Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

tension superficielle



  1. #1
    ranoucha

    tension superficielle


    ------

    qu'est ce que l'énergie d'adhesion, et l'énergie de cohesion en tension superficielle?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Chup

    Re : tension superficielle

    Bonsoir,
    l'énergie d'adhésion est un concept assez délicat. En gros c'est une énergie interfaciale : travail qu'il faut founir pour former (ou défaire c'est la différence entre les deux qui rend délicat le concept) une unité d'aire d'interface entre deux solides. L'énergie de cohésion, c'est la même chose pour le même coprs de part et d'autre (et en considérant que si joint les morceaux il se retrouve comme "neuf"). La tension superficielle est l'énergie interfaciale entre un liquide et sa vapeur à l'équilibre. Par extension, on parle aussi de tension superficielle pour une interface entre un liquide et n'importe quoi d'autre (solide, liquide ou gaz).

  4. #3
    Tiffix

    Re : tension superficielle

    Bonjour,

    j'ai un problème quant à la différence entre la tension superficielle et la tension de surface, est-ce-que quelqu'un peut m'éclairer? est-ce la même chose (energie à fournir quand on augmente la surface d'un liquide d'un m², donc en J/m²) ou y'a-t'il une différence entre les deux?

    merci d'avance.

  5. #4
    Karibou Blanc

    Re : tension superficielle

    ou y'a-t'il une différence entre les deux?
    non c'est la meme chose.
    Well, life is tough and then you graduate !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Dalron

    Re : tension superficielle

    Bonjour

    Dans un post précédent, nous nous intéressons au principe d'Archimède.
    http://forums.futura-sciences.com/thread203349.html

    Du coup je m'interroge sur comment prévoir, c'est à dire finalement appliquer une conceptualisation à des objets que l'on dépose sur l'eau.
    - En effet la théorie de la tension superficielle inclut-elle la théorie d'Archimède ?
    - Faut-il d'abord faire un calcul avec la théorie de la tension superficielle pour voir si la surface repousse suffisamment l'objet pour le faire flotter et ensuite, si ce n'est pas le cas, faire le calcul avec la théorie d'Archimède pour voir si les rapports de masses volumiques font que l'objet flotte/coule ?

    Ensuite d'un point de vue plus épistémologique :
    - Alors pourquoi enseigne-t-on la théorie d'Archimède comme étant LA théorie de la flottaison et n'enseigne-t-on la tension superficielle qu'aux experts ? Parce que c'est plus compliqué ou plutôt parce que la théorie d'Archimède rend compte de plus de phénomènes concrets ?
    - Quand je montre à mes enfants qu'un trombone plongé dans l'eau coule, dois-je considérer (au moins pour moi) que la théorie d'Archimède s'applique parce que mes doigts frôlent l'eau et que donc ce petit incident trouble la surface de l'eau et empêche la tension superficielle de s'appliquer ? En gros l'espérience est-elle biaisée ? De même qu'on néglige bien souvent les frottements, ici au contraire on appliquerait Archimède parce qu'il y a des microévènements qui perturbent l'expérience ?

    Baaaaaah... J'sais pôs ! Alors pouvez-vous m'aider ?


  8. #6
    Dalron

    Re : tension superficielle

    Effectivement, comme l'explique ce cours de licence, le théorème d'Archimède ne s'applique qu'à des objets COMPLETEMENT immergés... Autrement, d'auters forces s'appliquent...
    http://www.unice.fr/zetetique/polycop_phys.pdf

    A priori pour voir la réaction d'un objet qu'on lâche au dessus d'une baignoire remplie d'eau (!), il faut d'abord appliquer les forces dues à la tension superficielle, puis si l'objet n'est pas retenu par la surface, appliquer le théoreme d'Archimède...

    Enfin... si j'ai bien compris...
    Car peut-être y a-t-il encore d'autres phénomènes que j'ignore ?

  9. Publicité
  10. #7
    mariposa

    Re : tension superficielle

    Citation Envoyé par Dalron Voir le message
    Effectivement, comme l'explique ce cours de licence, le théorème d'Archimède ne s'applique qu'à des objets COMPLETEMENT immergés... Autrement, d'auters forces s'appliquent...
    http://www.unice.fr/zetetique/polycop_phys.pdf

    A priori pour voir la réaction d'un objet qu'on lâche au dessus d'une baignoire remplie d'eau (!), il faut d'abord appliquer les forces dues à la tension superficielle, puis si l'objet n'est pas retenu par la surface, appliquer le théoreme d'Archimède...

    Enfin... si j'ai bien compris...
    Car peut-être y a-t-il encore d'autres phénomènes que j'ignore ?
    Si tu laisses tomber un objet de densité >1 dans une baignoire tu es confronté à un problème de mécanique des fluides. Il va falloir étudier la mise en mouvement du fluide sous l'influence du corps et voir en retour les forces du fluide sur le corps ce qui te permettras d'écrire l'équation du mouvement du corps.
    .
    Toutefois j'ai l'impression, à vue, que l'on doit pouvoir appliquer le principe d'Archimède si la vitesse de pénétration dans l'eau n'est pas trop rapide. Ce qui veut dire que le mouvement est une suite de situations quasi-statiques.

  11. #8
    Mariam_

    Re : tension superficielle

    bah tout se résume en une bonne utilisation experte 2 la bonne théorie au bon moment: ainsi Archimède se trouve valide dans le cas ou le corps en question est de dimensions assez considérable "par rapport à la masse d'eau en question" alors que la tension de surface,elle,est le modèle le plus adéquat pour expliquer les failles de la mécaniques des fluides apparaissant seulement lorsque les dimensions du solide en question(trombone dans votre cas) sont négligeables par rapport à celles de la surface du fluide en question....la tension de surface joue alors son jeu....c'est donc un simple problème de modélisation !! ainsi pour une mm densité la réaction de l'eau diffère selon l'importance des dimensions(relativement bien sur) et par suite,le modèle à adopter diffère aussi...donc vous direz à vos enfants que "Archimède" est bien une implacable théorie mais...dans un intervalle bien défini...et puisque cet intervalle est bien plus large que celui reservé à la tension de surface...on l'enseigne aux lycéens et on laisse les anomalies pour un niveau plus avancé...

  12. #9
    Mariam_

    Re : tension superficielle

    bah tout se résume en une bonne utilisation experte 2 la bonne théorie au bon moment: ainsi Archimède se trouve valide dans le cas ou le corps en question est de dimensions assez considérable "par rapport à la masse d'eau en question" alors que la tension de surface,elle,est le modèle le plus adéquat pour expliquer les failles de la mécaniques des fluides apparaissant seulement lorsque les dimensions du solide en question(trombone dans votre cas) sont négligeables par rapport à celles de la surface du fluide en question....la tension de surface joue alors son jeu....c'est donc un simple problème de modélisation !! ainsi pour une mm densité la réaction de l'eau diffère selon l'importance des dimensions(relativement bien sur) et par suite,le modèle à adopter diffère aussi...donc vous direz à vos enfants que "Archimède" est bien une implacable théorie mais...dans un intervalle bien défini...et puisque cet intervalle est bien plus large que celui reservé à la tension de surface...on l'enseigne aux lycéens et on laisse les anomalies pour un niveau plus avancé...

Discussions similaires

  1. Tension superficielle
    Par jolique dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/12/2008, 12h43
  2. tension superficielle
    Par dradra dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/10/2007, 21h46
  3. Tension superficielle
    Par Calamity dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/02/2007, 07h20
  4. tension superficielle
    Par juline dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/02/2006, 21h38
  5. Tension superficielle
    Par Iforire dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/07/2004, 10h02