Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Enceinte paralelepipedique sous pression et corrosion



  1. #1
    antoineg22

    Enceinte paralelepipedique sous pression et corrosion


    ------

    Bonjour à tous,

    Je viens vers vous pour un peu d'aide sur un sujet de RDM sur lequel je planche actuellement.

    J'ai un reservoir sous pression d'eau qui y circule ( 4 bar). Ce réservoir à les dimensions suivante: plaque de L2000xl1000xe10 en S235GH ( E=210GPA) à l'opposé j'ai la même plaque avec 5mm d'épaisseur. Le tout est soudé par des plats de L1000xl100xe5 et L2000xl100xe5.

    Sur ma première plaque, à cause des conditions j'ai une corrosion importante avec une perte d'épaisseur rapide (perte de 5mm en 6mois) je voudrais donc dimensionner en rupture l'épaisseur mininum de cette plaque afin de m'assurer de l'utilisation de la structure jusqu'a ce ecritique.

    J'ai dans ma structure (entre les deux plaques) un circuit d'eau qui rigidifie beaucoup l'ensemble mais je ne vois pas du tout comment le prendre en compte et je n'ai pas les plans de ceux-ci.

    Apres de nombreuses recherches dont beaucoup sur le forum je n'arrive pas à tout résoudre.

    On a de la traction de la part des plats entourant ma grande plaque cela nous amène à de la flexion. Cette flexion est accentuée par notre effort normale due à la pression isostatique de l'eau à sa surface.

    Si on reste dans le domaine des plaques pour la fleche maximale j'ai: Wmax=4Pa²b²/pi^4D mais cela est pour le cas d'appui simple, on neglige donc la traction précédement énoncée.

    Pensez vous que je peux utiliser cette fleche avec cette négligeance et dimensionner en plastification en flexion. Des que j'ai de la plastification je change ma plaque. Mais comment dimensionner en plastification?

    Mon autre option est: utiliser la théorie des poutres avec une poutre encastrée solicitée par ma charge linéaire. C'est je pense le plus simple.

    Merci de vos réponses, j'espere que mon énoncé est aseez clair.

    Antoine

    -----

  2. #2
    antoineg22

    Re : Enceinte paralelepipedique sous pression et corrosion

    Je reviens vers vous suite à la réception des plans. J'ai donc au final en prenant en compte mon circuit d'eau une plaque encastrée tout du long soumise à une pression de 4 bar. Ma plaque à les dimensions suivante: 980x109mm avec une epaisseur de 10mm. J'aimerais donc determiner mon epaisseur minimum à rupture.

    Mon raisonnement est le suivant:

    Je peux determiner la fleche max a partir de l'équation de Kirchhoff-Love. Ce qui m'embete sont mes conditions au limites. J'ai fait une simulation sur autodesk mais ma fleche est completement null.

    Ensuite je peux revenir à la théorie des poutres et remonter aux contraintes et ensuite récuperer mon epaisseur à rupture en jouant sur le moment quadratique.

    Merci de vos réponses

    Antoine

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. deformation d'enceinte sous pression
    Par lipo dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/03/2014, 09h39
  2. Augmentation de pression dans une enceinte
    Par cardan dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 01/02/2014, 04h18
  3. dimensionnemnt d'une enceinte cylindrique sous pression
    Par ramosalvaros dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/01/2013, 20h33
  4. Dimensionnement enceinte sous pression
    Par Ruslan dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 01/06/2012, 01h47
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 29/03/2009, 17h42