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/06/2005, 19h12